FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JSMB : Les changements de Michel n'ont pas porté leurs fruits
Publié dans Le Buteur le 22 - 10 - 2012


Michel jouera-t-il sa tête face à l'ESS ?
Un climat hostile, une équipe sans âme, un coaching pas du tout à la hauteur, une équipe du MCEE qui refuse le jeu, des supporters très furieux et une grande déception dans le camp béjaoui à la fin de la rencontre. Tels sont le faits saillants du match ayant opposé avant-hier le doyen des clubs de la Kabylie à l'équipe d'El Eulma. Les Béjaouis n'ont pas pu faire mieux que de perdre deux précieux points face au MCEE, alors que tout le monde attendait une réaction positive, après leur dernière défaite face à la JSK. En effet, les Vert et Rouge ont été forcés, encore une fois, au partage des points sur leur terrain. Les raisons avancées par le staff technique à l'issue de cette rencontre : un problème d'inefficacité de l'attaque qui n'arrive toujours pas à faire sensation, depuis le début de saison, qui ne justifie, toutefois, pas une telle prestation de ses joueurs qui avaient la tête ailleurs tout au long de la partie. Un résultat et une prestation qui suscitent, encore une fois, des questions. Le club phare de la Soummam n'est pas sorti de l'auberge. Il y a encore du travail à faire dans le but de ne plus tomber dans ce genre de piège. Une contre-performance qui gâche, en partie, tous ce qui a été réalisé lors de trois premières journées. Quoi qu'il soit, les Vert et Rouge n'ont pas le temps de tergiverser, car il faudra vite se remettre au travail pour préparer le déplacement à Sétif pour affronter le club local dans un match qui s'annonce, d'ores et déjà difficile pour les Béjaouis. Bien sûr, on ne dira pas qu'une réaction dans le bon sens est attendue de leur part.
Les changements de Michel n'ont pas porté leurs fruits
Tout le monde est unanime à dire que le jeu de la JSMB a beaucoup régressé, depuis le match contre le CSC. Les supporters de la JSMB présents, samedi dernier, au stade de l'Unité-maghrébine pour soutenir leur équipe favorite n'ont pas arrêté de contester les choix du coach de la JSMB. En jouant la prudence encore une fois, à domicile, devant une équipe juste moyenne du MCEE, l'entraîneur béjaoui a vraiment provoqué une grosse colère dans l'entourage béjaoui, surtout ses changements opérés lors de cette rencontre qui n'ont pas porté leurs fruits. Disposée en 4-3-3 cette fois-ci, l'équipe de la JSMB n'a pas trouvé de ressources nécessaires pour transpercer la défense adverse qui était, pourtant, prenable. Les deux attaquants alignés en pointe ont éprouvé toutes les difficultés du monde pour créer des occasions. D'ailleurs, lors du dernier match face au MCEE, seulement quelques occasions ont été créées, surtout en première période où on ne peut retenir que deux, voire au maximum trois par les attaquants de la JSMB qui continuent à jeuner devant les bois.
Déjà 4 points de perdus à domicile !
Avant-hier, les Béjaouis ont perdu deux précieux points sur leur terrain, face au MCEE, et qu'ils regretteront certainement. Ces deux points perdus ne sont pas les premiers à domicile, car la JSMB en avait déjà perdu deux à domicile devant le Mouloudia aussi, lors de la cinquième journée. Cela fait en tout quatre unités perdues à domicile depuis le début de saison à Béjaïa. Même si les gars de Yemma Gouraya ont réussi à glaner des points de l'extérieur, soit sept à l'extérieur, avec deux victoires face au MCO et à l'USMBA, à l'occasion des deux premières journées du championnat et un match nul contre le CSC, lors de la quatrième journée. C'est dire que la formation de la JSMB n'a pas encore atteint la vitesse à même de lui permettre de faire bonne figure lors des prochaines journées devant des équipes plus difficiles que le MCEE, comme le souhaitent les dirigeants et tous les supporters.
