Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



MCO : Une phase aller (presque) catastrophique !
Publié dans Le Buteur le 25 - 12 - 2012


Quand la stabilité fait défaut
Jusqu'à la 89' du derby face au Widad de Tlemcen, le bilan des Hamraoua, qui allaient terminer la phase aller en position de relégable, était catastrophique. Il a fallu ce but inespéré de Benyettou, suivi dans la foulée par celui d'Aouedj, pour que le Mouloudia soit extirpé de la zone des relégable. C'est surtout cette précieuse victoire et cette fin très heureuse qui ont rendu moins épouvantables les résultats du Mouloudia d'Oran durant cette première partie du championnat de la Ligue 1. Aussi, les supporters sont en train de comparer les résultats de l'exercice en cours à celui de la saison passée où l'équipe avait fini avant-dernière avec seulement dix points au compteur. Cela n'a pas empêché le MCO de réaliser son maintien avant même la fin du championnat. C'est, donc, les raisons qui poussent un tant soit peu les inconditionnels d'El Hamri de croire au maintien de l'équipe, surtout que la direction actuelle, certes présidée par Abdelilah mais subventionnée par Baba, avait promis un recrutement de qualité. Sinon, il ne faut pas se voiler la face : le MCO à l'image de son match contre le WA Tlemcen, n'est pas encore sorti de l'auberge. Possédant seulement deux unités d'avance sur le premier relégable, qui est son précédent adversaire de samedi passé, il est appelé à gérer bien comme il se doit son recrutement du mercato et aussi sa préparation car le plus dur est à venir.
Benchadli redresse la barre
Si les précédents entraîneurs ont pratiquement tous échoué, à l'exception de Luc Eymael injustement écarté de la barre technique, Djamel Benchadli a eu le mérite de conduire l'équipe à son premier succès de la saison après seulement deux journées. Vous allez dire que l'actuel premier responsable de l'encadrement technique avait de la chance d'avoir croisé le fer à des équipes du bas de tableau, au stade Zabana, mais vu la situation dans laquelle se trouvait le MCO, toutes les rencontres étaient difficiles même celui de Batna. Ayant réussi à provoquer le déclic psychologique au stade Zabana, Benchadli a également réussi à atteindre l'objectif que lui a fixé la direction, c'est-à-dire terminer avec 14 points au compteur. Si le MCO arrivera, également, à se qualifier vendredi prochain pour les 8es de finale de la Coupe d'Algérie, Benchadli aura accompli avec brio sa tâche.
La défense se stabilise
Alors qu'elle se présentait comme une véritable passoire durant la première moitié de la phase aller, la défense oranaise a stoppé l'hémorragie durant les dernières journées du championnat. C'est, d'ailleurs, la raison pour laquelle l'entraîneur a décidé de ne pas changer son axe central et aussi son gardien de but, Hamza Dahmane, qui fut ces derniers temps l'un des éléments les plus en forme de l'équipe. Auteur d'une prestation de tout premier ordre face à l'USMA, avant de rééditer une meilleure performance face à la JSS, l'ex-portier du CR Belouizdad est en train de confirmer que les dirigeants actuels avaient tort de critiquer le recrutement opéré. L'incorporation de Megherbi, qui coïncide avec le premier succès des Hamraoua face à Batna, a donné beaucoup d'assurance à la défense du Mouloudia. Il forme avec Belabbès la paire la plus audacieuse du moment. Sur ce plan défensif, Benchadli se montre rassuré au point qu'il a réclamé le renfort uniquement au milieu de terrain. Il a écarté l'idée de ramener un arrière gauche tellement il est satisfait de la prestation de son arrière-garde.
Une attaque imprévisible
Le secteur offensif du Mouloudia d'Oran a soufflé le chaud et le froid depuis le début de saison avec des prestations mitigées. L'exemple le plus édifiant a été certainement ce dernier match de la phase aller face au Widad de Tlemcen, où l'équipe était incapable d'inscrire le moindre but durant 90' de jeu, avant de planter deux buts en l'espace de trois minutes. Il faut dire que le changement fréquent dans le onze rentrant et la succession des entraîneurs à la tête de l'encadrement technique ont considérablement ralenti l'efficacité de la ligne offensive du Mouloudia qui renferme, quand même, dans ses rangs des éléments d'expérience et de talent capables de se montrer plus efficaces dans l'avenir. En tous les cas, la stabilité qui caractérise actuellement la barre technique de l'équipe pourra améliorer le rendement et l'efficacité de l'attaque oranaise.
------------------------------
Aucune stratégie de recrutement en vue
C'est toujours le flou qui entoure cette opération de recrutement que le club s'apprête à effectuer dans les jours à venir. Ahmed Belhadj, qui s'est engagé à assurer le renfort de l'équipe cet hiver, n'a pas encore dévoilé les noms des joueurs à recruter au moment que le P-DG, Larbi Abdelilah, privilège la piste des émigrés. Le staff technique, par le biais de son premier responsable, à savoir Benchadli, aurait proposé des noms de joueurs mais aussi donné le profil des postes et des éléments recherchés en prévision de la phase retour. Le coach des Hamraoua souhaite avoir des milieux de terrain à vocations offensive et défensive mais, surtout, qu'ils soient compétitifs. En tous les cas, un proche du club avait conseillé à Belhadj et à Abdelilah de se réunir autour d'une table et d'arrêter une liste de joueurs susceptibles à recruter et établir la liste des joueurs libérés et la dévoiler une fois que le recrutement sera clos.
