Mandat d'arrêt international contre le général Ghali Belkecir    Algérie-EAU: la coopération bilatérale dans le domaine de l'énergie évoquée    Hydrocarbures en méditerranée orientale: la tension monte entre Athènes et Ankara    Ligue 2 : Les deux groupes connus    Décès de la comédienne Nouria Kazdarli à l'âge de 99 ans : La planche... de salut d'une doyenne    Constantine : Bachir Benmohamed n'est plus    Prise en charge de 200 ressortissants algériens rapatriés du Canada    Mali: la Cédéao appelle à l'arrêt des manifestations pour "continuer le dialogue"    Un journaliste en Algérie n'est pas toujours un flic.    INCENDIE DE FORETS : Plus de 16300 hectares partis en fumée    ECOLE SUPERIEURE D'AGRONOMIE DE MOSTAGANEM : Protocole de clôture de l'année universitaire, 2019-2020    TREMBLEMENTS DE TERRE A MILA : Des logements et des aides financières pour les sinistrés    Covid-19: 492 nouveaux cas, 343 guérisons et 10 décès    COUR D'ALGER : Le nouveau président installé dans ses fonctions    FINANCE ISLAMIQUE : La BNA lance le service dans deux agences à Alger    la FAF autorise les présidents de Ligues nationales à poursuivre leur mission jusqu'à l'AGE    Triste et en colère    La "carte de journaliste", l'arme fatale des autorités    Farès fonce vers le Lazio    La mise en garde de l'avocat de Prince Ibara    L'histoire, dernier adversaire de Lewandowski    "Le Hirak a beaucoup accompli, il reste l'essentiel"    Tebboune met la pression sur les ministres    Alger veut une réévaluation    La lutte contre le crime organisé sur la table    L'UGCAA de Tizi Ouzou demande la prolongation des délais    Reprise à la Pêcherie    1 349 interventions enregistrées par la Sûreté de wilaya    Cauchemar    Ah ! La fine équipe !    La mosquée Sidi-Ghanem de Mila n'a subi aucun dégât    Ce n'est pas moi qui le dis !    Maqnine khéloui et coupleur sans pitié sur Ouedkniss.com !    On vous le dit    Hong Kong : Pékin sanctionne à son tour 11 responsables américains    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au Niger    PUB' : LE GRAND « FAITOUT »    LA SACRALITE DEBONNAIRE DE L'ANSEJ    Tébessa: Autre temps, autres gens...    Le gouvernement Diab démissionne    Hausse des contagions au coronavirus en Europe    l'Algérie engagée dans une lutte sans relâche contre les menaces à ses frontières    L'Europe doute des résultats de la présidentielle    Moussaoui, la priorité du Chabab    "Benchaïra a encore une bonne marge de progression"    Deux nouvelles recrues    Polémique autour d'une publication sur Okba Ibn Nafaâ    La dernière icône de l'âge d'or du théâtre algérien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Collectivités locales : Les Assemblées locales appelées à s'affranchir de la bureaucratie
Publié dans Le Maghreb le 20 - 01 - 2018

