ANP: installation du commandant de l'Ecole d'application de la reconnaissance    Tebboune adresse une instruction aux membres du gouvernement et aux responsables des corps de sécurité    Le manque de médecins gynécologues, justifié par leur choix du secteur privé    Abdelmadjid Merdaci portait Constantine dans son cœur et l'Algérie chevillée au corps    Décès de Abdelmadjid Merdaci: le Président Tebboune présente ses condoléances    Rezig préside une réunion sur la promotion des exportations de services    Le développement des zones d'ombre passe par la promotion de leurs habitants    Le comité de village de Tighilt-Mahmoud perpétue les valeurs de "Tajmaat"    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Le Président opère un mouvement partiel dans le corps diplomatique    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    Cession des biens immobiliers de l'Etat: plus de 747.000 dossiers régularisés    OPEP+: le JMMC confiant dans les perspectives d'évolution du marché pétrolier    Khaled Drareni emprisonné : la liberté d'expression condamnée à Alger.    Abderrahmane Hammad prend ses fonctions à la tête du Comité olympique et sportif algérien    Neghiz plaide la cause de Mebarakou    Recours introduit pour la sanction de Mellal    Régime sec    13,4 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire et de protection, selon l'ONU    Le Bébête Show, version élections US    Fin des épreuves aujourd'hui    13 décès et 232 nouveaux cas en 24 heures    76 harragas interceptés en 24 heures    75 permis de chasse délivrés    Le chef des ex-Farc confesse «haïr» son organisation pour les atrocités commises    Révision constitutionnelle: L'Initiative des forces nationales de réforme appelle à une "large" participation au débat et au vote    Le dernier délai fixé au 5 octobre    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    Le 11 septembre oublié ?    Des critères de diversité pour la catégorie «meilleur film» aux Oscars    La réforme fiscale : pour une performance économique et une efficacité comptable    Crise syrienne : Trump reconnaît avoir envisagé d'«éliminer» Al Assad    Tizi Ouzou : Les distributeurs de lait saisissent les autorités    La France regrette que le gouvernement ne soit toujours pas formé    CORONA, l'ennemi sans nom    La fille des Aurès    Les non-dits    Mahrez a repris les entraînements    Vers l'abolition du règlement de Dublin sur les demandes d'asile    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    La Protection civile dresse son bilan: Plus de 7 millions d'estivants et 7 noyades depuis le 15 août    Détournement, dilapidation de deniers publics...: 8 ans de prison pour Ould-Abbès et 4 pour Barkat    USM Bel-Abbès: Les supporters réclament une société nationale    Paix et subterfuges    Au boulot, citoyens !    Les promesses du ministre des Finances    Le procès en appel de Mahieddine Tahkout reporté    Le Président Tebboune honore un engagement fondamental    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le super-héros patriotique de Marvel devient noir
Bd : "Captain America"
Publié dans Le Midi Libre le 31 - 07 - 2014

La maison d'édition américaine Marvel ne cesse de créer la surprise dans l'univers de la bande dessinée.
La maison d'édition américaine Marvel ne cesse de créer la surprise dans l'univers de la bande dessinée.
Après l'annonce de la féminisation du célèbre personnage Thor, le dieu du tonnerre de la mythologie scandinave, Marvel a changé la couleur de peau de Captain America, qui devient noir. Plonger dans l'univers Marvel, c'est découvrir une ribambelle de super-héros et de mutants aux muscles saillants et à la peau blanche. Mais depuis quelques années, les illustrateurs des comic books ont envie de changement - et de conquérir de nouveaux lecteurs.
Cette fois, c'est le personnage emblématique Captain America qui fait peau neuve. Lors de l'émission "The Colbert Report", diffusée aux Etats-Unis, Joe Quesada, le PDG de Marvel, a annoncé que le super-héros aurait bientôt les traits d'un Afro-Américain... que les fans de la BD n'auront, cependant aucun mal à reconnaître. Dépourvu de tout pouvoir, Steve Rogers, qui endossait jusqu'à présent le costume aux couleurs du drapeau américain, doit passer le relais.
C'est son allié Sam Wilson, alias Le Faucon, qui se munit du bouclier quasi-indestructible du super-héros pour faire face à ses ennemis. Mais l'ancien associé du plus patriotique des personnages de Marvel n'est pas le premier héros à la peau noire à se mettre dans la peau de Captain America. En 2003, le personnage éphémère d'Isaiah Bradley lui empruntait déjà sa protection en acier et vibranium dans une édition limitée de la BD.
Du métis afro-hispanique à la super-héroïne musulmane
C'est, désormais, une habitude : les héros se suivent mais ne se ressemblent plus chez Marvel. En 2011, Miles Morales, un métis afrohispanique vivant à New-York, endossait la combinaison de Spider- Man pour remplacer Peter Parker, éliminé par son ennemi juré le Bouffon Vert. Une vraie révolution dans l'univers des comics. Plus récemment, les illustrateurs de la maison d'édition créaient la première super-héroïne musulmane, Kamala Khan.
D'après les scénaristes de Marvel, ces héros issus de la "diversité" prônent l'universalité de la bande-dessinée et le cosmopolitisme de la société américaine. Et en secouent au passage des valeurs conservatrices, pourtant incarnées à l'origine... par le très WASP Captain America.
Après l'annonce de la féminisation du célèbre personnage Thor, le dieu du tonnerre de la mythologie scandinave, Marvel a changé la couleur de peau de Captain America, qui devient noir. Plonger dans l'univers Marvel, c'est découvrir une ribambelle de super-héros et de mutants aux muscles saillants et à la peau blanche. Mais depuis quelques années, les illustrateurs des comic books ont envie de changement - et de conquérir de nouveaux lecteurs.
Cette fois, c'est le personnage emblématique Captain America qui fait peau neuve. Lors de l'émission "The Colbert Report", diffusée aux Etats-Unis, Joe Quesada, le PDG de Marvel, a annoncé que le super-héros aurait bientôt les traits d'un Afro-Américain... que les fans de la BD n'auront, cependant aucun mal à reconnaître. Dépourvu de tout pouvoir, Steve Rogers, qui endossait jusqu'à présent le costume aux couleurs du drapeau américain, doit passer le relais.
C'est son allié Sam Wilson, alias Le Faucon, qui se munit du bouclier quasi-indestructible du super-héros pour faire face à ses ennemis. Mais l'ancien associé du plus patriotique des personnages de Marvel n'est pas le premier héros à la peau noire à se mettre dans la peau de Captain America. En 2003, le personnage éphémère d'Isaiah Bradley lui empruntait déjà sa protection en acier et vibranium dans une édition limitée de la BD.
Du métis afro-hispanique à la super-héroïne musulmane
C'est, désormais, une habitude : les héros se suivent mais ne se ressemblent plus chez Marvel. En 2011, Miles Morales, un métis afrohispanique vivant à New-York, endossait la combinaison de Spider- Man pour remplacer Peter Parker, éliminé par son ennemi juré le Bouffon Vert. Une vraie révolution dans l'univers des comics. Plus récemment, les illustrateurs de la maison d'édition créaient la première super-héroïne musulmane, Kamala Khan.
D'après les scénaristes de Marvel, ces héros issus de la "diversité" prônent l'universalité de la bande-dessinée et le cosmopolitisme de la société américaine. Et en secouent au passage des valeurs conservatrices, pourtant incarnées à l'origine... par le très WASP Captain America.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.