Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter sur les plaintes relatives aux souscriptions de signatures    Création de start-up: sept incubateurs seront opérationnels en 2020    Offensive turque contre la Syrie: nouvelle réunion mercredi du Conseil de sécurité de l'ONU    Gaïd Salah: l'Algérie aiguillée sur la bonne voie    Les instituteurs reviennent à la charge    Mandat de dépôt renouvelé pour 6 détenus    Marche du 34e mardi à Alger : Les manifestants plus déterminés que jamais    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    Pleins pouvoirs à la police judiciaire    L'Opep maintient le cap    L'autre dossier brûlant pour le gouvernement    VFS Global reprend le traitement des demandes    Promesses d'une révolution décomplexée    Les Verts au révélateur colombien    Batelli convoque 23 joueurs    Deux matchs de suspension pour Casoni    Les leaders à l'aise    250 stadiers et 400 agents de police mobilisés    Rassemblement hier à la faculté de médecine de Tizi Ouzou    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    L'auteur du quadruple crime refuse de se rendre    11e Fcims à Alger: La Corée du Sud, l'Italie, la Turquie et l'Autriche à l'honneur    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Araba oua hikayat, une nouvelle comédie musicale en montage    L'Alternative démocratique dénonce la poursuite des «arrestations» de militants    Chlef : Neuf sages-femmes en renfort dans les maternités    Mostaganem : Des élevages illicites s'implantent en milieu urbain    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    MO Béjaïa : Les Crabes préparent l'ABS    Vérité et justice, réclament des associations et organisations syndicales et politiques    Une urbanisation désordonnée    Université d'Oran : Mohamed Moulfi présente son ouvrage sur la philosophie et la civilisation    Une belle exploration dans une œuvre majeure    «Une programmation professionnelle pour un festival de proximité»    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    LE DICTAT DU TEMPS    Oran : Intégration de l'aquaculture en agriculture: la ferme "Moulay Abdelaziz" réalise un franc succès    Cyclisme (Tour de France): Le voile se lève après le départ de Nice    SNTF: Lancement de la nouvelle ligne ferroviaire Touggourt-Alger    Salon national de la micro-activité : Ouverture aujourd'hui à Alger sous le thème de l'entrepreneuriat    Bordj-Bou-Arreridj : Une stratégie de création de richesses et d'emplois    Pologne : Les conservateurs remportent les élections législatives avec 45 % des voix    François Aissa Touazi : " Les Saoudiens ont pris conscience que l'instabilité régionale menace leur économie "    Brexit : "Il reste beaucoup de travail à faire", prévient Barnier    Amical Algérie-France: Rencontre aujourd'hui entre le président de la FAF et la FFF    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





14e conférence du dialogue 5+5 : Les intervenants appellent à faire face aux menaces du terrorisme
Publié dans Le Maghreb le 22 - 01 - 2018

Les travaux de la 14ème conférence des ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5 ont débuté hier à Alger sous le thème "Méditerranée occidentale: promouvoir un développement économique et social inclusif partagé et durable face aux défis communs dans la région".
La rencontre co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et son homologue français, Jean-Yves Le Drian, regroupe les chefs de la diplomatie des pays du Dialogue 5+5 de la Méditerranée occidentale.
Participent également à cette conférence, le secrétaire général de l'Union du Maghreb arabe (UMA), le secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée (UpM) et le Commissaire européen en charge de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, partenaires à ce dialogue.
L'Algérie, qui accueille pour la deuxième fois la réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5 après celle d'Oran de 2005, "plaidera comme à l'accoutumée dans le cadre de sa politique méditerranéenne en faveur de l'avènement d'un espace euro-méditerranéen de paix, de stabilité et de prospérité partagée". Cette réunion sera aussi "l'occasion d'échanges sur les questions régionales, notamment celles relatives à la sécurité, la lutte contre le terrorisme, la déradicalisation et la migration" et sera sanctionnée par une Déclaration ministérielle 5+5 d'Alger.
Le Dialogue 5+5 regroupe les cinq pays de l'UMA (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Mauritanie) pour la rive sud de la Méditerranée et l'Italie, la France, l'Espagne, le Portugal ainsi que Malte pour la rive Nord.
L'Algérie a appelé, par ailleurs, à faire face aux menaces du terrorisme et du crime organisé auxquels sont confrontés les pays de la Méditerranée occidentale, dans le cadre d'une vision commune multidimensionnelle.
A l'ouverture des travaux de la 7e réunion de haut niveau des Parlements du groupe de dialogue de la Méditerranée occidentale (5+5), le vice-président de l'association parlementaire de la méditerranée, Taher Kellil, représentant des Présidents des deux chambres du Parlement algérien, a affirmé que les défis actuels, à l'instar du développement, le transfert de la technologie, la réalisation des aspirations de la jeunesse, ainsi que la lutte contre l'extrémisme violent, le terrorisme, la migration clandestine, le crime organisé, exigent des Etats du Dialogue 5+5 l'adoption "d'une vision commune, cohérente et multidimensionnelle". Soulignant l'impératif d'œuvrer pour "un règlement pacifique des crises et conflits en évitant l'option militaire destructrice et en respectant la souveraineté nationale des Etats", M. Kellil a souligné à ce propos, l'importance que revêt le Dialogue 5+5 pour les gouvernements et les peuples des deux rives de la Méditerranée occidentale". Le représentant de l'Algérie est revenu sur le thème principal retenu pour le débat lors de cette réunion (qui regroupe les pays de la rive Nord (Italie, Espagne, Malte, France et Portugal) et de la rive Sud (Algérie, Maroc, Tunisie, Mauritanie et Libye), estimant qu'il "traduit l'intérêt de nos pays et de nos peuples pour le développement durable".
M. Kellil a ajouté que l'Algérie est convaincue du rôle primordial du développement durable dans l'instauration de la stabilité et le renforcement de la paix et la sécurité sur les plans national, régional et international.
Il a rappelé, à ce propos, que le développement durable constitue une "priorité nationale" pour l'Algérie qui "poursuit son processus de développement en dépit de la chute des prix du pétrole, concrétisant ainsi les réformes profondes et globales initiées par le président de la République".
Le forum du Dialogue 5+5 est le plus ancien cadre de coopération dans la région de la Méditerranée occidentale. Ce forum, créé en 1990 à Rome (suspendu par la suite pour plusieurs années et relancé en 2001) vise à intensifier le dialogue entre les Etats membres, œuvrer à parvenir à des visions consensuelles sur les questions d'intérêt commun, telles que la sécurité et le partenariat économique, et relever les défis en matière de lutte contre le terrorisme, d'organisation de la migration clandestine et autres".
Pour rappel, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel s'est entretenu par ailleurs, avec le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemais Jhinaoui, qui se trouve en Algérie dans le cadre de la 14ème conférence des ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5. Au cours de cet entretien, les chefs de la diplomatie des deux pays ont examiné l'agenda et la thématique de la réunion des 5+5, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires étrangères, ajoutant que les deux ministres se sont félicités du niveau de représentation des membres de ce format de concertation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.