Quatre cadres, dont l'ex-directeur des ressources en eau, placés en détention préventive pour corruption    Tahkout condamné à 16 ans de prison ferme    Annaba: installation de Madjid Aknouche à la tête de la sûreté de wilaya    Condoléances    Attar prendra part mercredi aux travaux de la 20e réunion du JMMC    Les précisions d'Air Algérie    Panique et inquiétude des clients    Une alternative familiale    Nouvelle offensive de Seat    Les avancées de Hyundai Trucks    23 clubs endettés, 14 interdits de recrutement    Le nouveau record du Real Madrid    Anthar Yahia conseille Benchaâ à l'ES Tunis    Le feu de forêt de Raouna maîtrisé    Coup d'épée dans l'eau    Le SG de la wilaya décède du coronavirus    Le directeur de l'hôpital n'a dû son salut qu'en sautant depuis la fenêtre de son bureau    10 décès et 527 nouveaux cas en 24 heures    Ces chiffres qui déroutent la population à Tizi Ouzou    Du débarquement des forces alliées en Algérie en 1942 et des dommages collatéraux causés aux populations autochtones    Jouer cartes sur table !    Au Cameroun, Alioum Moussa peint la fragilité du monde face au coronavirus    Une commission interministérielle chargée du suivi des projets de traitement des déchets    El Tarf : Les douaniers récupèrent des moutons en partance pour la Tunisie    Douanes : 27 inspections divisionnaires ciblées    Bouira : Le renforcement du réseau électrique contrarié    Un système numérique pour la traçabilité des mouvements de stocks    Maxime-Charles Keller de Schleitheim : L'incroyable destin d'un enfant déporté d'Algérie    Belaïd Lamara n'est plus : Disparition d'un militant des causes justes    Histoire. Le 14 juillet 1953 : La police abat 7 militants à Paris    Feu vert des pro-Haftar pour une intervention égyptienne: Risques d'embrasement en Libye    Dangereuses confluences régionales    Atalanta Bergame: Un redoutable poison offensif !    Déposée en mars: La demande d'adhésion de l'Algérie à la BERD approuvée    Le gouvernement maintient le cap, les syndicats sceptiques    La communauté internationale au chevet du Mali    Le cas Prince Ibara réglé    Sonatrach rassure Cherif El-Ouazzani    Les explications de Azzedine Arab    Une patrouille russo-turque visée par une explosion    La Jordanie renouvelle son rejet du plan d'annexion israélien    ...CULTURE EN BREF ......CULTURE EN BREF ...    "Numérique, diversité linguistique et culturelle" au cœur du 2e numéro    DESIGNATION DANS LES POSTES ET LES FONCTIONS A L'ANP : Chanegriha souligne les impératifs critères objectifs    La rumeur sur la mort d'Ouyahia affole la toile    La FAF fait le point sur le professionnalisme sur demande du MJS    Tebboune : "Je ne compte pas m'éterniser au pouvoir"    Ali Ghediri entame une grève de la faim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Centre des impôts d'El-Harrach : Lancement de la déclaration fiscale en ligne
Publié dans Le Maghreb le 06 - 04 - 2017

Les contribuables du Centre des Impôts d'El-Harrach (CDI) pourront désormais faire leurs déclarations fiscales en ligne en attendant d'accéder au télépaiement prochainement, une opération pilote qui doit être élargie à l'ensemble des centres d'impôts d'ici à la fin 2018.
La télé déclaration n'était jusque-là appliquée que pour les contribuables de la DGE (Direction des Grandes entreprises) grâce à un autre système décentralisé, a-t-on indiqué lors de la cérémonie de lancement de le nouveau système d'information centralisé tenue en présence du ministre des Finances Hadji Babaammi, du ministre délégué chargé de l'Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers Mouatassem Boudiaf et du Directeur général des Impôts Abderrahmane Raouia.
Les 2.672 contribuables déclarés au niveau du centre des Impôts d'El-Harrach, et qui ont généré 13,5 milliards de DA de recouvrements en 2016, seront ainsi gérés dans un système informatique appelé SAP . Le contribuable pourra se présenter à la caisse des impôts où sa déclaration sera saisie dans le nouveau système pour que sa quittance de paiement soit imprimée. Il pourra également choisir d'accéder lui même au portail informatique (jibayatic.mfdgi.gov.dz), prendre un rendez -vous,
remplir le formulaire d'adhésion, récupérer son mot de passe au niveau du CDI pour faire, à partir de chez lui, une télé-déclaration fiscale et imprimer son avis à payer, a détaillé la directrice des Etudes à la DGI Mme Saadoudi Djamila. Le nouveau portail de Télé-déclaration permettra donc de faciliter les relations entre l'administration fiscale et les contribuables puisque'il est accessible 24h /24 et 7jours/7, en évitant les déplacements et en renseignant le contribuable sur son calendrier fiscal actualisé, a-t-elle argué. A distance, les contribuables pourront consulter et imprimer des justificatifs de présentation (Avis à payer), créer et modifier des ébauches de déclaration, accéder et consulter les formulaires de déclaration déposées, visualiser la dette fiscale totale, consulter et modifier, si nécessaire, les données personnelles et consulter le calendrier de ses obligations fiscales.
La demande de certificats fiscaux, la présentation des recours, la demande d'avantages et prochainement le paiement électronique seront également possibles grâce à ce nouveau système. Les processus fiscaux électroniques, étant homogènes pour tous les utilisateurs, permettent la standardisation des procédures et des échanges avec le contribuable, une simplification et une dématérialisation des démarches, a encore souligné la même responsable. Avant la fin de l'année en cours, ce nouveau système sera élargi aux CDI de Rouïba, Mostaganem, Mascara, Ain-Defla, Sétif, Bordj Bou Arreridj en plus de l'Administration Centrale du Ministère des Finances. "On vient d'assister au lancement de la première phase du système d'information avec la mise en fonctionnement complètement électronique du centre des impôts d'El-Harrach, c'est une démarche qui entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Gouvernement, en application du nouveau modèle de la croissance économique", a déclaré M. Babaammi à la presse. Cela permettra à l'administration fiscale "d'améliorer son efficacité et les recouvrements fiscaux et également améliorer son rapport avec les contribuables", a-t-il soutenu en rappelant que l'objectif essentiel du nouveau modèle de croissance était la diversification de l'économie et des ressources fiscales et l'amélioration des recouvrements. Le recouvrement de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) par exemple, reste faible par rapport au PIB : il est de 5% alors qu'il tourne autour de 15% dans des pays comparables à l'Algérie, soit un "gap qu'il faut parcourir pour arriver à une administration fiscale performante et moderne", a-t-il poursuivi. Pour sa part, M. Boudiaf a indiqué que le E-paiement, lancé en décembre dernier au niveau de la DGE au profit de plus de 2.700 grandes entreprises , a permis à environ 300 d'entre elles de retirer leurs mots de passe pour adhérer à ce système décentralisé.
Quant au système d'information centralisé de la DGI, "il s'agit d'un système différent qui sera appliqué de manière progressive ça va commencer par la déclaration fiscale à distance pour arriver ensuite au paiement à distance", a-t-il expliqué à la presse.
"Cette démarche permettra une meilleure transparence, une meilleure lutte contre la corruption et de réduire la charge pour les agents fiscaux" , a-t-il ajouté.
La mise en service du système d'information "Jibayatic" est assurée grâce à l'assistance de l'intégrateur Espagnol Indra Sistemas (Espagne), de l'éditeur de solutions informatiques SAP (Allemagne) qui prend en charge la maintenance du système.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.