Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Chay : "La JSK a toujours fait preuve de solidarité dans les moments difficiles"    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourses : Wall Street va se confronter à l'épreuve des résultats
Publié dans Le Maghreb le 11 - 04 - 2016

Après une semaine hésitante faute d'informations concrètes sur la santé de l'économie, la Bourse de New York va affronter cette semaine de premiers gros résultats d'entreprise trimestriels, et une série d'indicateurs très surveillés, aux Etats-Unis comme en Chine.

Lors des cinq dernières séances, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 1,21% à 17 576,96 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,30% à 4 850,69 points. Jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a reculé de 1,21% également à 2 047,60 points, se maintenant de justesse en hausse sur l'année, tout comme le Dow Jones. Après la hausse de la semaine précédente, il s'agit d'une stabilisation attendue, a souligné Hugh Johnson, chez Hugh Johnson Advisors, notant que jusqu'alors Wall Street s'était inscrite en hausse hebdomadaire six fois en sept semaines. "Les actions deviennent chères", a-t-il dit, et "les investisseurs s'efforcent de rester prudents", ce qui pourrait expliquer l'évolution en dents de scie des derniers jours. "Leur plus grand souci c'est qu'il semble que l'économie est restée très médiocre au premier trimestre."
Pour voir à quel point cela a été le cas, il n'y aura pas de meilleure preuve que les résultats d'entreprises, dont Alcoa ouvre la saison lundi soir, avant quatre grandes banques (JPMorgan Chase, Bank of America, Wells Fargo, Citigoup) entre mercredi et vendredi. "On s'attend à de mauvaises performances, donc toute bonne nouvelle, même des résultats conformes aux attentes des analystes, apporterait un soutien au marché", a souligné Tom Cahill, chez Ventura Wealth Management. Gregori Volokhine, chez Meeschaert New York, a souligné de son côté qu'il prêterait une grande attention aux résultats d'Alcoa, et encore plus aux prévisions du leader mondial de l'aluminium, "qui pourrait donner la température de l'économie mondiale".
"C'est une valeur cyclique par excellence, et un baromètre de l'aéronautique, de l'industrie automobile et de l'économie mondiale", le groupe étant notamment très sensible à l'économie chinoise, a-t-il dit.

On attend du concret
Une fois de plus l'Empire du milieu pourrait d'ailleurs être très présent à l'esprit des investisseurs, avec une batterie d'indicateurs très attendus: prix à la consommation et à la production durant le weekend, puis commerce, produit intérieur brut, production industrielle et ventes de détail durant la semaine. "Nous voulons voir la croissance chinoise se stabiliser", a dit M. Cahill, car "les mauvais résultats d'entreprises que nous avons vus (ces derniers temps) sont largement dus aux secteurs des biens matériels et de l'énergie, et parce que la Chine représente une tellement grande part de la croissance mondiale maintenant". Le calendrier économique américain s'annonce également chargé, avec les prix à l'importation et à la production mardi et mercredi, et les ventes de détail mercredi, toujours surveillées de très près vu l'importance de la consommation pour l'économie américaine. M. Johnson a indiqué qu'il s'attendait à voir une petite accélération de l'inflation et des ventes de détail très médiocres - "cela est pris en compte dans les attentes pour la croissance du premier trimestre, qui est attendue très molle", a-t-il dit. Parallèlement, "si on voit une augmentation des chiffres de l'inflation, alors peut-être qu'on pourrait avoir deux ou trois hausses des taux d'intérêt par la Réserve fédérale cette année", s'est-il encore inquiété. Au total, "c'est une semaine où on va avoir du concret, alors que très souvent sur ces dernières semaines on avait l'impression d'un marché ballotté par des nouvelles pas forcément économiques", a résumé M. Volokhine. "Mais ce sera une actualité risquée".

Fin de semaine dominée par l'attentisme
Wall Street a légèrement monté vendredi, sans trouver de vrai soutien dans le fort rebond des cours pétroliers, l'ambiance restant timide juste avant la période des gros résultats d'entreprises: le Dow Jones a pris 0,20% et le Nasdaq 0,05%. "La Bourse est retombée et je crois que cela s'explique par des opérations de dernières minutes à l'approche de la saison officielle des résultats, lundi", a commenté Peter Cardillo, économiste en chef chez First Standard Financial. "Certains investisseurs récupèrent un peu de liquidités." Même si certains groupes annoncent déjà leurs résultats du premier trimestre, les entreprises majeures de Wall Street doivent encore le faire, et ce sera le géant de l'aluminium Alcoa (-1,16% à 9,37 dollars) qui en donnera le départ lundi, après la clôture.
Ce contexte, ainsi que le peu d'indicateurs américains annoncés depuis le début de la semaine, contribue à la prudence des investisseurs, au point qu'un bond des cours du pétrole n'a guère eu d'effet vendredi alors que leur évolution est souvent accompagnée par la Bourse depuis le début de l'année. "Depuis hier, les échanges sont agités mais cela se base sur une actualité très limitée", a conclu Jack Ablin, de BMO Bank. "Les investisseurs se disent que l'on évolue dans des marges étroites et que l'on est près de leur sommet."

