3 ans ferme requis contre Walid Kechida en appel    Dalila Touat comparaît en appel le 3 mars    Un juge face à ses pairs    Le nouveau directeur de l'éducation installé    Nouvelle vague de gros procès en février    «Certains secteurs continuent à faire fi des consignes du Président»    Le ministère de la Justice se réunira avec les représentants de l'UNOA : Vers la réouverture du concours au CAPA    Le blocage persiste à l'ENIEM de Oued Aïssi (Tizi Ouzou) : Des centaines de travailleurs investissent la RN12    Un pôle économique qui va générer 15 000 emplois    Seules 3 start-up ont pu lever 100 000 dollars en Algérie    De nouvelles opérations armées contre l'occupant marocain    La Palestine veut une conférence internationale pour la paix    Elle s'est vu refuser la nationalité car "elle travaille trop"    Le président demande le recours à la force contre la menace terroriste    Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah de nouveau désigné pour former un gouvernement    L'EN U17 qualifiée    Pas de miracle pour les Algériens !    Le Real sourit à nouveau, Zidane sauvé par contumace    L'Algérie peut-elle obtenir les quantités nécessaires ?    Œuvres universitaires : Benziane annonce une «profonde» réforme    Agressions du personnel médical dans les hôpitaux : 424 affaires enregistrées en six mois à l'est    Grogne à la formation professionnelle    "La féminisation de migration n'est pas récente"    Abdelmadjid Chikhi : «Je ne peux rien dire»    Le film "ADN" de Maïwenn projeté à l'IFA    MADJID FERHATI, NOUVEAU DIRECTEUR DE LA CHAÎNE II    MATOUB, L'INOXYDABLE REBELLE !    «Trumpistes» : expressions de la révolte d'une jeunesse mondialisée    «Rien n'arrête le PapJazz» !    Algériens d'Europe : Attal buteur, Benrahma passeur    La justice se déjuge    Créer un développement décentralisé    Les menaces de la FIFA : Un ballon de baudruche    Augustin était-il vraiment un Saint ?    MUTATIONS ET PERMUTATIONS    Santé: Plus de 10.000 paramédicaux seront recrutés    Skikda: Ils tirent sur une bijouterie avec un fusil de chasse    AS Aïn M'lila: Une prestation haut de gamme    USM Annaba: Début du troisième stage à Alger    Indiscipline ou inconscience?    AADL Misserghine: Des ascenseurs en panne dans des immeubles «neufs»    Establishment, mainstream et la prééminence des institutions occidentales    Agrumiculture: Une production de plus de 200.000 quintaux    MC Oran: Peut mieux faire !    Tribune - Un rapport, une méthode    Plus de 220.000 PME ont déclaré faillite depuis 2011    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Habitat : Faut-il vraiment revoir la périodicité des réunions des commissions de recours ?
Publié dans Le Maghreb le 21 - 01 - 2019

Si les pouvoirs publics fournissent des efforts colossaux pour régler le problème épineux du logement, il y a lieu de relever qu'il y a " retard " dans le traitement des recours des souscripteurs qu'il faudrait régler pour " déstresser " les citoyens souffrant le martyre scrutant la moindre information sur ces " fameux résultats des recours".
Il serait donc selon les témoignages de certains concitoyens, un petit geste de qui de droit pour les réconforter ne serait-ce qu'en publiant les futures dates des réunions des commissions de recours.
" Les responsables concernés par la distribution des logements LPP de la wilaya d'Alger savent-ils vraiment combien nous souffrons, attendant avec impatience les réponses à nos recours ? ", questionne cette dame qui se dit " désespérée de ne point voir son nom dans la dernière liste publiée le 25 décembre dernier ".
Vous savez depuis, confie-t-elle en gardant l'anonymat, que le 20 mai dernier je vis chaque jour sous le stress et l'attente interminable. J'ai vraiment regretté d'avoir assisté au mois de mai dernier à la remise des clés de mes concitoyens dans la même localité, que j'attends à savoir la cité Ben Dada à Staouéli. Mais, depuis le 25 décembre dernier et ne voyant pas mon nom dans cette liste j'ai vraiment perdu tout espoir ".
