Le Président Tebboune préside la cérémonie d'accueil des restes mortuaires des 24 martyrs de la Résistance populaire à l'Aéroport Houari-Boumediene    Béjaïa : moyens aériens pour éteindre un important feu de forêt à Adekar    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Venezuela : Nicolas Maduro investi au nom du "Peuple et du Commandante Hugo Chavez"
Publié dans Le Maghreb le 21 - 04 - 2013

"Je ferai respecter la Constitution et les lois de la République dans l'exercice de mes fonctions de président de la République bolivarienne du Venezuela, et ce afin de construire une patrie heureuse, indépendante et socialiste, pour tous et pour toutes. Je le jure ". Tels sont les premiers mots et les engagements de Maduro en tant que président de la République du Venezuela, après avoir été officiellement investi " au nom du peuple et du Commandante, Hugo Chavez ", par Diasco Cabello, le président de l'Assemblée nationale. Maduro dont l'écharpe présidentielle lui a été remise par le président de l'Assemblée nationale, et l'une des filles du défunt Hugo Chavez, Maria Gabriela, a également appelé à ouvrir un dialogue avec l'opposition, à la suite des violentes manifestations qui ont secoué le pays après son élection : " Je les appelle à discuter partout où cela est possible, je suis prêt à discuter, y compris avec le diable", a dit Maduro dont l'investiture est contestée par son adversaire Henrique Capriles. L'héritier du charismatique dirigeant socialiste, élu pour un mandat de six ans, a prêté serment, en costume sombre et cravate rouge, sous un portrait géant du "Commandante" Chavez, à l, Assemblée nationale, en présence d'une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement étrangers. De nombreux chef d'Etat ont fait le déplacement dont ceux du Brésil, Dilma Roussef, d'Argentine, Christina Kircher, ainsi que les grands alliés du Chavisme, à l'image du président cubain Raul Castro, bolivien Evo Morales ou l'Iranien Mahmoud Ahmedinedjad. Les Etats-Unis, qui ont suscité l'ire de Caracas et de ses alliés de gauche pour avoir soutenu un nouveau comptage des votes, tout comme l'Union européenne, n'ont pas annoncé de représentant.
"Je me moque de la reconnaissance ou non des Etats-Unis "
La veille de l'investiture du président Maduro, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a baissé le ton, assurant ne pas vouloir " fermer les portes " au nouveau gouvernement qui affrontera une situation économique fragile. Ce qui a fait dire au président Maduro " Je me moque de la reconnaissance ou non des Etats-Unis ".
L'opposition va chercher une autre voie car ce sera très difficile de contester la légitimité du président investi, a indiqué le politologue Luis Vicente leon, directeur de l'Institut Datanalisis. Henrique Capriles allié inconditionnel de l'impérialisme américain pourrait être poursuivi en justice. Capriles est qualifié par les autorités de Caracas de "putschiste", en raison des récentes violences qui ont fait huit morts, plus d'une soixantaine de blessés et des dégradations importantes.
Visiblement ému, cet ancien chauffeur de bus et dirigeant syndicaliste de 50 ans à l'épaisse carrure était accompagné de son épouse Cilia Flores, une responsable influente du parti socialiste au pouvoir. Revêtus de rouge, la couleur du " Chavisme ", des milliers de fidèles, venus de tout le pays à bord de bus bondés, ont célébré l'investiture aux alentours de l'imposant bâtiment où ont été montés une estrade et un écran géant. " Chavez vit, la lutte continue ! ", a scandé la foule, certains s'étant affublés d'une moustache postiche, en hommage au nouveau président, tandis que des feux d'artifice retentissaient dans la capitale vénézuélienne. " Maduro, c'est la continuité du processus révolutionnaire au Venezuela et dans le monde entier ", a lancé un électricien de 38 ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.