Terrorisme et déchéance de la nationalité    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    Sahara occidental: une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Manchester United: l'inquiétude de Solskjaer    Assassinat de Ali Tounsi: la présidente de la Cour refuse le réexamen des preuves    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    Covid-19: six nouveaux cas du variant britannique découverts en Algérie    Les acquis de la cause sahraouie poussent le Maroc à des décisions "irresponsables"    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Rupture des relations avec l'ambassade d'Allemagne à Rabat: la correspondance de Bourita trahit une réaction émotive de la diplomatie marocaine    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Le Président Tebboune reçoit les dirigeants de trois partis politiques    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    "Les élections ne sont pas une priorité"    La victoire ou l'élimination    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Mahrez, étincelant    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    Améliorer d'abord les conditions de vie    Beldjoud préside l'installation du wali    L'ambassade de France s'explique    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La dépendance au pétrole se confirme    La mafia du foncier dénoncée    Djilali Sofiane: Certains slogans scandés lors du Hirak pourraient mener au "dérapage"    Bilan du MDN 49 narcotrafiquants arrêtés    Arrivée de l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu    Varane, signature imminente?    La disette de Suarez inquiète    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    Un grand humaniste engagé    La gratin intellectuel rapproche les deux rives    Rivière asséchée !    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JSMB : Tiab veut racheter le contrat de Bilel Ouali
Publié dans Le Buteur le 02 - 06 - 2012

Boukmacha : «J'ai passé de bons moments à Oran, mais je veux rester à la JSMB »
Comme annoncé par nos soins, le milieu de terrain de la JSMB, Bilel Ouali, qui s'est déplacé récemment à Alger, a rencontré le président du PAC, Kheïrddine Zetchi, qui l'a convoqué pour évoquer son avenir, sachant que le joueur est toujours lié au Paradou pour une autre saison. Le président du PAC a informé le joueur qu'il a décidé de vendre son contrat définitivement cet été, et que le club qui le veut doit payer une somme très élevée. Le président du PAC a avisé aussi son joueur qu'en plus de la JSMB, il y a deux autres clubs qui veulent s'attacher ses services en vue de la saison prochaine. N'ayant pas pu convaincre son président de lui remettre sa lettre de libération, le joueur s'est retrouvé dans une situation très délicate. Et c'est pour cette raison qu'il a demandé aux dirigeants béjaouis d'aller négocier avec le président du PAC, pour trouver une solution afin qu'il puisse venir à Béjaïa. C'est ainsi que la direction de la JSMB, par le biais de son manager général Redjradj, a pris attache avec la direction du PAC pour négocier la lettre de libération de l'enfant de M'sila.

Zetchi a exigé 1,2 milliard pour sa libération
Même si Zetchi a été sollicité ces derniers temps par d'autres clubs afin de leur céder son joueur, ce dernier qui porte un grand respect au président Tiab, a décidé toutefois d'attendre l'offre de ce dernier. Ce dernier ne devrait pas donc tarder à faire son offre au président du PAC, surtout que le club veut vraiment garder Bilel Ouali qui a beaucoup donné à la JSMB depuis qu'il l'a rejoint l'été dernier. Pour libérer son joueur pour un autre club, le président Kheïreddine Zetchi a déjà exigé pas moins de 1,2 milliard pour le club qui veut s'attacher les services de Bilel Ouali. Un prix estimé un peu élevé par le président Tiab qui aurait déjà fait une contre- offre aussi au courant de la semaine.
Le MCA entre en lice
Toutefois, il faut dire que la JSMB n'est pas le seul club qui veut s'attacher les services de ce jeune talent qui a réalisé une saison très remarquable avec la JSMB, car ces derniers jours un autre club, le Mouloudia d'Alger, en l'occurrence, a pris attache avec la direction du PAC pour demander aussi de manière officielle les papiers de Bilel Ouali. D'après nos informations, les dirigeants du Mouloudia ont fait également du recrutement de ce jeune milieu de terrain une priorité, et c'est pour cette raison qu'ils ont demandé à son manager de prendre attache avec le président pour négocier sa lettre de libération.
