Divergences, contradictions jusqu'où    En marge de l'installation de la nouvelle présidente du Conseil d'Etat : Zeghmati s'attaque à la corruption dans l'administration    Métaux précieux : Les Russes vont-ils remplacer leurs épargnes en dollar par l'or ?    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Objectif de la participation algérienne (JA 2019): Rester sur la dynamique de Brazzaville    2eme journée de Ligue 1: Qautre matchs au menu ce lundi    Tension sur le pain    Bouchons monstres à Alger    Karim Younes rugit    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    Ooredoo rassure ses clients    "C'est la mauvaise gestion", selon le ministre    Le plasticien Mohammed Bakli expose à Alger    Protection à vie pour les magistrats militaires    La rencontre vise l'élaboration d'une feuille de route consensuelle    8 milliards de dinars pour acheminer l'eau du barrage de Beni Haroun    Volley : le Six algérien au Maroc pour conserver son titre    Casoni regrette l'inefficacité offensive face à l'ASAM    Le MCO bat l'USMBA    63 individus arrêtés à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam    Les prix à la merci des conflits sino-américains    ORAN : Des harraga Algériens et Marocains interceptés au large    AIN TEMOUCHENT : Crime crapuleux à la plage de Bouzedjar    EDUCATION : Vers l'enseignement de l'anglais dès le primaire    Dialogue : le Panel, une machine à recycler les soutiens de l'ancien régime    28 hectares de forêt ravagés par les incendies    Paul Put et le 1er vice-président de la Feguifoot sanctionnés pour corruption    Le pétrolier iranien "Grace 1" fait du surplace à Gibraltar    La bande de Ghaza ciblée par des tirs d'un avion israélien    Les séparatistes se retirent de certaines positions à Aden    Rahabi dit non    Benlameri boycotte l'entraînement    Un nouveau décès parmi les hadjis algériens    Des communes croulent sous les détritus    Le FC Barcelone décapité d'entrée à Bilbao    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Béjaïa : polémique autour d'un festival culturel    La révolution du Hirak du 22 février 2019 : archéologie et prospective    Sortie de Taddart, le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet    La comédie musicale Notre-Dame de Paris séduit Pékin    En une année: Près de 800 harraga algériens ont débarqué sur les côtes italiennes    Réforme du bac, anglais au primaire: Des syndicats sceptiques    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie: Khazri : «Jouer l'Algérie à Radès est le meilleur test pour nous avant la CAN»
Publié dans Le Buteur le 08 - 12 - 2014

La star montante de la sélection tunisienne, Wahbi Khazri, s'est confié au Buteur et nous a livré ses impressions sur cette prochaine empoignade amicale que la Tunise livrera face à l'Algérie, le 11 janvier prochain, à Rades. L'homme fort des Girondins de Bordeaux nous a aussi parlé du groupe des Verts et surtout du Sénégal qu'il a affronté en aller-retour lors des éliminatoires de la CAN-2015. Khazri nous avoue ce qu'il pense de Gourcuff, de Boudebouz et des chances de l'EN lors de la prochaine Coupe d'Afrique des nations.

Ça marche fort pour vous en Ligue 1 avec Bordeaux, cela s'inscrit dans la suite logique de votre progression, après une superbe saison à Bastia, non ?
Oui, c'était mon objectif d'atterrir dans un club aussi huppé que les Girondins de Bordeaux. On joue le haut du classement, donc voilà ça se passe très bien pour le moment. J'arrive à me montrer décisif, pourvu que ça dure.
Vous allez jouer l'Algérie en amical à Radès, le 11 janvier prochain, un mot sur ces retrouvailles ?
C'est un plaisir de jouer contre des frères pour préparer le prochain rendez-vous africain. On sait qu'on va affronter la meilleure équipe africaine actuellement, avec beaucoup de très bons joueurs, donc c'est toujours bien de se mesurer à l'Algérie pour savoir où en on est face aux grandes équipes.
En quoi ça pourrait être bénéfique d'affronter une équipe du même style ?
Comme je viens de le dire, Algérie- Tunisie est une belle affiche maghrébine qui ne peut que nous faire du bien sur le plan de la préparation parce qu'on sait que pour gagner une Coupe d'Afrique, on doit passer positivement nos tests face à de grandes nations comme l'Algérie.
Quel sera l'objectif dans cette CAN ?
On espère bien aller le plus loin possible. Le premier objectif, c'est de se tirer de la phase des groupes, après on verra.
Peut-on dire que la Tunisie est tombée dans un groupe relativement facile par rapport à l'Algérie qui a hérité du Sénégal, du Ghana et de l'Afrique du Sud ?
Si vous voulez parlez des noms des équipes, on peut dire que la Tunisie a hérité d'un groupe moins costaud mais comme vous le savez, en Afrique, il n'existe plus de petites équipes. C'est toujours très difficile de confirmer son statut de favori pour les raisons ou plutôt les conditions que l'on connaît.
Brahimi a remporté récemment le trophée de meilleur joueur africain décerné par la BBC, un petit mot ?
C'est mérité pour Brahimi, il fait de très belles choses avec Porto. C'est un footballeur très doué qui a aussi d'énormes qualités. Donc je crois qu'il est pour l'heure l'un des meilleurs en Afrique.
Avez-vous l'ambition de le devenir un jour ?
Me concernant, je donne le maximum tous les jours à l'entraînement pour y arriver, et j'espère connaître un grand club comme Brahimi avec Porto qui me permettra de disputer la Ligue des champions et progresser encore.
L'Algérie jouera le Ghana, l'Afrique du Sud et le Sénégal au premier tour, quelles sont ses chances d'aller au bout dans cette compétition ?
Vous savez, indépendamment de la qualité des équipes comme le Ghana, le Sénégal et l'Afrique du Sud qui ne sont plus à présenter, je pense qu'en Afrique, le contexte reste très difficile. Mais après, l'Algérie a les joueurs pour y croire.
Qu'est-ce qui manque à une équipe maghrébine pour soulever ce trophée ?
Il faudra être bon tout simplement en janvier pour espérer remporter ce trophée. Sur le plan footballistique, on n'a rien à envier aux équipes africaines.
Vous avez connu Boudebouz à Bastia, que pensez-vous de votre ex-coéquipier ?
Ryad Boudebouz est un joueur bourré de talent, c'est l'un des meilleurs techniciens de la Ligue 1, très à l'aise avec le ballon. Ryad est aussi une très bonne personne sur qui on peut compter et en qui on peut faire confiance. C'est un plaisir d'avoir joué avec lui et de l'avoir côtoyé dans la vie pendant un an.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.