Les Assemblées locales élues sont appelées à s'affranchir de la bureaucratie et à respecter les engagements envers les citoyens, a indiqué jeudi à Alger le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a également appelé toutes les franges de la société à soutenir les institutions de l'Etat en vue de réaliser les objectifs de développement.
Les élus locaux "sont appelés à s'affranchir de la bureaucratie et de la dépendance dans leurs rapports avec leur environnement et dans la gestion de leurs services", a indiqué à cet effet le Président Bouteflika dans un message, lu en son nom par le secrétaire général de la Présidence de la République, Habba El-Okbi, à l'occasion de la rencontre d'orientation des présidents d'APC et d'APW.
Estimant que de nouveaux défis se posent pour les collectivités locales, à savoir "la modernisation des structures communales, la consécration de la décentralisation et la libération des initiatives économiques et du développement local", le Président Bouteflika a exhorté les nouveaux élus à "prendre en charge les préoccupations des citoyens et à réaliser leurs aspirations", relevant que les élus locaux ne sont pas seuls dans la bataille du développement, dans le sens où d'autres institutions et instances jouent également un rôle dans la réalisation des objectifs communs au service de la patrie, de son progrès et de sa prospérité.
Par ailleurs, le Président Bouteflika a appelé "toutes les franges de la société à soutenir les institutions de l'Etat notamment la commune, afin de réaliser ensemble nos objectifs de développement", invitant tous les partenaires politiques à "conjuguer leurs efforts au service de la Nation et du citoyen et pour le développement de notre pays". De son côté, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a fait état de programmes de formation "très prometteurs" au double plan local et central, élaborés par le ministère pour l'année 2018 au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales.
Il a fait état, par la même occasion, des efforts déployés par son département pour la mise en place d'une plate-forme technique de formation à distance (E-learning) via les nouvelles technologies de l'information et de la communication, soulignant que cette démarche "marquera un nouveau départ du processus de modernisation de la formation et du développement des compétences des élus et du personnel au niveau central et local ".
Tout en estimant que ces programmes de formation "ne pourront aboutir qu'avec l'inscription de l'ensemble des élus dans cette démarche", M. Bedoui a relevé que leur élaboration "ne relève pas de la responsabilité exclusif du ministère, mais, elle est aussi du devoir de chaque wilaya et commune".
Il a souligné, en outre, la nécessité d'"adopter la même approche anticipative pour la gestion de la rentrée scolaire, notamment en matière de maintenance des établissements éducatifs", exhortant par la même les élus locaux à "traiter ce dossier à part, car, il s'agit d'un travail humanitaire avant d'être administratif".
M. Bedoui a annoncé, en outre, l'organisation chaque année d'assises nationales sur les communes, dont l'objectif est l'évaluation globale des programmes de développement local et l'examen des propositions des élus locaux", précisant que "les premières assises nationales des communes, qui dureront deux jours, auront lieu durant le premier semestre 2018".
A noter que le Président Bouteflika a reçu, à l'occasion de cette rencontre, une distinction de la famille des Collectivités locales en hommage à ses efforts pour le développement local durable. Organisée à l'occasion de la 51e journée nationale de la commune qui coïncide avec la promulgation du premier code communal le 18 janvier 1967 et intervenant au début du mandat électoral des présidents d'APC et d'APW, issus des élections locales de novembre dernier, la rencontre a permis d'aborder plusieurs thèmes en relation avec les collectivités.

Formation au profit des élus et du staff administratif
Le ministre, a par ailleurs, fait état de programmes de formation "très prometteurs" au double plan local et central, élaborés par le ministère pour l'année 2018 au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales.
"Le ministère a élaboré, pour l'année 2018, des programmes de formation très prometteurs au niveau local et central, au profit des élus et du staff administratif des collectivités locales, dans le but d'assoir une culture de maîtrise, de mise à niveau, de formation continue et d'ouverture aux nouveautés en matière de gestion des collectivités locales", a indiqué M. Bedoui, dans son allocution.
Il a fait état, par la même occasion, des efforts déployés par son département pour la mise en place d'une plate-forme technique de formation à distance (E-learning) via les nouvelles technologies de l'information et de la communication, soulignant que cette démarche "marquera un nouveau départ du processus de modernisation de la formation et du développement des compétences des élus et du personnel au niveau central et local ".
Tout en estimant que ces programmes de formation "ne pourront aboutir qu'avec l'inscription de l'ensemble des élus dans cette démarche", M. Bedoui a relevé que l'élaboration de ces programmes "ne relève pas de la responsabilité exclusif du ministère, mais, elle est aussi du devoir de chaque wilaya et commune". Par ailleurs, le ministre a appelé les élus locaux à " prendre toutes les mesures nécessaires en prévision de rendez-vous importants, à l'image du mois de ramadhan et de la rentrée sociale", soulignant que ces rendez-vous "peuvent être gérés par anticipation".
Il a souligné, en outre, la nécessité d'"adopter la même approche anticipative pour la gestion de la rentrée scolaire, notamment en matière de maintenance des établissements éducatifs", exhortant par la même les élus locaux a "traiter ce dossier à part, car, il s'agit d'un travail humanitaire avant d'être administratif".

Des assises nationales chaque année
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé jeudi à Alger l'organisation chaque année d'assises nationales sur les communes. "La tenue de ces assises, décidées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a pour objectifs l'évaluation globale des programmes de développement local et l'examen des propositions des élus locaux", a indiqué M. Bedoui, lors de la rencontre nationale d'orientation des Assemblée populaires communales et de wilaya (APC et APW).
Il a fait savoir que "les premières assises nationales des communes, qui dureront deux jours, auront lieu durant le premier semestre 2018".
Il s'agira, lors de ces assises de procéder également, à l'examen des propositions des élus locaux de manière responsable et transparente afin d'arriver au changement espéré par le citoyen. Les assises ont aussi pour but de relever les défis qui seront concrétisés lors des différents programmes de développement local selon les valeurs de la démocratie participative, a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.