Le Président Tebboune réitère son engagement à récupérer les restes mortuaires des chouhada    Real : Un rêve d'enfance pour Reinier    Agriculture: bientôt un recensement du cheptel national de vaches laitières    Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement    Boukadoum reçu par Fayez Al-Sarraj à Tripoli    "Prétendue réclamation des forces de maintien de l'ordre": démenti catégorique de la DGSN    Ligue 2 (19e j): le RC Arbaâ sur le podium, l'ASM Oran étrillée à Boussaâda    BELHIMER SOULIGNE LES BIENFAITS DU HIRAK : Vers le 22 février, ‘'journée nationale''    COUR SUPREME : Deux anciens walis de Skikda placés en détention provisoire    DEBRAYAGE DANS LE CYCLE PRIMAIRE : Les enseignants menacent de boycotter les examens    ORAN : 10 nouveaux appareils d'analyses médicales pour le CHU    Air Algérie: la Justice ordonne l'arrêt immédiat de la grève du PNC    Amar Belhimer annonce prochainement un encadrement juridiquement    Karim Younès nommé médiateur de la République    Arrestation d'un groupe d'extrême droite qui visait des mosquées    "Opticharge" lance sa plateforme logistique digitale    Une fatalité ou un choix de facilité ?    La course des strapontins s'emballe !    Dortmund-PSG et Atlético-Liverpool pour ouvrir le bal    Hammouche reste confiant pour la suite    «La libéralisation du code des collectivités locales est une priorité»    Cumul retraite et nouvelle activité    Une famille s'en remet au ministre de l'Habitat    Le trafic routier basculé vers la RN5    12 000 foyers concernés à Batna en 2020    Un colis de près de 40 kg de kif rejeté par la mer à Abou-el-Hassan    Tizi Ouzou : hommage à la conteuse et poétesse Djedjiga Bourai    Chidekh Azouz présente ses ouvrages à El-Milia    Des journées dédiées au théâtre révolutionnaire    Il était une fois, la halqa et la waâda    ACTUCULT    Coronavirus : Fin de confinement et aucun cas de Covid 19    Train de vie de l'état : Halte aux excès !    «Je livrais des uniformes et des armes à l'ALN»    En bref…    Syrie : L'armée syrienne libère plusieurs localités    RCA – MOB : Les Crabes visent un bon résultat    France : Les incidences positives de l'immigration    Ateliers d'art-thérapie pour enfants malades à El Oued : Une première dans la région    Plaidoyer pour la conservation et la préservation du patrimoine culturel et artistique africain    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    La diseuse de choses «vraies» !    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    Karim Younes nommé médiateur de la République    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    Le Groupe PSA poursuit son projet d'implantation industrielle à Tafraoui    13 harraga algériens secourus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie/Etats-Unis : Engagement commun à renforcer la coopération dans divers domaines
Publié dans Le Maghreb le 31 - 01 - 2019

L'Algérie et les Etats-Unis d'Amérique se sont engagés, mardi à Washington, à
renforcer la coopération bilatérale dans divers domaines, notamment politique, sécuritaire, économique et culturel.

"Les deux gouvernements sont convenus de poursuivre leur coopération afin de promouvoir leur intérêt commun à la stabilité régionale et à la défaite des groupes terroristes, notamment AQMI et l'EI", ont affirmé Alger et Washington dans un communiqué conjoint publié à l'issue de la 4ème session de leur dialogue stratégique tenue, lundi à Washington, sous la coprésidence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et du secrétaire d'Etat américain, Michael Pompeo.
Les deux parties ont souligné, à l'occasion, leur "ferme soutien à un engagement accru des entreprises, à un commerce libre, juste et réciproque et à un partenariat économique plus étroit".
Les deux Gouvernements ont également examiné, lors de cette nouvelle session de leur dialogue stratégique, "les programmes culturels et éducatifs entre les deux pays" et sont convenus d'"intensifier les efforts communs pour promouvoir les échanges éducatifs et protéger le patrimoine culturel".
Le chef de la diplomatie algérienne, Abdelkader Messahel et le secrétaire d'Etat américain, Michael Pompeo ont souligné "leur attachement à une relation de longue date entre l'Algérie et les Etats-Unis", réitérant leur volonté de "poursuivre les consultations sur les sujets examinés lors de cette
session du dialogue stratégique".
La 4ème session du dialogue stratégique algéro-américain a été également l'occasion pour les ministres des deux pays d'examiner "le partenariat étroit et productif entre l'Algérie et les Etats-Unis" et de "débattre des domaines de coopération algéro-américaine future".
Les deux ministres se sont entretenus, au siège du département d'Etat, sur les relations bilatérales et les questions régionales et internationales d'intérêt commun.
Cette session du dialogue stratégique s'est déroulée autour de la réunion de quatre commissions sectorielles portant respectivement sur les questions politiques, sécuritaires, économiques et commerciales ainsi que celles liées à l'éducation et à la culture.

