L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Le wali annonce la création d'un guichet unique    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    La CNAS s'explique    L'usine fermée, les produits retirés du marché    23ème Journée de l'énergie : Consécration à la résilience de Sonatrach et les défis du futur    L'apport de l'agriculture à la croissance    Bâtiment et Construction : Nécessité de transformer les idées innovantes en produits industriels    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Coupes africaines (16es aller) : Bons résultats des clubs algériens    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'USM Bel-Abbès hypothèque ses chances de qualification    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    «Toutes nos dettes sont payées depuis quatre ans»    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    Pour répondre aux besoins de l'environnement socioéconomique : Nécessite de renforcer la relation université-entreprise    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    Concours de recrutement à Sonatrach: Plus de 6.000 inscrits à Ouargla    france : Aprés les gilets jaunes Les policiers en colère    Entre Washington et Pékin: Des négociations commerciales à petits pas    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    Une victoire et beaucoup de regrets    Boudebouz a hâte de rejouer    Traitement aux lentilles et pommes de terre    Bedda en rassembleur    Je suis présidentielle 2019 !    Mots d'hiver    Ouverture aujourd'hui du 3e salon national de la photo    Une algérienne au «pays des djinns et des anges»    Filière ovine: La préservation des souches nobles et rares au cœur du débat    Blida: Pluies, neige et inondations    15 morts sur les routes en 48 heures    Chantage aux sentiments    Les travaux de réhabilitation en phase d'achèvement: La salle Marhaba livrée cet été    ONU : Adoption de 36 résolutions dont une relative au conflit du Sahara occidental    L'option des sanctions financières écartée    Le torchon brule entre Yasmina Khadra et Mihoubi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mandi : «Je veux jouer pour l'équipe d'Algérie»
Publié dans Le Buteur le 02 - 04 - 2012

Jean-Pierre Caillot : «Mandi est Français, il devra jouer avec l'équipe de France»
Hubert Fournier : «Aïssa est en nette progression»
A l'issue du match Istres-Stade de Reims, nous avons rencontré le défenseur Aïssa Mandi. Au cours de cette entrevue, il a répondu à nos questions concernant la sélection algérienne, dont son nom revient avec insistance ces derniers temps dans l'entourage de l'Equipe nationale, pour renforcer ses rangs éventuellement.
Vous êtes revenu avec un match nul qui vous permet d'espérer de consolider vos chances d'accéder en L1…
Oui, c'est vrai. C'est un point très important qui nous permet d'augmenter nos chances d'accéder en Ligue 1. On a réalisé une très bonne partie et je pense que le résultat a été équitable. Certes, on a très mal commencé le match après avoir encaissé un but au début de la partie. Par la suite, on est revenus dans le match en égalisant.
Voudriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je m'appelle Aïssa Mandi, je suis originaire de Châlons, en Champagne. J'ai fait toutes les catégories jeunes au Stade de Reims, avant d'intégrer l'équipe fanion. Je suis avec l'équipe A depuis deux années.
Vos parents sont-ils Algériens ?
Oui, bien sûr. D'ailleurs mon nom Aïssa en est la meilleure preuve. Que ce soit mon père ou ma mère, ce sont des Algériens.
De quelle région vous- êtes ?
A ma connaissance, je suis d'Oran. La famille Mandi se trouve en tout cas dans tout le pays.
Avez-vous déjà visité l'Algérie ?
Je n'ai pas encore visité le pays, j'espère bien le faire dans quelques jours.
Saviez-vous que le sélectionneur Vahid Halilhodzic devait se rendre ici à Istres pour vous superviser ?
Oui, je l'ai su par le biais de la presse qui a révélé cette information. Moi, personne ne m'a contacté, ni le sélectionneur ni quelqu'un d'autre de la fédération.
Etes-vous déçu que le coach national ne se soit pas déplacé pour vous voir ?
Sincèrement, j'aurais voulu être supervisé par le sélectionneur ou un de ses assistants. Ça m'aurait fait un grand plaisir.
On comprend par là que vous voulez jouer pour l'Algérie...
Absolument. Je veux jouer pour l'Algérie, mon pays. Seulement, je ne peux rien dire maintenant, du fait qu'il n'existe aucun contact avec l'équipe algérienne. Personne n'a pris attache avec moi. Dès qu'il y aura des contacts, je penserai à ce sujet.
Mais vous dites que vous êtes intéressé ; pourriez-être plus explicite ?
Je préfère attendre un contact officiel pour me pencher sur ce sujet, pas maintenant, car ce que je vais dire à présent n'aura pas beaucoup d'importance.
Le président du Stade de Reims a déclaré vouloir vous voir porter les couleurs de l'équipe de France olympique…
Je ne peux rien vous dire actuellement. Si la Fédération algérienne de football prend attache avec moi, j'opterai pour l'Algérie, car ce sera un grand plaisir pour moi de défendre les couleurs de mon pays. Dans le cas contraire, si la France me contacte, je pourrai accepter aussi. Moi, je veux progresser.
Comment est votre relation avec Kamel Ghilas qui vous parle beaucoup de la sélection algérienne ?
J'ai d'excellents rapports avec Kamel qui est comme un frère pour moi. Il me conseille beaucoup.
Est-ce que son discours vous pousse à opter pour l'Algérie ?
Il me parle beaucoup de la sélection algérienne et de l'ambiance qui règne dans l'équipe.
