Le Président Tebboune réitère son engagement à récupérer les restes mortuaires des chouhada    Real : Un rêve d'enfance pour Reinier    Agriculture: bientôt un recensement du cheptel national de vaches laitières    Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement    Boukadoum reçu par Fayez Al-Sarraj à Tripoli    "Prétendue réclamation des forces de maintien de l'ordre": démenti catégorique de la DGSN    Ligue 2 (19e j): le RC Arbaâ sur le podium, l'ASM Oran étrillée à Boussaâda    BELHIMER SOULIGNE LES BIENFAITS DU HIRAK : Vers le 22 février, ‘'journée nationale''    COUR SUPREME : Deux anciens walis de Skikda placés en détention provisoire    DEBRAYAGE DANS LE CYCLE PRIMAIRE : Les enseignants menacent de boycotter les examens    ORAN : 10 nouveaux appareils d'analyses médicales pour le CHU    Air Algérie: la Justice ordonne l'arrêt immédiat de la grève du PNC    Amar Belhimer annonce prochainement un encadrement juridiquement    Karim Younès nommé médiateur de la République    Arrestation d'un groupe d'extrême droite qui visait des mosquées    "Opticharge" lance sa plateforme logistique digitale    Une fatalité ou un choix de facilité ?    La course des strapontins s'emballe !    Dortmund-PSG et Atlético-Liverpool pour ouvrir le bal    Hammouche reste confiant pour la suite    «La libéralisation du code des collectivités locales est une priorité»    Cumul retraite et nouvelle activité    Une famille s'en remet au ministre de l'Habitat    Le trafic routier basculé vers la RN5    12 000 foyers concernés à Batna en 2020    Un colis de près de 40 kg de kif rejeté par la mer à Abou-el-Hassan    Tizi Ouzou : hommage à la conteuse et poétesse Djedjiga Bourai    Chidekh Azouz présente ses ouvrages à El-Milia    Des journées dédiées au théâtre révolutionnaire    Il était une fois, la halqa et la waâda    ACTUCULT    Coronavirus : Fin de confinement et aucun cas de Covid 19    Train de vie de l'état : Halte aux excès !    «Je livrais des uniformes et des armes à l'ALN»    En bref…    Syrie : L'armée syrienne libère plusieurs localités    RCA – MOB : Les Crabes visent un bon résultat    France : Les incidences positives de l'immigration    Ateliers d'art-thérapie pour enfants malades à El Oued : Une première dans la région    Plaidoyer pour la conservation et la préservation du patrimoine culturel et artistique africain    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    La diseuse de choses «vraies» !    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    Karim Younes nommé médiateur de la République    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    Le Groupe PSA poursuit son projet d'implantation industrielle à Tafraoui    13 harraga algériens secourus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prise des fonctions gouvernementales Les nouveaux ministres prennent leurs fonctions
Publié dans Le Maghreb le 05 - 01 - 2020

Après l'installation d'un nouveau Premier ministre en la personne d'Abdelaziz Djerad à la tête du gouvernement, il y a quelques jours, tous les nouveaux membres du gouvernement ont été installés officiellement hier, dans leurs fonctions suite à la nomination par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, du nouveau gouvernement jeudi dernier.

Ammar Belhimer, ministre de la Communication songe à " trouver des solutions aux problèmes les plus préoccupants "
Ammar Belhimer, le nouveau locataire du département de la Communication, a pris, hier, ses nouvelles fonctions de ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, en remplacement de Hassane Rabehi. Lors de la cérémonie de prise de fonctions, Ammar Belhimer, a souligné la nécessité de donner un nouveau souffle au secteur et de trouver des solutions aux problèmes les plus préoccupants. Tout en indiquant " Je vais tendre la main à tout le monde et nous travaillerons pour le développement des médias objectifs et impartiaux ", a-t-il déclaré. Ammar Belhimer a un riche parcours professionnel dans la presse et les médias, entamé dans les années 70 au journal El Moudjahid. Il a contribué également à la création de plusieurs quotidiens et hebdomadaires. Il a été, en outre, professeur de l'enseignement supérieur à la faculté de droit (université d'Alger 1), habilité à diriger des recherches, directeur de la Revue Algérienne des Sciences Juridiques, Economiques et Politiques et directeur du Laboratoire de recherche "Réalité de l'investissement en Algérie" (Université de Jijel). M. Belhimer a été également président du comité politique au sein de l'Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM). Ammar Belhimer a écrit de nombreux articles et publié plusieurs contributions et ouvrages dans les domaines de la politique, droit international, économie et recherche scientifique. Ses plus récents ouvrages sont: "Les Dix Commandements de Wall Street", Editions ANEP (2017), "Les voies de la paix", Editions ANEP (2018) et "2049, l'année du serpent de terre. Quel avenir pour les BRICS?", Editions ANEP (2019). La cérémonie de prise de fonctions s'est déroulée au siège du ministère de la Communication, en présence des cadres du ministère et de responsables de médias.