L'ambassadeur Desrocher "optimiste" américain
L'ambassadeur américain à Alger, John Desrocher, s'est dit "optimiste" sur les perspectives de partenariat algéro-américain, soulignant l'intérêt des entreprises américaines pour l'investissement en Algérie.
"Nous devons être optimistes sur les opportunités. Nous avons beaucoup de choses en commun et nous pouvons travailler ensemble ", pour développer notre partenariat bilatéral, a déclaré l'ambassadeur Desrocher mardi à l'APS lors de la quatrième session du dialogue stratégique entre l'Algérie et les Etats-Unis.
Le diplomate américain qui a pris part à ce nouveau round de consultations bilatérales a précisé que les perspectives de développement de ce partenariat ont été évoquées lors des discussions consacrées au volet économique.
"Nous pensons que les compagnies américaines peuvent être ces bons partenaires qui accompagnent l'Algérie dans la diversification de son économie", a ajouté l'ambassadeur, rappelant au passage la relation de longue date entre les deux pays dans le domaine de l'énergie.
Desrocher a évoqué, par ailleurs, "un échange fructueux" entre le chef de la diplomatie algérienne, Abdelkader Messahel et son homologue américain, Michael Pompeo, qui a porté sur l'ensemble des questions bilatérales et régionales. "La réunion du ministre Messahel avec le secrétaire d'Etat a été un bon départ" pour cette session de dialogue stratégique, a-t-il dit, qualifiant ces discussions de "très utiles".
Les deux ministres ont discuté de la Libye, du Mali et d'autres importantes questions africaines, selon l'ambassadeur.
"Nous comprenons le rôle de l'Algérie dans la région et nous avons beaucoup de respect pour son histoire et son expertise ", a déclaré le diplomate américain.
Au terme de cette nouvelle session de consultations, placée sous le signe du renforcement d'un partenariat durable et multidimensionnel, les deux pays ont convenu mardi de faire progresser leurs intérêts communs en ce qui concerne la stabilité régionale et la lutte contre les groupes terroristes. Dans sa plus récente fiche d'information sur l'Algérie, publiée en juillet dernier, le département d'Etat a relevé "le rôle constructif" de l'Algérie
dans la promotion de la stabilité régionale, en particulier en Libye et au Mali.
Le département d'Etat a évoqué "un partenaire capable" avec lequel les Etats-Unis entretiennent de fortes relations dans les domaines diplomatique, économique et sécuritaire.

Entretiens fructueux
Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s'est entretenu mardi à Washington, avec le sous-secrétaire d'Etat américain aux Affaires politiques, David Hale.
L'entretien a porté essentiellement sur la situation au Sahara occidental. À ce titre, M. Messahel a réitéré la position de l'Algérie soutenant le droit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental.
Il a également réitéré le soutien de l'Algérie aux efforts des Nations unies et de l'Envoyé personnel du secrétaire général, Horst Köhler. Les deux parties ont également abordé d'autres questions d'intérêt commun dont la situation dans la région et les défis sécuritaires qui y sévissent.
L'entretien entre MM. Messahel et Hale s'inscrit dans le cadre de la concertation politique régulière entre les deux pays. A ce titre, il est à rappeler que M. Hale avait effectué une visite de travail à Alger les 28 et 29 novembre 2018, où il s'est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères.
Entre outre, M. Messahel, s'est entretenu, avec le président de la Commission des Affaires étrangères du Sénat américain, Risch James, en marge de la 4ème session du dialogue stratégique algéro-américain.
L'entretien a porté sur les relations bilatérales et les questions régionales et internationales d'intérêt commun.
Dans ce cadre, les deux parties ont évoqué la situation en Libye et ont réitéré leur attachement à une solution politique et pacifique dans ce pays. Elles se sont également félicitées de la concertation entre les deux pays sur ces questions.
M. Messahel a souligné que la situation en Libye continue de "souffrir de l'impact des ingérences étrangères qui compliquent davantage la sortie de crise dans ce pays".
D'autres questions telles que la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et la migration clandestine ont également été abordées.
Pour rappel, Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, effectuera, du 31 janvier au 1 février 2019, une visite officielle en Inde, à l'invitation de son homologue indienne, Sushma Swaraj, a indiqué, mercredi, un communiqué du ministère.
Cette visite "intervient dans un contexte marqué par la volonté des deux pays de renforcer et d'approfondir les relations bilatérales dans divers domaines, au mieux des intérêts communs des deux pays", a ajouté le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.