Présidentielle du 12 décembre: Les élections sont l'unique solution pour sortir de la crise    Poursuite de l'action pour garantir aux enfants tous leurs droits consacrés dans la convention des droits de l'enfant    Le projet de loi sur les hydrocarbures devant la Commission économique du Conseil de la Nation    Colonies israéliennes: rejet international de la position américaine    Agence CNAS d'Alger: Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour maladies professionnelles depuis janvier 2019    CAMPAGNE ELECTORALE : Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : L'Algérie a ratifié 60 accords internationaux du travail    DISTRIBUTION DES 300 LOGEMENTS SOCIAUX A AIN TURCK : Les exclus observent un sit-in devant la Daïra    MASCARA : Arrestation d'un individu pour incendie volontaire    AIN TEMOUCHENT : Un mort et un blessé suite au renversement d'un tracteur    Troisième jour de campagne: les candidats s'engagent à poursuivre la lutte contre la corruption    JSK : Benchérifa «Je demande aux supporters de rester derrière leur équipe»    USMA : Le TAS reporte le verdict et exige le PV du BF    MCA : Les joueurs se sont réunis dans les vestiaires avec Sakhri    Inauguration mercredi d'une nouvelle desserte reliant Alger à Tébessa    L'ethnie sidama vote demain sur son autonomie    Le principal port d'Irak bloqué par les manifestants    Moscou confirme un sommet le 9 décembre à Paris    Des dizaines d'arrestations à travers le pays    Le montant des créances de la Cnas explose    Djellab relève l'importance de donner une valeur ajoutée à la datte algérienne    Les Canaris préparent Saoura et Vita Club    "J'exige un contrat de travail !"    Le lieu et la date du match connus jeudi    L'Algérie, un marché à potentiel    Trois manifestants blessés    Un fourgon fonce dans l'enclave espagnole de Ceuta avec 50 migrants à bord    Le gouvernement évoque une situation «plus calme»    Un enfant de deux ans se noie dans un bassin d'irrigation à Belacel    ACTUCULT    Des conférenciers algériens attendus à Tunis    Une stèle en hommage aux victimes du 17 Octobre 1961 à Bouzeguène    "Ecrire pour se raconter. Variations sur une œuvre"    Transition    "D'un univers à un autre", nouvelle exposition de Khaled Rochdi Bessaih    XIVe Championnat d'Afrique de tir sportif : Quinze pays participent pour des places aux JO    Eliminatoires/CAN-2021 (2e j): l'Algérie assure, les Comores musèlent l'Egypte    Le mal-être de la société vue en jaune    Suivi mitigé de la grève des enseignants du primaire    Recherches dans le domaine de la cancérologie: Mise en lumière des travaux de trois lauréats    Procès boycotté par les avocats: Deux ans de prison ferme requis contre 20 détenus du hirak    MILA : La CNR organise des journées portes ouvertes    Selon l'économiste, Anisse Terai "Les banques publiques algériennes sont réduites au statut de caisses"    Libye : Washington appelle Haftar à cesser son offensive sur Tripoli    M'hamad Khedad : Le discours du roi est une expression d'inquiétude face à la situation au Maroc    Trois condamnations et quatre acquittements    Tebboune professe ses convictions    CONSTANTINE - 16e édition de Dimajazz : Inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le super-héros patriotique de Marvel devient noir
Bd : "Captain America"
Publié dans Le Midi Libre le 31 - 07 - 2014

La maison d'édition américaine Marvel ne cesse de créer la surprise dans l'univers de la bande dessinée.
La maison d'édition américaine Marvel ne cesse de créer la surprise dans l'univers de la bande dessinée.
Après l'annonce de la féminisation du célèbre personnage Thor, le dieu du tonnerre de la mythologie scandinave, Marvel a changé la couleur de peau de Captain America, qui devient noir. Plonger dans l'univers Marvel, c'est découvrir une ribambelle de super-héros et de mutants aux muscles saillants et à la peau blanche. Mais depuis quelques années, les illustrateurs des comic books ont envie de changement - et de conquérir de nouveaux lecteurs.
