Milan AC : Bennacer débute par une défaite face à l'Udinese    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Le gouvernement Bedoui face à une rentrée sociale explosive    Demande de levée d'immunité pour Djemaï    Un processus laborieux et de longue haleine    La 3e édition du salon Pharmex en septembre    Les explications du directeur de Giplait    Agence ENTMV saccagée    Des mesures, mais pour quoi faire ?    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    Des militants rifains demandent à être déchus de leur nationalité    60 morts et 101 blessés dans des inondations    Le nouveau commandant régional de la gendarmerie installé    Les jeunes chahutent une réunion présidée par Bouhadja    Tuchel « troublé » par le cas Neymar    Ardji en route vers la Bulgarie    Le saviez-vous… ?    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Une dizaine de jeunes formés aux techniques théâtrales    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Tébessa : Rush sur les espaces d'attractions et de détente    Turquie : La défense annonce une nouvelle opération anti-PKK    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Les accidents de la route en baisse    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Tenes: Le corps d'un baigneur repêché    Madame la Ministre, vous n'êtes pas coupable, mais responsable!    Entre la « Proclamation » du Premier Novembre et la « Plate-forme » du Congrès de la Soummam, faut-il vraiment choisir ?    «Slimani peut apporter son agressivité offensive»    Les suites de la bousculade au concert de Soolking    Etude réalisée avec la collaboration d'experts juristes, économistes, politologues et sociologues    Saisie de cannabis traité    Complexe Tosyali d'Oran : Exportation de 22.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    JS Saoura : Lahmeri et Farhi sanctionnés par le club    Les contre-mesures répondent à l'escalade tarifaire des Etats-Unis    Alger : Un incendie à Dounia Parc sans faire de victimes ni de dégâts matériels    Syrie: Un sommet Turquie-Russie-Iran le 16 septembre à Ankara    Journal Officiel : Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler dans la zone terrestre du rayon des douanes    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    Vols suspendus à l'aéroport de Mitiga après le tir d'une roquette    Vers une jonction avec les partis politiques    L'inévitable saignée des parents    Ounissi Khelifa, nouveau DGSN    Meriem Merdaci démissionne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cosider : Le groupe lance de nouvelles activités
Publié dans Le Maghreb le 05 - 08 - 2015

En vue de mieux se repositionner dans le marché, le groupe des travaux publics et du bâtiment Cosider, activant dans le domaine de la construction des infrastructures (équipement, génie civil, bâtiment…), part à la conquête d'autres marchés, à l'instar de l'agriculture, le transport ferroviaire et les services constituent selon le P-DG du groupe, M. Lakhdar Rekhroukh, qui s'exprimait dans un entretien à l'APS, les principaux axes de la nouvelle stratégie de redéploiement de ce groupe public, est de se repositionner sur le marché national et réduire sa dépendance de la commande publique. Ainsi, M. Lakhdar Rekhroukh a affirmé que le groupe Cosider compte ouvrir 20% de son capital aux investisseurs institutionnels, aussi la filiale carrières de Cosider a été désignée pour être cotée dans le marché boursier national. Le patron de ce conglomérat public a expliqué tout d'abord que "Le groupe Cosider travaille dans tout ce qui concerne les infrastructures (équipement, génie civil, bâtiment, hydraulique), tandis que les activités sont réparties d'une manière équitable entre ces différents secteurs". Cependant, ajoute-t-il, de nouvelles activités sont actuellement en phase de développement notamment dans les secteurs de l'agriculture, le transport ferroviaire, y compris le métro et le tramway, ainsi que dans certains services liés au concessionnariat et à la gestion des parkings. Il s'agit de nouveaux éléments nécessaires à développer pour "garder une certaine autonomie de l'investissement'' du groupe. Concernant le secteur de l'agriculture, ce sont la céréaliculture (blé et maïs) et l'oléiculture qui sont ciblées par Cosider qui est, d'ailleurs, en phase d'acquisition de périmètres destinés à ces activités agricoles dans les wilayas de Khenchela et de Biskra principalement.
Les discussions sont en voie de finalisation avec les autorités locales de la wilaya de Khenchela pour acquérir une assiette de 10.000 hectares destinés, notamment, à la céréaliculture et à l'oléiculture.
Selon le P-dg de Cosider, il s'agira d'activités agricoles qui seront menées à grande échelle, fortement mécanisées et super intensives pour assurer un bon rendement de ces cultures. Pour ce qui est de la wilaya de Biskra, le groupe public compte développer surtout des activités d'arboriculture.
Selon ses pronostics, ces investissements devraient être opérationnels dans deux à trois ans, et quand ils arriveront à maturité, leur chiffre d'affaires devra tourner autour de 15 milliards de dinars dans une première phase. S'agissant du transport ferroviaire, les projets de Cosider portent, entre autres, sur les travaux, en partenariat, de l'extension du tramway de Constantine ainsi que de réalisation de plus de 600 kms de voies ferrées entrés en pleine phase de réalisation en 2015. Dans la même optique, la totalité du projet de l'extension du métro d'Alger, portant sur un linéaire de plus de 9 kms reliant El Harrach à l'aéroport d'Alger, sera prise en charge par ce groupe public. "Comme c'est un tronçon relativement important, nous mettons les moyens nécessaires pour la réalisation de ce tunnel avec une cadence élevée", assure M. Rekhroukh.
A propos des services liés à la concession, le groupe Cosider compte les développer au niveau de certains parkings dans un premier temps, avant d'étendre ce créneau à des concessions plus importantes telles les autoroutes.
Dans un souci d'améliorer les capacités techniques de réalisation, Cosider a racheté à 100% une société créée, auparavant, en partenariat avec une société portugaise.
A travers cette action, Cosider aspire à récupérer une bonne part du marché national de géotechnique qui est quasiment détenu par les étrangers. Selon les explications de M. Rekhroukh, la géotechnique consiste en la gestion et la prévention des risques naturels lors des réalisations des infrastructures notamment les barrages et les stations de métro.
Par ailleurs, le groupe Cosider ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires de 135 milliards de dinars en 2015 contre 112 milliards de dinars en 2014, soit une croissance moyenne prévisionnelle de 15%.
A la question de savoir si le groupe envisage d'entrer à la Bourse, le même responsable fait savoir que c'est la filiale carrières de Cosider qui a été désignée pour être cotée dans le marché boursier national, et ce, à travers l'ouverture de 20% de son capital aux investisseurs institutionnels (banques, établissements financiers, compagnies d'assurances...). L'opération d'entrée en bourse de cette filiale est, actuellement, en phase de préparation et d'accompagnement par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) et devrait aboutir avant fin 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.