Real Madrid: le constat sans appel de Casemiro    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Marche populaire et grève générale hier à Seddouk    "Le retour à la planche à billets sera inévitable"    L'université se lance dans la lutte contre la corruption    Bilan des indemnisations des incendies des récoltes et des dégats causés par les intempéries    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    Redéploiement industriel de Gruau    Le risque d'un Brexit sans accord reste "très réel"    Sanchez demande aux électeurs "une majorité confortable"    Tliba met au défi ses collègues à l'APN    Moussa Benhamadi placé sous mandat de dépôt    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    Un tour puis s'en va pour le CSC    Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    La JSK pas encore sûre de recevoir à Tizi Ouzou    L'affaire Chenihi resurgit    Man City : Mahrez en Ligue des Champions, c'est du costaud !    Trois morts et cinq disparus parmi les harragas    Saisie de 16 128 comprimés de psychotropes au poste-frontière de Heddada    .sortir ...sortir ...sortir ...    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    Participation de 15 pays    Dieu dans l'imaginaire de l'islam politique    Confessions de Tayeb Abdelli    L'Algérie parmi les quatre derniers    Alger fermée aux manifestants    Algérie : Le pacte de souveraineté    Mohamed Charfi se veut rassurant quant à la «sincérité» du scrutin    LA BEA appelée à la rescousse    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Menace écologique sur le barrage de Taksebt    Incendies de forêt… acte prémédité ou phénomène saisonnier ? Démêler le vrai du faux    Béchar: Il perd la vie après avoir sauvé ses deux enfants de la noyade    Skikda: 10 ans de prison pour trafic de psychotropes    Alger: Rassemblement de solidarité avec les détenus    Inondations: La protection civile sensibilise    17e édition du Festival national d'astronomie populaire: «Sous un seul ciel» du 3 au 5 octobre    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Une nouvelle amnistie générale décretée    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ZLECAF : Nécessité de saisir les opportunités au profit de l'économie nationale
Publié dans Le Maghreb le 21 - 08 - 2019

Les industriels, commerçants et artisans algériens doivent saisir les opportunités qu'offre la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) pour conquérir le marché africain et contribuer au développement de l'économie nationale, a indiqué lundi à Alger, le président de la Fédération algérienne de l'import, l'export, le commerce international et l'investissement (AFIEITI), Mohamed Hassan.
"Nous devons nous efforcer sérieusement et de manière responsable pour nous préparer à entrer dans la ZLECAF. Nous devons nous armer de volonté et de détermination pour saisir les opportunités et les lois commerciales de cette zone au profit de l'intérêt public et le développement de l'économie nationale", a indiqué M. Hassan.
Il s'exprimait à l'ouverture d'une journée d'information et de sensibilisation sur la ZLECAF, organisée conjointement par sa fédération et l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), sous le thème : "La ZLECAF et le rôle des syndicats professionnels dans le développement de l'économie".
Parrainée par le ministère du Commerce et celui du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, la journée à laquelle ont assisté des représentants de plusieurs ministères et organismes étatiques en lien avec l'économie, des représentants diplomatiques de pays africains, ainsi que des industriels, commerçants et experts algériens, s'est déroulée au siège de l'Ecole supérieure de la sécurité sociale à Alger.
Elle a porté notamment sur le rôle des syndicats professionnels dans le renforcement de l'activité économique hors hydrocarbures et l'accompagnement de la stratégie du gouvernement pour un rôle plus actif de l'Algérie dans la ZLECAF au profit d'une balance commerciale positive.
Estimant que cette journée est avant tout "une félicitation pour l'entrée de l'Algérie dans la ZLECAF", M. Hassan a expliqué que son objectif est "d'informer les commerçants algériens, quels que soient leurs statuts, producteurs, exportateurs, importateurs ou investisseurs, sur l'importance de la ZLECAF, de les orienter vers son exploitation, ainsi que les encourager à conquérir le marché africain et à l'adopter pour la croissance de l'économie nationale et africaine".
Pour sa part, le secrétaire général de l'UGCAA, Hazan Ben Chahra, a souligné la nécessité de la mise en place d'une stratégie nationale de développement économique en vue de renforcer la production nationale, sa diversification et promouvoir le produit national à l'étranger, notamment en Afrique dans le cadre des procédures de la ZLECAF.
A cet effet, il a considéré que le rôle des syndicats professionnels, comme force de proposition, est "très important", notamment dans la mobilisation des acteurs et les intervenants qui auront pour but "de conquérir le marché africain avec des produits algériens pour développer l'économie nationale".

"Proposition pour la création de l'Union générale des commerçants et artisans africains"
Par ailleurs, M. Ben Chahra, a annoncé que son organisme compte, dans le cadre de la ZLECAF, proposer la création de l'Union générale des commerçants et artisans africains, ce qui "facilitera la connexion et les échanges entre les acteurs du continent, et du coup, hissera les opportunités de partenariats économiques entre les pays".
Présent à cette réunion, l'ambassadeur du Ghana en Algérie, Nana Weise Arhin, dont le pays abrite le siège du secrétariat permanent de la ZLECAF, a insisté sur le "devoir des pays africains de relever le défi de la ZLECAF", ajoutant que cet espace économique profitera au développement du commerce du continent et aux économies de ses pays.
Citant l'exemple du cacao, dont le Ghana est producteur majeur, l'ambassadeur a expliqué que "l'absence d'échanges entre les pays africains profite à d'autres pays européens, car le cacao est exporté vers l'Europe puis revendu à des pays africains, alors que ça pouvait être exporté directement vers ces pays".
La ZLECAF est une zone géographique dans laquelle les biens et les services circulent sans restriction entre les Etats membres de l'Union Africaine (UA).
L'accord portant création de la ZLECAF a été signé par 44 pays africains lors de son lancement en mars 2018 à Kigali (Rwanda). Cet accord est entré en vigueur le 30 mai 2019.
Cet espace constitue un marché de 1,2 milliard de personnes et un produit intérieur brut combiné de 2,5 milliards de dollars et un potentiel commercial estimé à plus de 3.000 milliards de dollars.
La ZLECAF devrait être effectivement opérationnelle à partir de juillet 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.