ARRIVES AU PORT DE MOSTAGANEM EN 2019 : L'usine Tahkout demande le déblocage de sa marchandise    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    Zetchi écarté de la photo souvenir    AIN TEMOUCHENT : Un train de voyageurs percute un semi-remorque    «Le meilleur moyen de procurer de la joie au peuple est de gagner des titres»    Officiel : Bennacer à Milan pour la visite médicale !    Loukal appelle L'OFID à poursuivre ses efforts    Les auteurs du cambriolage neutralisés    Résultats du BAC : Session de juin 2019 à Aïn Témouchent    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    Zinédine Zidane félicite l'Algérie    Renard, c'est fini !    L'Algérie dans le groupe A avec le pays hôte    Djemaï boude ?    Un dialogue, deux approches    Un calvaire quotidien pour les populations    Un jeune de 18 ans meurt noyé à Oued Fragha    Des habitants de Kendoula ferment la route    L'autre casse-tête pour le gouvernement    ACTUCULT    Le faux débat sur les langues en Algérie    "La présidentielle a pour vocation de désigner un autre potentat"    L'intruse    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Le dialogue politique au point mort    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    Plus de 7530 microentreprises créées    Le calvaire des usagers à Draâ Ben-Khedda    Les travailleurs de l'ADE menacent de couper l'eau    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    France : Un quai baptisé Josette et Maurice Audin à Aubervilliers    Bouira : Hausse des piqûres de scorpions    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Guterres appelle à des partenariats plus forts pour les transitions post-conflits    La liste des accusations s'élargit    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Wilaya d'Alger: Large campagne de nettoiement des cités des communes d'El Harrach    Lac Tchad : Boko Haram continue à faire des morts et des milliers de réfugiés    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMA 2 - NAHD 0 : Signé Daham !
Publié dans Le Buteur le 04 - 12 - 2011

Daham : «J'espère que cette victoire nous réconciliera avec nos supporters»
Ollé-Nicolle : «La manière importait peu, seuls les trois points nous intéressaient»
Stade : Tchaker (Blida)
Affluence : faible
Arbitres : Benouza, Omari, Bouhassoune
Buts : Daham (73' et 83' sp) (USMA)
Avertissements : Ferhat (17'), Djediat (45'+2) (USMA) ; Mellouli (5'), Khedis (42'), Merbah (83') (NAHD)
Expulsion : Hamiti (90'+2) (USMA)
USMA : Mansouri, Ferhat, Yekhlef, Khoualed, Laïfaoui, Lemmouchia, Feham, Boumechra (Daham 70'), Meklouche (Boualem 17'), Djediat (Ouznadji 54'), Hamiti
Entraîneur : Ollé-Nicolle
NAHD : Natèche, Merbah, Khedis, Mellouli, Bendebka (Harrouch 78'), Teffaha, Touati, Ogbi Benhadouche, Boussaïd, Derrardja (Hafid 70'), Ahmed Benyahia (Benmoulay 80').
