1541 magistrats chargés de présider les commissions électorales    Le MCO et la JSS se neutralisent    Le CHT Oran, un modèle de réussite du sport scolaire    Installation du groupe parlementaire d'amitié «Algérie-Cuba»    «La politique de réconciliation nationale est exposée»    Une réunion pour renforcer davantage les relations    Chine La croissance du PIB au 4e trimestre au plus bas depuis 2009    Aviation : La production d'Airbus sur les terres de Boeing va monter en flèche    Quatorze propositions aux futurs candidats à l'élection présidentielles du 18 avril 2019    L'Autorité palestinienne va refuser toute aide américaine    La force et la volonté du peuple sahraoui briseront les projets de l'occupant marocain    Flambée de violence dans le Nord-Est, des milliers de déplacés    Face aux "menaces" : Macron et Merkel signent un traité de convergence    Sahel: Le changement climatique exacerbe les conflits intercommunautaires (CICR)    Forum économique de Davos : Messahel met en exergue les efforts de l'Algérie pour la stabilité régionale    Gaïd Salah : "L'ANP réunira tous les facteurs de la stabilité et de la sécurité en vue de l'élection présidentielle"    L'expert Ait Chérif plaide pour une transition énergétique urgente    Mehdi Abid Charef bientôt sur les terrains de football ?    Sit-in devant les directions de l'éducation    Par manque de professionnels, le poisson devient rare sur le marché    La criminalité générale en baisse    Les femmes encore reléguées au second plan    La confluence des poètes accroît le niveau de leur créativité    Une possible œuvre de Banksy émeut les Japonais    Le trafic aérien continue de baisser    Chutes de neige au centre et à l'est du pays    Ça se bouscule au portillon    Gaïd Salah revient sur l'attaque terroriste de Tiguentourine    Le DG annonce un retour à la stabilisation du déficit    Ce rivage, où on avance sur le silence* : Abdallah Benanteur    Gaïd Salah: la vigilance constitue “l'un des piliers intrinsèques de réussite”    BECHAR : Plus de 2,5 tonnes de kif saisies au sud-ouest    Plusieurs infractions enregistrées en 2018 à Relizane    Dame Coupe n'abandonne pas ses caprices    Le DEN/FAN explique sa démission    Le huis clos pour la JS Kabylie et l'ASMO    «Les élections en Algérie ne donnent ni légitimité, ni pouvoir»    Jusqu'à la fin des temps, de Yasmine Chouikh, en compétition au 26e Fespaco    Le mythe démonté    ELECTIONS, HARGA ET LE RESTE    Davos: Messahel s'entretient avec le chef du Gouvernement tunisien Youssef Chahed    Organisée par la SDA de Belouizdad : Une campagne de sensibilisation sur le monoxyde de carbone    Protestation au Soudan : Pourquoi Omar El Béchir n'est pas inquiété    L'autre inflation    Aïn Assel: Un ouvrier écrasé par un compacteur    En perspective des JM 2021: Vaste opération de réhabilitation du CREPS d'Aïn El Turck    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité
Présidentielle 2019 :s initiatives politiques de taj et du msp
Publié dans Le Midi Libre le 10 - 12 - 2018

Les partis de l'alliance présidentielle poursuivent leur rencontres, à travers, notamment, l'instance de coordination instituée lors de la rencontre au sommet des dirigeants des partis politiques.
Les partis de l'alliance présidentielle poursuivent leur rencontres, à travers, notamment, l'instance de coordination instituée lors de la rencontre au sommet des dirigeants des partis politiques.
C'est au siège du RND, que cette instance a tenu, hier, sa deuxièmeréunion après celle abritée par leFLN au mois de novembre dernier. Dansle communiqué sanctionnant les travauxde cette rencontre, les quatre partis, àsavoir, le FLN, le RND, le MPA et TAJ,n'ont pas fait l'impasse sur les initiatives politiques qui foisonnent sur la scène politiquenationale ces derniers temps. "Lespartis de l'alliance présidentielle sont disposésà examiner toutes les propositionset initiatives politiques qui visent à l'approfondissementet au parachèvement duprocessus des réformes politiques, entaméespar son excellence, le président de laRépublique, ainsi que le renouvellementdu projet économique pour l'avenir dupays, et qui visent aussi à la préservationde la stabilité … ", indique, en effet, lecommuniqué.