Un autre souscripteur de ce même site verse dans le même ordre d'idées en faisant remarquer que " " le comble, c'est qu'on ne sait pas quelle est la périodicité des réunions de la commission de recours. Si au moins, on publie sur le site de l'ENPI le programme des réunions futures, comme ça, au moins on est un peu rassurés. Car, aujourd'hui, ajoute notre interlocuteur, voulant aussi garder l'anonymat, " nous vivons dans l'expectative. C'est comme si on navigue à vue ", conclut-il en ayant les yeux braqués sur l'horizon. Curieusement, on a consulté justement le site de l'ENPI et on a bien constaté en parcourant la liste des résultats de la Commission de recours, que celle-ci s'est réunie sept (7) fois durant toute l'année 2018 et ce, pour des sites différents à travers tout le territoire national.
Sans savoir les tenants et aboutissants et surtout les critères pour une réunion de la commission de recours, il faut reconnaître que théoriquement 7 réunions de recours c'est vraiment peu pour une aussi importante " attente " des citoyens relative à une histoire de vécu dans le stress et le flou.
Pour le rappel, on a bien vérifié qu'effectivement le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a fait état le 20 mai dernier de la distribution de 1.965 logements promotionnels publics (LPP) au niveau de sept (07) wilayas, dont 1.312 unités à Alger.
"L'opération de distribution a concerné les wilayas de Djelfa (20 unités), Bordj Bou-Arréridj (40 unités), Tipasa (220), El Tarf (51), Chlef (60), Blida (262) et Alger (1.312 unités)", a précisé le ministre lors d'une cérémonie de remise des clés aux souscripteurs LPP de la cité Ben Dada à Staouéli (Alger).
S'agissant de la wilaya d'Alger, le ministre a fait savoir que les 1.312 logements promotionnels publics sont répartis sur les communes de Aïn Benian (240 unités sur un total de 440), Staouéli (384 unités sur un total de 872), Bordj El-Bahri (192 unités sur un total de 600) et Reghaîa (496 unités sur un total de 1802).
Dans ce sillage, M. Temmar a indiqué que le programme national du LPP, lancé sur tout le territoire, prévoit 39.757 unités, dont plus de 15.000 ont déjà été réalisées et 24.598 unités en cours de réalisation, avec des taux d'avancement différents d'une wilaya à une autre.

Le bilan 2015-2019
A la fin de l'année 2018, soit le mardi 26 décembre dernier, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé, que 1.128.424 logements sur un “total de 2.153.668 unités inscrites au titre du programme quinquennal 2015-2019 ont été réceptionnés jusqu'au 24 décembre 2018 à l'échelle nationale”.
Lors d'un exposé devant les membres de la commission de l'habitat, de l'équipement, de l'hydraulique et de l'aménagement du territoire de l'APN, M. Temmar a indiqué “que 1.128.424 logements sur un total de 2.153.668 unités inscrites au titre dudit programme quinquennal, ont été réceptionnés jusqu'au 24 décembre 2018”, précisant que 733.440 autres unités étaient actuellement en cours de réalisation, contre 291.804 autres à l'arrêt. Le ministre a souligné que l'état d'avancement des projets était "considérable" durant les quatre premières années (2015-2018), “précisant que ledit programme a été réceptionné à 52%”. Il a ajouté que 34% des logements sont en cours de réalisation, alors que les chantiers n'ont pas encore démarré pour les 14% restants.
Le budget consommé durant la période 2015-2018 était de 2.065,43 milliards de dinars, à raison de 550, 78 milliards de dinars/an, a précisé le ministre.
M. Temmar a dévoilé un autre programme de réalisation de 180.000 logements pour l'exercice 2019, dont les travaux de réalisation débuteront durant le premier semestre 2019, notant qu'il s'agit de la réalisation de 90.000 logements AADL, 40.000 logements ruraux et 50.000 logements promotionnels aidés (LPA).
Le programme de logements pour la période 2015-2019 comprend 698.739 logements publics locatifs (LPL) (32%) et 470.000 logements AADL (22%), auxquels s'ajoutent 90.000 unités inscrites au titre du programme de 2019 et 681.898 logements ruraux (40.000 unités supplémentaires pour l'année 2019) et 253.031 logements promotionnels aidés (LPA) (50.000 unités supplémentaires pour l'année 2019) et 50.000 logements promotionnels publics (LPP).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.