Baba-Achiou, rendez-vous imminent !
A croire une source digne de foi, l'actionnaire majoritaire, Ahmed Belhadj, est en contact permanent avec l'ancien milieu de terrain de l'USM Alger et de l'ASO Chlef, à savoir Hocine Achiou. Un rendez-vous imminent est prévu entre les deux parties afin d'entamer les négociations.
On pense également à Meghout
L'autre élément qui intéresse au plus haut point la direction du Mouloudia d'Oran n'est autre que le milieu de terrain du CR Belouizdad, Meghout, qui est actuellement en rupture de ban avec son équipe. Le joueur a été contacté par les dirigeants du MCO qui attendent sa réponse finale.
Plusieurs absences à la reprise
Plusieurs éléments ont manqué à l'appel, hier à l'entraînement, qui a eu lieu du côté du stade Keloua. En plus de Bentiba et Boumechra, qui sont encore convalescents, Berradja, Bourzama, Dagoulou et Sandaogo ont fait l'impasse sur cette reprise. Les quatre éléments précités se sont blessés lors du match contre le Widad de Tlemcen. Leur participation face à El Hadjar reste incertaine.
Sandaogo et Dagoulou rentreront chez eux ce week-end
Les deux Africains du Mouloudia d'Oran, à savoir Dagoulou et Sandaogo, vont devoir rentrer chez eux ce week-end. Le Centrafricain devra s'envoler samedi prochain vers Bangui alors que Sandago rentre chez lui vendredi à partir d'Alger. De ce fait, il sera out pour le match de Coupe d'Algérie face à El Hadjar.
Hichem Chérif et Sebbah reprennent
Les deux éléments sanctionnés par le staff technique que sont Sebbah et Hichem Chérif ont repris, hier, le chemin des entraînements avec le groupe sans pour autant aborder le sujet avec leur entraîneur, encore moins avec leurs dirigeants.
-------------------------
Elimam et Sebbah inspectent le centre de Sidi Lakhdar
Le manager général, Elimam Sofiane, et l'entraîneur adjoint, Sebbah Benyagoub, devaient se rendre hier après-midi à Sidi Lakhdar pour inspecter le centre sportif dans lequel le Mouloudia d'Oran devra séjourner pendant son stage hivernal. Il faut dire que la crise financière qui frappe de plein fouet le club a obligé le MCO de programmer pour la première fois depuis deux ans son stage en Algérie. La wilaya d'Oran, dépitée par le fait de voir le club jouer pour le maintien, n'envisage pas cette fois-ci de prendre en charge un stage à l'étranger.
Abdelilah chez le DJS pour réclamer l'aide financière
Le P-DG de la société, Larbi Abdelilah, s'est rendu avant-hier après-midi chez le DJS, Gharbi Badreddine, avec l'objectif de débloquer la subvention encore en attente à cause du conflit qui existe entre la société et le club amateur. Selon nos sources, le DJS a demandé à Abdelilah de régler leur problème interne lui faisant comprendre que la subvention estimée à 2,5 milliards de centimes devra renflouer les caisses du club amateur et qu'il serait préférable que les deux présidents (Abdelilah et Djebbari) trouvent un terrain d'entente.
--------------------------
Quand la stabilité fait défaut
Si le MCO a réalisé une meilleure phase aller par rapport à celle de la saison passée, l'équipe est loin des statistiques de la saison 2010-2011 où elle a pu terminer cette première moitié du championnat sur le podium derrière l'ASO et l'ESS. Pour connaître les raisons de cette chute libre de l'équipe par rapport au premier exercice sous l'ère du professionnalisme, il faut consulter le tableau ci-dessous. En effet, en 2010-2011, l'équipe a réalisé sept victoires et quatre nuls contre quatre défaites seulement, possédant la meilleure défense du championnat de la phase aller alors qu'une saison après, l'équipe avait connu une chute libre terminant la phase aller en cette peu enviable position de relégable avant de faire légèrement mieux, cette saison, en évitant le pire. En voyant bien ce tableau, vous pouvez remarquer que la stabilité connue sur les double plans technique et administratif a été la raison de la performance de 2010. En cette époque, l'équipe avait connu un seul P-DG qui était Tayeb Mehiaoui et un seul entraîneur, à savoir Chérif El Ouazzani qui a commencé la préparation avec l'équipe dès le premier jour. Résultats : le MCO avait terminé troisième, une performance que l'équipe n'avait pas réalisée depuis plus de dix ans. Par la suite, les P-DG se sont mis à se succéder avec une moyenne de deux présidents par saison et quatre entraîneurs durant une seule phase. En tous les cas, le tableau est la preuve par A+B que seule la stabilité pourra permettre à l'équipe de retrouver son lustre d'antan. Malheureusement, cela n'arrange pas l'entourage du club scindé en deux. A chaque fois qu'un groupe prend le pouvoir, l'autre se met à lui mettre les bâtons dans les roues...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.