Ce passage du communiqué, indiquent d'ores et déjà de nombreux observateurs, fait incontestablement allusionaux deux initiatives présentées par le
MSP, et par le parti de TAJ qui fait d'ailleurspartie de l'alliance présidentielle. Pour rappel, le MSP a proposé, dans lecadre de la quête d'une entente nationale, lereport des élections présidentielles alors
que le parti de TAJ a , quant à lui, soumisl'idée d'une conférence nationale laquelle,dans les faits, entérinerait l' idée du reportde la même échéance électorale, prévuenormalement au mois d'avril prochain.Cette première réponse collective, quoiqueexprimée avec prudence, pourrait constituerune première ouverture en direction deces deux initiatives qui ont focalisées l'attentionde l'ensemble des analystes et ce, contrairement aux premières réactions qui étaient très réservées. Le MPA est allé encore loin en indiquant,
par la voix de son président, qu'il n'accepterait aucune initiative. Par ailleurs, les 4 partis de l'alliance présidentielle ont lancé un appel à l'ensemble des formations politiques pour "la préservation de la stabilité" du pays. ils ont rappelé, que "les manoeuvres politiciennes visaient la +stabilité du pays+ et la démoralisation du peuple". Le communiqué a repris, dans ce cadre, des extraits du message du président de la République lu à l'occasion de la réunion gouvernement-walis.
Réitérant son soutien au président de la République l'alliance présidentielle a dénoncé les "thèses défaitistes" véhiculées par des partis qui prônent "le déni et l'ingratitude" "qui n'ont pour objectif que de retarder la marche du pays". Ce communiqué, qui a pris le soi de réitérer le soutien de l'alliance au président Bouteflika, n'a pas, en revanche, évoqué le 5e mandat et n'a fait aucun appel à la "continuité". Notons qu'il a été annoncé que la prochaine rencontre, dont la date n'a pas été fixée, aura lieu au siège du parti de TAJ .
C'est au siège du RND, que cette instance a tenu, hier, sa deuxièmeréunion après celle abritée par leFLN au mois de novembre dernier. Dansle communiqué sanctionnant les travauxde cette rencontre, les quatre partis, àsavoir, le FLN, le RND, le MPA et TAJ,n'ont pas fait l'impasse sur les initiatives politiques qui foisonnent sur la scène politiquenationale ces derniers temps. "Lespartis de l'alliance présidentielle sont disposésà examiner toutes les propositionset initiatives politiques qui visent à l'approfondissementet au parachèvement duprocessus des réformes politiques, entaméespar son excellence, le président de laRépublique, ainsi que le renouvellementdu projet économique pour l'avenir dupays, et qui visent aussi à la préservationde la stabilité … ", indique, en effet, lecommuniqué.
Ce passage du communiqué, indiquent d'ores et déjà de nombreux observateurs, fait incontestablement allusionaux deux initiatives présentées par le
MSP, et par le parti de TAJ qui fait d'ailleurspartie de l'alliance présidentielle. Pour rappel, le MSP a proposé, dans lecadre de la quête d'une entente nationale, lereport des élections présidentielles alors
que le parti de TAJ a , quant à lui, soumisl'idée d'une conférence nationale laquelle,dans les faits, entérinerait l' idée du reportde la même échéance électorale, prévuenormalement au mois d'avril prochain.Cette première réponse collective, quoiqueexprimée avec prudence, pourrait constituerune première ouverture en direction deces deux initiatives qui ont focalisées l'attentionde l'ensemble des analystes et ce, contrairement aux premières réactions qui étaient très réservées. Le MPA est allé encore loin en indiquant,
par la voix de son président, qu'il n'accepterait aucune initiative. Par ailleurs, les 4 partis de l'alliance présidentielle ont lancé un appel à l'ensemble des formations politiques pour "la préservation de la stabilité" du pays. ils ont rappelé, que "les manoeuvres politiciennes visaient la +stabilité du pays+ et la démoralisation du peuple". Le communiqué a repris, dans ce cadre, des extraits du message du président de la République lu à l'occasion de la réunion gouvernement-walis.
Réitérant son soutien au président de la République l'alliance présidentielle a dénoncé les "thèses défaitistes" véhiculées par des partis qui prônent "le déni et l'ingratitude" "qui n'ont pour objectif que de retarder la marche du pays". Ce communiqué, qui a pris le soi de réitérer le soutien de l'alliance au président Bouteflika, n'a pas, en revanche, évoqué le 5e mandat et n'a fait aucun appel à la "continuité". Notons qu'il a été annoncé que la prochaine rencontre, dont la date n'a pas été fixée, aura lieu au siège du parti de TAJ .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.