Entraîneur : Hammouche
La manière importait peu hier pour les Rouge et Noir qui devaient, coûte que coûte, réagir et renouer avec la victoire pour éviter une crise qui frappait à la porte. Il n'y avait que les trois points qui comptaient, et Dieu sait combien ce fut difficile pour l'équipe d'Ollé-Nicolle qui a dû attendre les 20 dernières minutes pour faire la différence grâce à un certain Daham qui a fait parler son talent et son expérience. Mais avant d'en arriver là, les Usmistes ont failli être surpris dès la troisième minute du jeu, lorsque Derrardja filait seul droit au but. Heureusement que Mansouri avait anticipé en sortant au-delà des 18 mètres pour écarter le danger (3'). Les Rouge et Noir se sont rendu compte tout de suite qu'il devaient faire très attention au risque de se faire surprendre, d'autant que les Sang et Or, animés d'une grande volonté, ont opposé une grande résistance en faisant presque jeu égal avec leur vis-à-vis. En face, les Usmistes, à court de solutions, ne parvenaient pas à se frayer un chemin dans une défense husseindéenne bien en place. Il fallait d'ailleurs attendre la 39' pour voir une balle dangereuse que Boumechar n'a pu reprendre de la tête à la suite d'un centre bien ajusté de Yekhlef. L'ex-Harrachi a réclamé tout de suite une faute en allant se plaindre chez l'arbitre d'avoir été bousculé par derrière. Une minute plus tard, Djediat exécute un coup franc des trente mètres et trouve la tête de Hamiti. La balle de ce dernier passe légèrement au-dessus. La situation n'a pas trop changé au retour des vestiaires, notamment du côté de l'USMA qui n'arrivait toujours pas à imposer son jeu, ce qui a provoqué la colère des quelques supporters présents. Côté actions, on notera l'intervention de Khoualed devant Benyahia dans la surface (47'), mais surtout le ratage lamentable de Hamiti lorsque, servi par Boumechar, il s'est retrouvé seul face à Natèche. Au lieu de frapper, il a voulu prendre tout son temps pour contrôler le cuir, ce qui a laissé le temps à la défense nahdiste de dégager (50'). Les Sang et Or réagissent sur un une-deux entre Derrardja et Benyahia, mais ce dernier rate son crochet dans la surface (53').
Daham entre, le match bascule
A la 70', Ollé-Nicolle procède au remplacement de Boumechra par Daham. Un changement qui va tout changer. Trois minutes plus tard, Boualem exécute un corner que la défense nahdiste renvoie. La balle revient dans les pieds de Fahem qui décale vers Daham. Ce denier, à hauteur des 18 mètres, élimine un vis-à-vis du pied droit, et de son pied gauche il enveloppe sa balle qui va se loger en pleine lucarne. Un but comme on en voit rarement. Natèche n'a pu que constater les dégâts (73'). L'USMA prend les choses en main et maîtrise mieux son sujet. Dix minutes plus tard, Daham s'échappe et s'en va seul défier Natèche, mais il est rattrapé par Merbah qui sera obligé de commettre la faute pour l'arrêter. Un penalty indiscutable que Daham va transformer pour signer son premier doublé de la saison. Les Rouge et Noir vont réussir à préserver cet avantage jusqu'au coup de sifflet final, et en parallèle ils enfoncent davantage un NAHD, décidément en grande difficulté en championnat.
---------
Ollé-Nicolle : «La manière importait peu, seuls les trois points nous intéressaient»
«C'est une victoire très importante pour nous, surtout sur le plan psychologique où il fallait retaper un moral qui était au plus bas après la défaite contre le Mouloudia. Il fallait gagner ce match, peu importe la manière, cela ne nous intéressait pas. Si on avait bien joué et perdu, on nous aurait crié dessus. Alors, dans des situations pareilles, on a préféré les trois points au détriment du beau jeu. On avait vraiment besoin de cette victoire que nous avons pu réaliser. En ce qui concerne Daham, il n'était pas marginalisé comme on le laisse entendre, mais il était blessé. J'ai discuté avec lui et il était prévu au départ qu'il joue 30 minutes. Il est rentré, il a marqué, tant mieux pour tout le monde. Maintenant, il faut se remettre au travail, il nous reste beaucoup à faire.»
Hammouche : «L'expérience a fait la différence»
«Nous avons bien commencé le match et nous avons tenu toute une mi-temps où nous avons fait beaucoup de bonnes choses. Mais en seconde période, l'expérience a fait la différence. Il ne faut pas oublier qu'on s'est présentés avec un effectif décimé où nous avons dû faire appel à trois joueurs espoirs et un junior. L'arbitrage a été très bon.»
