31e semaine de manifestation pacifique : Un vendredi particulier    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Moussa Benhamadi sous mandat de dépôt    "Le retour à la planche à billets sera inévitable"    Des céréaliers refusent de vendre de l'orge aux brasseurs    Un potentiel à l'export inexploité    Le risque d'un Brexit sans accord reste "très réel"    Sanchez demande aux électeurs "une majorité confortable"    Tractations diplomatiques pour une sortie de crise    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    Tliba et le fils Ould-Abbès s'accusent mutuellement    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    Un tour puis s'en va pour le CSC    Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    «Les Algériens ont peur de nous…»    L'affaire Chenihi resurgit    Man City : Mahrez en Ligue des Champions, c'est du costaud !    "C'est Carlos Queiroz qui a insisté pour affronter l'Algérie"    La harga en famille revient    La Protection civile lance une campagne de sensibilisation    ACTUCULT    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Dieu dans l'imaginaire de l'islam politique    Confessions de Tayeb Abdelli    Mexico réclame à Paris l'annulation d'une vente aux enchères    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    L'Algérie parmi les quatre derniers    Mode d'action du hirak : La mobilisation enfle à Béjaïa    Mohamed Charfi se veut rassurant quant à la «sincérité» du scrutin    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Menace écologique sur le barrage de Taksebt    Incendies de forêt… acte prémédité ou phénomène saisonnier ? Démêler le vrai du faux    Alger: Rassemblement de solidarité avec les détenus    Gaïd Salah donne des instructions à la Gendarmerie: Nouveau tour de vis pour accéder à Alger    La surenchère est contreproductive pour les élections    Béchar: Il perd la vie après avoir sauvé ses deux enfants de la noyade    Skikda: 10 ans de prison pour trafic de psychotropes    Souk-Ahras: Plus de 16.000 comprimés psychotropes saisis    17e édition du Festival national d'astronomie populaire: «Sous un seul ciel» du 3 au 5 octobre    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Collectivités locales : Les Assemblées locales appelées à s'affranchir de la bureaucratie
Publié dans Le Maghreb le 20 - 01 - 2018

Les Assemblées locales élues sont appelées à s'affranchir de la bureaucratie et à respecter les engagements envers les citoyens, a indiqué jeudi à Alger le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a également appelé toutes les franges de la société à soutenir les institutions de l'Etat en vue de réaliser les objectifs de développement.
Les élus locaux "sont appelés à s'affranchir de la bureaucratie et de la dépendance dans leurs rapports avec leur environnement et dans la gestion de leurs services", a indiqué à cet effet le Président Bouteflika dans un message, lu en son nom par le secrétaire général de la Présidence de la République, Habba El-Okbi, à l'occasion de la rencontre d'orientation des présidents d'APC et d'APW.
Estimant que de nouveaux défis se posent pour les collectivités locales, à savoir "la modernisation des structures communales, la consécration de la décentralisation et la libération des initiatives économiques et du développement local", le Président Bouteflika a exhorté les nouveaux élus à "prendre en charge les préoccupations des citoyens et à réaliser leurs aspirations", relevant que les élus locaux ne sont pas seuls dans la bataille du développement, dans le sens où d'autres institutions et instances jouent également un rôle dans la réalisation des objectifs communs au service de la patrie, de son progrès et de sa prospérité.
Par ailleurs, le Président Bouteflika a appelé "toutes les franges de la société à soutenir les institutions de l'Etat notamment la commune, afin de réaliser ensemble nos objectifs de développement", invitant tous les partenaires politiques à "conjuguer leurs efforts au service de la Nation et du citoyen et pour le développement de notre pays". De son côté, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a fait état de programmes de formation "très prometteurs" au double plan local et central, élaborés par le ministère pour l'année 2018 au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales.
Il a fait état, par la même occasion, des efforts déployés par son département pour la mise en place d'une plate-forme technique de formation à distance (E-learning) via les nouvelles technologies de l'information et de la communication, soulignant que cette démarche "marquera un nouveau départ du processus de modernisation de la formation et du développement des compétences des élus et du personnel au niveau central et local ".
Tout en estimant que ces programmes de formation "ne pourront aboutir qu'avec l'inscription de l'ensemble des élus dans cette démarche", M. Bedoui a relevé que leur élaboration "ne relève pas de la responsabilité exclusif du ministère, mais, elle est aussi du devoir de chaque wilaya et commune".
Il a souligné, en outre, la nécessité d'"adopter la même approche anticipative pour la gestion de la rentrée scolaire, notamment en matière de maintenance des établissements éducatifs", exhortant par la même les élus locaux à "traiter ce dossier à part, car, il s'agit d'un travail humanitaire avant d'être administratif".
M. Bedoui a annoncé, en outre, l'organisation chaque année d'assises nationales sur les communes, dont l'objectif est l'évaluation globale des programmes de développement local et l'examen des propositions des élus locaux", précisant que "les premières assises nationales des communes, qui dureront deux jours, auront lieu durant le premier semestre 2018".
A noter que le Président Bouteflika a reçu, à l'occasion de cette rencontre, une distinction de la famille des Collectivités locales en hommage à ses efforts pour le développement local durable. Organisée à l'occasion de la 51e journée nationale de la commune qui coïncide avec la promulgation du premier code communal le 18 janvier 1967 et intervenant au début du mandat électoral des présidents d'APC et d'APW, issus des élections locales de novembre dernier, la rencontre a permis d'aborder plusieurs thèmes en relation avec les collectivités.

