Mokri appelle à prévenir les "conflits d'intérêt" et à œuvrer à édifier un Etat de droit    Appel au parachèvement du processus de mutation démocratique pour l'édification de la nouvelle Algérie    Sahara occidental: Brahim Ghali réitère son appel à l'ONU à assumer ses responsabilités    FORMATION AU METIER D'AVOCAT : Le concours d'accès au CAPA relève de l'UNOA    Le procès Hamel et Tayeb Louh reporté au 19 mars    POUR NON-CONFORMITE DE LA POUDRE DE LAIT UTILISEE : Fermeture d'une laiterie privée à Mostaganem    Les locaux de Logitrans auraient été perquisitionnés    Parti FFS : Démission collective de membres de l'Instance Présidentielle    APRES UNE VISITE D'ETAT EN ARABIE SAOUDITE : Le Président Tebboune regagne Alger    Djerad félicite le nouveau chef du gouvernement tunisien pour sa prise de fonctions    CORONAVIRUS : L'Algérie n'a enregistré aucun autre cas positif    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Kamel Chikhi condamné à 8 ans de prison ferme    SANS SALAIRE DEPUIS 7 MOIS : Les journalistes de ‘'Temps d'Algérie'' interpellent le Président    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Arsenal: l'immense déception d'Arteta    Le hirak entame sa 2e année en force    CRISE DU LAIT EN SACHET : La spéculation perdure à Oran    LOGEMENTS SOCIO-LOCATIFS DE FRENDA (TIARET) : La liste des 1183 logements sera connue le 16 avril    Des enfants inventeurs reçus par les ministres Sid Ali Khaldi et Yacine Djeridane    Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    T'es pas mon frère !    Les revendeurs «partenaires»    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les vérités, toujours bonnes à dire !    L'Espagne et la France fustigées    Berraf maintient sa démission du COA    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soudan du Sud : L'ONU dresse un bilan alarmant de la situation humanitaire et sécuritaire
Publié dans Le Maghreb le 09 - 12 - 2017

Le Secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, a dressé jeudi devant le Conseil de sécurité un bilan alarmant de la crise humanitaire au Soudan du Sud, où la situation sécuritaire est également jugée préoccupante par le chef des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, selon un communiqué publié jeudi par l'ONU.
Si plus de deux millions de personnes ont fui le pays depuis le début du conflit, sept millions - soit les deux-tiers de la population restante - continuent d'avoir besoin d'assistance dans le pays, a souligné M. Lowcock devant les membres du Conseil. Sur 1,9 million de déplacés internes, 210.000 ont trouvé refuge dans les sites de protection des civils administrés par la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS).
"En cette fin d'année, 1,25 million de Sud-Soudanais se trouvent en situation d'urgence, soit deux fois plus que l'année dernière à la même époque", a prévenu Mark Lowcock, qui est aussi le Coordonnateur des secours d'urgence.
Au début de l'année 2018, la moitié de la population dépendra de l'aide alimentaire d'urgence avant que la saison maigre ne favorise dès le mois de mars la famine dans différentes régions du pays.
De son côté, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, s'est dit "extrêmement préoccupé" par la situation sécuritaire au Soudan du Sud et a prévenu du "risque d'escalade" du conflit et des affrontements intercommunautaires à l'approche de la saison sèche, avec des répercussions catastrophiques potentielles sur la population civile.
"Le conflit au Soudan du Sud entre dans sa cinquième année. Nous sommes convaincus que seuls le Forum de revitalisation de haut-niveau et le Dialogue national peuvent enrayer l'aggravation de la crise. Mais les combats ne peuvent se poursuivre simultanément aux efforts pour faire advenir une paix durable", a dit Jean-Pierre Lacroix. "Plus que jamais, j'exhorte ce Conseil à rester vigilant et à redoubler d'efforts pour condamner et faire cesser la violence, à protéger les civils et à faciliter d'urgence un règlement politique du conflit".
Le chef du maintien de la paix de l'ONU a assuré que ces derniers mois, les Casques bleus de la MINUSS se sont mobilisés pour protéger les installations humanitaires, faciliter la livraison de l'aide dans les zones dangereuses et contribuer à l'évacuation des travailleurs humanitaires piégés par les affrontements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.