La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Beda sur le front    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Echauffourées à Bab-el-Oued    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Le cancer de la thyroïde, le troisième cancer féminin en Algérie    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Blida : Réalisation future de locaux commerciaux pour les jeunes    Ornières et nids-de-poule à Aïn Beïda    L'ornière de la violence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    Blida : Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs anticipe la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    La folie des sénatoriales    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    Ould Abbès dégagé ?    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    Enigme et interrogations    Consolidation de la démocratie participative    92 commerces fermés    L'Onu lève ses sanctions    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMA 2 - NAHD 0 : Signé Daham !
Publié dans Le Buteur le 04 - 12 - 2011

Daham : «J'espère que cette victoire nous réconciliera avec nos supporters»
Ollé-Nicolle : «La manière importait peu, seuls les trois points nous intéressaient»
Stade : Tchaker (Blida)
Affluence : faible
Arbitres : Benouza, Omari, Bouhassoune
Buts : Daham (73' et 83' sp) (USMA)
Avertissements : Ferhat (17'), Djediat (45'+2) (USMA) ; Mellouli (5'), Khedis (42'), Merbah (83') (NAHD)
Expulsion : Hamiti (90'+2) (USMA)
USMA : Mansouri, Ferhat, Yekhlef, Khoualed, Laïfaoui, Lemmouchia, Feham, Boumechra (Daham 70'), Meklouche (Boualem 17'), Djediat (Ouznadji 54'), Hamiti
Entraîneur : Ollé-Nicolle
NAHD : Natèche, Merbah, Khedis, Mellouli, Bendebka (Harrouch 78'), Teffaha, Touati, Ogbi Benhadouche, Boussaïd, Derrardja (Hafid 70'), Ahmed Benyahia (Benmoulay 80').
Entraîneur : Hammouche
La manière importait peu hier pour les Rouge et Noir qui devaient, coûte que coûte, réagir et renouer avec la victoire pour éviter une crise qui frappait à la porte. Il n'y avait que les trois points qui comptaient, et Dieu sait combien ce fut difficile pour l'équipe d'Ollé-Nicolle qui a dû attendre les 20 dernières minutes pour faire la différence grâce à un certain Daham qui a fait parler son talent et son expérience. Mais avant d'en arriver là, les Usmistes ont failli être surpris dès la troisième minute du jeu, lorsque Derrardja filait seul droit au but. Heureusement que Mansouri avait anticipé en sortant au-delà des 18 mètres pour écarter le danger (3'). Les Rouge et Noir se sont rendu compte tout de suite qu'il devaient faire très attention au risque de se faire surprendre, d'autant que les Sang et Or, animés d'une grande volonté, ont opposé une grande résistance en faisant presque jeu égal avec leur vis-à-vis. En face, les Usmistes, à court de solutions, ne parvenaient pas à se frayer un chemin dans une défense husseindéenne bien en place. Il fallait d'ailleurs attendre la 39' pour voir une balle dangereuse que Boumechar n'a pu reprendre de la tête à la suite d'un centre bien ajusté de Yekhlef. L'ex-Harrachi a réclamé tout de suite une faute en allant se plaindre chez l'arbitre d'avoir été bousculé par derrière. Une minute plus tard, Djediat exécute un coup franc des trente mètres et trouve la tête de Hamiti. La balle de ce dernier passe légèrement au-dessus. La situation n'a pas trop changé au retour des vestiaires, notamment du côté de l'USMA qui n'arrivait toujours pas à imposer son jeu, ce qui a provoqué la colère des quelques supporters présents. Côté actions, on notera l'intervention de Khoualed devant Benyahia dans la surface (47'), mais surtout le ratage lamentable de Hamiti lorsque, servi par Boumechar, il s'est retrouvé seul face à Natèche. Au lieu de frapper, il a voulu prendre tout son temps pour contrôler le cuir, ce qui a laissé le temps à la défense nahdiste de dégager (50'). Les Sang et Or réagissent sur un une-deux entre Derrardja et Benyahia, mais ce dernier rate son crochet dans la surface (53').
Daham entre, le match bascule
A la 70', Ollé-Nicolle procède au remplacement de Boumechra par Daham. Un changement qui va tout changer. Trois minutes plus tard, Boualem exécute un corner que la défense nahdiste renvoie. La balle revient dans les pieds de Fahem qui décale vers Daham. Ce denier, à hauteur des 18 mètres, élimine un vis-à-vis du pied droit, et de son pied gauche il enveloppe sa balle qui va se loger en pleine lucarne. Un but comme on en voit rarement. Natèche n'a pu que constater les dégâts (73'). L'USMA prend les choses en main et maîtrise mieux son sujet. Dix minutes plus tard, Daham s'échappe et s'en va seul défier Natèche, mais il est rattrapé par Merbah qui sera obligé de commettre la faute pour l'arrêter. Un penalty indiscutable que Daham va transformer pour signer son premier doublé de la saison. Les Rouge et Noir vont réussir à préserver cet avantage jusqu'au coup de sifflet final, et en parallèle ils enfoncent davantage un NAHD, décidément en grande difficulté en championnat.
