Le spectre de la sécheresse s'éloigne    Rahabi s'attend à une relance du processus politique    Le président Ahmad Ahmad suspendu 5 ans par la FIFA    Les laboratoires privés pointés du doigt    Le "ministère de la Santé n'a pas le pouvoir de prendre cette décision"    1.005 nouveaux cas et 19 décès    Le Conseil de la nation entame le débat du PLF 2021    AADL: Lancement à la fin du mois en cours des travaux de réalisation de 140.000 logements    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    Le président mauritanien reçoit le MAE sahraoui, émissaire de Brahim Ghali    FLN: l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental, seule solution pour le règlement du conflit    USMA: Benaraïbi Bouziane nouvel entraîneur    Mandat d'arrêt international émis contre Abdou Semmar    Merkel soutient l'autodétermination des Sahraouis    Algérie-Turquie: 5 milliards de dollars d'échanges commerciaux    Covid-19: Krikou inspecte l'application du protocole sanitaire à l'Ecole des jeunes sourds-muets de Rouiba    SEISME DE SKIKDA : Mise en place d'une cellule de crise    L'Organisation des Moudjahidine qualifie Macron de ‘'menteur''    Accident de la circulation : plus de 2.400 morts au cours des 10 premiers mois de 2020    Décès de l'ancien ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza    Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu cinq ans par la FIFA    Cinq joueurs ménagés    Youcef Belaïli compte s'«illustrer davantage»    Les opérateurs fixés sur les taux d'intégration    L'armée menace la capitale du Tigré d'un assaut    Plus de 400 enfants arrêtés par les forces d'occupation en 2020    L'ancien député Khaled Tazaghart acquitté    La justice otage du virus    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    106 kg de viande et abats saisis    Colère après la mort d'un jeune dans un commissariat    Milan AC : Nouveau match solide de Bennacer lors du succès face à Naples    Les clubs de la Ligue 2 dans l'expectative    Versailles : le street art fait son apparition dans cette ville historique    L'Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass    «Une société qui méprise la femme est une société morte»    El Guerguerat : La Mauritanie émet des réserves sur le 2e mur érigé par le Maroc    Grippe aviaire : les Pays-Bas abattent 190 000 poulets    Le MCO dans la ligne de mire    Les marcheurs du 5 octobre devant la cour d'appel    Le silence assourdissant des partis du pouvoir    Les précisions de Linde Gas Algérie    Coupure d'internet : La longue souffrance à Aïn taya    Le verdict attendu le 30 novembre    Les travaux de réhabilitation encore retardés    Décès de la journaliste britannique Jan Morris    Pour "une société et une économie plus durables"    El Tarf: Des pluies salvatrices pour l'agriculture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FLN : La date de la tenue du congrès extraordinaire connue la semaine prochaine
Publié dans Le Maghreb le 14 - 01 - 2019

Le Coordonnateur de l'instance dirigeante du parti du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb a annoncé samedi à Alger que la date de la tenue du congrès extraordinaire du parti sera fixée dans les dix prochains jours au plus tard.

