Zeghmati depuis Oran : La quête de justice, devise où se fondent toutes les revendications    Bordj Bou-Arreridj : Installation du nouveau président de la Cour eu Procureur général    Dans le cadre du suivi de l'activité gouvernementale : Bensalah et Bedoui examinent la situation politique et socio-économique du pays    Climatiseurs DualCool et ArtCool : Les nouveaux nés de LG    Bourses : L'Europe finit en hausse, portée par les espoirs de relance    Importations: Des matériels roulants en souffrance au niveau des zones sous-douanes débloqués    Sahara occidental : Bolton n'est pas le seul responsable américain à ne plus vouloir ignorer le conflit    Chine : Réunion du PCC pour analyser la situation économique    Rencontre Poutine-Macron : La Russie ne souhaite pas un scénario à la Gilets jaunes à Moscou    Ligue 1 (2e journée) : L'USMA tient bon à Constantine, le MCA remporte le derby face au PAC    ATP: Le Sud-Coréen Lee, le 1er joueur sourd à gagner un match sur le circuit    Saison estivale à Blida: Plusieurs programmes de loisirs au profit des enfants nécessiteux    Afin d'atteindre "rapidement" ses objectifs : Le chef de l'Etat renouvelle son appel à faire avancer le processus de dialogue    Deuxième jour du ministre de l'Intérieur à Illizi : Les jeunes expriment leurs préoccupations    Plus de 180.000 unités en 2018    Le chef de l'Etat appelle à faire avancer le processus de dialogue    Karim Younes ne baisse pas les bras    37 décès et 1.919 blessés en une semaine    Des étudiants déterminés    Etat d'urgence dans deux provinces de l'Est    L'ONM demande la dissolution du FLN    Nouvelle publication    Galatasaray : Falcao est attendu demain    Un match contre ses détracteurs    Les eaux souterraines, sources d'approvisionnement en eau potable    L'armée prend le contrôle de la route Damas-Alep et coupe les terroristes de leurs bases    Bataille rangée dans les rues d'Aïn Témouchent    Création prochaine d'une nouvelle zone d'extension touristique à Tala-Guilef    «L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité qui lui est imposée»    Installation du président de la Cour d'Aïn Témouchent    «Cette nouvelle ne concerne pas que les voitures allemandes»    La sélection algérienne dames termine à la 11e place    El Gasba (flûte), instrument musical phare des fêtes de la région du Hodna    POUR DETENTION DE 1776 UNITES DE PSYCHOTROPES : Une ressortissante espagnole sous contrôle judiciaire à Mostaganem    AEROPORT D'ORAN : Saisie de 6000 euros non déclarés    KSAR CHELLALA (TIARET) : Sit-in des bénéficiaires des logements sociaux    Sept hectares de forêt ravagés par le feu    Première titularisation et premier but pour Dani Alves avec Sao Paulo    Nouvelle menace de forfait en Ligue des champions    Johnson brandit la fin immédiate de la libre circulation des personnes    Le ministère de la Santé nous écrit    Ouverture, hier, du procès de l'ex-président déchu    sortir ...sortir ...sortir ...    "Renouer le fil de l'histoire interrompu en 1962"    Slimani direction à Al Gharafa ?    Sahara occidental : L'avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée    Communiqué - Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture à Nouakchott de la Foire des produits algériens : Une nouvelle opportunité pour renforcer la coopération bilatérale
Publié dans Le Maghreb le 22 - 10 - 2018

La quatrième édition de la Foire des produits algériens ouvre ses portes, aujourd'hui à Nouakchott, avec pour objectifs la promotion des exportations hors hydrocarbures, le renforcement des échanges avec la Mauritanie et la mise en place des bases d'une coopération économique intégrée avec les pays voisins.
La cérémonie d'ouverture de cette foire se déroulera en présence du ministre du Commerce, Said Djellab qui présidera une délégation de haut niveau et la ministre mauritanienne du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, Naha Mint Hamdi Ould Mouknass.
