Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les conséquences de la consommation des farines raffinées
Publié dans Le Buteur le 25 - 10 - 2020

Les farines raffinées font partie de l'alimentation quotidienne de millions de personnes du monde entier. Bien que des mises en garde aient été émises, nombreux sont ceux qui ne savent pas encore à quel point elles peuvent nuire à la santé.
Ces farines subissent une série de procédés industriels. Cela réduit malheureusement leurs qualités nutritionnelles et leurs propriétés.
En quantités minimes, elles ne causent pas d'effets significatifs. Cependant, une consommation excessive et fréquente peut produire certaines réactions indésirées dans l'organisme.
Le plus inquiétant est que ces farines se trouvent dans beaucoup de produits alimentaires du commerce. En raison de cela, il est difficile de ralentir sa consommation.
C'est pourquoi, il est important d'être au courant des conséquences d'une consommation excessive de farines raffinées. Il faut faire en sorte de réduire au maximum la présence de ces farines dans son alimentation.
1. Elles augmentent le risque de diabète
Les personnes qui consomment ces farines tous les jours ont une plus grande probabilité de souffrir de diabète que ceux qui choisissent de consommer des farines intégrales.
* Les farines raffinées sont riches en hydrates de carbone simples. Celles-ci produisent des pics élevés de sucre et ne constituent pas des sources d'énergie pour le corps.
* C'est notamment le cas de l'amylopectine. C'est un carbohydrate qui se transforme facilement en sucre et affecte le taux de glucose dans le sang.
2. Les farines raffinées favorisent le surpoids
Les aliments préparés avec des farines raffinées sont l'un des responsables de la prise de poids et des difficultés rencontrées par le métabolisme.
* La consommation de ces farines est un énorme obstacle pour une perte de poids saine.
* Les hydrates de carbone ralentissent le rythme du métabolisme, et renforcent l'accumulation de graisses en augmentant le glucose dans le sang, notamment dans la zone abdominale.
* N'étant pas rassasiantes, ces farines favorisent le désir de manger.
3. Elles compliquent la digestion
En raison des procédés auxquels elles sont soumises, l'une des caractéristiques des farines non raffinées est qu'elles perdent plus de 80 % de leurs fibres diététiques.
En conséquence de cela, une fois consommées, elles provoquent des maladies dans le système digestif et dans le côlon.
* La faible quantité de fibres rend difficile la digestion de l'aliment, et la personne souffre alors d' inflammations et de constipation.
* Ces farines sont également à l'origine de modifications dans la flore bactérienne de l'intestin : augmentation des gazes, indigestions et douleurs.
4. Elles augmentent le risque de maladies inflammatoires
Les personnes exposées aux facteurs de risque des maladies inflammatoires telles que l'arthrite doivent impérativement exclure les farines raffinées de leur alimentation.
* La consommation de ces farines ne provoquent pas de réactions particulières en faibles quantités, mais en consommer de façon habituelle peut entraîner des réponses inflammatoires de la part du système immunitaire.
* Elles sont à l'origine des déséquilibres du glucose dans le sang, lequel interfère avec les fonctions qui transforment les protéines en sources d'énergie pour le corps.
* L'accumulation de glucose génère une réaction appelée la glycation, réaction qui donne lieu à un processus inflammatoire dans les tissus sains.
5. Elles peuvent provoquer des intolérances
Les intolérances alimentaires produisent des réactions inflammatoires dans l'organisme. Elles sont aussi responsables d'une grande variété de symptômes digestifs qui affectent la qualité de vie.
* Les farines raffinées ont ainsi un taux élevé de gluten, un type de protéine qui se digère difficilement et qui peut provoquer des intolérances.
6. Les farines raffinées augmentent le risque de dépression
Bien que manger des aliments raffinés produise une légère sensation de plaisir momentané, l'accumulation des hyrates de carbone a un lien avec la dépression et les baisses de moral.
* Ces substances, lesquelles augmentent le glucose dans le sang, modifient la chimie du cerveau et produisent une sensation de fatigue physique et mentale.
* Elles ont un lien avec les troubles du sommeil et la réduction de la productivité lors des tâches quotidiennes.
* Loin d'apporter de l'énergie à l'organisme, elles génèrent une sensation de fatigue et un état de somnolence.
* Cela explique pourquoi après la consommation de farines raffinées certains se sentent démoralisés et ressentent le besoin de faire une sieste.
Avez-vous l'habitude de consommer des farines raffinées ? Si c'est le cas, faites en sorte de limiter votre consommation le plus rapidement possible.
Bien qu'il soit difficile de les éliminer complètement de son alimentation, il existe beaucoup d'alternatives saines qui permettent de les remplacer dans de nombreuses recettes.
Si vous avez l'impression qu'elles ne vous font pas de mal, une fois que vous aurez réduit votre consommation de farines raffinées, vous vous apercevrez des bénéfices sur votre corps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.