L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Un long combat pour l'émancipation    La conjoncture impose des solutions structurelles    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Explosion de la consommation de gaz en Algérie    Premiers incidents post-congrès    La procédure enclenchée à l'APN    Large vague de dénonciation    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Ben Badis aurait-il été le 23e ?    Karim Ziani raccroche les crampons    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'intruse    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    L'USM Alger fait appel    Qui a demandé à la potiche de parler ?    Quand Bouchareb bloque le FLN    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Arrestation du voleur de téléphones portables qui semait la peur dans la ville    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    La commission de contrôle à pied d'œuvre dans les communes côtières: Les infrastructures touristiques passées au peigne fin    Tlemcen: «Plaidoyer» pour les personnes handicapées    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme : Un plan d'action spécial pour la saison estivale
Publié dans Le Maghreb le 11 - 06 - 2018

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé, samedi à Alger, un plan d'action pour la saison estivale 2018 en vue de relancer le tourisme en tant que secteur productif sur lequel il faut miser.
Dans une allocution prononcée à l'ouverture d'une rencontre nationale consacrée aux préparatifs de la saison estivale, organisée au siège de son département ministériel en présence des ministres du Tourisme, Abdelkader Benmessaoud, de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab et de la Culture, Azeddine Mihoubi, M. Bedoui a fait savoir que son secteur a élaboré, en coordination avec les autres départements ministériels et les différents intervenants, "un plan d'action pour la saison estivale 2018 visant à réunir les conditions nécessaires à la réussite de cette saison et à relancer le tourisme en tant que secteur productif, sur lequel il faut miser comme alternative économique, passant par la valorisation des biens des collectivités locales en vue d'en augmenter les revenus". Soulignant les efforts de son secteur pour "une implication efficace des collectivités locales et la consolidation de leur attractivité à travers la valorisation du potentiel touristique des communes, notamment côtières", le ministre a mis en avant "le rôle des collectivités dans la promotion de l'investissement touristique".
Evoquant l'installation de la Commission nationale chargée du suivi de la saison estivale, présidée par le secrétaire général du ministère de l'Intérieur et comprenant les secteurs de la Défense nationale, des Travaux publics, de l'Agriculture et de la culture, M. Bedoui a estimé que cela a permis "une coordination au plus haut niveau pour éradiquer toutes les entraves enregistrées au niveau des 14 wilayas côtières".
Le ministre de l'Intérieur a tenu à préciser que la politique touristique de l'Algérie reposait sur la garantie de l'accès libre et gratuit aux plages et la liberté totale pour l'estivant d'utiliser ses propres équipements de plage ou de les louer au niveau de ces espaces, mettant en exergue la nécessité de veiller à ce que les prix de location soient affichés et les parkings très bien organisés.
Il a appelé, à ce propos, les walis à consolider le rôle des commissions de sécurité dans les wilayas côtières pour faire face aux squatteurs de plages et mettre un terme à tout dépassement en vue de protéger les droits et acquis des estivants et préserver ces espaces qui sont, par la force de la loi, la propriété des citoyens.
Concernant la sécurisation de la saison estivale, le ministre a fait état de la réactivation du "Plan bleu" de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et du "Plan dauphin" pour lequel le commandement de la Gendarmerie nationale a mobilisé 20.000 éléments afin de garantir la sécurité des citoyens et de leur biens au niveau de 417 plages autorisées à la baignade.
Lors de cette rencontre via visioconférence qui a vu la présence d'environ 220 participants représentant les différents organismes, ainsi que des responsables de wilayas et de wilayas déléguées , le ministre a appelé les walis et les collectivités locales à garantir la réussite de la saison estivale, en vue de "renforcer le rôle des bureaux d'hygiène, préserver la beauté des collectivités et veiller à l'intensification des analyses physico-chimiques et bactériologiques de l'eau de mer, afin d'éviter les maladies transmissibles, ainsi que l'intensification des opérations de contrôle au niveau des locaux commerciaux, des restaurants et des hôtels pour prévenir des intoxications alimentaires".
