L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    521 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    BOUIRA : Cinq blessés dans une collision à Sour Ghozlane    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    L'ANBT et le "faux communiqué"    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Après le choc, la colère !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCS 1 - USMA 1 : Un nul dans un enfer
Publié dans Le Buteur le 15 - 04 - 2012

Rebouh Haddad : «Ce qui s'est passé à Saïda est scandaleux, dramatique même !.»
Stade : 13-Avril (Saïda)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Zouaoui, Bitam, Chenaoua
Avertissements : Lemmouchia (8'), Feham (81'), Ouznadji (85') (USMA), Nehari (29'), Hadiouche (58'), Cheraïtia (59') (MCS)
Buts : Madouni (63') (MCS) ; Ouznadji (90'+8) (USMA)
MCS : Kial, Hadjari, Addadi,Nehari, Mebarakou, Bagayoko, Cheraïtia (Berramla 90'), Zaoui,
Saâdi (Madouni 59'), Guenifi, Hadiouche (Nabet 90'+3)
Entraîneur : Lachgar
USMA : Zemmamouche, Maïga, Khoualed, Chafaï, Laïfaoui, Lemmouchia, Feham, Bouchema, Djediat (Ouznadji 80'), Boumechra (Ferhat 80'), Daham (Hamiti 60')
Entraîneur : Ighil
Dans un environnement plus qu'hostile et dans une ambiance électrique, l'USMA a arraché courageusement le match nul dans les ultimes minutes de la rencontre. Il ne fallait pas leur demander plus, les Usmistes ont risqué leur vie et il va leur falloir longtemps pour se remettre de ce qu'ils ont vécu hier à Saïda. Bref, en ce qui concerne le match, et comme l'on s'y attendait, les Saïdis voulaient frapper d'entrée et ont annoncé la couleur dès le coup d'envoi avec une première alerte à la première minute de jeu lorsque Saâdi, servi par Cheraïtia dans les six mètres, a vu sa reprise passer à côté. Deux minutes plus tard, un coup franc de Cheraïtia est difficilement intercepté par Zemmamouche qui a dû s'employer en deux temps pour s'emparer de la balle (3'). Le Mouloudia continue à presser dans l'espoir de trouver la faille, et c'était au tour de Zaoui de gâcher une autre opportunité en ratant le cadre (7'). Cet enthousiasme des Mouloudéens va être absorbé peu à peu par les Rouge et Noir qui ne se sont pas fait déstabiliser en restant bien en place. Après avoir réussi à contenir toutes les tentatives de leur vis-à-vis, ils se sont installés au milieu du terrain qu'ils ont bien quadrillé avant de lancer quelques assauts qui ont obligé les locaux à se retrancher dans leur camp. A la 21', un corner de Boumechra est repris par Daham de la tête, mais sa balle passe légèrement à côté. Boumechra, qui a signé sa première apparition dans le onze rentrant sous l'ère Ighil, botte un coup franc des
20 mètres qui va obliger Kial à étaler toute sa classe pour dévier en corner (30'). Les Usmistes flairent le bon coup et poussent encore, toujours par l'intermédiaire de Boumechra qui, sur un débordement sur la droite, met Nehari dans le vent avant d'adresser un centre millimétré vers Daham, bien embusqué dans la surface. Mais Kial anticipe et intervient au dernier moment pour sauver son équipe d'un but certain (37'). Au retour des vestiaires, les Saïdis, en danger sur leur terrain, semblaient plus que décidés à faire la différence. Plus entreprenants, ils tentent le tout pour le tout. Un débordement de Addadi permet à Hadiouche de se débarrasser de Khoulaed et Laïfaoui mais son tir va raser le poteau gauche de Zemmamouche (50'). Mais au moment où les Algérois paraissaient contrôler la situation, un centre de Zaoui va trouver Madouni au deuxième poteau, mais dans une position litigieuse. Le milieu de terrain mouloudéen place une tête imparable et ouvre le score pour son équipe au moment où le keeper usmiste et ses coéquipiers vont contester longuement la validation de ce but pour position de hors-jeu flagrante, selon eux. Le match va même s'arrêter pendant une bonne dizaine de minutes avant qu'il puisse reprendre. Menés au score, et se sentant lésés, les visiteurs n'avaient plus rien à perdre. Ils vont pousser jusqu'au bout, en multipliant les assauts, jusqu'à ce qu'ils trouvent la brèche. On jouait la 8' du temps additionnel, lorsque Lemmouchia, en menant un contre à gauche, centre vers Ouznadji au premier poteau qui, de la tête, trompe Kial (90'+8). La partie va connaître une fin houleuse et des débordements dangereux. Dès que l'arbitre a sifflé la fin du match, c'était sauve qui peut.
------------------------------
U21 : MCS 2 - USMA 3
Les U21 des Rouge et Noir ont fait le plein hier en réussissant à décrocher une précieuse victoire à Saïda (3-2). Les trois buts ont été l'œuvre de Chatten, Betrouni et Baïtech sur penalty. Les Rouge et Noir avaient raté un autre penalty que Baïtech n'avait pu transformer. Grâce à ce succès, les espoirs de l'USMA restent collés aux talons des Béjaouis qui ont battu hier le CRB (3-1). Il est à rappeler que les U21 de l'USMA recevront la JSMB, qui les a battus en demi-finale de la Coupe d'Algérie, lors de la 28e journée. Ça sera certainement le match qui déterminera le champion de la catégorie.
Service d'ordre renforcé
Pour assurer une rencontre sans incidents et dans l'esprit sportif le plus total, un service d'ordre impressionnant a été mis en place, hier, au stade de Saïda. Les responsables saïdis ont jugé utile de mettre en place plusieurs policiers pour éviter tout dépassent entre supporters, avant et après la rencontre.
