Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    Crise syrienne : Les dernières heures de Daech ?    Selon Ali Benflis: La lettre de Bouteflika «va au-delà des limites de la provocation et du défi»    Lamamra rencontre Lavrov: Moscou appuie la feuille de route de Bouteflika    Tébessa: Les devises flambent !    Rappel à l'ordre    Bouteflika s'obstine, Gaïd Salah prêche la sagesse patriotique    «Boeing 737-Max 8» et «Boeing 737-Max 9»: Suspension des vols dans l'espace aérien algérien    Equipe nationale: Belmadi met tout le monde sur le même pied d'égalité    UNAF - Tournoi international U15: Coup d'envoi aujourd'hui au stade Ahmed-Zabana    ASM Oran: Il y a péril en la demeure    Le président de la FOREM l'affirme: Il n'y a pas de société civile en Algérie    La mobilisation ne faiblit pas: Blouses blanches et étudiants investissent la rue    Béchar: Un pilote italien meurt lors du Rallye Touareg    Des matches risquent de toucher le fond    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    Des femmes ayant activé dans l'action humanitaire et de solidarité honorées    L'égoïsme économique, obstacle majeur devant la relance du secteur de l'exportation    Médecins et étudiants hier à Alger    Une baisse de près de 14% enregistrée en janvier 2019    Livraison de 252 camions au MDN    Prise en charge des malades atteints du cancer au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou    Neutralisation d'un réseau régional spécialisé dans le vol de véhicules    Sessions de formation pour 150 apiculteurs    Le syndrome de la déconcentration et de la déconnexion    51e fête du tapis de Ghardaïa    60e Salon international du livre de Québec    Bouchareb tente de reprendre la main    Classement ITF Juniors: L'Algérien Rihane, désormais 109e mondial    Fifagate: Deux sociétés de marketing sportif condamnées à 500.000 dollars d'amende    GAID SALAH : "Pour chaque problème existe une solution"    Brexit: Le président de la Chambre des communes bouleverse les plans de May    Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"    Mali : Le gouvernement réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme    Chine : Plus fort ralentissement de la production en 17 ans    Etats-Unis : Wall Street signe l'arrêt de mort des producteurs de schiste américains    Oran: Réception l'été prochain de 15 projets d'établissements hôteliers    Les précisions du ministère e la Santé    Pétrole : L'AIE s'inquiète de la baisse de production au Venezuela    Le choix du destin de l'Algérie    Ouyahia dément    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    FÊTE DE LA VICTOIRE (19 MARS 1962) : Une célébration dans un contexte politique national particulier    Concert de guitare flamenca    Guerre de libération.. 203 heures de témoignages enregistrées à Tlemcen    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    ACTUCULT    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Organisation des élections - Bedoui : faites confiance aux institutions de l'Etat
Publié dans Le Maghreb le 20 - 07 - 2016

Présentant lundi devant les membres du Conseil de la nation le projet de loi relatif à la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Noureddine Bedoui a indiqué à Alger que l'organisation des élections figurait parmi les missions politiques principales des institutions de l'Etat.

Affirmant que ce projet de loi "vise la consécration de l'indépendance de cette instance et la concrétisation de ses prérogatives élargies à l'ensemble de l'opération électorale"
"Je m'adresse à ceux qui, appréhendant l'immaturité de la société, optent pour l'organisation des élections par des institutions non gouvernementales, faites confiance aux institutions de l'Etat dont l'organisation des élections figure parmi leurs missions politiques principales", a indiqué le ministre en réponse aux questions des membres du Conseil de la nation sur le projet de loi organique relatif à la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) lors d'une séance plénière présidée par M. Abdelkader Bensalah, président du Conseil. La désignation du président de la HIISE et de ses membres parmi les magistrats compte parmi les prérogatives du seul président de la République, a-t-il affirmé ajoutant que la proposition des noms se fait au niveau du Conseil supérieur de magistrature, alors que le président du Conseil économique et social s'occupe de la liste des compétences indépendantes choisies parmi la société civile.
Evoquant les réserves des membres du Conseil de la nation sur le mode d'adoption des rapports de la commission permanente, le ministre a estime qu'il s'agit d'"une affaire interne" de l'instance.
S'agissant de leurs réserves sur le recours aux officiers publics, M. Bedoui a indiqué que le texte stipule que "le recours aux officiers publics doit se faire en cas de nécessité".

Les membres du Conseil
se félicitent du projet
Pour leur part, les membres du Conseil de la nation se sont félicités des dispositions du projet relatives au contrôle de la révision des listes électorales et la répartition équitable des moyens entre les candidats et de celles visant à garantir la transparence des élections. Par ailleurs, certains membres ont proposé l'élection des membres de la HIISE parmi la société civile au lieu de les designer, outre la création d'institutions publiques de surveillance des élections.
De son côté, la commission des affaires juridiques, administratives et des droits de l'Homme dans son rapport préliminaire indiqué que le projet vient répondre aux préoccupations exprimées lors des précédentes échéances sur l'organisation d'élections régulières, transparentes et crédibles indiquant que c'est l'objectif escompté par cette instance qui jouit de l'autonomie financière et de gestion.
Parmi les mesures visant la consécration de l'indépendance de cette instance et la garantie de sa neutralité, le ministre a souligné son "indépendance des autres institutions publiques et des partis politiques, ainsi que son autonomie financière et de gestion, outre la place de son président nommé par le Président de la République parmi les personnalités politiques après consultation des partis politiques". Outre son président, la HIISE est composée de 410 membres dont la moitié sont des magistrats et l'autre moitié englobant des compétences indépendantes choisies parmi la société civile.
Le texte de loi porte également sur les critères devant prévaloir chez ses membres et les modalités de leur sélection parmi les magistrats et les membres de la société civile. Des représentants de toutes les wilayas et de la communauté nationale à l'étranger doivent y être présents.
L'instance est chargée de la surveillance de l'opération de révision des listes électorales, en assurant de la répartition équitable des moyens pour la campagne électorale des candidats.
Elle garantit également le droit des candidats d'assister à l'opération du scrutin et le respect de la distribution équitable des bulletins de vote et des autres moyens de l'opération du scrutin ainsi que le respect des horaires d'ouverture et de clôture des bureaux de vote. Elle jouit, par ailleurs, de larges prérogatives pour veiller au déroulement légal de l'opération de dépouillement et au droit des candidats de consigner au procès verbal de dépouillement toute contestation ainsi que leur droit d'obtenir une copie du procès verbal du dépouillement.
Le projet de la loi organique portant création de cette instance prévoit une série de mesures lui permettant d'intervenir systématiquement ou suite à une saisine par l'une des parties concernées. Elle jouit également du pouvoir de décision et peut, le cas échéant, demander au procureur général la réquisition de la force publique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.