Les supporters sceptiques
«Avec trois victoires, dont une seulement à domicile sur les sept matchs joués, je ne vois pas comment notre équipe s'en sortira. Je ne vois pas aussi comment l'équipe pourra réaliser un bon résultat face à l'ESS», affirme un supporter dépité par le parcours négatif des camarades de Megatli, ces derniers temps. Toujours est-il que les coéquipiers de Boukmacha ont le dos au mur. Un autre faux pas signifiera une implosion dans l'équipe. L'environnement hostile sévit après ce parcours mitigé des Vert et Rouge en ce début de saison. Tout cela pourrait se répercuter négativement sur le rendement de l'équipe, demain face à l'ESS, en déplacement. C'est, donc, avec un moral diminué que les Béjaouis ont repris les entraînements, hier matin, afin de préparer leur prochaine sortie.
------
L'équipe toujours à la 5e place
Malgré le nul réalisé, avant-hier face au MCEE, les Béjaouis qui occupaient la cinquième place avant cette rencontre sont toujours à la même place, juste derrière le MCA, avec 12 unités, en attendant le déroulement de la rencontre de l'USMA contre le JSK. En effet, les résultats de la 7e journée ont arrangé les affaires de la formation béjaouie. Les quelques faux pas subis par certains clubs ont permis à la JSMB de rester toujours cinquième au classement général. D'un autre côté, les Béjaouis ont raté une belle occasion de creuser l'écart sur leurs poursuivants et se rapprocher du leader aussi. Cela dit, les Béjaouis sont satisfaits, grâce aux mauvais résultats réalisés par les autres équipes qui n'arrivent pas à sortir la tête de l'eau.
-------
Michel jouera-t-il sa tête face à l'ESS ?
La JSMB a enregistré, samedi dernier, une autre contre-performance qui s'ajoute à la série des mauvais résultats collectionnés depuis quatre journées. Le premier pointé du doigt est l'entraîneur Alain Michel. Certaines personnes de l'entourage du club, ainsi que les supporters ont accusé Michel, lui faisant porter le chapeau. Pour ces derniers, il est le premier responsable des résultats qu'enregistre le club ces derniers temps. En revanche, Michel justifie l'état des lieux par le manque d'efficacité et de réussite devant les bois, et le manque de maturité de la part de ses jeunes joueurs comme si tout cela le dépasse vraiment. Ces supporters et ces personnes, connus pour leur influence au sein du club, n'arrêtaient pas de menacer Michel de prendre ses responsabilités convenablement. «Il ne faut pas qu'il nous pousse à lui dire ce qu'il ne veut pas entendre ou à le pousser vers la porte de sortie», lançaient ces supporters lors de la rencontre de samedi dernier.
Il devait discuter avec Tiab, hier, au téléphone
Selon des personnes très proches du club béjaoui, le technicien français devait rencontrer les dirigeants, hier dans la soirée. La discussion entre les deux parties aura certainement un lien avec les derniers mauvais résultats enregistrés en ce début de saison et la possibilité de trouver les solutions adéquates pour s'en sortir. Le coach devait aussi s'expliquer auprès du président Tiab qui se trouve en France pour des soins, au téléphone. Le boss, qui a déjà soutenu son entraîneur à maintes reprises, pourrait bien changer d'avis, car ce dernier ne veut plus voir son équipe jouer le bas du tableau, et, surtout, après les performances enregistrées les deux dernières saisons avec à la clé deux participations de suite en Ligue des champions d'Afrique dans l'histoire du club.
«On est dans une confusion totale par rapport à ce que les gens attendaient de nous»
Interrogé à l'issue du dernier match de son équipe face au MCEE, le coach de la JSMB a expliqué la dernière contre-performance de son équipe par le manque d'efficacité, comme c'était le cas lors des dernières rencontres. Ce dernier estime aussi qu'il existe vraiment un décalage entre la réalité et ce qu'attendent les gens de cette jeune équipe remaniée à 80%. «Il faut être réaliste. On a gagné trois matches consécutifs mais cela ne veut pas dire qu'on est la meilleure équipe du championnat. On est dans une confusion totale par rapport à nos moyens et ce qu'attendaient les gens de cette équipe. Il existe vraiment un décalage entre la réalité et ce qu'on peut faire vraiment. Alors, je refuse de subir les conséquences tout seul mais je suis prêt à céder ma place si c'est moi le problème», a dit Michel.
