Cérémonie d'installation du nouveau wali    2 millions d'Irakiens manifestent contre la présence des USA    Allez à Ghaza et criez «plus jamais ça !»    Vivre le (dés) espoir d'une mère nigériane    Changer d'entraîneur, est-ce la bonne option ?    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur» à juste titre    L'OMS tire la sonnette d'alarme    Le parc d'attraction rouvre ses portes    La collection «Continents Noirs» fête ses 20 ans    Découverte d'un bain romain à Ferkane (Tébessa)    La 10e édition prévue pour la mi-février    Tebboune préside une séance de travail    Les militairesisraéliens frappent une cible du Hamas    Le Consulat de France annonce de nouvelles mesures    «Accélérer la réalisation des projets de partenariat et les élargir à d'autres domaines»    «L'équipe a retrouvé sa confiance et sa stabilité après le départ de Lavagne»    Le Tunisien Zelfani pour sauver les meubles    Décès de l'international IsmailMahieddine    Appel à lancer des cadres juridiques plus adéquats pour lutter contre ce phénomène    Le chiffre d'affaires de la CNMA s'est établi à 15 milliards de dinars    Tebboune ordonne le rapatriement des ressortissants algériens    Le président du Conseil scientifique de l'Agence de greffe d''organes    Le CNES revient à la charge    Ouverture de la 14e èdition    Décès du pilote et de son assistant    Poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    Arrestation de cinq individus en possession de 100 millions de centimes en faux billets    Crash d'un avion militaire: Le Président Tebboune observe une minute de silence à la mémoire des deux pilotes    Les walis appelés à prendre des mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des citoyens    Algérie-Libye: le renforcement de la coopération économique soulignée lors d'un forum d'affaires    VENTE DU LAIT EN SACHET : Bras de fer entre le ministre du Commerce et les distributeurs    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    BONBONS ET CARAMELS    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    L'après Berlin et la crise libyenne    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    Il y a de l'eau dans le gaz !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie souhaite faire revenir ses compétences
Un atelier sur l'investissement de la diaspora au mois d'octobre
Publié dans Le Maghreb le 25 - 07 - 2009


Quelles sont les opportunités d'investissement qu'offre l'Algérie aux futurs entrepreneurs issus de la diaspora ? Comment convaincre la diaspora algérienne disposant de capitaux d'investir en Algérie ? Mais surtout, l'investissement de la diaspora algérienne, est-il porteur dans son pays d'origine ? C'est, entre autres, les questions qui feront l'objet d'un atelier sur l'investissement de la diaspora algérienne dans son pays d'origine, qui se tiendra du 15 au 18 octobre de l'année en cours, à Alger. En effet, l'agence ACIM avec la participation de partenaires français (Marseille Innovation), allemands (GTZ) et algériens (Andi), conduit cette mission qui s'inscrit dans le programme " Invest in Med " et qui a pour principal objectif de mieux cerner les volontés et capacités d'investissement en Algérie de responsables économiques issus de la diaspora algérienne vivant en France. Cet atelier de deux jours regroupera une vingtaine de chefs d'entreprise sélectionnés après enquête, des entrepreneurs algériens qui témoigneront et les principaux acteurs de l'investissement en Algérie (Andi, banques, douanes, notaires, experts comptables, etc.). Un investisseur est en attente de signaux forts, c'est ce que se propose de faire l'agence ACIM à travers l'organisation de cet atelier. Une opportunité qui permettra à l'Algérie d'améliorer son image de marque et sa perception dans des pays qui continuent de faire rimer le climat d'affaires en Algérie avec les lenteurs administratives, les entraves ayant trait au foncier, au système financier ou encore aux nouvelles mesures d'investissement, alors que les avantages et les facilités accordées aux investisseurs sont autant impressionnantes. Pour rappel, le Conseil des ministres a adopté, mardi dernier, le projet de loi de finances complémentaire 2009 et dans lequel figurent plusieurs mesures visant à favoriser l'investissement. A titre d'exemple, les entreprises créant plus de 100 emplois à leur lancement bénéficieront de l'allongement de l'exonération de l'Impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS) de 3 à 5 ans. En outre, la loi de finances complémentaire pour 2009 prévoit l'augmentation de la part des intérêts pris en charge par l'Etat sur les crédits bancaires destinés au financement des micro-entreprises, et qui peuvent aller jusqu'à plus de 80% dans les wilayas des Hauts-Plateaux et plus de 90% dans les wilayas du Sud. Il s'agit, également, du doublement de la dotation du Fonds de garantie mutuelle des crédits aux jeunes promoteurs, qui passe de 20 à 40 milliards DA, ainsi que la création par les banques au niveau de chaque wilaya, d'un fonds d'investissement destiné à accompagner les jeunes investisseurs. Par ailleurs, cet atelier permettra non seulement d'identifier les secteurs dans lesquels les entrepreneurs issus de la diaspora s'activent davantage, mais de trouver des relais à l'étranger qui puissent véhiculer une information plus réaliste sur ce qui se passe en Algérie. Les témoignages des entrepreneurs algériens issus de la diaspora qui ont investi en Algérie permettront de faire connaître leurs expériences. Une manière de débroussailler le terrain et de faciliter le retour des investissements. Il est utile de signaler que l'Algérie à maintes fois, a souhaité tirer profit des compétences algériennes établies à l'étranger. Le président de la République l'a réitéré, mercredi dernier, dans un message lu par Abdelaziz Belkhadem, ministre d'Etat, représentant personnel du président de la République à l'ouverture de la première université d'été de la communauté nationale établie à l'étranger. "De votre apport, nous attendons surtout une bonne gestion, de judicieuses décisions et la rationalisation dans la conduite des affaires grâce aux opportunités qu'offrent maintenant la connaissance et les différents moyens de communication et de technologie numérique, de promouvoir le pays sur le chemin du progrès et du développement national", a-t-il précisé. Il rappelle, dans ce sens, qu'en Algérie plusieurs secteurs présentent aujourd'hui "les meilleures conditions" aux opérateurs et investisseurs nationaux d'abord et l'Etat veille à garantir un environnement économique et social favorable à la production nationale et à sa diversification.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.