---------
Ollé-Nicolle : «La manière importait peu, seuls les trois points nous intéressaient»
«C'est une victoire très importante pour nous, surtout sur le plan psychologique où il fallait retaper un moral qui était au plus bas après la défaite contre le Mouloudia. Il fallait gagner ce match, peu importe la manière, cela ne nous intéressait pas. Si on avait bien joué et perdu, on nous aurait crié dessus. Alors, dans des situations pareilles, on a préféré les trois points au détriment du beau jeu. On avait vraiment besoin de cette victoire que nous avons pu réaliser. En ce qui concerne Daham, il n'était pas marginalisé comme on le laisse entendre, mais il était blessé. J'ai discuté avec lui et il était prévu au départ qu'il joue 30 minutes. Il est rentré, il a marqué, tant mieux pour tout le monde. Maintenant, il faut se remettre au travail, il nous reste beaucoup à faire.»
Hammouche : «L'expérience a fait la différence»
«Nous avons bien commencé le match et nous avons tenu toute une mi-temps où nous avons fait beaucoup de bonnes choses. Mais en seconde période, l'expérience a fait la différence. Il ne faut pas oublier qu'on s'est présentés avec un effectif décimé où nous avons dû faire appel à trois joueurs espoirs et un junior. L'arbitrage a été très bon.»
Daham : «J'espère que cette victoire nous réconciliera avec nos supporters»
«On sait que les supporters étaient très en colère contre nous, je me mets à leur place et je ressens ce qu'ils ressentent. Mais je me mets aussi à la place des mes coéquipiers qui ont été eux aussi très déçus et très affectés par la défaite contre le Mouloudia. J'espère que cette victoire va réconcilier les deux parties car chacun a besoin de l'autre. J'ai toujours mal au bras. Je sais que le football se joue des pieds, mais il y a des situations où vous devez utiliser vos bras, c'est ce qui fait que je ne suis pas encore à 100% de mes moyens. Maintenant, il va falloir tout faire pour gagner les trois prochains matches.»
60', les supporters usmistes perdent patience
A l'heure de jeu, les quelques supporters de l'USMA présents au stade ne voyant rien venir, ni au tableau affichage ni sur le plan du jeu ont commencé à perdre patience et s'en sont pris une nouvelle fois aux joueurs. Mais dix minutes plus tard, après la rentrée de Daham, ils ont retrouvé le sourire en scandant : «l'USMA ne meurt pas.»
73', le banc usmiste explose de joie
Il fallait voir le banc des Rouge et Noir lorsque Daham avait ouvert le score. Joueurs, entraîneurs, soigneurs se sont tous levés pour aller saluer le héros du jour, Noureddine Daham, qui venait de libérer tout le monde au moment où le doute commençait à envahir les Rouge et Noir. Une scène qui démontre que la situation était très tendue avant l'inscription de ce premier but.
------
Il s'est blessé à la 17'
Meklouche évacué à l'hôpital
Titularisé pour la deuxième fois de la saison, depuis le premier match face au CAB, Mouaouia
Meklouche entendait de saisir cette occasion qu'il attendait avec impatience pour prouver à son monde qu'il méritait sa place dans cette équipe, mais le malheureux n'a tenu que 17 minutes sur le terrain. En effet, l'attaquant usmiste a contracté une blessure assez sérieuse, qui l'a obligé d'ailleurs à céder sa place à Boualem. Meklouche a été évacué à l'hôpital sur-le-champ. Finalement plus de peur que de mal pour l'attaquant des Rouge et Noir. On nous apprend, en effet, que c'était une blessure à lacheville, sans gravité. Il fallait juste faire quelques ados pour s'en assurer.
Les Usmistes boudent leur équipe
C'était prévisible, les supporters de l'USMA ont boudé hier leur équipe à l'occasion du derby contre le NAHD où ils ont brillé par leur absence. Une sanction pour les camarades de Khaled Lemmouchia qui avaient failli à leur mission face au Mouloudia, une défaite que les fans usmistes ne sont pas près de pardonner. Même s'ils se sont expliqués lundi passé avec les joueurs, la blessure est encore profonde pour qu'ils l'oublient aussi vite.
Les frères Haddad présents
Si les supporters de l'USMA n'ont pas fait le déplacement à Blida, le président Ali Haddad et son frère Rebouh étaient en revanche présents au stade. Ils ont pris place dans la tribune d'honneur.
U23 : USMA 1 - NAHD 1
Les U23 des Rouge et Noir, qui carburaient depuis quelque temps, ont connu, comme leurs aînés, un coup d'arrêt. Défaits la semaine passée par le Mouloudia
(2-1), ils n'ont pu se racheter hier en concédant le match nul contre le Nasria. Les Usmistes menaient pourtant par un but à zéro.
Merbah contre ses ex-équipiers
Dans l'effectif du NAHD, il y avait un ancien Usmiste. Il s'agit du défenseur Merbah qui a été libéré l'été dernier. C'est la première fois qu'il affrontait ses ex-coéquipiers.
Première titularisation de Bendebka et Mansouri
Le match d'hier a été l'occasion pour deux joueurs de signer leur première titularisation de la saison. Il s'agit de Mansouri, côté USMA, qui a remplacé Zemmamouche blessé ; et de Bendebka, côté NAHD, que Hammouche a lancé dans le bain.
Aymen Madi a assisté au match
Suspendu pour le match d'hier le meneur de jeu des Sang et Or, Aymen Madi, a tenu à assister à la rencontre en faisant le déplacement à Blida. Il avait pris place dans la tribune officielle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.