Ferhat Aït Ali ministrede l'Industrie " c'est une nouvelle ère qui s'ouvre "
Le nouveau ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali, a pris officiellement ses fonctions, samedi, après avoir procédé à la passation de pouvoirs avec sa devancière, Djamila Tamazirt. Connu pour être un critique des politiques économiques des gouvernements précédents, l'économiste constitue une des " surprises " du gouvernement dont la nouvelle composante.
Lors de la cérémonie de passation de consignes avec la ministre sortante Djamila Tamazirt. Le nouveau ministre a indiqué que " c'est une nouvelle ère qui s'ouvre. Nous avons des institutions désormais pérennes, un nouveau gouvernement a été installé, et il est en droit de demander aux cadres du secteur de participer à l'élaboration d'une politique industrielle. Nous allons installer une nouvelle vision de l'Industrie. J'ai toujours été critique, non pas sur l'œuvre des cadres ou des ministres qui se sont succédé, mais sur la vision.
On dit que l'art est difficile, la critique est aisée. Aujourd'hui, je suis au pied du mur. On va collaborer pour relancer l'industrie et sortir le secteur des petits ratios de participation au PIB national dans lesquels il a été confiné ces quarante dernières années ", a déclaré le ministre, qui a notamment été directeur de campagne d'Ali Ghediri, candidat à la présidentielle avortée du 4 juillet dernier." A noter la présence à cette cérémonie des deux ministres délégués, Yacine Oualid chargé des startup et Nassim Diafat, chargé des incubateurs.

Abderrahmane Raouya reprend ses fonctions de ministre des Finances
M. Abderrahmane Raouya a pris, hier, ses fonctions à la tête du ministère des Finances en remplacement de M. Mohamed Loukal. La cérémonie de passation de pouvoirs s'est déroulée en présence des cadres du secteur et des directeurs des banques et des différentes institutions financières. Lors d'une allocution prononcée à l'occasion, M. Raouya s'est dit "fier" de la confiance placée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en sa personne, affirmant que sa mission sera "difficile mais pas impossible". Dans ce sillage, il a déclaré: "Grâce à la conjugaison des efforts de tout un chacun, il est possible de dépasser la période actuelle, d'assurer les opportunités de progrès au pays et de répondre aux exigences des citoyens". Le programme du Président Tebboune, "caractérisée par une complémentarité entre les différents secteurs", se veut "une nouvelle période qui exige de tous les cadres dévoués du pays de ne ménager aucun effort en vue de réaliser la prospérité et le progrès en Algérie", a soutenu le premier argentier du pays. Il s'est engagé, en outre, à "être à l'écoute de tous les avis et à tirer profit des différentes expériences". Pour sa part, M. Loukal a félicité le nouveau ministre, tout en remerciant les cadres du secteur qui n'ont eu de cesse d'œuvrer "en toute intégrité, courage et professionnalisme lors d'une étape très sensible".

Berraki Arezki, ministère des Ressources en eau " conscient des missions difficiles "
Le nouveau ministre des Ressources en eau, Berraki Arezki, a pris hier ses fonctions, en remplacement de Ali Hamam. Lors de la cérémonie qui s'est déroulée en présence des cadres du secteur. M. Berraki s'est dit bien conscient "des missions difficiles", qui lui incombent et qu'étant issu de ce secteur sensible et vital, il savait que le plus grand défi auquel fait face le secteur des Ressources en eau est "les changements climatiques" que connaît le monde et qui exigent, a-t-il dit, "une bonne préparation pour y faire face et maîtriser leur gestion".

