L'Opep+ marque le coup : baisse drastique de 2 millions B/J pour novembre    Adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Lamamra examine avec son homologue portugais le renforement des relations bilatérales    Processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    L'UNRWA dénonce Israël    Mise en garde contre les dangers des produits pyrotechniques    Intempéries à Bordj Bou Arreridj : biens endommagés et mort de plus de 400 bêtes    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le projet prend forme    Nouvelles agressions marocaines    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaine dans différents secteurs    Les félicitations du président    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Un missile balistique a survolé le Japon    Le Maroc enchaîne les revers    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Collectivités locales : Les Assemblées locales appelées à s'affranchir de la bureaucratie
Publié dans Le Maghreb le 20 - 01 - 2018

Les Assemblées locales élues sont appelées à s'affranchir de la bureaucratie et à respecter les engagements envers les citoyens, a indiqué jeudi à Alger le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a également appelé toutes les franges de la société à soutenir les institutions de l'Etat en vue de réaliser les objectifs de développement.
Les élus locaux "sont appelés à s'affranchir de la bureaucratie et de la dépendance dans leurs rapports avec leur environnement et dans la gestion de leurs services", a indiqué à cet effet le Président Bouteflika dans un message, lu en son nom par le secrétaire général de la Présidence de la République, Habba El-Okbi, à l'occasion de la rencontre d'orientation des présidents d'APC et d'APW.
Estimant que de nouveaux défis se posent pour les collectivités locales, à savoir "la modernisation des structures communales, la consécration de la décentralisation et la libération des initiatives économiques et du développement local", le Président Bouteflika a exhorté les nouveaux élus à "prendre en charge les préoccupations des citoyens et à réaliser leurs aspirations", relevant que les élus locaux ne sont pas seuls dans la bataille du développement, dans le sens où d'autres institutions et instances jouent également un rôle dans la réalisation des objectifs communs au service de la patrie, de son progrès et de sa prospérité.
Par ailleurs, le Président Bouteflika a appelé "toutes les franges de la société à soutenir les institutions de l'Etat notamment la commune, afin de réaliser ensemble nos objectifs de développement", invitant tous les partenaires politiques à "conjuguer leurs efforts au service de la Nation et du citoyen et pour le développement de notre pays". De son côté, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a fait état de programmes de formation "très prometteurs" au double plan local et central, élaborés par le ministère pour l'année 2018 au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales.
Il a fait état, par la même occasion, des efforts déployés par son département pour la mise en place d'une plate-forme technique de formation à distance (E-learning) via les nouvelles technologies de l'information et de la communication, soulignant que cette démarche "marquera un nouveau départ du processus de modernisation de la formation et du développement des compétences des élus et du personnel au niveau central et local ".
Tout en estimant que ces programmes de formation "ne pourront aboutir qu'avec l'inscription de l'ensemble des élus dans cette démarche", M. Bedoui a relevé que leur élaboration "ne relève pas de la responsabilité exclusif du ministère, mais, elle est aussi du devoir de chaque wilaya et commune".
Il a souligné, en outre, la nécessité d'"adopter la même approche anticipative pour la gestion de la rentrée scolaire, notamment en matière de maintenance des établissements éducatifs", exhortant par la même les élus locaux à "traiter ce dossier à part, car, il s'agit d'un travail humanitaire avant d'être administratif".
M. Bedoui a annoncé, en outre, l'organisation chaque année d'assises nationales sur les communes, dont l'objectif est l'évaluation globale des programmes de développement local et l'examen des propositions des élus locaux", précisant que "les premières assises nationales des communes, qui dureront deux jours, auront lieu durant le premier semestre 2018".
A noter que le Président Bouteflika a reçu, à l'occasion de cette rencontre, une distinction de la famille des Collectivités locales en hommage à ses efforts pour le développement local durable. Organisée à l'occasion de la 51e journée nationale de la commune qui coïncide avec la promulgation du premier code communal le 18 janvier 1967 et intervenant au début du mandat électoral des présidents d'APC et d'APW, issus des élections locales de novembre dernier, la rencontre a permis d'aborder plusieurs thèmes en relation avec les collectivités.

Formation au profit des élus et du staff administratif
Le ministre, a par ailleurs, fait état de programmes de formation "très prometteurs" au double plan local et central, élaborés par le ministère pour l'année 2018 au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales.
"Le ministère a élaboré, pour l'année 2018, des programmes de formation très prometteurs au niveau local et central, au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales, dans le but d'assoir une culture de maîtrise, de mise à niveau, de formation continue et d'ouverture aux nouveautés en matière de gestion des collectivités locales", a indiqué M. Bedoui, dans son allocution.
Il a fait état, par la même occasion, des efforts déployés par son département pour la mise en place d'une plate-forme technique de formation à distance (E-learning) via les nouvelles technologies de l'information et de la communication, soulignant que cette démarche "marquera un nouveau départ du processus de modernisation de la formation et du développement des compétences des élus et du personnel au niveau central et local ".
Tout en estimant que ces programmes de formation "ne pourront aboutir qu'avec l'inscription de l'ensemble des élus dans cette démarche", M. Bedoui a relevé que l'élaboration de ces programmes "ne relève pas de la responsabilité exclusif du ministère, mais, elle est aussi du devoir de chaque wilaya et commune". Par ailleurs, le ministre a appelé les élus locaux à " prendre toutes les mesures nécessaires en prévision de rendez-vous importants, à l'image du mois de ramadhan et de la rentrée sociale", soulignant que ces rendez-vous "peuvent être gérés par anticipation".
Il a souligné, en outre, la nécessité d'"adopter la même approche anticipative pour la gestion de la rentrée scolaire, notamment en matière de maintenance des établissements éducatifs", exhortant par la même les élus locaux a "traiter ce dossier à part, car, il s'agit d'un travail humanitaire avant d'être administratif".

Des assises nationales chaque année
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé jeudi à Alger l'organisation chaque année d'assises nationales sur les communes. "La tenue de ces assises, décidées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a pour objectifs l'évaluation globale des programmes de développement local et l'examen des propositions des élus locaux", a indiqué M. Bedoui, lors de la rencontre nationale d'orientation des Assemblée populaires communales et de wilaya (APC et APW).
Il a fait savoir que "les premières assises nationales des communes, qui dureront deux jours, auront lieu durant le premier semestre 2018".
Il s'agira, lors de ces assises de procéder également, à l'examen des propositions des élus locaux de manière responsable et transparente afin d'arriver au changement espéré par le citoyen. Les assises ont aussi pour but de relever les défis qui seront concrétisés lors des différents programmes de développement local selon les valeurs de la démocratie participative, a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.