Organisée par la Société algérienne des foires et exportations (Safex), cette manifestation, qui s'étalera du 23 au 29 octobre en cours, offrira l'occasion de consolider les relations de coopération entre les entreprises des deux pays et de signer des accords d'associations dans divers domaines. Elle permettra également aux visiteurs mauritaniens de découvrir une large gamme de produits algériens.
Cette foire intervient dans le cadre des recommandations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui a appelé à s'orienter vers les marchés africains et à asseoir des ponts logistiques à même de dynamiser le commerce et la coopération économique algéro-africaine.
Cette manifestation verra la participation de près de 180 opérateurs économiques algériens, à travers 4.000 m2 de stands d'entreprises publiques et privées activant notamment dans les filières de l'électronique, de l'électroménager, du plastique, des produits agroalimentaires, des véhicules, des transports et autres.
Plusieurs rencontres sont prévues entre les opérateurs économiques des deux pays pour examiner les opportunités de coopération et de partenariat.
Une réunion préparatoire à cette manifestation a eu lieu le 6 octobre sous la présidence des ministres du Commerce, des Travaux publics et des Transports, respectivement Saïd Djellab et Abdelghani Zaâlane et à laquelle ont assisté des représentants de la Chambre algérienne du commerce et de l'industrie (CACI) et de nombreux opérateurs économiques.
La coopération économique entre l'Algérie et la Mauritanie avait été relancée, en mars dernier, avec l'ouverture de trois showrooms des entreprises FAMAG, spécialisées dans la fabrication du matériel agricole, Géant Electronics (l'électroménager) et SAFCER (la fabrication de céramique et produits rouges) .
Le succès de l'expérience de CONDOR et du groupe SIM, depuis janvier 2017, a encouragé d'autres entreprises algériennes à accéder au marché mauritanien et partant aux marchés africains.

L'Algérie, deuxième fournisseur de la Mauritanie
Selon les dernières statistiques, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays s'est élevé à 50 millions de dollars en 2017 contre 38 millions de dollars en 2016, ce qui a permis, en 2017, à l'Algérie de devenir le deuxième fournisseur de la Mauritanie au niveau africain.
Le 10 octobre a été donné à Alger le coup d'envoi de la caravane "Joussour El-oukhoua" (ponts de fraternité) en direction de la capitale mauritanienne. Composée de 43 camions du groupe de transports des marchandises et de logistique (LogiTrans), chargés d'échantillons de la production nationale, la caravane devait traverser 3.500 km, pour arriver à Nouakchott en prévision de la Foire des produits algériens. Une autre délégation composée de participants, d'équipements et de produits périssables a été acheminée par avion à partir de l'Aéroport international d'Alger, Houari Boumediene.
Le ministre des Travaux publics et des Transports, avait souligné que "le secteur des transports contribuera, à l'instar des autres secteurs, à l'organisation de cette manifestation commerciale à travers la mobilisation des moyens humains, matériels et logistiques pour faire réussir cet évènement, raffermir les relations d'amitié, développer la coopération entre les deux pays frères pour les promouvoir au niveau des bonnes relations diplomatiques entretenues par les directions des deux pays''. Cet évènement permettra la valorisation du produit local et l'ouverture de nouveaux marchés pour les produits algériens en Afrique, notamment après l'inauguration du poste frontalier terrestre Mustapha Ben Boulaïd à Tindouf, une plateforme logistique stratégique pour l'Algérie et les pays de l'UMA et de l'Afrique à même de promouvoir les zones frontalières et faciliter le travail des exportateurs algériens souhaitant accéder aux marchés africains.
A rappeler que le nouveau poste frontalier "Mustapha Ben Boulaïd" liant l'Algérie et la Mauritanie a été inauguré le 19 août dernier par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui et son homologue mauritanien, Ahmadou Ould-Abdellah.