Dans ce cadre, le ministre de l'Intérieur a révélé le lancement de la 1re édition des caravanes de sensibilisation à la propreté de l'environnement, placée sous le slogan "Ensemble pour construire un environnement propre et une Algérie belle", en veillant à l'installation des colonies de vacances au profit des familles venant des régions du Sud et des Hauts-Plateaux, d'autant plus qu'un montant de 300 millions DA y a été consacré, au titre de cette saison.
Appelant, dans ce sens, les walis à coordonner entre eux pour créer plus de colonies dans un cadre de coopération entre les wilayas du littoral et celles des Hauts-Plateaux et du Sud, et à veiller à la réouverture des centres de vacances, des maisons de jeunes et des centres d'hébergement en accordant une importance particulière aux piscines tout en veillant à leur réouverture, M. Bedoui les a exhortés à l'exploitation de toutes ces infrastructures fermées dans le cadre du partenariat public-privé.
Le ministre a appelé, en outre, à "aplanir tous les obstacles auxquels peuvent se heurter les investisseurs et à veiller au renforcement de la coopération et de la complémentarité entre les différents secteurs en rapport avec celui du tourisme".
Dans ce cadre, M. Bedoui a fait part de l'organisation d'un concours pour la sélection de la meilleure plage au cours de cette saison, selon des "critères bien établis" et pour assurer un suivi sur le terrain à l'échelle locale, il a été décidé l'installation d'un administrateur de plage au niveau des plages autorisées à la baignade.
Le ministre a exigé des walis d'assurer " les conditions nécessaires et adéquates pour l'ouverture de nouvelles plages à travers l'aménagement des accès et l'éclairage public alimenté en énergie solaire et veiller à la décoration des communes côtières".
Lors du débat qui a suivi son intervention, le ministre de l'Intérieur a instruit les membres de la Commission intersectorielle chargée de la préparation et du suivi de la saison estivale, de la nécessité de revoir les décisions de fermeture de 210 plages au niveau du littoral et les a également enjoint d'effectuer des visites sur le terrain, en vue d'identifier les causes de la fermeture, jugeant " irraisonnable" la fermeture de tout ce nombre de plages.
Il a également ordonné les walis d'œuvrer à la récupération et l'exploitation des centres de vacances fermés qui relèvent des entreprises publiques.
Après avoir recommandé à la commission de mettre en place un mécanisme de suivi de la mise en œuvre des résultats de cette rencontre nationale, le ministre de l'Intérieur a salué les efforts des corps de sécurité, à leur tête, l'Armée nationale populaire (ANP), qui œuvrent à assurer une saison estivale "calme et sécurisée".

Octroyer aux hôtels le droit de concession pour la gestion des plages limitrophes
Pour sa part, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud a affirmé, samedi à Alger, qu'il "est devenu nécessaire d'octroyer aux établissements hôteliers le droit de concession pour la gestion des plages limitrophes", en vue de la promotion du service de tourisme.
S'exprimant lors de la rencontre nationale pour la préparation de la saison estivale, organisée par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, au palais des Nations, M. Benmessaoud a indiqué qu'il "est devenu nécessaire d'octroyer aux établissements hôteliers le droit de concession pour la gestion des plages limitrophes conformément à un cahier des charges définissant leurs obligations", et ce, pour atteindre "le professionnalisme dans la gestion de ces plages et promouvoir le service touristique".
Pour garantir la réussite de la saison estivale 2018, le ministre a révélé qu'il avait adressé des instructions aux directeurs du Tourisme pour "intensifier les opérations de contrôle des établissements touristiques et hôteliers et œuvrer à rattraper le retard accusé dans la réalisation des infrastructures d'accueil et d'hébergement, en encourageant l'investissement privé".
