Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Antenne de LREM à Dakhla: Le MRAP condamne une décision entérinant l'occupation du Sahara Occidental    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    En attendant l'hydrogène bon marché    Les «ratés» de l'ancienne feuille de route    La surconsommation encourage la hausse des prix    Prison ferme pour l'ancien patron de l'Office du hadj    FAF... la mascarade continue    La magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    Le Ghanéen Kwame Opoku passe la visite médicale    Prochaine création d'un centre de vaccinologie    Le Cnapeste maintient la pression    Tadjine el kemmoun    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    L'espoir d'une reprise    ils ont réussi à marcher    La marche de la communauté universitaire empêchée    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Démenti    Des journalistes reviennent en... autostop !    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    6 habitudes alimentaires pour lutter contre la fatigue chronique    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    El Tarf: Le gaz de ville pour Oued Djenane    Ligue 2 - Groupe Centre: Six postulants au coude-à-coude    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    Mortellement poignardée par son mari    Azra scintille à tigzirth    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    David Luiz sur le départ    Un ultimatum pour Cavani    Ramos positif au coronavirus    Saidal fabriquera du Levothyrox    Le complexe de l'automobile    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intempéries : Le Délégué national aux risques majeurs à Tiaret et El Bayadh
Publié dans Le Maghreb le 28 - 04 - 2018

Le Délégué national aux risques majeurs s'est déplacé, sur instruction du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, à Tiaret et El Bayadh pour constater l'ampleur des dégâts et évaluer les pertes occasionnées par les intempéries enregistrées au niveau de ces deux wilayas, a indiqué jeudi un communiqué du ministère. "Suite aux intempéries enregistrée dans certaines wilayas, notamment à Tiaret et El Bayadh ayant occasionné des dégâts matériels et humains et sur instruction du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, M. Noureddine Bedoui, le Délégué national aux risques majeurs s'est déplacé au niveau de ces deux wilayas pour constater l'ampleur des dégâts, évaluer les pertes et s'enquérir de la prise en charge des sinistrés et prendre, en coordination avec les autorités locales, les mesures nécessaires afin de réparer les dégâts causés aux infrastructures dans les plus brefs délais", a ajouté le communiqué. Les services de la protection civile avaient annoncé mercredi que trois personnes avaient trouvé la mort à bord d'un véhicule emporté par les crues de l'oued "Essafi", dans la commune de Boualem (wilaya d'El Bayadh), suite aux fortes précipitations enregistrées sur cette région. Les éléments de la protection civile ont également porté secours à quatre personnes d'une même famille, bloquées à l'intérieur de leur véhicule, cerné par les eaux d'un oued de la région de Sidi Slimane sur la RN 47, au sud-ouest de la wilaya. Les mêmes services ont signalé l'inondation de 15 habitations par les eaux pluviales dans plusieurs régions de la wilaya. Dans la wilaya de Tiaret, deux corps ont été repêchés d'un véhicule emporté par les eaux du oued en crue dans le lieu-dit Kargat merija, dans la commune de Aïn Bouchekif, tandis que les recherches se poursuivent toujours pour retrouver la troisième personne qui était également à bord du véhicule.
Les eaux provenant des hauteurs de la ville et charriant boue, pierres et troncs d'arbres ont perturbé la circulation dans plusieurs axes routiers à Tiaret surtout au niveau du tunnel de hai "Régina" au centre-ville qui a été inondée par les eaux qui se sont infiltrées aussi dans des édifices limitrophes, ont précisé les services de la Protection civile. Les inondations ont rendu difficile l'intervention des éléments de la protection civile pour les opérations de pompage en vue de dégager les routes et les ronds-points où la circulation a été paralysie. Les éléments de la Protection civile ont réussi, toutefois, à pomper les eaux au niveau du tribunal de Tiaret, de la Maison de la culture "Ali Maachi", du centre des déficients mentaux à hai "Touffah" et d'autres édifices et habitations, a-t-on fait savoir, soulignant qu'aucune perte humaine n'a été enregistrée.