Daham : «J'espère que cette victoire nous réconciliera avec nos supporters»
«On sait que les supporters étaient très en colère contre nous, je me mets à leur place et je ressens ce qu'ils ressentent. Mais je me mets aussi à la place des mes coéquipiers qui ont été eux aussi très déçus et très affectés par la défaite contre le Mouloudia. J'espère que cette victoire va réconcilier les deux parties car chacun a besoin de l'autre. J'ai toujours mal au bras. Je sais que le football se joue des pieds, mais il y a des situations où vous devez utiliser vos bras, c'est ce qui fait que je ne suis pas encore à 100% de mes moyens. Maintenant, il va falloir tout faire pour gagner les trois prochains matches.»
60', les supporters usmistes perdent patience
A l'heure de jeu, les quelques supporters de l'USMA présents au stade ne voyant rien venir, ni au tableau affichage ni sur le plan du jeu ont commencé à perdre patience et s'en sont pris une nouvelle fois aux joueurs. Mais dix minutes plus tard, après la rentrée de Daham, ils ont retrouvé le sourire en scandant : «l'USMA ne meurt pas.»
73', le banc usmiste explose de joie
Il fallait voir le banc des Rouge et Noir lorsque Daham avait ouvert le score. Joueurs, entraîneurs, soigneurs se sont tous levés pour aller saluer le héros du jour, Noureddine Daham, qui venait de libérer tout le monde au moment où le doute commençait à envahir les Rouge et Noir. Une scène qui démontre que la situation était très tendue avant l'inscription de ce premier but.
------
Il s'est blessé à la 17'
Meklouche évacué à l'hôpital
Titularisé pour la deuxième fois de la saison, depuis le premier match face au CAB, Mouaouia
Meklouche entendait de saisir cette occasion qu'il attendait avec impatience pour prouver à son monde qu'il méritait sa place dans cette équipe, mais le malheureux n'a tenu que 17 minutes sur le terrain. En effet, l'attaquant usmiste a contracté une blessure assez sérieuse, qui l'a obligé d'ailleurs à céder sa place à Boualem. Meklouche a été évacué à l'hôpital sur-le-champ. Finalement plus de peur que de mal pour l'attaquant des Rouge et Noir. On nous apprend, en effet, que c'était une blessure à lacheville, sans gravité. Il fallait juste faire quelques ados pour s'en assurer.
Les Usmistes boudent leur équipe
C'était prévisible, les supporters de l'USMA ont boudé hier leur équipe à l'occasion du derby contre le NAHD où ils ont brillé par leur absence. Une sanction pour les camarades de Khaled Lemmouchia qui avaient failli à leur mission face au Mouloudia, une défaite que les fans usmistes ne sont pas près de pardonner. Même s'ils se sont expliqués lundi passé avec les joueurs, la blessure est encore profonde pour qu'ils l'oublient aussi vite.
Les frères Haddad présents
Si les supporters de l'USMA n'ont pas fait le déplacement à Blida, le président Ali Haddad et son frère Rebouh étaient en revanche présents au stade. Ils ont pris place dans la tribune d'honneur.
U23 : USMA 1 - NAHD 1
Les U23 des Rouge et Noir, qui carburaient depuis quelque temps, ont connu, comme leurs aînés, un coup d'arrêt. Défaits la semaine passée par le Mouloudia
(2-1), ils n'ont pu se racheter hier en concédant le match nul contre le Nasria. Les Usmistes menaient pourtant par un but à zéro.
Merbah contre ses ex-équipiers
Dans l'effectif du NAHD, il y avait un ancien Usmiste. Il s'agit du défenseur Merbah qui a été libéré l'été dernier. C'est la première fois qu'il affrontait ses ex-coéquipiers.
Première titularisation de Bendebka et Mansouri
Le match d'hier a été l'occasion pour deux joueurs de signer leur première titularisation de la saison. Il s'agit de Mansouri, côté USMA, qui a remplacé Zemmamouche blessé ; et de Bendebka, côté NAHD, que Hammouche a lancé dans le bain.
Aymen Madi a assisté au match
Suspendu pour le match d'hier le meneur de jeu des Sang et Or, Aymen Madi, a tenu à assister à la rencontre en faisant le déplacement à Blida. Il avait pris place dans la tribune officielle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.