Présidant une rencontre avec le groupe parlementaire du FLN au Conseil de la nation suite à l'élection relative au renouvellement de la moitié des membres de la Chambre haute du parlement, M. Bouchareb a fait savoir qu'à l'issue de cette échéance, le parti se trouve "dans une situation très confortable et s'attèle à la préparation du congrès extraordinaire dont la date sera fixée après une semaine ou dix jours au plus tard".
"Le parti est en passe de se préparer pour la présidentielle, d'autant qu'il jouit d'une grande expérience dans la gestion des élection et se trouve toujours prêt pour contribuer au succès de cette élection".
Répondant à une question sur la position du parti envers l'échéance présidentielle, M. Bouchareb a indiqué "Nous avons grand besoin du président de la République Abdelaziz Bouteflika et le FLN soutient la poursuite de la mise en oeuvre du programme du chef de l`Etat".
S'agissant de l'instance exécutive chargée de la préparation du congrès extraordinaire du parti en coordination avec la direction politique actuelle, M. Bouchareb a indiqué que "le nombre des membres de cette instance variera entre 30 et 50 membres. Le plus important c'est leur valeur dans l'encadrement des militants et non dans leur nombre", a-t-il ajouté.
Concernant le poste de président du Conseil de la nation, à la lumière de la majorité des voix obtenues par le parti à la Chambre haute du parlement, le coordonnateur de l'instance dirigeante du FLN a affirmé que le parti "respecte les décisions du président de la République à ce propos et plébiscite la personne que le président de la République juge la plus habilitée à occuper ce poste. Cette personne trouvera tout le soutien de la part des membres du parti au Conseil de la nation".
Evoquant les résultats des élections pour le renouvellement de la moitié des membres du Conseil de la nation et la "perte" par le parti de nombre de sièges dans certaines wilayas, M. Bouchareb a indiqué que "le succès du parti a pallié certains dépassements survenus dans certaines wilayas".
Dorénavant, le FLN "s'appuiera sur les militants qui croient en les principes du parti et respectent les décisions de sa direction politique", a-t-il dit.
Dans ce cadre, il a estimé que "le siège de la capitale équivaut à ceux des autres wilayas et aucune wilaya ne jouit de traitement de faveur au sein du parti".
Quant au déroulement du processus électorale dans la wilaya de Tlemcen, le même responsable a indiqué que le parti avait "instruit tous les élus à l'effet de se conformer à l'éthique politique et de s'abstenir de tout ce qui peut susciter des différends avec le Rassemblement national démocratique (RND) que nous respectons et avec lequel nous sommes partenaires dans la majorité parlementaire".
"Les résultats des urnes ont démontré que le FLN a obtenu un siège dans la wilaya de Tlemcen en attendant l'officialisation des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel, prévue dans les 48 heures à venir", a ajouté M. Bouchareb qui a indiqué en outre que le parti "respectera toute décision émanant du Conseil constitutionnel".

Les élus au CN appelés à "être à l'écoute des citoyens et de leurs préoccupations"
Le Coordonnateur général de l'instance dirigeante du parti du Front de libération nationale (FLN) a appelé, samedi à Alger, les élus du parti vainqueurs aux élections pour le renouvellement de la moitié des membres du Conseil de la nation à "être à l'écoute des citoyens et de leurs préoccupations".
Présidant une rencontre avec les membres du groupe parlementaire du parti au Conseil de la nation à l'Hôtel El Aurassi, M. Bouchareb a déclaré que la victoire du parti dans les précédentes élections exprime "la confiance des représentants du peuple" en les militants du parti, et par conséquent, les membres élus sont appelés à "être à l'écoute des citoyens et de leurs préoccupations", aussi bien qu'à "travailler en faveur du développement local". Il a appelé également à tirer profit des "prérogatives conférées au Conseil de la nation à la faveur de l'amendement constitutionnel de 2016".
Evoquant le déroulement du processus électoral, le coordonnateur général a salué "l'acquis" réalisé par le parti durant cette échéance et son obtention de la majorité des sièges.
"Personne ne peut surenchérir sur cet acquis", a-t-il dit, rejetant "les allégations et les accusations adressées aux candidats du parti".
A cette occasion, M. Bouchareb a demandé aux membres élus de "se préparer aux prochaines échéances électorales en s'unissant autour des décisions du président de la République et en soutenant son programme qui a beaucoup apporté aux Algériens".
"L'Algérie a tant besoin de ses enfants et des défenseurs de l'orientation démocratique de l'Etat", a-t-il ajouté.
Au terme de cette rencontre, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a été honoré par les membres élus au Conseil de la nation, qui lui ont remis une distinction reçue en son nom par M. Bouchareb, à la faveur de ses réalisations enregistrées depuis son investiture il y a 20 ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.