Situé à 75 km du chef-lieu de la wilaya de Tindouf, ce poste frontalier constitue "un jalon supplémentaire" pour la coopération bilatérale dans les domaines sécuritaire, économique et humanitaire entre l'Algérie et la Mauritanie, selon les responsable des deux pays, qui estiment qu'il "traduit la volonté commune du président de la République Abdelaziz Bouteflika et de son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, de hisser les relations bilatérales à un niveau à même de répondre aux exigences de la conjoncture en termes de concertation continue et de coordination constante".
Ce poste est appelé à être "un acteur actif dans la complémentarité et l'intégration" maghrébine, au mieux des intérêts des deux pays et du Maghreb au vu de "détermination de l'Algérie" à poursuivre son action pour la réalisation de la prospérité et du progrès dans la région du Maghreb.
"L'inauguration du poste frontalier terrestre "Chahid Mustapha Ben Boulaïd'' entre l'Algérie et la Mauritanie constitue une ébauche de la coopération commerciale entre les deux pays qui devra contribuer au développement des activités commerciales et économiques, à la satisfaction des populations de Tindouf et des autres wilayas limitrophes, ainsi que de la population mauritanienne, limitrophe aux frontières algériennes'', avait indiqué le ministre du Commerce, Saïd Djellab.
Afin d'atteindre les objectifs assignés, M. Djellab avait fait part d'un arsenal de mesures, dont la création d'une base logistique dans la wilaya de Tindouf en faveur des opérateurs économiques exportateurs par le soutien du fonds spécial pour la promotion des exportations, du transport routier des marchandises destinées à l'exportation vers les pays voisins, le lancement du projet de négociations dans le cadre de l'accord commercial avec la Mauritanie, ainsi que la relance du commerce de troc avec les pays voisins.
L'accord portant réalisation de ce passage frontalier avait été signé en novembre 2017 à Nouakchott par les ministres de l'Intérieur des deux pays, en application des recommandations de la 18ème session de la Haute commission mixte algéro-mauritanienne, tenue le 20 décembre 2016 à Alger.
Outre cette foire, la Safex prévoit l'organisation de plusieurs expositions de produits algériens exportables au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Gabon et en Egypte, avant la fin de l'année en cours, et ce, en coopération avec les partenaires activant dans les secteurs concernés.

Arrivée de la caravane algérienne à Nouakchott
La caravane algérienne "Ponts de fraternité", composée d'une dizaine de camions transportant différents produits de sociétés algériennes devant participer à la 4ème édition de la foire des produits algériens, prévue à Nouakchott du 23 au 29 octobre en cours, est arrivée dans la nuit de vendredi à la capitale Nouakchott.
Etaient présents à l'arrivée de la caravane, l'ambassadeur algérien à Nouakchott, Noureddine Khendoudi, le consul algérien à Nouadhibou et nombre de responsables mauritaniens.
D'une superficie de 4.000 m², cette foire qui débutera lundi, verra la participation de 170 opérateurs économiques qui vont exposer différents produits.
Elle offrira l'opportunité de renforcer la coopération entre l'Algérie et la Mauritanie et constituera un point de départ vers les marchés africains pour la consolidation de la solidarité entre nos pays voisins. Elle s'inscrit également dans le cadre d'un large programme visant à promouvoir les exportations hors hydrocarbures, conformément aux orientations données par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au dernier conseil des ministres. Composée de 47 camions transportant des échantillons de la production nationale, d'une ambulance et de camions de maintenance et dotée d'un système de géolocalisation par satellite (GPS) pour suivre son itinéraire en temps réel, cette caravane a démarré d'Alger le 10 octobre pour arriver le 14 octobre au poste frontalier "Chahid Mustapha Ben Boulaid" (Tindouf), après avoir parcouru une distance de 1.700 km à l'intérieur du territoire national.
