Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"
Publié dans Le Maghreb le 24 - 06 - 2019

La Tunisie, qui n'a plus dépassé les quarts de finale de la CAN depuis son sacre de 2004, "veut passer ce cap" en Egypte, confie son attaquant Naïm Sliti qui souhaite "marquer le coup" avec la génération actuelle.

Les Aigles de Carthage débutent ce lundi contre l'Angola, à Suez.

L'unique sacre tunisien remonte à 2004. La génération actuelle peut-elle imiter celle qui s'était imposée à domicile?
"En 2004, j'étais sorti dehors avec mon drapeau de la Tunisie, je criais partout à Marseille (où il a grandi). C'est des supers souvenirs! Nous aussi, on a une bonne génération. C'est à nous de jouer. Dans ma carrière, ce sera une grande déception si je ne fais pas un truc en sélection. J'essaye de monter les étapes petit à petit en club. Avec la sélection, c'est pareil. C'est bien de jouer les grosses compétitions, mais tu as envie de marquer le coup. Il y a deux CAN (qui viennent), 2019 et 2021, et j'espère qu'on va aller au bout à l'une des deux."

La Tunisie n'a plus dépassé les quarts de finale depuis son sacre. Cette année, pensez-vous pouvoir aller plus loin?
"On a envie de passer ce cap. A chaque fois, ça se joue à rien. La dernière CAN (élimination en quarts par le Burkina Faso), on était frustrés après le match. On sentait qu'on pouvait aller au bout car on avait une super équipe. A chaque édition, on finit en quarts (cinq fois lors des sept dernières éditions). On a cette ambition d'aller au moins en demies. Maintenant, c'est sur le terrain, c'est le jour J."

Avec l'Angola, le Mali et la Mauritanie, vous avez une poule abordable...
"En Afrique, c'est dur de dire ça. Au niveau des noms, c'est plus abordable par rapport à d'autres poules. Mais c'est toujours des matches compliqués, il n'y a jamais de 4-0, de 3-0. Si on joue notre football, et qu'on joue comme on sait le faire, on doit passer."

Avec le Stéphanois Wahbi Khazri qui vient de boucler sa saison la plus prolifique en Ligue 1, peut-on dire que l'attaque sera votre point fort?
"On a de supers joueurs offensivement. Notre jeu est porté vers l'avant, comme l'Algérie ou le Maroc. Mais la différence pour aller au bout, c'est une bonne assise défensive. Offensivement, je pense qu'on va faire la différence.
Mais si tu la fais et que tu prends un but à chaque contre... Il faudra être solide défensivement, et devant, à nous de faire le +taf+."

La Tunisie a-t-elle progressé en défense ces dernières années?
"On n'est pas encore au top, mais il y a des joueurs qui sont en train d'émerger, comme Oussama Haddadi (son coéquipier à Dijon) qui commence à avoir un niveau incroyable. On parle souvent de l'attaque, mais la CAN, ce n'est pas que ça. Il faut une bonne assise défensive."

Quelle est votre relation avec Wahbi Khazri?
"Avec Wahbi, Youss' (Youssef Msakni), Anice Badri, on s'entend super bien sur le terrain. C'est un joueur de foot qui aime bien le +toque+ (jeu de passes courtes et rapides). Youss' est aussi un joueur incroyable. J'espère vraiment qu'on va faire de bonnes choses."

Que peut apporter le nouveau sélectionneur Alain Giresse, nommé en décembre?
"C'est quelqu'un de très abordable, qui discute beaucoup. Il fonctionne beaucoup avec l'affectif des joueurs. Il va nous apporter son expérience du très haut niveau, mais aussi du calme dans les moments importants. On avait de la sérénité de temps en temps, mais on en a besoin d'un peu plus."

Programme d'aujourd'hui:
Groupe D :
15h30 :
Côte d'Ivoire - Afrique du Sud
Groupe E :
18h00 :
Tunisie - Angola
21h00:


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.