Quelques supporters usmistes présents
Ce n'est pas du tout de leur habitude de laisser leur équipe voyager sans les accompagner. En effet, les supporters des Rouge et Noir, qui étaient furieux contre les joueurs après l'élimination concédée en Coupe d'Algérie contre El Harrach, n'étaient pas trop nombreux, hier, au stade de Saïda, du moment qu'ils ne dépassaient pas centaine. Même si la raison exacte de leur absence ne nous la connaissons pas, il se pourrait que l'annulation de la transmission de la partie soit derrière cette décision. Pour rappel, le match allait être transmis en direct sur le petit écran.
Hamdi suspendu pour cumul de cartons
La rencontre MCS-USMA a été caractérisée par l'absence de Hamdi. Ce dernier, qui est désormais une pièce importante dans le schéma tactique de l'entraîneur, a fait l'impasse sur l'affiche d'hier pour cause d'une suspension. Il a écopé d'un troisième avertissement lors de la dernière journée.
Rebouh Haddad : «Ce qui s'est passé à Saïda est scandaleux, dramatique même !»
Le match MCS-USMA a connu une fin en queue de poisson. En effet, des actes de violences ont été enregistrés à la mi-temps et en fin de match entre supporters, juste après l'égalisation des Usmistes, quelques minutes avant la fin de la partie. En fin de partie, nous nous sommes entretenus avec le frère de l'actionnaire majoritaire, Rebouh Haddad, qui était présent sur les lieux. Ce dernier nous a déclaré que tout ce qui s'est passé pendant et après le match est scandaleux, voire dramatique : «Ce qui s'est passé à Saïda est vraiment scandaleux, dramatique même. On n'aurait jamais imaginé de vivre un tel scénario en Algérie. On dirait que nous sommes des ennemis. Sincèrement, on avait du mal à croire que c'étaient des Algériens qui nous ont attaqués. Ces actes de violences doivent être assumés par le service d'ordre ainsi que le commissaire de police qui étaient tous complices.»
Khoualed touché par un projectile
C'était, dès le début, prévisible que le match entre le MCS et l'USMA allait connaître une fin cauchemardesque. En effet, après huit minutes de jeu seulement, le défenseur central, Nacereddine Khoualed, a été touché par un projectile à la tête. Le joueur, qui avait le crâne complètement enveloppé de bandages, a terminé courageusement la partie pour ne pas laisser ses coéquipiers amoindris.
Intimidation des joueurs usmistes à la mi-temps
Après une difficile première mi-temps qui n'a pas connu le moindre but entre les deux équipes, des supporters saïdis ont essayé d'accéder au vestiaire de l'USMA pour intimider les joueurs. Devant cette situation, les responsables algérois ont demandé au délégué du match d'arrêter la partie pour qu'il n'y ait pas d'autres dépassements. Chose qui a été refusée par le directeur de jeu qui a demandé aux deux équipes de jouer la seconde période. Pour rappel, le secrétaire de l'équipe ainsi que le capitaine, Khaled Lemmouchia, ont été agressés.
Accrochage entre un photographe et les joueurs usmistes
Après le but des Saïdis qui, d'après les Usmistes, n'était pas valable, un accrochage entre le banc de l'USMA et un photographe a eu lieu. D'ailleurs, ça a failli dégénérer puisque les joueurs algérois n'ont pas accepté le fait d'être pris en photo alors que leur équipe était menée au score. Heureusement que les esprits se sont calmés avant que la partie n'observe une fin encore plus difficile.
Nahari de nouveau titulaire
Nul doute que la journée d'hier fut décisive pour plusieurs formations de la Ligue 1. D'ailleurs, c'était le cas des Usmistes et des Saïdis. Alors que les premiers cherchaient un bon résultat pour se coller en haut du tableau, les seconds avaient plus que jamais besoin des trois points pour se mettre à l'abri. Pour assurer un bon match, le technicien saïdi n'a pas hésité à faire appel à Nahari, qui a été mis sur le banc face au MCO, pour débuter le match contre les Algérois comme titulaire. Cela prouve que l'entraîneur des Rouge et Vert misait sur un bon score.
Hadiouche dans l'équipe type
A son tour, l'attaquant saïdi, Hadiouche, a retrouvé, à l'occasion de la journée de championnat d'hier, son poste de titulaire en pointe de l'attaque. N'ayant pas connu la moindre titularisation depuis quatre journées, il a été aligné en pointe dans le but de secouer les filets de Zemmamouche.
Maïga préféré à Meftah
Après une méchante blessure contractée au niveau de la cheville, l'arrière droit des Rouge et Noir, Rabie Meftah, a pu, en un temps record, à revenir à la compétition. Malgré qu'il ait été retiré de la liste des 18 joueurs convoqués pour le match de coupe face à El Harrach, Meziane Ighil a fait appel à Meftah contre la JSK, mais ce dernier a été, encore une fois, laissé sur le banc. Alors qu'on attendait son retour face au MCS, l'entraîneur usmiste a préféré aligner Maïga sur le flanc droit. Apparemment, Meftah n'est pas encore au top physiquement. Il lui faudra encore patienter avant de rejouer de nouveau.
Première titularisation de Boumechra
Depuis son arrivée à la tête de la barre technique de l'USMA, Meziane Ighil n'a compté la moindre fois sur l'ex-Harrachi, Salim Boumechra. Les rares fois qu'il a été titularisé, il n'a eu la chance de jouer que les temps morts. D'ailleurs, il était derrière le penalty obtenu à Constantine face au CSC, il y a quelques jours. Hier, l'ex-entraîneur de la JSK a surpris tout le monde en alignant Boumechra dès le coup d'envoi de la rencontre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.