Votre poste est arrière droit, mais aujourd'hui vous allez jouer en tant qu'arrière gauche (NDLR : entretien réalisé vendredi)…
Moi, je suis un défenseur qui joue presque à tous les postes. Je suis polyvalent. Le fait d'avoir joué à gauche ne me pose aucun problème.
Si vous rejoignez l'EN, vous allez ainsi donner plus de solution à l'entraîneur grâce à votre polyvalence…
Moi, j'ai toujours été à la disposition de mon entraîneur en lui donnant plus de solutions pour composer son équipe.
Suivez-vous les matchs de la sélection ?
Je suis les matchs de la sélection, surtout depuis l'arrivée de Kamel Ghilas. J'ai suivi les matchs de la sélection pendant la Coupe du monde aussi. Sans oublier que Yazid Mansouri, l'ancien capitaine des Verts, habite dans la même région que moi, même si je ne le connais pas personnellement.
La prochaine échéance de l'EN, ce sont les qualifications à la Coupe du monde 2014. Sans doute, vous souhaiteriez y prendre part...
Pourquoi pas ? Reste à savoir seulement s'il va y avoir un contact avec la Fédération algérienne de football ou non. On ne peut pas parler maintenant de manière officielle du fait qu'il n'y a rien de concret.
Honnêtement, souhaitez-vous disputer la Coupe du monde 2014 ?
Et comment ! C'est le rêve de tous les footballeurs, pas uniquement celui de Aïssa Mandi.
----------
Jean-Pierre Caillot : «Mandi est Français, il devra jouer avec l'équipe de France»
Le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, souhaite voir le défenseur Aïssa Mandi évoluer dans l'équipe nationale de France plutôt avec les Verts. Le responsable rémois pense que Mandi est beaucoup plus Français qu'Algérien. «Pour moi, Mandi est Français autant qu'il est Algérien. Il lui sera plus utile de jouer pour l'équipe de France, c'est un jeune joueur formé au Stade de Reims. Je ne vous cache pas que j'attends un intérêt de la part des responsables du football français, surtout que ce joueur peut aisément gagner une place au sein de la sélection Espoirs. C'est un joueur doué, il est l'avenir du club, vu sa polyvalence en défense», dira-t-il.
«Ghilas a joué un rôle important dans les résultats réalisés cette saison»
Concernant l'attaquant Kamel Ghilas, le président rémois dira qu'il était persuadé que ce joueur allait servir son équipe. Raison pour laquelle il a insisté pour le recruter. «Kamel est un joueur exceptionnel, on le connaît bien du fait qu'il a déjà joué chez nous. Dès que j'ai appris qu'il était libre, je me suis dépêché de le recruter. Il est en train de jouer un rôle important dans les résultats positifs que nous avons réalisés jusque-là», explique-t-il.
«Sa non-convocation en sélection l'a affecté, mais cela a arrangé nos affaires»
Au sujet de la non-convocation de Kamel Ghilas par le sélectionneur Halilhodzic, Jean-Pierre Caillot affirme que son joueur n'a pas accusé le coup, mais il ne cache pas que cela arrange les affaires de son club qui peut compter sur Ghilas à tout moment. «Je crois que la sélection est importante pour Kamel Ghilas qui souhaite être présent et prouver quelque chose. Il a été affecté qu'on ne l'ait pas convoqué parmi les Verts, mais je dois dire qu'en parallèle, cette situation arrange beaucoup plus les affaires de Reims, du moment que le joueur est tout le temps à la disposition de son club», a-t-il ajouté.
«Saâdi n'a pas bien débuté, mais il est doué»
Le Stade de Reims compte aussi un autre joueur d'origine algérienne dans ses rangs, à savoir l'attaquant Idriss Saâdi. Le président rémois nous confie : «Saâdi a rejoint l'équipe dans une période cruciale, et il ne s'est pas adapté rapidement. Il n'a pas bien débuté avec le club, mais il est en train de retrouver la confiance. C'est un joueur doué promu à un bel avenir.»
----------
Hubert Fournier : «Aïssa est en nette progression»
L'entraîneur Hubert Fournier n'a pas caché sa satisfaction à l'égard de son défenseur Aïssa Mandi qui est en train de réaliser une saison époustouflante avec son équipe. «Aïssa Mandi est un jeune joueur pétri de qualités. Il est en train de confirmer le niveau qu'il a montré la saison dernière. La belle saison qu'il réalise prouve qu'il peut devenir une pièce importante dans l'équipe. C'est un défenseur robuste, capable de jouer à tous les postes défensifs sans aucun problème. Il est courageux et combatif sur le terrain. C'est un joueur en nette progression», dira le technicien rémois.
«Ghilas devra répondre sur le terrain s'il veut revenir en sélection»
Concernant le cas Kamel Ghilas et son éviction de l'Equipe nationale, l'entraîneur rémois dira que son joueur a un grand potentiel en attaque, une grande personnalité et que s'il veut revenir en sélection, il doit répondre sur le terrain. C'est ce qu'il est en train de faire. «Ghilas est un joueur exceptionnel, pétri de qualités en attaque. Il est en train d'apporter beaucoup à notre équipe. La preuve, c'est notre buteur. C'est un joueur important aussi dans le vestiaire, il joue un rôle d'encadrement du groupe. En ce qui concerne son éviction de l'Equipe nationale, Ghilas doit encore prouver sur le terrain. C'est ce qu'il est en train de bien faire. Il sera certainement de retour parmi les Verts», conclu-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.