Covid-19: Le président Tebboune préside une séance de travail consacrée à la situation sanitaire dans le pays    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    460 nouveaux cas confirmés et 10 décès en Algérie    El Tarf: la décision de confinement partiel dans les communes d'El Kala et El Chatt saluée par les citoyens    Des partis politiques s'indignent des déclarations de Marine Le Pen glorifiant le passé colonial de son pays    Sabri Boukadoum effectue une visite en Italie    Ouargla soumise à un confinement partiel à partir de samedi    Reprise des compétitions: Mellal appelle la FAF à prendre une décision finale    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    Covid-19: appel à des mesures urgentes pour atténuer l'impact sur l'Afrique    Feux de forêts: plus de 1.888 ha détruits en une semaine    L'adoption par le Conseil de sécurité d'une lettre du Président Ghali comme document officiel irrite le régime marocain    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Rachad, les harragas et la décennie noire    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    Se sauver ou sombrer    9 juillet 1962    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Chelsea chasse Leicester du podium    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    Cap sur un nouveau plan de relance    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Pour quelle réorganisation territoriale ?    La FAF tranchera le 15 juillet    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    15e but pour Benrahma    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    En attendant un autre ordre de mission    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Relogement prochain de 270 familles
TIZI-OUZOU, Habitat précaire
Publié dans Le Midi Libre le 24 - 12 - 2011

Résidant dans des habitations précaires, 270 familles relevant de plusieurs communes de la wilaya de Tizi- Ouzou seront relogées "au plus tard au premier trimestre 2012", a assuré l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI).
Résidant dans des habitations précaires, 270 familles relevant de plusieurs communes de la wilaya de Tizi- Ouzou seront relogées "au plus tard au premier trimestre 2012", a assuré l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI).
Réalisés sur un quota global de 4.400 unités allouées à la wilaya au titre de son programme de résorption progressive de l'habitat précaire (RPHP), ce lot de logements "fera l'objet d'une attribution aux bénéficiaires, dès sa notification, en janvier prochain, aux commissions compétentes", a précisé le chargé de la maîtrise d'ouvrage au niveau de ce promoteur immobilier, en précisant que l'affectation de ces logements, livrés depuis un bon bout de temps, "a tardé pour cause du non-achèvement des travaux de viabilisation primaire et secondaire incombant à d'autres secteurs".
L'APS précise que ces logements sont répartis comme suit : 100 unités pour la commune d'Iferhounene , 50 pour Illoula Oumalou, 40 pour Aït Chaffa, 40 pour Béni Yenni, 30 pour Tirmitine et 10 pour Aït Yahia Moussa. Sur un lot de 3.199 logements en cours de réalisation, le maître d'ouvrage, en l'occurrence l'OPGI , prévoit la réception, durant l'année 2012, de 594 unités ventilées sur les différentes localités de la wilaya, tandis que le reste devrait être livré en 2013, informe l'APS.
"La rareté du foncier public constructible, l'opposition de riverains aux assiettes disponibles, la délocalisation de projets nécessitée par l'équilibrage de la répartition des différents programmes entre les régions, ainsi que le manque de main-d'œuvre qualifiée et l'éloignement des sources d'approvisionnement des chantiers en agrégats" sont à l'origine du retard accusé dans la concrétisation du programme RPHP mis en œuvre depuis 2008 à travers la wilaya, a expliqué l'OPGI.
Sur ce même programme, le lancement de 1.201 autres logements destinés à l'éradication de l'habitat précaire, interviendra en 2012 "dès leur répartition par la commission compétente de wilaya sur des communes", assure l'OPGI.
En 2007, un recensement opéré par la Direction de l'urbanisme et de la construction (DUC) fait état d'un total de 3.612 habitations précaires réparties sur pas moins de 104 sites relevant de 18 daïras sur les 21 que compte la wilaya de Tizi- Ouzou.
Réalisés sur un quota global de 4.400 unités allouées à la wilaya au titre de son programme de résorption progressive de l'habitat précaire (RPHP), ce lot de logements "fera l'objet d'une attribution aux bénéficiaires, dès sa notification, en janvier prochain, aux commissions compétentes", a précisé le chargé de la maîtrise d'ouvrage au niveau de ce promoteur immobilier, en précisant que l'affectation de ces logements, livrés depuis un bon bout de temps, "a tardé pour cause du non-achèvement des travaux de viabilisation primaire et secondaire incombant à d'autres secteurs".
L'APS précise que ces logements sont répartis comme suit : 100 unités pour la commune d'Iferhounene , 50 pour Illoula Oumalou, 40 pour Aït Chaffa, 40 pour Béni Yenni, 30 pour Tirmitine et 10 pour Aït Yahia Moussa. Sur un lot de 3.199 logements en cours de réalisation, le maître d'ouvrage, en l'occurrence l'OPGI , prévoit la réception, durant l'année 2012, de 594 unités ventilées sur les différentes localités de la wilaya, tandis que le reste devrait être livré en 2013, informe l'APS.
"La rareté du foncier public constructible, l'opposition de riverains aux assiettes disponibles, la délocalisation de projets nécessitée par l'équilibrage de la répartition des différents programmes entre les régions, ainsi que le manque de main-d'œuvre qualifiée et l'éloignement des sources d'approvisionnement des chantiers en agrégats" sont à l'origine du retard accusé dans la concrétisation du programme RPHP mis en œuvre depuis 2008 à travers la wilaya, a expliqué l'OPGI.
Sur ce même programme, le lancement de 1.201 autres logements destinés à l'éradication de l'habitat précaire, interviendra en 2012 "dès leur répartition par la commission compétente de wilaya sur des communes", assure l'OPGI.
En 2007, un recensement opéré par la Direction de l'urbanisme et de la construction (DUC) fait état d'un total de 3.612 habitations précaires réparties sur pas moins de 104 sites relevant de 18 daïras sur les 21 que compte la wilaya de Tizi- Ouzou.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.