Mort de trois membres d'une même famille à Tiaret
Trois membres d'une même famille dont deux enfants sont morts après avoir été emportés par les eaux de l'Oued en crue, dans la commune d'Ain Bouchekif (wilaya de Tiaret), suite aux fortes pluies enregistrées depuis mercredi, a-t-on appris jeudi auprès du groupement territorial de la gendarmerie nationale. La même source a indiqué que les trois victimes sont mortes noyées à bord de leur véhicule emporté par les crues de l'oued. Il s'agit du père âgé de 60 ans, d'une fillette de 11 ans et d'un nourrisson de 2 ans. Deux autres enfants ont été secourus. Les services de la protection civile de la wilaya, qui sont intervenus mercredi soir pour rechercher ces victimes portées disparues ont retrouvé les corps du père et de sa fille. Celui du nourrisson a été retrouvé la mi-journée de jeudi, a-t-on ajouté. Les mêmes services ont enregistré plus de 120 interventions depuis mercredi suite aux inondations qu'a connue la région, surtout les communes de Tiaret, Madna, Ain Bouchekif, Dahmouni, Frenda, Ain Dhab et Ain Kermis. Ces interventions ont permis de sauver des dizaines d'automobilistes cernées par la crue des eaux et d'autres dont les voitures étaient en panne suite aux torrents ayant perturbé le trafic routier. Les interventions des pompiers ont aussi permis de pomper des eaux dans des dizaines de maisons, d'édifices et de routes coupées par les torrents charriant pierres et troncs d'arbres, notamment dans la commune de Tiaret. Les eaux d'un oued ont également inondé le tunnel à hai (quartier) "Regina" et la voie d'évitement de la RN 23 à hai Lalla El Abdia. Les services de la gendarmerie nationale ont précisé que la plupart des routes dans la wilaya, bloquées provisoirement à cause des fortes pluies accompagnées de grêle, ont été rouvertes progressivement. Le trafic routier reste toutefois difficile au niveau des chemins de wilaya (CW 3) entre les communes de Méghila et Sidi Hassni, CW 1 entre Meghila et Ammari (Tissemssilt) et CW 77 entre Zemala Emir Abdelkader et Ksar Chellala.

Infiltration d'eaux pluviales dans plus de 500 habitations à Tissemsilt:
Les fortes pluies, enregistrées dans la wilaya de Tissemsilt, dans la nuit de mercredi à jeudi, ont été à l'origine des infiltrations ayant inondé plus de 500 habitations dans plusieurs communes, a-t-on appris du chargé de l'information auprès de la Direction de la protection civile. Les torrents, engendrés par les crues des Oueds, ont provoqué des infiltrations d'eaux dans 500 habitations d'une centaine de quartiers des communes de Lardjem, Tissemsilt, Ammari, Tamlaht, Beni Chaib, Bordj Bounaâma, Theniet El Had et Sidi Slimane, a indiqué Mohamed Mahdoum, ajoutant qu'aucune perte humaine n'a été déplorée. Les pluies ont causé également des perturbations dans la circulation au niveau des axes routiers des villes de Lardjem, Bordj Bounaâma, Tamlaht et Ammari, et ont été aussi derrière l'obstruction totale de pistes rurales traversant les douars de Seb Seman (Maacem), de Kerarma et de Zagharich (Lardjem). L'intervention des agents de la protection civile dans la nuit du mercredi a permis de sauver une famille composée de huit personnes résidant à Braka (Khemisti), dont l'habitation a été inondée par les eaux d'un oued proche. Les agents de la protection civile, soutenus par des éléments de l'unité de wilaya de l'Office national d'assainissement, ont pompé de grandes quantités d'eau dans les maisons inondées. Les services de la protection civile ont mobilisé 600 agents d'intervention, 60 engins pour le drainage d'eau, des camions et des ambulances.
Par ailleurs, les fortes pluies accompagnées de vents forts ont causé l'effondrement de poteaux électriques proches du barrage de Koudiet Rosfa, dans la commune de Beni Chaib, ce qui a causé l'arrêt de la station principale de pompage et une coupure d'eau potable dans plusieurs communes, a-t-on fait savoir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.