Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Centre des impôts d'El-Harrach : Lancement de la déclaration fiscale en ligne
Publié dans Le Maghreb le 06 - 04 - 2017

Les contribuables du Centre des Impôts d'El-Harrach (CDI) pourront désormais faire leurs déclarations fiscales en ligne en attendant d'accéder au télépaiement prochainement, une opération pilote qui doit être élargie à l'ensemble des centres d'impôts d'ici à la fin 2018.
La télé déclaration n'était jusque-là appliquée que pour les contribuables de la DGE (Direction des Grandes entreprises) grâce à un autre système décentralisé, a-t-on indiqué lors de la cérémonie de lancement de le nouveau système d'information centralisé tenue en présence du ministre des Finances Hadji Babaammi, du ministre délégué chargé de l'Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers Mouatassem Boudiaf et du Directeur général des Impôts Abderrahmane Raouia.
Les 2.672 contribuables déclarés au niveau du centre des Impôts d'El-Harrach, et qui ont généré 13,5 milliards de DA de recouvrements en 2016, seront ainsi gérés dans un système informatique appelé SAP . Le contribuable pourra se présenter à la caisse des impôts où sa déclaration sera saisie dans le nouveau système pour que sa quittance de paiement soit imprimée. Il pourra également choisir d'accéder lui même au portail informatique (jibayatic.mfdgi.gov.dz), prendre un rendez -vous,
remplir le formulaire d'adhésion, récupérer son mot de passe au niveau du CDI pour faire, à partir de chez lui, une télé-déclaration fiscale et imprimer son avis à payer, a détaillé la directrice des Etudes à la DGI Mme Saadoudi Djamila. Le nouveau portail de Télé-déclaration permettra donc de faciliter les relations entre l'administration fiscale et les contribuables puisque'il est accessible 24h /24 et 7jours/7, en évitant les déplacements et en renseignant le contribuable sur son calendrier fiscal actualisé, a-t-elle argué. A distance, les contribuables pourront consulter et imprimer des justificatifs de présentation (Avis à payer), créer et modifier des ébauches de déclaration, accéder et consulter les formulaires de déclaration déposées, visualiser la dette fiscale totale, consulter et modifier, si nécessaire, les données personnelles et consulter le calendrier de ses obligations fiscales.
La demande de certificats fiscaux, la présentation des recours, la demande d'avantages et prochainement le paiement électronique seront également possibles grâce à ce nouveau système. Les processus fiscaux électroniques, étant homogènes pour tous les utilisateurs, permettent la standardisation des procédures et des échanges avec le contribuable, une simplification et une dématérialisation des démarches, a encore souligné la même responsable. Avant la fin de l'année en cours, ce nouveau système sera élargi aux CDI de Rouïba, Mostaganem, Mascara, Ain-Defla, Sétif, Bordj Bou Arreridj en plus de l'Administration Centrale du Ministère des Finances. "On vient d'assister au lancement de la première phase du système d'information avec la mise en fonctionnement complètement électronique du centre des impôts d'El-Harrach, c'est une démarche qui entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Gouvernement, en application du nouveau modèle de la croissance économique", a déclaré M. Babaammi à la presse. Cela permettra à l'administration fiscale "d'améliorer son efficacité et les recouvrements fiscaux et également améliorer son rapport avec les contribuables", a-t-il soutenu en rappelant que l'objectif essentiel du nouveau modèle de croissance était la diversification de l'économie et des ressources fiscales et l'amélioration des recouvrements. Le recouvrement de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) par exemple, reste faible par rapport au PIB : il est de 5% alors qu'il tourne autour de 15% dans des pays comparables à l'Algérie, soit un "gap qu'il faut parcourir pour arriver à une administration fiscale performante et moderne", a-t-il poursuivi. Pour sa part, M. Boudiaf a indiqué que le E-paiement, lancé en décembre dernier au niveau de la DGE au profit de plus de 2.700 grandes entreprises , a permis à environ 300 d'entre elles de retirer leurs mots de passe pour adhérer à ce système décentralisé.
Quant au système d'information centralisé de la DGI, "il s'agit d'un système différent qui sera appliqué de manière progressive ça va commencer par la déclaration fiscale à distance pour arriver ensuite au paiement à distance", a-t-il expliqué à la presse.
"Cette démarche permettra une meilleure transparence, une meilleure lutte contre la corruption et de réduire la charge pour les agents fiscaux" , a-t-il ajouté.
La mise en service du système d'information "Jibayatic" est assurée grâce à l'assistance de l'intégrateur Espagnol Indra Sistemas (Espagne), de l'éditeur de solutions informatiques SAP (Allemagne) qui prend en charge la maintenance du système.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.