«Notre niveau d'ensemble ne nous permet pas de faire mieux»
«Notre objectif dès le départ n'était pas le championnat et cela tout le monde le sait. On devait engranger quelques points lors de notre premier déplacement pour ne pas se mettre en difficulté en ce début de saison et c'est ce que nous avons fait. Même après ce qu'on a réalisé lors des quatre premières journées, je n'ai jamais dit qu'on allait remporter le championnat. Certes, il y a une bonne volonté de tous les joueurs. Ils ont fait leur possible mais ils n'ont pas pu faire mieux que ça. C'est dire qu'avec un groupe aussi jeune et remanié on ne pouvait aussi espérer à mieux. Il faut juste appeler un chat un chat c'est tout, car notre niveau d'ensemble ne nous permet pas de réaliser ce que ces gens attendaient de nous.»
Redjradj : «Personne ne t'a demandé de jouer les premiers rôles»
Lors de la conférence de presse animée par le coach de la JSMB, à l'issue du match face au MCEE, le directeur général de la JSMB, Rachid Redjradj en l'occurrence, n'a pas hésité à intervenir pour apporter certains éclaircissements pour le coach et les journalistes présents : «En tous les cas, à la JSMB, personne ne t'a demandé de jouer le titre ni les premiers rôles. On veut juste construire une équipe compétitive et d'avenir surtout. C'est notre objectif premier. Donc, je peux vous dire qu'il n'y a aucune pression pour le moment.»
------
La rencontre à 17h45
Contrairement aux autres rencontres de cette huitième journée, celle de la JSMB contre l'ESS, demain soir, débutera à 17h30, non pas à 18h. En effet, vu l'importance de ce match, la Télévision nationale a décidé de le retransmettre en direct sur les deux Chaînes A3 et Tamazight. Une occasion pour les supporters, notamment ceux de la JSMB, de suivre ce match en direct sur le petit écran.
Les joueurs régularisés
Malgré le dernier faux pas à domicile concédé, avant-hier, par les camarades de Mebarakou, la direction de la JSMB a décidé, toutefois, de régulariser ses joueurs. D'après nos informations, les joueurs concernés ont touché deux salaires et les deux primes de match du CRB et le CSC. Une motivation de plus pour les joueurs qui devront, toutefois, rendre la pareille en réalisant un bon résultat demain contre l'ESS, en déplacement.
Déplacement cet après-midi et nuitée à El Eulma
Les Béjaouis, qui ont effectué une dernière séance d'entraînement à Béjaïa, hier dans la matinée, se déplaceront cet après-midi par route à El Eulma où ils devront passer la nuit d'aujourd'hui à l'hôtel El Rif, avant de rejoindre la ville de Sétif demain dans la matinée par route pour affronter, ce mardi, dans la soirée l'équipe de l'ESS. En ce qui concerne le retour, les gars de Yemma Gouraya regagneront Béjaïa juste après le coup de sifflet final de cette empoignade.
Décrassage, hier dans la matinée
Après la dernière rencontre qu'a livrée son équipe avant-hier face au MCEE à domicile, le staff technique béjaoui n'a pas accordé une journée de repos pour ses capés. Les camarades de Hammouche ont repris, donc, le chemin des entraînements, hier dans la matinée à 9h 30, au stade de l'Unité-maghrébine. Les Béjaouis ont repris du service avec un moral à plat suite à ce faux pas subi à domicile devant le MCEE qui leur est resté en travers de la gorge. Toutefois, ils doivent se retrousser les manches pour apporter certains correctifs, avant la rencontre de demain face à l'ESS, en déplacement. Pour cette séance qui s'est déroulée, hier dans la matinée, le staff technique n'a pas voulu trop forcer sur les joueurs qui sont fatigués, après avoir joué une rencontre la veille.
Ultime séance ce matin à Béjaïa
C'est, aujourd'hui dans la matinée, à 10h, que les camarades de Zafour effectueront leur dernière séance d'entraînement, avant leur déplacement à Sétif pour affronter l'ESS locale, demain dans la soirée. Cela devait être une séance consacrée dans sa majorité au volet technico-tactique et il faut dire aussi que le staff ne va pas programmer grand-chose afin d'éviter la fatigue à ses poulains, à quelques encablures seulement de la confrontation de demain. Après cette séance d'entraînement, le staff technique communiquera la liste des joueurs qui effectuerons le voyage à Sétif pour les libérer, ensuite, en leur donnant rendez-vous pour cet après-midi pour entamer le voyage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.