Le joueur veut rester à Béjaïa
Sitôt arrivé au club, Bilel Ouali a pu quand même s'imposer dans l'équipe de la JSMB. Le joueur n'a trouvé donc aucune difficulté à s'adapter à son nouvel environnement. Contrairement à certaines nouvelles recrues, l'été dernier, Ouali reste parmi les bonnes affaires de la JSMB. Ce dernier nous a fait savoir dans une récente déclaration, qu'il veut vraiment poursuivre sa mission avec les Vert et Rouge puisqu'il se sent très bien dans ce club. Toutefois, le joueur nous a bien dit aussi que le dernier mot ne lui appartient pas, du moment qu'il est toujours lié au PAC pour une autre saison encore. Cela dit, le président Tiab doit encore user de son savoir-faire pour convaincre Zetchi de lui céder son joueur.
«J'espère que Tiab arrivera à convaincre les dirigeants du PAC»
«Comme je l'ai déjà dit, je donne la priorité à la JSMB. J'ai passé une très belle saison et je veux vraiment continuer l'aventure avec ce club. Toutefois, il faut dire aussi que tout cela n'est pas entre mes mains. Je suis toujours lié pour une autre saison au PAC. J'espère seulement que les dirigeants de la JSMB arriveront à convaincre Zetchi, qui a décidé toutefois de me céder au mieux offrant.»
Contrat d'une durée minimale de deux saisons obligatoire
Fini les contrats d'un an. En effet, le bureau fédéral, qui a tenu avant-hier une réunion ordinaire sous la présidence de Mohamed Raouraoua, a entériné quelques nouvelles directives concernant spécialement le contrat des joueurs professionnels seniors et aussi des jeunes catégories. D'après les responsables, cette nouvelle mesure a été prise pour stabiliser les effectifs des clubs professionnels et aussi rationaliser les ressources financières des clubs. Désormais, les joueurs professionnels sont dans l'obligation de signer un contrat d'une durée minimale de deux ans en vue de la prochaine saison. Cette nouvelle loi concerne également les jeunes formés dans le club professionnel qui devront aussi signer au minimum un contrat de trois ans en cas de promotion.
Une mesure qui arrange beaucoup les clubs
Il faut dire que cette nouvelle mesure prise par les responsables du football algérien arrange les affaires des clubs professionnels. Le contrat d'une année n'est plus valable, ce qui donnera encore plus de possibilité aux clubs de garder leurs joueurs plus longtemps, au moins pour cette période au lieu de négocier chaque année avec les mêmes joueurs qui signent encore, chaque été, pour une année.
La JSMB n'a pas de problème pour le moment
Contrairement à certains clubs, à l'image de la JSK et l'USMA, qui ont presque clos leur marché des transferts cet été, la JSMB n'aura aucun problème avec cette nouvelle directive. En effet, mis à part Bahloul, qui a signé pour un an et qui devra certainement négocier encore une fois avec les dirigeants béjaouis, pour trouver une solution et s'engager pour deux saisons, les deux autres joueurs acquis, à savoir Neyati et le gardien Chaouch, sont enrôlés pour une durée de plus d'une année en attendant la signature de leur contrat officiellement cette semaine.
---------------
Boulanseur signera demain au MCA
Comme annoncé par nos soins, le jeune attaquant, Rafik Boulanseur, qui a négocié avec les dirigeants béjaouis au courant de la semaine, n'a pas trouvé un accord. Le joueur, qui a exigé 100 millions au départ, n'a pas été satisfait de l'offre du président qui n'a proposé que la moitié du montant, soit 50 millions. Le joueur n'a pas voulu faire de concession et trouver un arrangement alors que la direction n'a pas aussi voulu augmenter l'offre, ce qui a poussé le joueur à quitter le club. Ce dernier nous a fait savoir qu'il aurait déjà tout conclu avec les dirigeants du MCA et qu'il devrait signer, demain, un contrat de deux ans.
