L'art de la confusion.    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Yacine Mahideb. Poète : Des mots pour panser des blessures    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Issiakhem de A à Z    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Le FLN part en favori    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    La revanche des riches    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    Bouchareb ne va pas durer longtemps    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Hydrocarbures : Sonatrach et la compagnie russe Transneft signent deux contrats    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JSK : Echange Boussefiane-Ouznadji : c'est officiel !
Publié dans Le Buteur le 15 - 01 - 2009

Boussefiane : «La JSK, c'est un cadeau tombé du ciel». La nouvelle recrue de la JSK nous confiera qu'il a paraphé un contrat de deux ans au profit du club kabyle.
Echange de bons procédés ou échange tout court ! La JSK et l'USMA viennent d'entériner le souhait émis par les présidents des deux clubs d'échanger Boussefiane contre Ouznadji. Il n'a pas fallu plus de vingt-quatre heures aux deux camps pour trouver un accord sur une transaction qui paraissait pourtant vouée à l'échec au départ si l'on part du principe que l'USMA avait déjà épuisé ses cartouches en matière de recrutement en faisant venir Herkat, Hamidi, Anderson, Cordoba et, enfin, Bourahli. Seulement, la direction usmiste a décidé de renoncer au recrutement de Cordoba qui était pourtant sur le point de signer son contrat pour ainsi dégager une place pour une cinquième recrue. A l'heure où nous mettons sous presse, les deux parties se sont pratiquement entendus sur tous les détails inhérents à cette transaction. Et comme il ne reste pas beaucoup de temps pour la clôture de la période des transferts, on a donc évité de tourner autour du pot, préférant procéder à l'amiable. Petit détail à régler : Allik devait verser le reste de la prime de signature de Boussefiane, du moment qu'à la JSK, Ouznadji a été payé rubis sur l'ongle. Les deux joueurs devaient signer leurs nouveaux contrats hier soir. C'est ce "petit" détail qui a fait qu'un accord définitif a tardé.
Deux cas similaires
Boussefiane à la JSK et Ouznadji à l'USMA. Il faut dire que les deux présidents ne pouvaient que bien s'entendre sur ce coup, eu égard aux situations quasi similaires des deux joueurs dans leurs clubs respectifs. Et Boussefiane et Ouznadji sont devenus indésirables. A l'USMA, Boussefiane avait boudé quelques jours, tenté un transfert raté à l'USMAn avant de revenir à de meilleurs sentiments. Seulement, son entraîneur Oscar Fullone ne voulait plus de lui, poussant Allik a revoir ses prétentions financières à la baisse, pourvu de s'en débarrasser. C'est à peu près la même mésaventure qu'a connue Ouznadji, que Hannachi a tenté d'échanger avec Asselah, quitte à rajouter Boudjelid dans la transaction. L'ex-Nahdiste est devenu au fil du temps persona non grata au sein du club et pas plus tard que lundi, il était passé à côté d'un renvoi pur et simple. Son état d'esprit, ses performances ajoutés à sa mauvaise influence sur le groupe, sont autant de griefs retenus contre le joueur qu'on a dû passer à deux reprises en conseil de discipline en l'espace de deux jours pour mettre avec lui les choses au clair. «On écarte toute éventualité d'un départ pour le moment», avait déclaré l'entraîneur Lang, interrogé sur l'avenir de son attaquant. Il paraît clair que les dirigeants kabyles n'attendaient que la bonne opportunité pour s'en séparer, d'ou justement le «pour le moment» employé par l'entraîneur français qui en disait long sur les intentions de la direction concernant Ouznadji. Cet échange pourrait, dans l'absolu, constituer un nouveau départ pour les deux joueurs qui n'ont, à vrai dire, jamais réussi à exploiter leur potentiel. Car du talent, ils en ont à revendre...
A. A. A.
Boussefiane «Avec Achiou et Hammouda, je ne serai pas dépaysé»
*
Annoncé au RCK, puis à l'USMAn et une nouvelle fois au RCK, voilà que finalement, et la surprise générale, vous avez atterri à la JSK...
Vous savez, le football, c'est comme la vie, on ne sait pas ce que nous réserve l'avenir. Un jour vous êtes là, un autre, vous pouvez vous retrouver ailleurs.
*
Apparemment tout est allé vite pour vous dans la mesure où votre nom n'a jamais été annoncé du côté de la JSK...
Effectivement, jusqu'à mardi (NDLR : entretien réalisé hier), il n'y avait pas le moindre contact entre moi et la JSK, ce n'est qu'en soirée qu'il y a eu la première approche et tout s'est enchaîné par la suite.
*
Vous voulez dire que le club kabyle n'a pas eu de difficulté à vous arracher votre accord...
Absolument. De ce côté-là il n'y pas eu le moindre problème car c'est une belle opportunité qui s'est présentée à moi, la JSK est un grand club qui ne se refuse pas. En plus de cela, j'ai une petite histoire avec ce club.
*
Racontez-nous là...
Ben ! Il y a quelques années, la JSK voulait me recruter, mais il y a eu un niet catégorique de la part de la direction du RCK de l'époque. J'ai été relancé, mais j'ai atterri à l'USMA, ce qui n'a pas été mauvais pour moi et voilà que le destin a voulu que je signe enfin pour ce club.
*
C'est l'occasion de vous affirmer davantage, non ?
Oui, le RCK m'a permis de me faire connaître et d'attirer l'intérêt des grosses cylindrées du championnat, l'USMA m'a donné l'occasion pour que je fasse parler de moi et de jouer à un niveau supérieur. Maintenant, avec la JSK, j'ai une opportunité de prouver ce que je vaux.
*
A l'USMA, on regrette de vous avoir lâcher. Qu'en pensez-vous ?
Je n'ai pas cette idée derrière la tête, la décision de ne pas rester n'est pas celle des dirigeants, elle incombe plutôt à l'entraîneur, il a jugé utile de ne pas me garder.
*
En signant à la JSK, vous avez certainement à cœur de lui montrer qu'il a eu tort, non ?
Je ne suis pas motivé pas l'instinct de revanche, je suis à la JSK pour jouer et essayer d'apporter un plus, c'est tout.
*
Vous retrouverez deux vielles connaissances, Hammouda et Achiou. Un commentaire ?
Ça me fait plaisir de retrouver ces deux joueurs. Achiou est un grand joueur que j'ai eu l'occasion de côtoyer à l'USMA. Pour ce qui est de Hammouda, on s'est connus à Kouba. En plus de ces deux là, je connais assez bien les autres joueurs, je ne serai pas du tout dépaysé à la JSK.
Entretien réalisé par M. L
Il s'est engagé pour deux ans
La nouvelle recrue de la JSK nous confiera qu'il a paraphé un contrat de deux ans au profit du club kabyle.
La JSK devra payer pour sa licence africaine
Le délai du dépôt pas les clubs participant aux compétitions continentale des licences africaines auprès de la Confédération africaine de football dépassé, la JSK devra payer un supplément financier pour qu'elle puisse se faire délivrer une licence pour Boussefiane.
Son dossier a été déposé hier à la Ligue
La JSK n'a pas tardé à déposer le dossier de Mohamed Boussefiane. En effet, dès que le transfert a été réglé avec l'USMA hier au milieu de l'après-midi, le président de la section football du club kabyle, Karim Doudane, s'est rendu immédiatement vers le siège de la Ligue nationale de football pour déposer le dossier de la nouvelle recrue kabyle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.