Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Coronavirus: "L'Algérie a élevé son niveau d'alerte"    Anniversaire de la proclamation de la RASD: élan de soutien au droit à l'autodétermination    Tunisie: L'ARP accorde sa confiance au gouvernement d'Elyès Fakhfakh    Tribunal Sidi M'hamed: Kamel Chikhi dit "El-bouchi" condamné à 8 ans de prison ferme    Pas de cadeaux pour Chenine    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Le ministère du Commerce met de l'ordre    Hausse du nombre des nouveaux inscrits    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    T'es pas mon frère !    Rassemblement de protestation des Patriotes    Escrime/Championnats d'Afrique: deux nouvelles médailles pour les Algériens    Berraf officialise son départ    Agenda sportif du week-end    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    Bekrar qualifié chez les réserves de l'ESS    Aït Djoudi : "Le NAHD, c'est fini !"    ASO-PAC pour ouvrir le bal    PT : "Le régime n'a pas changé"    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Entre panique et mesures d'urgence    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    Accident mortel à Béni-Saf    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    ACTUCULT    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    "L'œuvre de Mammeri est toujours vivante"    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Article 63 et binationalité, Massinissa ou Jugurtha ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fidélité envers les chouhada
L'opérette "novembre Sidjil el Khouloud"
Publié dans Le Midi Libre le 28 - 11 - 2018

présentée dimanche à la salle de spectacles Ahmed-Bey de Constantine, se veutun message de fidélité et reconnaissanceaux sacrifices des chouhada de la révolutionet de détermination à poursuivre lamarche de l'édification entamée
présentée dimanche à la salle de spectacles Ahmed-Bey de Constantine, se veutun message de fidélité et reconnaissanceaux sacrifices des chouhada de la révolutionet de détermination à poursuivre lamarche de l'édification entamée
depuisl'Indépendance.D'une durée d'une heure, le spectacle,présenté en présence du ministre desRessources en eau, Hocine Necib dans lecadre de la commémoration du 64e anniversairede la Révolution libératrice, meten lumière les sacrifices énormesconsentis par l'ensemble des catégoriesdu peuple algérien durant son combatpour l'Indépendance.Produite par l'Office national pour la culture et l'information (ONCI),
l'oeuvre est une mosaïque de musique, de chorégraphie, d'effets sonores et de lumières mise en scène par une centaine d'artistes. Réalisée par le jeune Moussa Noune,l'oeuvre suivie par un public nombreux de toutes les classes d'âge, évoque les principaux moments historiques de l'Histoire de l'Algérie et la ferme détermination du peuple algérien dans la défense de son sol et de son identité face à l'occupation française jusqu'à la révolution de novembre. Le spectacle met en évidence le moment crucial de la mise en oeuvre de
la charte de réconciliation nationale et de la paix initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour tourner la page de la décennie noire qui avait ensanglantée le pays et ouvrir une autre pagede paix, faite de stabilité et de reprise de la marche de l'édification et du développement. L'opérette Novembre Sidjil El khouloud a enchanté l'assistance qui n'a pas ménagé ses applaudissements et les youyou traduisant son attachement à lapatrie.
depuisl'Indépendance.D'une durée d'une heure, le spectacle,présenté en présence du ministre desRessources en eau, Hocine Necib dans lecadre de la commémoration du 64e anniversairede la Révolution libératrice, meten lumière les sacrifices énormesconsentis par l'ensemble des catégoriesdu peuple algérien durant son combatpour l'Indépendance.Produite par l'Office national pour la culture et l'information (ONCI),
l'oeuvre est une mosaïque de musique, de chorégraphie, d'effets sonores et de lumières mise en scène par une centaine d'artistes. Réalisée par le jeune Moussa Noune,l'oeuvre suivie par un public nombreux de toutes les classes d'âge, évoque les principaux moments historiques de l'Histoire de l'Algérie et la ferme détermination du peuple algérien dans la défense de son sol et de son identité face à l'occupation française jusqu'à la révolution de novembre. Le spectacle met en évidence le moment crucial de la mise en oeuvre de
la charte de réconciliation nationale et de la paix initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour tourner la page de la décennie noire qui avait ensanglantée le pays et ouvrir une autre pagede paix, faite de stabilité et de reprise de la marche de l'édification et du développement. L'opérette Novembre Sidjil El khouloud a enchanté l'assistance qui n'a pas ménagé ses applaudissements et les youyou traduisant son attachement à lapatrie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.