Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    Yacine Selini désigné président de la commission d'instruction de l'UAJ    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Le Président Tebboune préside la cérémonie annuelle de remise de grades et de médailles aux officiers de l'ANP    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «Il y a eu une FAH de criminels»    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Règlement du conflit au Sahara occidental: le processus "paralysé" par les entraves du Maroc et ses alliés
Publié dans Le Maghreb le 22 - 04 - 2020

Le représentant du Front Polisario auprès des Nations unies, Sidi Mohamed Omar, a soutenu que le processus de décolonisation du Sahara occidental "ne connaît pas de progrès" au niveau de l'ONU en raison des entraves dressées par le Maroc soutenu par ses alliés, décrivant l'état d'avancement actuel du processus de règlement du conflit de "paralysie totale", a rapporté dimanche l'agence de presse sahraouie (SPS).

Lors d'une vidéoconférence intitulée: "Le processus de décolonisation inachevé au Sahara occidental, le processus de paix de l'ONU et la politique des grandes puissances", Sidi Omar, a évoqué les différentes étapes marquant l'évolution au sein de l'ONU de la question de décolonisation du Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, en attente d'un règlement. En ce sens, M. Sidi Omar a passé en revue les différents obstacles empêchant tout progrès de la question de décolonisation du Sahara occidental au niveau des Nations unies, décrivant l'état actuel d'avancement du processus de "paralysie totale" en raison des entraves dressées par le Maroc avec le soutien de ses alliés.
"Je considère que le rôle négatif que joue la France, qui soutient le Maroc (la puissance occupante), au Conseil de sécurité est l'une des principales raisons du non-respect par Rabat de ses obligations internationales", a-t-il souligné.
Aussi, le diplomate sahraoui a mis l'accent sur la position du Polisario qu'elle avait exprimée en octobre dernier affirmant de ne participer à aucun processus qui ne respecte l'inaliénable droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance.
Le diplomate sahraoui a saisi l'occasion pour émettre des recommandations afin de contrer la propagande marocaine et intensifier des campagnes internationales de solidarité avec la cause sahraouie, ainsi pour faire pression sur l'occupation marocaine, en mettant l'accent sur le rôle important que joue la société civile à cet égard.
Plus de 80 participants de différents pays ont assisté à la conférence, selon la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.