Tebboune présente ses vœux au peuple algérien    Football / Ligue 1 algérienne : le NC Magra et le RC Arbaâ se neutralisent (0-0)    Sahara occidental: de Mistura à Moscou pour rencontrer Lavrov    Formation professionnelle: plus de 300.000 nouvelles places pédagogiques à la prochaine rentrée    Pneumologie : faire bénéficier l'Algérie de l'expérience de sa diaspora    Fédération algérienne de football (FAF) : "Le nouveau DTN sera connu au plus tard mi-décembre"    Cérémonies et activités religieuses à travers les différentes mosquées à l'occasion du Mawlid Ennabaoui    Man United : Ten Hag voit du positif dans la prestation de Ronaldo    Le président palestinien Mahmoud Abbas souligne l'importance du prochain Sommet arabe d'Alger    «Les engagements du Président concrétisés à 80%»    L'Algérie plébiscitée pour représenter l'Afrique au Bureau de l'Assemblée générale de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Foot/ équipe nationale : "Belmadi va prolonger son contrat jusqu'au Mondial 2026"    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Batna : réalisation d'une station mobile de transformation d'électricité "avant mars prochain"    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Visite de courtoisie chez Goudjil    L'Etat frappera d'une main de fer    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    In memoriam Octobre 88    Embrouille    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    L'UGTA se rebiffe    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Une semaine chargée pour l'ANP    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hausse de la superficie forestière dévastée par les feux en 2014 : SOS ! Le patrimoine végétal en péril
Publié dans Le Maghreb le 16 - 11 - 2014

Quels dégâts pour le patrimoine forestier national ? Il a fallu attendre la fin de l'été pour enfin entendre les versions sur les feux qui ont ravagé pendant trois mois le couvert végétal algérien.
Sans moyens de lutte suffisants et adaptés au terrain, les soldats du feu font face à une mission des plus difficiles compte tenu des risques et dangers qu'elle comporte. Les feux de forêt se multiplient.

Depuis le début de l'été, l'Algérie a perdu des milliers d'hectares de forêts et les moyens de lutte viennent à manquer. Les feux de forêts sont enregistrés dans plusieurs wilayas du pays. Les moyens dont dispose la Protection civile sont largement insuffisants et inadéquats pour combattre ce phénomène.
Ainsi, les feux de forêt ont parcouru près de 38.000 hectares en 2014, soit plus que le triple de l'année précédente qui avait atteint 11.600 ha, a indiqué un responsable auprès de la Direction générale des forêts (DGF), M. Djamel Mammeri.
La DGF a recensé plus de 4.600 foyers d'incendie en 2014, soit une moyenne de huit (8) ha par incendie. C'est la wilaya de Sidi Bel Abbès qui a connu le plus grand nombre d'incendies avec 14.000 ha parcourus par le feu, soit 30% de la superficie totale, précise le sous-directeur chargé de la protection du patrimoine forestier auprès de la DGF.
Depuis 1963, une moyenne de 30.000 ha sont touchés annuellement par les incendies, une superficie " très importante " compte tenu du patrimoine forestier " très limité " de l'Algérie estimé à 4,1 millions ha, observe-t-il.
Ces 30.000 ha forment l'équivalent de l'effort d'investissement consenti chaque année par la DGF en matière de reforestation, selon le même responsable.

Plusieurs organismes manquent à leurs engagements
Outre les conditions climatiques qui jouent un rôle dans la propagation du phénomène, d'autres facteurs contribuent à l'augmentation des feux de forêt dont les carences en matière de prévention et de sensibilisation.
" En matière de prévention, il y a des efforts qui sont consentis mais beaucoup reste à faire puisque certains organismes et entreprises concernés ne réalisent pas leurs prévisions au début de campagne ", regrette M. Mammeri. C'est le cas, entre autres, de la Sonelgaz qui est obligatoirement chargée de procéder au nettoiement des tranchées de haute tension qui traversent les massifs forestiers, ainsi que la SNTF censée nettoyer les accotements des voies ferrées chaque début d'été afin de prévenir contre les incendies. Pour mener des concertations avec tous les organismes concernés, la DGF prévoit d'organiser un atelier prochainement pour discuter de l'amélioration de l'outil d'intervention des actions de prévention et de sensibilisation contre les feux de forêt.
A cet effet, M. Mammeri recommande d'associer également la recherche scientifique à travers l'institut national de la recherche forestière qui n'a jamais été impliqué dans les campagnes de lutte contre les incendies de forêt lesquelles constituent la première cause de la dégradation du patrimoine forestier.
Aujourd'hui, préconise-t-il, il est temps de fédérer les efforts de toutes les structures concernées " pour que ces incendies de forêt soient maîtrisés d'une manière plus moderne ". Sur le plan technique, la DGF devrait renforcer son outil d'intervention par l'acquisition de nouveaux moyens afin de parvenir à mobiliser chaque brigade à 3.000 ha de forêt, alors que la Protection civile s'équipe, en conséquence, pour appuyer les forestiers. Pour cela, la DGF devrait acquérir, durant la période 2015-2019, une centaine de camions-citernes, 200 kits et 500 véhicules de type " Station ". Outre l'amélioration de la sensibilisation, les forestiers souhaitent aussi se doter d'avions (canadair) et d'hélicoptères pour lutter contre les incendies naissants étant donné que les forêts algériennes sont escarpées et habitées. Mais bien que la superficie touchée par les feux de forêt a augmenté en 2014, elle reste, toutefois, moins importante comparativement à 2012 qui avait enregistré plus de 89.000 ha de forêts parcourus par les feux, un record sur la dernière décennie. Outre les pyromanes qui courent toujours, l'autre problème est ailleurs, avouons-le. C'est d'abord le manque flagrant de civisme. Ce sont les mesures préventives de l'Armée qui met en certains endroits le feu aux maquis pour débusquer les caches des terroristes. C'est la mafia du foncier, notamment dans les wilayas côtières, qui cherche à accaparer les terres. Ce sont les décharges qui pullulent, les bouteilles jetées sur les routes. Les mains imprudentes qui allument des feux pour débroussailler, etc. C'est dire que ces incendies qui ont ravagé des dizaines de milliers d'hectares de couvert végétal ne sont pas une affaire des pompiers seulement mais elle concerne tous les Algériens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.