Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter sur les plaintes relatives aux souscriptions de signatures    Création de start-up: sept incubateurs seront opérationnels en 2020    Offensive turque contre la Syrie: nouvelle réunion mercredi du Conseil de sécurité de l'ONU    Gaïd Salah: l'Algérie aiguillée sur la bonne voie    Les instituteurs reviennent à la charge    Mandat de dépôt renouvelé pour 6 détenus    Marche du 34e mardi à Alger : Les manifestants plus déterminés que jamais    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    Pleins pouvoirs à la police judiciaire    L'Opep maintient le cap    L'autre dossier brûlant pour le gouvernement    VFS Global reprend le traitement des demandes    Promesses d'une révolution décomplexée    Les Verts au révélateur colombien    Batelli convoque 23 joueurs    Deux matchs de suspension pour Casoni    Les leaders à l'aise    250 stadiers et 400 agents de police mobilisés    Rassemblement hier à la faculté de médecine de Tizi Ouzou    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    L'auteur du quadruple crime refuse de se rendre    11e Fcims à Alger: La Corée du Sud, l'Italie, la Turquie et l'Autriche à l'honneur    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Araba oua hikayat, une nouvelle comédie musicale en montage    L'Alternative démocratique dénonce la poursuite des «arrestations» de militants    Chlef : Neuf sages-femmes en renfort dans les maternités    Mostaganem : Des élevages illicites s'implantent en milieu urbain    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    MO Béjaïa : Les Crabes préparent l'ABS    Vérité et justice, réclament des associations et organisations syndicales et politiques    Une urbanisation désordonnée    Université d'Oran : Mohamed Moulfi présente son ouvrage sur la philosophie et la civilisation    Une belle exploration dans une œuvre majeure    «Une programmation professionnelle pour un festival de proximité»    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    LE DICTAT DU TEMPS    Oran : Intégration de l'aquaculture en agriculture: la ferme "Moulay Abdelaziz" réalise un franc succès    Cyclisme (Tour de France): Le voile se lève après le départ de Nice    SNTF: Lancement de la nouvelle ligne ferroviaire Touggourt-Alger    Salon national de la micro-activité : Ouverture aujourd'hui à Alger sous le thème de l'entrepreneuriat    Bordj-Bou-Arreridj : Une stratégie de création de richesses et d'emplois    Pologne : Les conservateurs remportent les élections législatives avec 45 % des voix    François Aissa Touazi : " Les Saoudiens ont pris conscience que l'instabilité régionale menace leur économie "    Brexit : "Il reste beaucoup de travail à faire", prévient Barnier    Amical Algérie-France: Rencontre aujourd'hui entre le président de la FAF et la FFF    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les crimes commis contre les Algériens resteront impunis
Maurice Papon est mort
Publié dans Le Maghreb le 19 - 02 - 2007


Le symbole de la période coloniale française en Algérie, Maurice Papon est décédé samedi, 17 février, date coïncidant avec la Journée du chahid que l'Algérie célèbre chaque année à la mémoire des chouhada tombés au champ d'honneur en défendant leur pays. A 96 ans, Papon a trouvé la mort dans la clinique où il avait été admis il y a quatre jours pour être opéré pour une insuffisance cardiaque. Cet homme est mort en emportant avec lui les crimes qu'il a commis contre le peuple algérien. Maurice Papon s'illustre alors en 1961 en réprimant dans le sang une manifestation algérienne. Deux cents Algériens sont tués et jetés dans la Seine. Il est à noter qu'il est le seul responsable du régime Vichy à être condamné pour son rôle dans la déportation des juifs durant la Seconde Guerre mondiale, alors que les génocides commis par la France coloniale contre le peuple algérien restent toujours impunis. Il avait été condamné à dix ans de prison en 1998 pour "complicité de crimes contre l'humanité". Incarcéré fin 1999, après avoir été arrêté en Suisse où il avait fuit, il avait été libéré en 2002 après avoir effectué trois ans de réclusion. Maurice Papon, figure emblématique de la France coloniale, est devenu en 1942 secrétaire général de la préfecture de Bordeaux. Il continue de faire carrière sous le général De Gaulle, devenant préfet en Algérie puis préfet de police à Paris. Maurice Papon sera même ministre du Budget sous le président Valéry Giscard d'Estaing. Mais en 1981, le journal Le Canard enchaîné révèle l'existence de documents datant de la guerre et mettant en cause le haut-fonctionnaire. Alger qui réclame toujours des excuses officielles de la part de la France pour les crimes qu'elle a commis contre le peuple algérien pendant la période coloniale en reconnaissant ses crimes, attend toujours que Paris regarde en face son passé coloniale en Algérie. Mais au lieu de reconnaître ses crimes, l'assemblée nationale française a voté la loi du 23 février laquelle glorifie la période coloniale en Afrique du Nord, notamment en Algérie en qualifiant ceux qui ont exécuté ces crimes de héros. La décision de président français Jacques Chirac d'annuler l'article 4 de cette loi ne change rien, puisque la France ne veut toujours pas reconnaître ses crimes contre le peuple algérien durant la période coloniale. Dans une lettre adressée à l'Organisation nationale des enfants de chouhada, à l'occasion de la célébration du 18e anniversaire de la Journée nationale du Chahid, présidée par le Chef du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem, le président Bouteflika a rappelé que cette journée, "au delà de la symbolique qu'elle représente, renferme en soi les principes de magnificence, de pureté, de gloire et de grandeur ". Le président de la République, a affirmé que l'expérience vécue par la jeunesse de la Révolution, à travers les défis auxquels elle a été confrontée, pourrait constituer un catalyseur pour la génération d'aujourd'hui afin de relever les défis de son époque et faire face aux problèmes qui perturbent sa vie ".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.