Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Coronavirus: 204 nouveaux cas, 140 guérisons et 7 décès    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19: Rien n'interdit le jeûne du Ramadhan
Publié dans Le Maghreb le 22 - 04 - 2020

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi a affirmé, lundi, qu"il n'y a rien qui interdit le jeûne du mois de Ramadhan cette année" qui coïncide avec la propagation de la pandémie de Covid-19. Au terme d'une réunion de la Commission de la fatwa qu'il a présidée, au siège du ministère, en la présence exceptionnelle du porte parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie, Djamel Fourar, M. Belmehdi a souligné qu"Il n'existe aucun lien entre le jeûne et la propagation de cette pandémie", arguant que "les personnes ordinaires peuvent observer le jeûne" pendant le mois sacré. "Le jeûne ne provoque pas de sécheresse au niveau de la gorge ou de la bouche, et ne favorise pas la propagation de la pandémie", a-t-il assuré. En se référant à l'avis du docteur Fourar, le ministre a ajouté que "la personne peut observer le jeûne et la maladie ne constitue aucunement une entrave", bien au contraire, a-t-il dit, "le jeûne permet de renforcer le système immunitaire". Cependant, sont dispensés du jeûne "les personnes âgées, les malades chroniques et les cas déjà autorisés à ne pas l'observer, a-t-il soutenu, précisant que "ces catégories sont les plus exposées au risque de contamination". Lors de la réunion, M. Fourar a présenté le bilan de la pandémie, insistant sur l'importance de respecter les règles du confinement sanitaire pour endiguer la pandémie.

Accomplissement de la prière des Tarawih à domicile
Le président de la Commission ministérielle de la Fatwa, Mohand Idir Mechnane a appelé, lundi à Alger, les familles algériennes à accomplir la prière de "Tarawih" à domicile et à mettre à profit le mois sacré du Ramadhan pour l'invocation d'Allah, l'imploration de Son pardon et l'accomplissement des bonnes actions. Au terme d'une réunion entre la Commission et le Porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Pr. Djamel Fourar, tenue sous la présidence de M. Youcef Belmahdi, ministre des Affaires religieuses et de Wakfs, M. Mechnane a déclaré que "si les portes des mosquées sont fermées, du moins les premiers jours du mois sacré, les portes de la foi, elles, demeurent grandes ouvertes". Préconisant "l'accomplissement de la prière de Tarawih à domicile", il a souligné l'impératif de respecter toutes les précautions et mesures de prévention en évitant que les foyers ne se transforment en lieu de rassemblement pour voisins. Il a mis l'accent, dans ce cadre, sur "l'importance de mettre à profit ce mois sacré pour l'invocation d'Allah, l'imploration de son pardon et l'accomplissement des bonnes actions, en prenant exemple sur le Prophète (QSSSL) dont la générosité excellée davantage durant Ramadan". A ce propos, il a exhorté à l'aide des pauvres et nécessiteux et au soutien des établissements de santé dans un cadre organisé en coordination avec les associations de solidarité. Par ailleurs, Cheikh Mechnane a fait état d'un programme s'étalant tout au long du mois sacré, prévoyant la récitation du Coran via les minarets et la présentation de sermons religieux et de conseils sanitaire, annonçant que les Imams auront des chaires à prêche virtuelles sur les réseaux sociaux. Il a indiqué, à ce propos, que "la mosquée, qui est complètement intégrée dans l'effort national et l'entraide sociale, œuvre en coordination avec tous les acteurs et les institutions de l'Etat, notamment la Protection civile et le ministère de la Solidarité nationale, au profit de tous les citoyens".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.