Andy Delort seul absent pour le déplacement de Montpellier à Reims    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 15ème journée    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    L'avocat de Blida libéré hier    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"L'ANP doit préserver la stabilité et la sécurité de l'Algérie"
LE général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah :
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 03 - 2015

Conformément aux dispositions du décret présidentiel numéro 05-364 du 26 septembre 2005 portant création de l'Ecole supérieure de guerre, notamment son article 11, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire a présidé, hier, le conseil d'orientation de l'Ecole supérieure de guerre.
Conformément aux dispositions du décret présidentiel numéro 05-364 du 26 septembre 2005 portant création de l'Ecole supérieure de guerre, notamment son article 11, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire a présidé, hier, le conseil d'orientation de l'Ecole supérieure de guerre.
Le général de corps d'armée a ouvert les travaux par une allocution dans laquelle il a réitéré l'importance que revêt cette rencontre coïncidant avec la commémoration, par le peuple algérien, du 53e anniversaire de la fête de la Victoire, avant de rappeler les missions constitutionnelles que l'Armée nationale populaire se doit d'honorer.
Il s'agit explique-t-il de « garantir la sécurité et la stabilité de l'Algérie et préserver son indépendance et l'intégrité de son territoire national ». Un principe qui explique-t-il, « représente le fond même des nobles missions constitutionnelles que l'ANP, digne héritière de l'Armée de libération nationale, se doit d'honorer, s'appuyant sur l'aide d'Allah le Tout-Puissant, ensuite sur une ressource humaine hautement qualifiée », qui est considérée comme la garantie à même de mener à bien ces nobles missions convenablement.
« En parlant de haute qualification, poursuit Ahmed Gaïd Salah, nous pensons indéniablement à l'Ecole supérieure de guerre, à laquelle revient le rôle, voire le privilège, de former une élite militaire prestigieuse apte à développer des études dans tous les domaines militaires et les élever à des étapes plus avancées. Ce qui contribuera à l'approfondissement et l'enrichissement de différents domaines et spécialisations, notamment opérationnels et stratégiques. »
Le général de corps d'armée a, également, évoqué le rôle qui incombe à l'Ecole supérieure de guerre, et les efforts consentis afin de développer les méthodes d'enseignement, et promouvoir le parcours de formation, de recherche et d'études, de manière à former des cadres ayant de hautes compétences opérationnelles, capables de garantir une planification stratégique et opérationnelle et commander les grandes unités avec aptitude.
Cette élite, dira-t-il, à laquelle « il appartient de faire preuve d'une interaction solide et forte avec son environnement cognitif et de recherche, d'un riche savoir, d'une perspicacité et d'une vision judicieuse, de telle façon qu'elle soit capable de prospecter les complications que les défis du futur, proche et lointain, et d'examiner l'ensemble des indicateurs et les évolutions des évènements avec toutes leurs constantes et variables, ce qui permettra une lecture correcte et judicieuse, au regard de leurs motivations et dimensions, et une vigilance et conscience quant à leurs intentions et objectifs. »
« Telle est la vision stratégique que nous visons, conformément aux instructions du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et espérons que grâce à elle nous appréhenderons avec perspicacité les mécanismes de solutions anticipatives de tous les défis que nous rencontrons, afin que l'Armée nationale populaire demeure aux côtés de sa profondeur populaire, le bouclier protecteur de l'Algérie et le garant de sa sécurité et de sa stabilité », ajoutera-t-il.
Dans ce sillage le général de corps d'armée a valorisé l'effort fourni par le commandement et les cadres de cette école, qui ont prouvé leur capacité à réaliser les résultats escomptés, en les exhortant à oeuvrer activement et avec persévérance et à redoubler d'efforts au service de l'Armée nationale populaire et de la gloire de l'Algérie.
Ahmed Gaïd Salah a, ensuite, procédé à la visite et à l'inauguration de quelques structures administratives et pédagogiques, à l'instar du centre de formation des systèmes d'information et de commandement, ainsi que le centre de simulation de jeux de guerre, qui est un moyen technologique et pédagogique développé permettant de simuler le champs des actions militaires, et mettant son utilisateur dans un contexte proche de la réalité des guerres modernes.
Le général de corps d'armée a ouvert les travaux par une allocution dans laquelle il a réitéré l'importance que revêt cette rencontre coïncidant avec la commémoration, par le peuple algérien, du 53e anniversaire de la fête de la Victoire, avant de rappeler les missions constitutionnelles que l'Armée nationale populaire se doit d'honorer.
Il s'agit explique-t-il de « garantir la sécurité et la stabilité de l'Algérie et préserver son indépendance et l'intégrité de son territoire national ». Un principe qui explique-t-il, « représente le fond même des nobles missions constitutionnelles que l'ANP, digne héritière de l'Armée de libération nationale, se doit d'honorer, s'appuyant sur l'aide d'Allah le Tout-Puissant, ensuite sur une ressource humaine hautement qualifiée », qui est considérée comme la garantie à même de mener à bien ces nobles missions convenablement.
« En parlant de haute qualification, poursuit Ahmed Gaïd Salah, nous pensons indéniablement à l'Ecole supérieure de guerre, à laquelle revient le rôle, voire le privilège, de former une élite militaire prestigieuse apte à développer des études dans tous les domaines militaires et les élever à des étapes plus avancées. Ce qui contribuera à l'approfondissement et l'enrichissement de différents domaines et spécialisations, notamment opérationnels et stratégiques. »
Le général de corps d'armée a, également, évoqué le rôle qui incombe à l'Ecole supérieure de guerre, et les efforts consentis afin de développer les méthodes d'enseignement, et promouvoir le parcours de formation, de recherche et d'études, de manière à former des cadres ayant de hautes compétences opérationnelles, capables de garantir une planification stratégique et opérationnelle et commander les grandes unités avec aptitude.
Cette élite, dira-t-il, à laquelle « il appartient de faire preuve d'une interaction solide et forte avec son environnement cognitif et de recherche, d'un riche savoir, d'une perspicacité et d'une vision judicieuse, de telle façon qu'elle soit capable de prospecter les complications que les défis du futur, proche et lointain, et d'examiner l'ensemble des indicateurs et les évolutions des évènements avec toutes leurs constantes et variables, ce qui permettra une lecture correcte et judicieuse, au regard de leurs motivations et dimensions, et une vigilance et conscience quant à leurs intentions et objectifs. »
« Telle est la vision stratégique que nous visons, conformément aux instructions du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et espérons que grâce à elle nous appréhenderons avec perspicacité les mécanismes de solutions anticipatives de tous les défis que nous rencontrons, afin que l'Armée nationale populaire demeure aux côtés de sa profondeur populaire, le bouclier protecteur de l'Algérie et le garant de sa sécurité et de sa stabilité », ajoutera-t-il.
Dans ce sillage le général de corps d'armée a valorisé l'effort fourni par le commandement et les cadres de cette école, qui ont prouvé leur capacité à réaliser les résultats escomptés, en les exhortant à oeuvrer activement et avec persévérance et à redoubler d'efforts au service de l'Armée nationale populaire et de la gloire de l'Algérie.
Ahmed Gaïd Salah a, ensuite, procédé à la visite et à l'inauguration de quelques structures administratives et pédagogiques, à l'instar du centre de formation des systèmes d'information et de commandement, ainsi que le centre de simulation de jeux de guerre, qui est un moyen technologique et pédagogique développé permettant de simuler le champs des actions militaires, et mettant son utilisateur dans un contexte proche de la réalité des guerres modernes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.