Le Ministre du Travail, Acheuk Youcef " conscient de l'ampleur de la responsabilité "
Acheuk Youcef Chawki a pris, hier, ses fonctions à la tête du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, en remplacement de Tidjani Hassan Haddam. Dans une allocution lors de la cérémonie d'installation, Acheuk Youcef a adressé ses remerciements au président de la République et au Premier ministre pour la confiance placée en lui, se disant "conscient de l'ampleur de la responsabilité et des défis qui l'attendent". Titulaire d'un Doctorat en médecine, Acheuk Youcef a occupé plusieurs postes de responsabilité, notamment dans le secteur du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale. Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS), depuis 2014 il a été auparavant Directeur central de la législation, de la réglementation de la sécurité sociale au ministère de tutelle. Il a occupé, en outre, le poste de directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale des travailleurs salariés (CNAS) aux wilayas de Skikda, Annaba et Mila.

Malika Bendouda, ministre de la Culture plaide à " revoir la conception générale de la culture "
Malika Bendouda a pris hier ses nouvelles fonctions de ministre de la Culture en remplacement de Hassane Rabehi. La cérémonie de prise de fonctions s'est déroulée au Palais de la culture Moufdi-Zakaria en présence des cadres du ministère et des responsables de structures de la culture. Dans son allocution, Malika Bendouda a mis en avant sa volonté de "revoir la conception générale de la culture et de réconcilier le citoyen avec sa culture et son identité". La ministre a également annoncé un prochain "débat sur la politique culturelle du pays", considérant la culture comme "un secteur vital (...) aujourd'hui en crise". Pour sa part, M. Hassan Rabehi a salué "l'abnégation et le dévouement" des cadres du ministère et ses structures qui ont "assuré la continuité du secteur et accompli leurs missions malgré les conditions difficile durant ces derniers mois".

Le nouveau MJS, Sid Ali Khaldi déterminé à séparer " l'argent sale du sport "
Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, a pris samedi à Alger ses nouvelles fonctions en remplacement de Raouf Salim Bernaoui, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence des cadres du secteur. "Je remercie le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour la confiance placée dans ma personne à la tête d'un secteur stratégique qui constitue une des priorités de son programme, à travers le lancement d'un processus pour la promotion du département de la jeunesse et des sports. Je veillerai à assurer la poursuite des efforts consentis par mon prédécesseur qui a pris les rênes de ce secteur dans une conjoncture très difficile", a déclaré M. Khaldi dans une brève allocution, en présence de Noureddine Morceli, le nouveau secrétaire d'Etat chargé du sport d'élite.
Le nouveau ministre a exprimé sa détermination à séparer "l'argent sale du sport et à poursuivre le travail engagé jusque-là dans le cadre de la stabilité, de la concertation et de la coordination avec tous les acteurs concernés, au sein d'une République démocratique qui respecte les lois et règles de l'éthique". De son côté, le désormais ancien ministre de la Jeunesse et des Sports a passé en revue les "réalisations" accomplies sous sa direction, notamment la consécration dans les différentes disciplines avec, à la clé, "plus de 1120 médailles dont 333 or, grâce aux efforts des athlètes et le travail des cadres du MJS à tous les niveaux". Lors de cette cérémonie, l'ancien champion olympique du 1500 m, Noureddine Morceli, a pris également ses fonctions de secrétaire d'Etat chargé du sport d'élite. "

Abderrahmane Benbouzid et Djamel Benbahmad prennent leurs fonctions
Abderrahmane Benbouzid a pris hier à Alger ses fonctions de ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, en remplacement de Mohamed Miraoui, de même que Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmad qui a été installé dans ses fonctions de ministre délégué, chargé de l'industrie pharmaceutique.
Intervenant lors de la cérémonie de passation des pouvoirs au siège du ministère, M. Benbouzid qui occupait le poste de chef de service orthopédie à l'Etablissement hospitalier spécialisé de Ben Aknoun et professeur à la Faculté de médecine d'Alger, a relevé qu'il hérite d'un poste de responsabilité à la tête d'un secteur "très sensible et en contact direct avec les citoyens". Il a estimé que la situation du secteur de la santé est "très difficile", d'où la nécessité de "conjuguer les efforts" pour "réussir le défi de changer l'image de ce secteur". "Je vous demande de m'aider dans cette mission difficile afin de ne pas commettre les mêmes erreurs", a-t-il lancé aux cadres du ministère, faisant observer que "le seul critère de réussite demeure le travail et la persévérance".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.