La caravane "ponts de fraternité" a poursuivi son itinéraire à partir du poste frontalier de Tindouf vers la capitale Nouakchott, sur une distance de 1.800 km, soit 3.500 km parcourus depuis le 10 octobre.
Selon une source du ministère du Commerce, cette caravane sera suivie par un autre groupe de participants, des équipements et des produits (notamment périssables), qui seront acheminés par voie aérienne à partir de l'aéroport international "Houari Boumediene" d'Alger.

Visite du MAE mauritanien en Algérie
La visite officielle qu'effectue en Algérie depuis hier le ministre mauritanien des Affaires étrangères et de la Coopération, Ismail Ould Cheikh Ahmed, constitue une nouvelle opportunité aux deux pays voisins pour renforcer davantage leur coopération bilatérale et se concerter sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun.
Au cours de cette visite de deux jours, le MAE mauritanien aura des discussions avec le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, sur les relations entre les deux pays et les moyens de les "renforcer et de les élever à un niveau meilleur afin de servir les intérêts des deux pays et contribuer au rapprochement entre les deux peuples frères", avait indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Cette visite sera également l'occasion d'évoquer "les principales questions régionales, arabes et internationales d'intérêt commun en particulier la situation dans le Maghreb arabe et le Sahel", avait ajouté la même source, indiquant que le responsable mauritanien aura, à l'occasion de cette visite, plusieurs rencontres avec de hauts responsables algériens.
La coopération entre l'Algérie et la Mauritanie connaît ces derniers temps une cadence accélérée, marquée notamment par l'inauguration d'un nouveau poste frontalier terrestre entre les deux pays, situé au niveau du point kilométrique PK-75 au sud de Tindouf.
Une enveloppe de 115 milliards de centimes a été allouée pour la réalisation de ce poste frontalier, baptisé du nom du Chahid Mustapha Ben Boulaïd, et constitué de 49 unités de construction préfabriquée, dont 46 bureaux administratifs, en sus de 4 parkings et plusieurs autres structures.
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui qui avait co-présidé avec son homologue mauritanien la cérémonie d'inauguration, avait affirmé que ce nouveau poste frontalier constituait un "jalon supplémentaire" dans la coopération bilatérale dans les domaines sécuritaire, économique et humanitaire. "Il traduit également la volonté commune du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, de hisser les relations bilatérales à un niveau à même de répondre aux exigences de la conjoncture actuelle en termes de concertation continue et de coordination constante et constitue un jalon supplémentaire pour la coopération bilatérale dans les domaines sécuritaire, économique et humanitaire", avait-il ajouté. Le ministre de l'Intérieur avait également souligné que le Président Bouteflika accordait une "importance majeure" au développement des régions frontalières, partant des principes "suprêmes" de l'Etat algérien fondés sur "le bon voisinage et la coopération commune".
Soucieuses de poursuivre la promotion de leurs relations de coopération dans différents domaines, l'Algérie et la Mauritanie avaient également donné un nouveau souffle à leurs relations à l'occasion de la tenue en décembre 2016 à Alger de la 18ème session de la Grande commission mixte, couronnée par la signature de 16 accords et protocoles de coopération dans divers secteurs, notamment la justice, la formation professionnelle, la santé et le commerce. Dans la même dynamique, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a souligné, récemment à Tindouf, que ce salon commercial, prévu du 23 au 28 octobre 2018 à Nouakchott, s'inscrit au titre de la promotion des exportations hors-hydrocarbures et la réalisation d'une intégration économique avec les pays voisins. Lors d'une réunion préparatoire tenue au siège de la wilaya de Tindouf, M. Djellab avait indiqué que cette initiative "s'insère au titre de la stratégie du gouvernement portant promotion des exportations hors-hydrocarbures en application des directives du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et dans le cadre des efforts d'édification d'une intégration économique avec les pays limitrophes, de raffermissement des relations et de rapprochement entre les peuples frères de la région''.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.