OPEP : l'Algérie appelle à une réduction immédiate de la production de pétrole    LUTTE CONTRE L'INFORMEL ET LA SPECULATION : Les commerçants sommés de déclarer leurs entrepôts    POUR LES ABONNES DE BLIDA : Aucune coupure d'internet jusqu'au 19 avril    Pas de date butoir pour la LDC selon le démenti de l'UEFA    MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE : Ouadjaout annonce une mouture de plan de contingence    PREMIER MINISTERE : Reprise de certaines activités commerciales    Covid-19 : Nouveau bilan à Sétif    MOYENS DE PROTECTION CONTRE LE CORONAVIRUS : Arrivage à Alger de la première commande de 8,5 millions de masques    HRW : Algérie : La peine d'un leader d'opposition doublée la veille de sa libération.    Alger: les Autorisations exceptionnelles prorogées suite au rallongement des horaires de confinement    Oran : concours du meilleur conte pour enfants sur Internet    Angleterre : Southgate donne l'exemple aux joueurs de Premier League    Football : vers un retour de Slimani à Lisbonne    LES 100 JOURS DE MALHEUR DE ABDELMADJID TEBBOUNE (OPINION)    Les journées internationales reportées à fin mai    Ronaldinho emprisonné depuis un mois    Les DAB ne fonctionnent pas tous à Alger    4 hirakistes relaxés    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    Plus d'une semaine après son enlèvement : Négociations pour la libération du chef de l'opposition malienne    Approvisionnement en sucre et huile à Constantine : Des rumeurs de pénurie provoquent la panique    Trois banques publiques fin prêtes    "La vie du président déchu est un roman à rebondissements"    Lancement du premier salon virtuel de la photographie    Des avocats africains déposent une plainte contre Jean-Paul Mira    Décès du chanteur américain Bill Withers : L'une des plus voix de la soul    Lettre ouverte de l'UNESCO en réponse à l'annonce d'un projet de construction sur le site archéologique de Nahr el Kalb au Liban    Le coronavirus peut-il affecter les hommes plus que les femmes ?    IS Tighennif - Ismaïl Abdelhamid (Président) : «Notre objectif est atteint»    Producteurs de boissons: Appel à des mesures urgentes pour éviter des pénuries    Opérations coup de poing, une cinquantaine d'arrestations    RENAISSANCE HUMAINE    Le Dr Lyes Merabet met en cause le "non-respect" du confinement    Les feuilles de l'automne    Plusieurs saisies effectuées à Tizi Ouzou    L'infrangible lien…    Karim Tabbou pas concerné par la grâce présidentielle    Le commissaire à la paix de l'UA rend un vibrant hommage au défunt Khadad    SIDI BEL ABBES : 2 bureaux de Poste mobiles pour le versement des salaires de la police    La chute de la maison Bouteflika    Convention reportée, candidats confinés et vote à distance : L'inédite course à la Maison-Blanche    Un million de signatures pour un cessez-le-feu mondial    Hirak : la machine judiciaire toujours fonctionnelle    Trois journalistes placés sous contrôle judiciaire    Le chef de file de l'opposition malienne toujours introuvable    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cosider : Le groupe lance de nouvelles activités
Publié dans Le Maghreb le 05 - 08 - 2015

En vue de mieux se repositionner dans le marché, le groupe des travaux publics et du bâtiment Cosider, activant dans le domaine de la construction des infrastructures (équipement, génie civil, bâtiment…), part à la conquête d'autres marchés, à l'instar de l'agriculture, le transport ferroviaire et les services constituent selon le P-DG du groupe, M. Lakhdar Rekhroukh, qui s'exprimait dans un entretien à l'APS, les principaux axes de la nouvelle stratégie de redéploiement de ce groupe public, est de se repositionner sur le marché national et réduire sa dépendance de la commande publique. Ainsi, M. Lakhdar Rekhroukh a affirmé que le groupe Cosider compte ouvrir 20% de son capital aux investisseurs institutionnels, aussi la filiale carrières de Cosider a été désignée pour être cotée dans le marché boursier national. Le patron de ce conglomérat public a expliqué tout d'abord que "Le groupe Cosider travaille dans tout ce qui concerne les infrastructures (équipement, génie civil, bâtiment, hydraulique), tandis que les activités sont réparties d'une manière équitable entre ces différents secteurs". Cependant, ajoute-t-il, de nouvelles activités sont actuellement en phase de développement notamment dans les secteurs de l'agriculture, le transport ferroviaire, y compris le métro et le tramway, ainsi que dans certains services liés au concessionnariat et à la gestion des parkings. Il s'agit de nouveaux éléments nécessaires à développer pour "garder une certaine autonomie de l'investissement'' du groupe. Concernant le secteur de l'agriculture, ce sont la céréaliculture (blé et maïs) et l'oléiculture qui sont ciblées par Cosider qui est, d'ailleurs, en phase d'acquisition de périmètres destinés à ces activités agricoles dans les wilayas de Khenchela et de Biskra principalement.
Les discussions sont en voie de finalisation avec les autorités locales de la wilaya de Khenchela pour acquérir une assiette de 10.000 hectares destinés, notamment, à la céréaliculture et à l'oléiculture.
Selon le P-dg de Cosider, il s'agira d'activités agricoles qui seront menées à grande échelle, fortement mécanisées et super intensives pour assurer un bon rendement de ces cultures. Pour ce qui est de la wilaya de Biskra, le groupe public compte développer surtout des activités d'arboriculture.
Selon ses pronostics, ces investissements devraient être opérationnels dans deux à trois ans, et quand ils arriveront à maturité, leur chiffre d'affaires devra tourner autour de 15 milliards de dinars dans une première phase. S'agissant du transport ferroviaire, les projets de Cosider portent, entre autres, sur les travaux, en partenariat, de l'extension du tramway de Constantine ainsi que de réalisation de plus de 600 kms de voies ferrées entrés en pleine phase de réalisation en 2015. Dans la même optique, la totalité du projet de l'extension du métro d'Alger, portant sur un linéaire de plus de 9 kms reliant El Harrach à l'aéroport d'Alger, sera prise en charge par ce groupe public. "Comme c'est un tronçon relativement important, nous mettons les moyens nécessaires pour la réalisation de ce tunnel avec une cadence élevée", assure M. Rekhroukh.
A propos des services liés à la concession, le groupe Cosider compte les développer au niveau de certains parkings dans un premier temps, avant d'étendre ce créneau à des concessions plus importantes telles les autoroutes.
Dans un souci d'améliorer les capacités techniques de réalisation, Cosider a racheté à 100% une société créée, auparavant, en partenariat avec une société portugaise.
A travers cette action, Cosider aspire à récupérer une bonne part du marché national de géotechnique qui est quasiment détenu par les étrangers. Selon les explications de M. Rekhroukh, la géotechnique consiste en la gestion et la prévention des risques naturels lors des réalisations des infrastructures notamment les barrages et les stations de métro.
Par ailleurs, le groupe Cosider ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires de 135 milliards de dinars en 2015 contre 112 milliards de dinars en 2014, soit une croissance moyenne prévisionnelle de 15%.
A la question de savoir si le groupe envisage d'entrer à la Bourse, le même responsable fait savoir que c'est la filiale carrières de Cosider qui a été désignée pour être cotée dans le marché boursier national, et ce, à travers l'ouverture de 20% de son capital aux investisseurs institutionnels (banques, établissements financiers, compagnies d'assurances...). L'opération d'entrée en bourse de cette filiale est, actuellement, en phase de préparation et d'accompagnement par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) et devrait aboutir avant fin 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.