1er jour de campagne pour la présidentielle: nécessité d'aller voter pour sortir le pays de la crise    Chikhi: "Il est nécessaire d'accélérer la transformation des ressources énergétiques localement"    Sahara occidental: grande manifestation en Espagne contre la déclaration de Madrid    Karaté/Coupe de France 2019 l'Algérienne Inès Abid en or    Une nouvelle distinction pour Brahimi    Des averses de pluie, parfois orageuses, annoncées au Centre et à l'Ouest du pays    Diabète : 5% seulement des diabétiques ont besoin de médicaments innovants    Syrie: les USA s'efforcent de faire obstacle aux négociations entre le gouvernement et les Kurdes    CHU d'Oran : 100 cas d'intoxications aiguës aux pesticides enregistrés annuellement    Iran: 40 arrestations durant les manifestations contre le prix de l'essence    RCD : "Le rendez-vous du 12 décembre est déjà disqualifié"    Le MNEA se mobilise    La France va revoir sa politique des visas    20 morts dans une attaque contre un village    Manifestation pour le départ du Premier ministre    Les "hirakistes" font avorter les manifestations pro-élection    Entrée en service avant fin 2019 de l'Agence nationale pour le développement de la numérisation    Mellal : "La JSK aura besoin d'Al-Tubal en championnat"    Le Mouloudia pour oublier la dernière déconvenue    Les douze premiers qualifiés à l'Euro-2020    Ronaldo veut un 100e but, une qualif' et une revanche    La planche du naufrage !    La grande improvisation    «L'usine RAP a respecté tous ses engagements»    9 morts et 14 blessés en 48 heures    Le saviez-vous… ?    César Manrique, l'homme qui a fait de Lanzarote une œuvre d'art    Grande affluence aux Journées de la chanson bédouine et de la poésie populaire    Accord de partenariat pour l'entretien des sites archéologiques    16e édition de Dimajazz : inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    Le débat sur l'Islam est une provocation politique    Début officiel de la campagne présidentielle aujourd'hui : Les candidats sur un «terrain miné»    Liban: Un nouveau gouvernement après huit mois de blocage    Alors que Trump fait le cavalier seul, l'UE doit-elle s'allier à la Chine ?    Sonatrach Chikhi Kamel-Eddine, nouveau P-DG    Maroc: Bourita reçoit le nouvel ambassadeur de l'Algérie    Boumerdes Un projet de jumelage signé entre la wilaya et la province chinoise de Hainan    Intempéries: De nombreux dégâts déplorés à Béjaïa    Oran Le projet de la "gestion intégrée des déchets ménagers" en débat    M. Omari à El Menea : "L'Amélioration de la productivité pour la préservation de notre sécurité alimentaire"    Chine La Chine porte un coup dur à la première puissance économique européenne    Iran : Découverte d'un énorme gisement de pétrole, quel avenir pour son développement ?    Bolivie: La sénatrice Jeanine Añez se proclame présidente par intérim, Morales dénonce "un coup d'Etat"    Liga: Villarreal - Atlético Madrid ne se jouera pas à Miami    Fair-play financier : Manchester City menacé d'exclusion de la Ligue des champions    2e Journée d'Art Contemporain de Carthage : 57 artistes à "L'Internationale à l'Œuvre"    10e Fica : Remise des prix aux lauréats et hommage à Moussa Haddad    Cinéma : "Yuli" et "Karma" projetés à l'avant dernier jour du FICA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libye SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migran
Publié dans Le Maghreb le 23 - 10 - 2019

L'ONG SOS Méditerranée a demandé aux autorités européennes de lui désigner un port sûr pour débarquer 104 migrants qu'elle a recueillis vendredi à bord de son navire de secours en mer, Ocean Viking, au large de la Libye, a-t-elle annoncé lundi.
L'Ocean Viking, qui se trouvait lundi dans les eaux internationales au large de Malte, a demandé aux Centres de coordination des secours maritimes (MRCC) italien et maltais l'attribution d'un lieu sûr et espère "un débarquement rapide des 104 survivants", a indiqué SOS Méditerranée, basée à Marseille (sud-est de la France), dans un communiqué.
Les autorités italiennes et maltaises n'ont pas fait de commentaire.
Vendredi, l'Ocean Viking a secouru les occupants d'un bateau pneumatique en détresse à 50 milles nautiques des côtes libyennes. Parmi les 104 personnes à bord se trouvent 40 mineurs, dont 30% sont non accompagnés, ainsi que deux femmes enceintes.
Cette opération de secours est intervenue seulement deux jours après le débarquement de 176 rescapés à Tarente (Italie).
Comme lors du précédent sauvetage, les autorités libyennes ont proposé jeudi à l'Ocean Viking de débarquer à Tripoli, ce que l'équipage a refusé.
"Selon le droit international, aucun port en Libye ne peut être considéré comme sûr", a ajouté l'ONG.
"Au cours des deux derniers jours, nous avons entendu de terribles histoires de violence et d'abus en Libye", a indiqué SOS Méditerranée. L'ONG cite un Ivoirien de 23 ans, selon lequel "Mieux vaut mourir en mer que de vivre en Libye". Selon l'agence de l'ONU pour les réfugiés (HCR), plusieurs milliers de migrants se trouvent bloqués en Libye, dans des conditions déplorables. Un "pré-accord" a été trouvé à La Valette (Malte) le 23 septembre entre la France, l'Allemagne, l'Italie et Malte, ces deux derniers pays étant en première ligne pour les arrivées de migrants. Cette initiative doit permettre d'éviter que les bateaux humanitaires restent bloqués en mer pendant des semaines en attendant que des pays acceptent, au cas par cas, de les accueillir.
En quatre ans, SOS Méditerranée, à bord de l'Aquarius puis de l'Ocean Viking, a porté secours à plus de 30.000 migrants


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.