«Dans ma tête, je suis au Mouloudia»
«Je vous ai déjà dit que c'est une question de destin. Je n'ai pas trouvé de compromis avec les Béjaouis, alors j'ai été contraint de chercher à atterrir ailleurs. Mon frère s'est occupé du reste, alors je peux vous dire que dans ma tête je suis au Mouloudia du moment qu'on s'est mis d'accord sur tout. Désormais il ne reste que la signature, ce dimanche.»
-----------------
Boukmacha : «J'ai passé de bons moments à Oran, mais je veux rester à la JSMB »
Le jeune milieu de terrain de la JSMB, Nassim Boukmacha, qui a été prêté au MCO lors du dernier mercato hivernal, a déjà consommé les six mois de contrat qu'il a signés avec ce club. Ce dernier qui est toujours lié avec la JSMB jusqu'au mois de juin 2013 sera contraint d'y retourner cet été pour rencontrer les dirigeants et discuter de son avenir, qui reste toutefois dans le flou.
Alors Nassim comment ça se passe pour vous ?
Très bien merci, je suis toujours chez moi, je profite au maximum de cette période pour récupérer et passer quelques jours de vacances. C'est une occasion aussi pour revoir mes amis et tous mes proches que je n'ai pas vus depuis que j'ai signé au MCO, l'hiver dernier.
En parlant du MCO, comment analysez-vous votre expérience avec ce club ?
Mon expérience avec le MCO a été très bénéfique sur tous les plans. Après une phase aller très difficile avec la JSMB où je n'ai même pas joué une minute, ce qui m'a poussé d'ailleurs à opter pour le MCO, qui m'a donné ma chance du moment que j'y ai amélioré mon temps de jeu. J'ai joué presque tous les matches dont six titularisations, alors je pense que c'est une belle expérience quand même par rapport à ce que j'ai vécu à la JSMB sous la houlette de Bouali.
Apparemment, vous en voulez toujours à Bouali qui vous a marginalisé…
Je préfère ne pas évoquer ce sujet car je pense que tout cela fait partie maintenant du passé. En plus, n'importe quel joueur peut vivre la même situation. Le plus important pour moi c'est que j'ai pu dépasser cette période difficile après avoir opté pour le MCO. Désormais, ce qui m'intéresse le plus c'est l'avenir.
Dans ce chapitre, vous-êtes toujours lié à la JSMB, n'est-ce pas ?
Oui c'est vrai, je suis encore lié à la JSMB pour une autre saison du fait que lors du mercato estival de la saison dernière j'ai renouvelé pour deux saisons. Mon passage au MCO lors du mercato hivernal s'est fait seulement à titre de prêt.
Avez-vous discuté avec les dirigeants de la JSMB de votre avenir ?
Non pas encore, mais je pense qu'ils comptent quand même le faire dès qu'ils entameront les négociations avec les joueurs sous contrat avec le club. Pour le moment, je suis en vacances, donc je dois attendre encore du moment que ces derniers sont occupés à d'autres obligations.
Etes-vous prêt à continuer l'aventure avec la JSMB ?
Franchement je ne sais pas encore. Toutefois je dirais aussi que j'aimerais bien rester car si j'ai quitté la JSMB, l'hiver dernier, pour rejoindre le MCO, c'est aussi à cause de la marginalisation dont j'étais victime de la part de Bouali qui ne m'a pas donné ma chance. Bref, en tous les cas, si on me le demande, moi je suis prêt à rester à la JSMB. Ça reste mon club de toujours.
Vous ne craignez pas de subir le même sort si vous restez ?
Non je ne crains pas vraiment de vivre la situation si je reste car maintenant les choses ont beaucoup changé, surtout avec Alain Michel qui pourrait me donner encore une chance de m'exprimer. Toutefois, je dois quand même le convaincre d'abord.
Et le MCO dans tout cela ?
Après le dernier match, les dirigeants du MCO m'ont demandé de rester pour défendre les couleurs de cette équipe la saison prochaine, mais je leur ai bien expliqué que je suis toujours lié à la JSMB à qui je donne la priorité.
Avez-reçu d'autres contacts ?
Non, au moment où je vous parle (Ndlr : entretien réalisé hier dans la soirée), je n'ai eu aucun contact ni une offre officielle d'un autre club.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.