Les candidats à la présidentielle tenus d'observer le silence électoral à partir de lundi    AFFAIRE BAIRI : 10 ans de prison requis contre l'ancien wali, Nouria Zerhouni    Poursuite du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans des affaires de corruption    Mihoubi: la présidentielle, un scrutin "décisif" pour "raffermir" la stabilité du pays    INTEGRATION DES BENEFICIAIRES DU DAIP : 2667 contractuels concernés par la titularisation à Mostaganem    Ligue des champions (Groupe D). ES Tunis 1 – JS Kabylie 0 : Victoire difficile pour le tenant du titre    POUR LA DEUXIEME FOIS : Des Mostaganémois marchent pour la présidentielle    HADJ 2020 - 2021 : Début des inscriptions mercredi    3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran    EN RAISON DES TRAVAUX LANCES DANS LA STATION D'EPURATION : Mostaganem sans eau potable depuis des jours    L'Algérie triomphera grâce à la "forte cohésion" entre son peuple et son armée    Le Polisario proteste contre "France2" pour un "documentaire de propagande" sur l'occupation du Sahara occidental    Barça : Messi dépasse Ronaldo    Tayeb Bouzid appelle à l'élaboration d'une stratégie nationale pour faire face aux défis du numérique    Archaïsme et mauvaise gouvernance    Les opérateurs affichent leur inquiétude    Nouvelle domiciliation au stade de Ras El-Oued    La rue divisée à Constantine    Le Congrès américain désavoue Trump    30 000 enfants migrants disparus en Europe    Human Rights Watch dénonce    Gâteau au yaourt, sirop au citron    Crème au concombre    Un nouvel essai en ligne d'Ahmed Cheniki    Le prix Mohia d'Or lancé à Tizi Ouzou    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Le Grand Prix Assia-Djebar, une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international    Mise en exploitation de la bibliothèque de lecture publique dans la commune d'El Mahmal    L'hagiographie dans la poésie melhoun, une ethnographie des grands saints de l'islam    Zerouati : "l'Algérie déterminée à adopter un modèle économique durable"    Groupe C. Pétro Atlético 1- USM Alger 1 : Les Algérois n'arrivent pas à gagner    Serie A : La Juventus perd des points face à la Lazio    Sérieux test pour les Pacistes    Débat télévisé: Dans les coulisses du «face-à-face»    Football - Ligue 1: Le CRB creuse l'écart, des bleus pour le NAHD    Premier débat télévisé entre candidats à la présidentielle: Des réformes urgentes pour dépasser la situation difficile    Financement du 5ème mandat: Ali Haddad enfonce Saïd Bouteflika    Skikda: 19 harraga secourus    Journées d'information à la CNAS: Des allègements en faveur des personnes aux besoins spécifiques    Petrole : La Libye va maintenir sa production autour de 1,25 million de barils par jour    France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur    Syrie : Erdogan annonce un nouveau sommet Turquie-France-Allemagne-Grande-Bretagne en février    En réplique à la taxation des GAFA : "L'attaque de Trump est en dessous de la ceinture"    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    LPA: Les communes d'Alger procéderont à la convocation des souscripteurs fin décembre    Incendie du centre d'entraînement Flamengo condamné à indemniser les familles des victimes    Cinéma : Trois films algériens primés au festival d'Al Qods    Théâtre : La pièce "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Iran : Découverte d'un énorme gisement de pétrole, quel avenir pour son développement ?
Publié dans Le Maghreb le 17 - 11 - 2019

53 milliards de barils de brut - tel est le potentiel estimé du nouveau gisement de pétrole mis au jour récemment dans le sud-ouest de l'Iran. Que promet cette découverte pour l'Iran et les sanctions américaines auront-elles un impact sur sa mise en valeur? Les réserves prouvées de pétrole en Iran ont augmenté d'un tiers après la découverte d'un nouveau gisement dans le sud-ouest du pays, a annoncé le 10 novembre le Président Hassan Rohani. Commentant la découverte de ce champ situé dans la province de Khouzistan et aussi grand que le Luxembourg, le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zangeneh a expliqué qu'actuellement son pays devait se focaliser sur deux axes. "Nous devons développer deux secteurs en Iran. Le premier - les technologies nationales [et ce par le biais des universités et centres de recherche, ndlr] et le second - la coopération internationale via l'accès aux meilleurs technologies de grandes compagnies pétrolières." Or, comme l'estime Omid Shukri Kakehsar, expert indépendant dans le domaine de la sécurité énergétique, la République islamique ne saurait pas exploiter pleinement les capacités de ce gisement de 2.400 km2 et ce en raison des sanctions américaines. "Compte tenu de la situation de l'Iran qui se trouve sous sanctions, le potentiel technologique et les possibilités financières des compagnies pétrolières iraniennes répondent dans une certaine mesure au niveau des gisements, dont la plupart ont déjà atteint la moitié de leur cycle de vie. Et pour augmenter leur coefficient d'efficacité, des technologies modernes et avancées sont indispensables", explique-t-il.
D'après cet expert, si la découverte du nouveau gisement s'était faite dans un contexte de stabilité, l'Iran aurait pu en profiter pour doper ses exportations.
"Mais actuellement, en raison des sanctions américaines, l'Iran exporte beaucoup moins de pétrole, il est confronté à un excédent d'exportation de pétrole sur le marché mondial", souligne-t-il, ajoutant que d'autres pays, tels l'Irak, l'Arabie saoudite, la Russie et les États-Unis n'ont pas laissé de place pour l'Iran sur le marché.
Et d'expliquer que le marché et l'OPEP n'avaient en aucune manière réagi à la nouvelle de la découverte du gisement en Iran, car ils comprennent que Téhéran n'est pas en mesure de l'utiliser sous sanctions. L'expert estime donc qu'il est peu probable que la mise en valeur de ce gisement commence prochainement. "D'abord, il faut régler la question des sanctions et augmenter la productivité des gisements conjoints", conclut-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.