Le Real Madrid communique au sujet de l'Inter et Hakimi    Il a tancé plusieurs de ses ministres : Abdelaziz Djerad insatisfait du staff gouvernemental    Le procès de nouveau reporté    Le Hirak réinvestit la rue    Le boy-scout révolté    Loi électorale : un autre recadrage pour brider les votes ?    - Aït Ali l'automobile - Biden contre le mur - Le Cnes newlook - Le vaccin arrive, le printemps pas loin    Importation de véhicules : Tirs groupés contre Ferhat Aït Ali    L'affaire de l'autoroute Est-Ouest renvoyée à la fin de la session criminelle    Bientôt des marchés de gros des dattes    Pour faire face à une forte demande en eau dans les zones côtières : Des avis d'appel d'offres pour trois stations de dessalement    Exportation des services numériques algériens    Remise de 527 microcrédits pour la création de projets    Début de la période des candidatures pour l'autorité exécutive unifiée    La Centrafrique proclame l'état d'urgence    HRW demande une enquête "rapide et impartiale"    Calme relatif en Tunisie    Un prêtre enlevé mardi retrouvé mort    Nairobi annonce la mise sous contrôle de la deuxième vague d'invasion de criquets pèlerins    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    L'ESS se reprend, le MCA se relâche, les visiteurs se lâchent !    Décès de l'ex-joueur Mohamed Zaoui    La Tunisie s'impose sur le fil et s'offre une finale contre l'Algérie    Farès retrouve la compétition    Deux joueurs du Zamalek suspendus face au MCA    Zemmamouche, une année sans jouer !    Stratégie retenue pour l'acquisition du vaccin contre la Covid-19 : Les mauvais calculs des autorités    Les syndicats mitigés    Une plateforme pour suivre les travaux de Seaal    Enième engagement pour la livraison des projets de réhabilitation des 5 hôtels du secteur public    Le secteur sur un brasier    Benjamin Stora. Spécialiste de l'histoire contemporaine de l'Algérie : «Il y a une histoire sur laquelle on peut s'appuyer pour trouver du commun»    Le lycée Kerouani de Sétif retrouve son éclat    ...CULTURE EN BREF...    Béjaïa "La perle de la Méditerranée"    Un Salvator Mundi de l'école de Léonard de Vinci retrouvé chez un Napolitain    Le Liban restitue deux icônes religieuses du XVIIIe siècle à la Grèce    Oum Siham, une poétesse engagée pour les bonnes causes, s'en va    CHAN-2021 : La décantation tarde à se faire    Fonds de garantie des crédits FGAR: Accompagnement d'une trentaine de PME en 2020    Gouvernance et Affaires de l'Etat: Le départ de Laagab de la présidence officialisé    El Ançor: Plus de 4 millions DA pour l'assainissement à la plage des Andalouses    L'ENTERREMENT DES VIVANTS    Organisation de la Omra: Près de 500 agences de voyages candidates    LA CRISE ET LES ESPOIRS    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    "Ni repentance ni excuses"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mandi : «Mon rêve est de jouer une Coupe du monde»
Publié dans Le Buteur le 10 - 09 - 2013


« Sans ma mère, je ne serai jamais arrivé là »
Aïssa Mandi, très convoité par l'Algérie en prévision des échéances futures, intéresse beaucoup Vahid Halilhodzic, qui a déjà tenté une première approche avec ce défenseur polyvalent, pur produit de l'école rémoise. Invité de BeInsport, le Franco-Algérien, qui hésite encore à annoncer son choix, rêve de disputer une Coupe du monde. Certainement avec l'Algérie même s'il n'a rien dit à propos de son avenir professionnel. Mandi a d'emblée évoqué son parcours avec le Stade de Reims et parlé aussi de ses objectifs, à moyen et long termes avec son équipe : «Mon parcours aura été progressif. J'ai commencé à l'âge de 8 ans au Stade de Reims et j'ai grappillé les échelons dans ce club, j'ai débuté en National, puis en Ligue 2 avec Reims ensuite on est arrivé en Ligue 1. Maintenant j'ai la chance de découvrir la Ligue 1 depuis l'année dernière, donc voilà, je suis ravi».
« Sans ma mère, je ne serai jamais arrivé là »
Eduqué et reconnaissant, Aïssa Mandi n'oublie pas les parents et particulièrement sa maman Houria qui lui a inculqué les bonnes valeurs. Pour Aïssa, sans sa chère mère, jamais il n'aurait pu passer les obstacles franchis jusque-là. Mandi loue aussi le mérite de ses anciens entraineurs en jeunes : «Mes entraineurs avec qui j'ai travaillé dans les catégories inférieures, m'ont beaucoup aidé, mais la personne qui m'a le plus aidé, c'est ma mère, sans elle je ne serai jamais arrivé là».
« Je veux grandir dans mon club »
Revenant sur son histoire avec le Stade de Reims, Aïssa Mandi n'est pas prêt à oublier les différentes étapes qu'il a vécues au sein de son club formateur. Mandi qui a connu la joie des différentes accessions réalisées par Reims, du CFA jusqu'à la Ligue 1, raconte tout cela avec beaucoup de fierté : «Comme tout gamin, on rêve toujours de devenir un joueur titulaire. Pour ma part, j'ai toujours supporté cette équipe de Reims. J'étais dans les tribunes, j'ai même envahi le terrain avec les supporteurs, lorsque l'équipe avait remonté en National, je crois. C'est beau, c'est un rêve qui se réalise. Je dois profiter de ces moments au maximum».
« Si je peux tout réaliser avec Reims, pourquoi partir ? »
A la question s'il avait un club de cœur où il rêve un jour de jouer, Aïssa Mandi surprend son interlocuteur journaliste et déclare : «Si je pourrais tout réaliser avec le Stade de Reims, jouer la Ligue des champions et grandir avec ce club-là, je serai heureux. Après, comme tout compétiteur, la Coupe du monde c'est le rêve de tout footballeur. Je suis très attaché au Stade de Reims. Il ne faut pas oublier que j'entame ma 14e année dans ce club, c'est normal. J'espère que mon équipe va grandir».
« J'aimais bien Gabriel Heinz, mais mon idole c'est Thiago Silva »
Avant de terminer ce bref entretien accordé à la chaine BeInsport, le latéral droit de Reims qui évolue aussi comme défenseur axial, a confié qu'il était un fan du défenseur central et capitaine d'équipe du PSG, le Brésilien Thiago Silva. Mandi avoue aussi qu'il était un fan de l'ancien joueur parisien et du Real Madrid, l'Argentin Gabriel Heinz : «Avant j'aimais bien le défenseur du PSG, Gabriel Heinz, mais maintenant mon idole c'est Thiago Silva. J'aime bien ce joueur».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.