Cette fois, c'est le personnage emblématique Captain America qui fait peau neuve. Lors de l'émission "The Colbert Report", diffusée aux Etats-Unis, Joe Quesada, le PDG de Marvel, a annoncé que le super-héros aurait bientôt les traits d'un Afro-Américain... que les fans de la BD n'auront, cependant aucun mal à reconnaître. Dépourvu de tout pouvoir, Steve Rogers, qui endossait jusqu'à présent le costume aux couleurs du drapeau américain, doit passer le relais.
C'est son allié Sam Wilson, alias Le Faucon, qui se munit du bouclier quasi-indestructible du super-héros pour faire face à ses ennemis. Mais l'ancien associé du plus patriotique des personnages de Marvel n'est pas le premier héros à la peau noire à se mettre dans la peau de Captain America. En 2003, le personnage éphémère d'Isaiah Bradley lui empruntait déjà sa protection en acier et vibranium dans une édition limitée de la BD.
Du métis afro-hispanique à la super-héroïne musulmane
C'est, désormais, une habitude : les héros se suivent mais ne se ressemblent plus chez Marvel. En 2011, Miles Morales, un métis afrohispanique vivant à New-York, endossait la combinaison de Spider- Man pour remplacer Peter Parker, éliminé par son ennemi juré le Bouffon Vert. Une vraie révolution dans l'univers des comics. Plus récemment, les illustrateurs de la maison d'édition créaient la première super-héroïne musulmane, Kamala Khan.
D'après les scénaristes de Marvel, ces héros issus de la "diversité" prônent l'universalité de la bande-dessinée et le cosmopolitisme de la société américaine. Et en secouent au passage des valeurs conservatrices, pourtant incarnées à l'origine... par le très WASP Captain America.
Après l'annonce de la féminisation du célèbre personnage Thor, le dieu du tonnerre de la mythologie scandinave, Marvel a changé la couleur de peau de Captain America, qui devient noir. Plonger dans l'univers Marvel, c'est découvrir une ribambelle de super-héros et de mutants aux muscles saillants et à la peau blanche. Mais depuis quelques années, les illustrateurs des comic books ont envie de changement - et de conquérir de nouveaux lecteurs.
Cette fois, c'est le personnage emblématique Captain America qui fait peau neuve. Lors de l'émission "The Colbert Report", diffusée aux Etats-Unis, Joe Quesada, le PDG de Marvel, a annoncé que le super-héros aurait bientôt les traits d'un Afro-Américain... que les fans de la BD n'auront, cependant aucun mal à reconnaître. Dépourvu de tout pouvoir, Steve Rogers, qui endossait jusqu'à présent le costume aux couleurs du drapeau américain, doit passer le relais.
C'est son allié Sam Wilson, alias Le Faucon, qui se munit du bouclier quasi-indestructible du super-héros pour faire face à ses ennemis. Mais l'ancien associé du plus patriotique des personnages de Marvel n'est pas le premier héros à la peau noire à se mettre dans la peau de Captain America. En 2003, le personnage éphémère d'Isaiah Bradley lui empruntait déjà sa protection en acier et vibranium dans une édition limitée de la BD.
Du métis afro-hispanique à la super-héroïne musulmane
C'est, désormais, une habitude : les héros se suivent mais ne se ressemblent plus chez Marvel. En 2011, Miles Morales, un métis afrohispanique vivant à New-York, endossait la combinaison de Spider- Man pour remplacer Peter Parker, éliminé par son ennemi juré le Bouffon Vert. Une vraie révolution dans l'univers des comics. Plus récemment, les illustrateurs de la maison d'édition créaient la première super-héroïne musulmane, Kamala Khan.
D'après les scénaristes de Marvel, ces héros issus de la "diversité" prônent l'universalité de la bande-dessinée et le cosmopolitisme de la société américaine. Et en secouent au passage des valeurs conservatrices, pourtant incarnées à l'origine... par le très WASP Captain America.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.