Il a estimé, à ce propos, que l'investissement touristique constitue "l'un des principaux piliers " pour le développement du secteur et la réussite de la saison estivale, dans la mesure où "le gouvernement a œuvré à la création d'un climat favorable à l'investissement, à travers l'accompagnement des investisseurs privés en leur octroyant du foncier et un nombre d'avantages ayant permis d'enregistrer un important programme d'investissement".
A l'occasion de cette saison, le secteur "a redynamisé le rôle des bureaux locaux de tourisme en matière de promotion, d'information et d'animation.
Il sera procédé, en outre, au lancement des campagnes de communication en vertu de programmes déterminés en mettant le citoyen au cœur de l'évènement", a-t-il ajouté. Affirmant que "la réussite de la saison estivale se réalisera à travers la conjugaison des efforts de différents secteurs et l'aplanissement des difficultés", le ministre a indiqué que l'Algérie "recèle tout un potentiel touristique devant être valorisé".
Par ailleurs, M. Benmessaoud a précisé que "l'adoption du Schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT 2030) se veut le cadre stratégique pour la politique touristique nationale", visant "la réhabilitation de la destination Algérie sur le marché international et la prise en charge de la demande interne".

20.000 gendarmes et 150 000 policiers pour la sécurité
Le commandement de la Gendarmerie nationale (GN) et la Direction générale de Sûreté nationale (DGSN) ont mis en place un dispositif spécial saison estivale de l'année 2018, qui prévoit la mobilisation de 20.000 gendarmes et de 150.000 policiers pour veiller à la protection des citoyens et à la sécurisation de l'environnement.
Lors de la rencontre nationale consacrée aux préparatifs de la saison estivale et organisée par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire au Palais des nations, le représentant du commandement de la GN a annoncé " la mobilisation de plus de 20.000 gendarmes, 2.000 véhicules, 2.000 motos, 7 hélicoptères et plus
de 50 équipes cynotechniques dans le cadre du dispositif sécuritaire spécial saison estivale de l'année 2018", et ce, dans le but de " sécuriser l'environnement, protéger les personnes et les biens, surveiller le trafic routier et préserver l'ordre public lors de la saison estivale".
La GN compte, lors de cette saison, intensifier les prestations externes dans le cadre de la surveillance générale du territoire, renforcer les formations sécuritaires fixes et mobiles de surveillance, de jour et de nuit, sécuriser l'environnement et assurer la présence sur les routes, et ce, en vue de protéger les citoyens, tout en garantissant une fluidité du trafic routier, outre la lutte contre l'exploitation illégale des plages, des sites de camping et des parkings.
Par ailleurs, le plan prévoit également des descentes à travers les foyers de la criminalité limitrophes des plages et des parcs de loisirs, la sécurisation des différentes manifestations à travers tout le territoire national et la prise de mesures préventives en matière de surveillance et de régulation du trafic routier, en vue de réduire les accidents de circulation.
En outre, les patrouilles aériennes seront intensifiées et multipliées pendant les week-ends, de même que les unités aériennes qui seront mises à contribution dans les opérations de recherches, de secours et de signalement des feux de forêts, ainsi qu'en matière de lutte contre le phénomène de vol du sable.
Pour sa part, la DGSN a mis en place un dispositif sécuritaire spécial qui vise à sécuriser les lieux publics, assurer une fluidité du trafic routier, éradiquer les marchés anarchiques et sécuriser les manifestations culturelles et sportives en renforçant les unités sécuritaires opérationnelles.
Ainsi," 150.000 policiers" veilleront à la sécurisation de la saison estivale, d'autant plus que les unités sécuritaires existantes ont été renforcées avec " 1.700 policiers". Cette force mobilisée est composée de "4.269 policiers relevant des brigades chargées de la régulation du trafic routier, dont 1.604 policiers dans les wilayas côtières et 1.337 autres à travers des patrouilles en motocycles, dont 761 policiers au niveau des wilayas du littoral".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.