Le pacte de l'alternative démocratique s'organise    Le Président préside un Conseil des ministres    Baptême de feu international pour Tebboune    Les Verts pour terminer premiers    70 % des cas subissent une amputation    Une centaine de harraga ont pris le large vers l'Italie !    Vers l'interdiction du téléphone portable dans les écoles algériennes !    Conférence internationale sur la Libye: arrivée du président Tebboune à Berlin    A-t-on les moyens de bâtir une Algérie nouvelle et forte ?    MONOXYDE DE CARBONE : 30 morts depuis début janvier    Ould Abbès plaide la folie    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    FFS : la réconciliation compromise ?    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    Large vague d'indignation    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    La guerre des «boutons»    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ghardaïa : Valoriser les plantes aromatiques et médicinales et des agrumes
Publié dans Le Maghreb le 19 - 11 - 2018

La valorisation du patrimoine floristique, notamment les plantes aromatiques et médicinales (PAM) et agrumicoles pour assurer un développement durable de la région d'El Menea, a été au centre d'une rencontre nationale sur la rose et les agrumes, organisée mercredi et jeudi à El-Menea (Sud de Ghardaïa).

Les participants à cette rencontre, qui a réuni des professionnels du secteur de l'agriculture, des universitaires et des investisseurs potentiels, ont appelé à la réhabilitation de la biodiversité d'El-Menea, notamment la régénération des espèces horticoles autochtones ainsi que la filière agrumicole. Ils ont également plaidé en faveur de la création d'un conseil interprofessionnel de la filière des PAM et agrumes oasiens, qui offrent des gammes de produits à forte valeur ajoutée en plus de l'appui au classement de la région d'El-Menea en un site d'intérêt biologique et écologique afin de préserver ses espèces floristiques remarquables.
Les conférenciers ont fait savoir que la région d'El-Menea dispose d'énormes potentialités de nature à favoriser le développement de l'horticulture maraîchère des plantes médicinale et aromatique et transformer la région en un véritable pôle agricole national. L'oasis d'El-Menea dispose d'un climat favorable à la production en étage de cultures maraîchères, horticoles et des PMA, ont- ils observé, précisant que la région recèle une terre et des potentialités hydriques adaptés à ces cultures.
L'abondance "relative" des ressources en eau et les opportunités de diversification des productions dans la région peuvent favoriser la naissance d'une industrie de transformation agroalimentaire et cosmétique créatrice d'emplois durables et de richesse, estiment-ils.
Les participants à cette rencontre ont insisté, en outre, sur l'implication des chercheurs et universitaires pour développer les techniques culturales adaptées à l'émergence d'un pôle agricole spécialisé dans les PMA et l'horticulture. Le caractère spécifique de la zone d'El-Menea sur le plan de la biodiversité et les enjeux et menaces éventuelles pesant sur la gestion de ses ressources hydriques doit être pris en considération dans le développement des surfaces agricoles, font remarquer les participants appelant à une économie de l'eau et la généralisation du système d'irrigation localisée. Pour de nombreux universitaires, les plantes aromatiques et médicinales ainsi que la culture des fleurs, notamment la rose d'El-Menea, réputée mondialement pour leur beauté et leur parfum, sont une source de revenus non négligeable pour les populations locales et peuvent devenir des produits à forte valeur à l'exportation. Cette rose d'El-Menea a fait l'objet d'un congrès mondial organisée en 1930 à El-Menea, ont fait rappeler les autorités locales en se basant sur les archives de la ville. Organisée par la Chambre de l'Agriculture, en collaboration avec les services agricoles et la conservation des forêts de Ghardaia, cette rencontre a été l'occasion d'échanger et de diffuser des travaux scientifiques sur les plantes aromatiques, médicinale et les agrumes de la région et leur valorisation économique. Elle a également été marquée par l'organisation d'une exposition de produits du terroir par des coopératives spécialisées, le but étant de s'ouvrir sur le monde professionnel et socioéconomique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.