Formation au profit des élus et du staff administratif
Le ministre, a par ailleurs, fait état de programmes de formation "très prometteurs" au double plan local et central, élaborés par le ministère pour l'année 2018 au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales.
"Le ministère a élaboré, pour l'année 2018, des programmes de formation très prometteurs au niveau local et central, au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales, dans le but d'assoir une culture de maîtrise, de mise à niveau, de formation continue et d'ouverture aux nouveautés en matière de gestion des collectivités locales", a indiqué M. Bedoui, dans son allocution.
Il a fait état, par la même occasion, des efforts déployés par son département pour la mise en place d'une plate-forme technique de formation à distance (E-learning) via les nouvelles technologies de l'information et de la communication, soulignant que cette démarche "marquera un nouveau départ du processus de modernisation de la formation et du développement des compétences des élus et du personnel au niveau central et local ".
Tout en estimant que ces programmes de formation "ne pourront aboutir qu'avec l'inscription de l'ensemble des élus dans cette démarche", M. Bedoui a relevé que l'élaboration de ces programmes "ne relève pas de la responsabilité exclusif du ministère, mais, elle est aussi du devoir de chaque wilaya et commune". Par ailleurs, le ministre a appelé les élus locaux à " prendre toutes les mesures nécessaires en prévision de rendez-vous importants, à l'image du mois de ramadhan et de la rentrée sociale", soulignant que ces rendez-vous "peuvent être gérés par anticipation".
Il a souligné, en outre, la nécessité d'"adopter la même approche anticipative pour la gestion de la rentrée scolaire, notamment en matière de maintenance des établissements éducatifs", exhortant par la même les élus locaux a "traiter ce dossier à part, car, il s'agit d'un travail humanitaire avant d'être administratif".

Des assises nationales chaque année
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé jeudi à Alger l'organisation chaque année d'assises nationales sur les communes. "La tenue de ces assises, décidées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a pour objectifs l'évaluation globale des programmes de développement local et l'examen des propositions des élus locaux", a indiqué M. Bedoui, lors de la rencontre nationale d'orientation des Assemblée populaires communales et de wilaya (APC et APW).
Il a fait savoir que "les premières assises nationales des communes, qui dureront deux jours, auront lieu durant le premier semestre 2018".
Il s'agira, lors de ces assises de procéder également, à l'examen des propositions des élus locaux de manière responsable et transparente afin d'arriver au changement espéré par le citoyen. Les assises ont aussi pour but de relever les défis qui seront concrétisés lors des différents programmes de développement local selon les valeurs de la démocratie participative, a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.