Communiqué de Liberté    Hakim Bensafia, nouveau chef de sûreté    Des partis dénoncent des malversations    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    La Badr s'ouvre au public    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Le Maroc commande 13 drones turcs, le régime rattrapé par la guerre au Sahara occidental    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    La musique algérienne orpheline de l'une de ses ambassadrices    Création d'un baccalauréat des arts à l'étude    SEAAL : Vers la non-reconduction du contrat avec le partenaire français    El-Menfi valorise le rôle de l'Algérie dans la sécurité et la stabilité de la Libye    FAF - Coupe de la Ligue: La hiérarchie sera-t-elle respectée ?    Le procès en appel de Karim Tabou reporté au 28 juin    Saignée de capital humain    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Europe - Les grands clubs lancent la «Super League»: L'UEFA promet des sanctions    LE RAMADHAN A BON DOS    Algérie-France: Macron qualifie les propos de Djaâboub d'«inacceptables»    Le butin de la mémoire    La dernière ligne droite    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Brèves    Une AGE à refaire    Le programme dévoilé    Révolution dans le football européen    Boumala victime de son paradoxe    Le baril fait du yoyo    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    Les chantiers de Khaldi    Le dossier sera s'implifié    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    Le repère incontournable    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ZLECAf: Djellab participe à la 8e réunion des ministres africains à Addis-abeba
Publié dans Le Maghreb le 09 - 06 - 2019

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab participe à la 8ème réunion des ministres du Commerce (AMOT) des Etats membres de l'Union africaine qui se tient les 7 et 8 juin courant à Addis-Abeba (Ethiopie), a indiqué samedi le ministère dans un communiqué.
Cette réunion s'inscrit dans le cadre de l'application de la feuille de route pour la finalisation des travaux en suspens en relation avec les négociations de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf) et ce, dans la perspective de la tenue du sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement africains, prévu le 7 juillet à Niamey (Niger), au cours duquel il sera procédé au lancement de la phase de mise en œuvre de la ZLECAf, a précisé la même source.
Lors du Sommet de Kigali tenu en mars 2018, les Etats membres de l'Union africaine signataires de l'Accord portant création de la ZLECAf ont donné un signal fort pour la consolidation et le renforcement des échanges commerciaux intra-africains dans l'objectif de la création d'un marché africain unique.
La zone de libre-échange continentale africaine, offre un espace très dynamique constitué d'un marché de plus d'1,2 milliard de personnes qui représente environs 2.500 milliards de dollars de PIB cumulé.
En effet, entre 1990 et 2017, les échanges commerciaux de la région (importations et exportations de biens et de services) sont passé d'environ 53% à 67% du PIB.
La mise en place de ZLECAf permettra l'amplification du potentiel de transformation économique des pays africains, stimulera le commerce intra-régional et l'attractivité des investissements directs étrangers tout en facilitant la création de chaînes de valeur régionales.
Pour ce faire, il est prévu dans le cadre de cette zone, une élimination progressive des droits de douane et des obstacles non tarifaires sur le commerce intra-africain et une ouverture des secteurs de services, ce qui favorisera une fluidité dans les échanges intra-africains et permettra de répondre aux demandes croissantes du marché africain en matière de marchandises et de services produits par des pays africains.
Les réunions des différentes institutions de négociation de la ZLECAf œuvrent actuellement pour la finalisation des mécanismes et des modes opératoires permettant la concrétisation de la mise en œuvre de cette zone de libre échange africaine.
C'est dans ce contexte que s'inscrit la 8ème réunion ministérielle, dont l'ordre du jour consiste en l'adoption, par les ministres africains du Commerce, des résultats et des recommandations issus des travaux des organes de négociation de la ZLECAf, à savoir, le Forum de négociation et les Hauts fonctionnaires. L'objectif principal escompté de cette réunion ministérielle consiste en l'adoption des instruments techniques permettant le lancement effectif de la Zone de Libre Echange. Les deux organismes de négociation précités se penchent, depuis le 20 mai jusqu'au 5 juin 2019 sur les questions en suspens relatives, spécialement à l'identification des critères conférant l'origine africaine pour chaque produit à l'effet de bénéficier des préférences tarifaires, et la préparation de la soumission des offres tarifaires par les Etats membres.
Les ministres africains du Commerce procéderont également à l'occasion de cette réunion à l'examen du projet du plan de mise en œuvre post lancement de la ZLECAf.
Les résultats des travaux de la réunion ministérielle seront soumis aux chefs d'Etat et de Gouvernement africains lors du Sommet Extraordinaire devant se tenir, le 7 juillet 2019 à Niamey (Niger), ce qui constituera la fin de la première phase des négociations et le lancement officiel de la ZLECAf. La deuxième phase des négociations concernera les thèmes en relation avec la politique de concurrence, l'investissement et les droits de propriété intellectuelle. Cette phase sera entamée prochainement et devrait être clôturée au plus tard en juin 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.