Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Le départ de Messi ne passe toujours pas pour Tebas    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le sort du RAJ connu ce mercredi    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La recette du Président    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    Belmadi en mode mondial    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des centres et instituts de formation dans chaque daïra du pays
Publié dans Le Financier le 01 - 02 - 2013


Le ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, M. Mohamed Mebarki, a indiqué, jeudi à Tiaret, que le gouvernement vise à réaliser jusqu'à septembre ou octobre 2013 un centre ou un institut de formation professionnelle dans chaque daira du pays. Dans un point de presse, en marge de sa visite d'inspection dans la wilaya, M. Mebarki a indiqué que la réalisation d'un centre ou d'institut de formation professionnelle dans chaque daira s'inscrit dans le cadre du programme du gouvernement visant à améliorer le service public par la couverture des besoins de chaque région du pays en matière de formation, ajoutant que cet objectif est concrétisé dans plusieurs wilayas. La rentrée professionnelle de la session de février sera marquée par une nouvelle nomenclature comportant de nouvelles disciplines répondant aux besoins du développement, avec la signature, a-t-il dit, de deux conventions entre les ministère de la Formation et de l'enseignement professionnels, de l'Agriculture et du développement rural et de l'Industrie, de la petite et moyenne entreprise et de promotion de l'investissement, dans le cadre d'une stratégie du gouvernement visant à adapter la demande locale avec l'essor économique que connaît l'Algérie et le développement technologique mondial. Le ministre a encore souligné que le rôle des élus locaux est de connaître les besoins en postes dans divers secteurs, selon la nature et les spécificités de chaque région. Relevant que les entreprises économiques «connaissent des problèmes en encadrement qualifié», M. Mebarki a appelé à la mobilisation de tous les acteurs du secteur et les élus locaux en vue de réaliser les objectifs tracés par l'Etat, notamment en matière d'application de la nouvelle nomenclature des filières de formation professionnelle pour couvrir les besoins de toutes les dairas du pays. Il a mis l'accent, dans le même contexte, sur la nécessité de doter d'un bon encadrement, les établissements de formation en cours de réalisation, pour assurer une formation de qualité aux stagiaires. Le ministre a inspecté plusieurs projets dont a bénéficié la wilaya de Tiaret au titre du quinquennat en cours. Il a visité l'institut national spécialisé de Ksar Chellala (500 places pédagogiques) dont les travaux enregistrent un taux d'avancement de 80 %. Ce projet, qui a nécessité une enveloppe financière de l'ordre de 260 millions de DA, est le premier du genre au niveau national. Il assure une formation dans des spécialités liées aux techniques de l'eau et de l'environnement, selon les explications fournies au ministre. M. Mebarki s'est enquis également du projet de réalisation d'un CFPA dans la commune de Sidi Hosni doté d'une capacité de 300 places, avant de poser la première pierre pour la réalisation de deux autres centres à Medroussa et Tousnina. Il a inspecté dans la commune de Frenda le projet de réalisation d'un institut national de 300 places, spécialisé en formation professionnelle dans les domaines du bâtiment. Une enveloppe de 232 millions de DA a été consacrée à ce projet.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.