Arsenal - Wilshere : "Özil ? C'est une honte"    7 conseils pour dormir plus rapidement    Man City : Mahrez et ses coéquipiers assurés de terminer premiers de leur groupe    Protéger les enfants travailleurs durant la pandémie    Quand s'endetter rapporte    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Combat «Don quichotien» ?    Procès de Karim Tabbou : verdict le 07 décembre    Indifférence aux prix    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    USM Alger: Ne pas tout remettre en question    WA Tlemcen: Garder les pieds sur terre    NI OFFRE NI DEMANDE    oeuvres sociales de l'Education: Une prime pour le personnel infecté par la Covid-19    Khenchela: L'ancien et l'actuel directeurs de la CCLS écroués pour corruption    Henri Teissier, l'ancien archevêque d'Alger, est décédé    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Belmadi dénonce    953 nouveaux cas en Algérie    Deux terroristes abattus au cours d'un accrochage    Le président Tebboune annonce son retour    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    Résolution du PE : l'Union parlementaire africaine condamne l'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie    El-Guerguerat : les parlementaires suisses réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Ait Ali Braham examine les opportunités d'investissement avec POWERCHINA    Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA : Benbouzid affirme la volonté de l'Algérie d'éradiquer l'épidémie    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    TIZI-OUZOU : L'ENIEM annonce un arrêt technique de l'activité    CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME (CNDH) : Lazhari critique la résolution du parlement européen    PROCES DE KARIM TABOU : Le verdict sera rendu le 7 décembre    Covid-19 : une prime pour indemniser le personnel du secteur de l'éducation touché    La vente des billets à partir de demain    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    «Les premières opérations de vaccination pourraient débuter en janvier»    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    Le Barça se réveille, Sociedad imperturbable    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Pas de reprise du trafic le 15 décembre    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Fermé pendant 15 jours : Le marché d'El Hamiz à nouveau ouvert    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ghoul menace de résilier le contrat
Le prétexte des factures impayées de Cojaal rejeté
Publié dans Le Maghreb le 03 - 03 - 2011


Amar Ghoul réfute toute existence de contentieux avec le consortium japonais, Cojaal, détenteur du contrat de réalisation du tronçon Constantine-frontière tunisienne de l'autoroute Est. Rencontré, hier, en marge de l'ouverture de la 4e session parlementaire, M. Ghoul affirme que c'est uniquement " un problème de non-respect des délais " et que " ce n'est nullement un problème d'ordre financier". Le ministre des Travaux publics qui s'est montré avertissant brandit la menace de " résilier le contrat avec Cojaal " affirmant qu'" au cas où ils ne respectent pas les délais nous allons résilier le contrat, c'est clair et net ! " Le Dr Ghoul charge les Japonais en les accusant de vouloir " fuir la mise en demeure " en recourant " au prétexte de non-paiement de factures ". Il s'agirait d'une facture qui représente plusieurs centaines de millions d'euros qui est restée impayée. Or, et selon le ministre des Travaux publics, " toute facture présentée est payée, mais ce paiement doit être au prorata de l'avancement de ce projet. S'ils sont là mais n'avancent pas, je ne vois pas pourquoi l'ANA les paie ? ", s'interrogea-t-il. Il confirmera qu' " il n'est nullement question de finance, avec le consortium japonais c'est un problème de cadence ! L'Agence nationale des autoroutes (ANA) a notifié à Cojaal une mise en demeure pour non-respect de délais". Bien que reconnaissant, toutefois, la nature escarpée de la région qui n'est pas du tout aisée en déclarant que " c'est vrai que la région de l'Est est très difficile, on est compréhensifs, il y a eu donc beaucoup d'études d'optimisation ", il refuse que " l'ANA admette ce non-respect des délais ". Le taux d'avancement des travaux de réalisation de la partie Est de l'autoroute a atteint 87 à 90 %. Les Japonais se seraient " engagés par écrit, il y a près de 3 mois de terminer les 120 km durant cet été ", annoncera le ministre qui émet toutefois une réserve à ce propos en se basant sur l'Ana qui " a constaté que s'ils ne mettent pas tous les moyens, ces délais risquent de ne pas être respectés ! ". Pour cela, la décision du ministre est toute faite et ne semble guère badiner puisque le département de M. Ghoul envisage que " Si d'ici là ils n'avancent pas l'ANA résilie le contrat ", tout en soutenant que le ministère se prépare d'ores et déjà à toute éventualité, c'est-à-dire attribuer le marché à une autre entreprise d'autant qu'il arrive aux Japonais de proposer " des fois des prix exorbitants " que l'ANA refuse.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.