Ruby Tuesday chute
Parmi les valeurs, le groupe pharmaceutique Depomed, dont le fonds activiste Starboard Value a pris une part et compte désormais changer le conseil d'administration, a bondi de 13,00% à 16,95 dollars. Les magasins de vêtements Gap, qui ont fait part d'un recul de leurs ventes en mars, ont chuté de 13,84% à 23,85 dollars. La chaîne de restaurants Ruby Tuesday a perdu 11,88% à 4,60 dollars après des résultats trimestriels jugés très décevants, dont un recul des ventes comparables, une perte nette, et une révision en baisse de ses prévisions annuelles. Alliance Fiber Optic Products, spécialiste de la fibre optique, s'est envolée de 19,34% à 18,45 dollars après l'annonce de sa fusion avec Corning, fabricant de verre et de céramique pour un usage scientifique, qui a cédé 0,63% à 20,53 dollars. L'assureur Metlife a reculé de 0,07% à 41,89 dollars, sans grosse réaction à l'annonce par le département américain du Trésor de son intention de faire appel d'une décision de justice qui annulait la désignation du groupe comme "systémique" et donc sujet à une régulation plus sévère.

Les places chinoises en baisse
La Bourse de Shanghaï a fermé vendredi en baisse de 0,78%, ne parvenant pas à se ressaisir au terme d'une semaine fluctuante, dominée par les craintes des investisseurs pour les perspectives de l'économie mondiale. A Hong Kong en revanche, des achats tardifs ont permis d'inverser la tendance: l'indice composite Hang Seng a gagné 0,51% ou 104,35 points à 20'370,40 points. L'indice composite shanghaïen a lui perdu 23,46 points à 2984,96 points, dans un volume d'échanges de 207,3 milliards de yuans (28,12 milliards d'euros). Sur la semaine, Shanghaï a perdu 0,82%. La Bourse de Shenzhen, deuxième place de Chine continentale, a elle aussi terminé dans le rouge: l'indice composite a cédé 0,83% ou 15,94 points à 1 914,32 points, dans un volume d'échanges de 377,7 milliards de yuans (51,23 milliards d'euros). Il a cependant gagné 0,67% durant la semaine. Les marchés mondiaux ont connu une semaine fluctuante, les investisseurs s'inquiétant de voir les banques centrales disposer d'une marge de manoeuvre de plus en plus réduite pour répondre à la faiblesse de l'économie mondiale. "Nous observons une lassitude des banques centrales", remarquait à l'agence Bloomberg Niv Dagan, directeur exécutif chez Peak Asset Management LLC à Melbourne. "Nous nous orientons clairement vers un scénario sans prise de risques. Les investisseurs sont prudents et extrêmement inquiets du fait que les interventions des banques centrales ne vont pas réellement stimuler la croissance de l'économie", remarquait-il. Vendredi, les places de Chine continentale ont suivi la tendance à la baisse de Wall Street la veille. Hong Kong en revanche, après un début de séance dans le rouge, a repris des couleurs, suivant le rebond de Tokyo, encouragée par un léger redressement du dollar face au yen. Les valeurs de l'énergie ont bénéficié de ce rebond, CNOOC gagnant 1,94% à 8,95 dollars de Hong Kong et Sinopec 1,40% à 5,06 dollars de Hong Kong. Le géant bancaire HSBC a pris 0,44% à 46,00 HKD et Lenovo 2,78% à 5,91 HKD. En revanche, Tencent a fermé en baisse de 1,11% à 160,00 dollars de Hong Kong et l'opérateur de casinos Sands China a reculé de 0,50% à 29,60 HKD. A Shanghai, les investisseurs restaient inquiets dans l'attente de la publication la semaine prochaine de plusieurs indicateurs, dont l'inflation chinoise et la croissance pour le premier trimestre. Les prix à la consommation en Chine ont augmenté de 2,3% en février, l'inflation la plus élevée en presque deux ans, faisant craindre que des mesures d'assouplissement soient remises à plus tard. "Le marché prévoit que la banque centrale n'aura que peu de marge pour assouplir sa politique monétaire en raison de la situation actuelle de l'inflation", notait pour l'agence Bloomberg Wang Chen, chez Xufunds Investment Management à Shanghai. Les valeurs liées à la construction navale ont perdu du terrain: à Shanghaï, CSSC Offshore & Marine Engineering a cédé 3,23% à 28,13 yuans et à Shenzhen, Shanghai Bestway Marine Engineering Design a fini en léger recul de 0,09% à 23,00 yuans. Les sociétés de courtage ont aussi fini dans le rouge: à Shanghaï, Haitong Securities a perdu 0,49% à 14,18 yuans et à Shenzhen, Shenwan Hongyuan a reculé de 1,14% à 8,68 yuans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.