DEPOT DE DOSSIERS DE CANDIDATURE : 6 postulants ont demandé un rendez-vous    Drapeau amazigh : Quatre détenus devant le juge au tribunal de Sidi M'hamed    CNAS : Le système de gouvernance critiqué    PROPOS DE SAADANI SUR LE SAHARA OCCIDENTAL : Le gouvernement réagit    TIZI-OUZOU : Un jeune de 26 ans sauvagement assassiné à Boghni    ECOLE PRIMAIRE ‘'CHEIKH ABDERRAHMANE DISSI ‘' A MOSTAGANEM : La surcharge de deux classes irrite les parents d'élèves    GROUPEMENT DE GENDARMERIE DE MOSTAGANEM : Saisie de 7440 comprimés de psychotropes sur la RN°11    Real Madrid: contre Galatasaray, Zidane joue gros...    Des enseignants protestent devant le siège du ministère de l'Education    Londres demande officiellement le report du Brexit    La police disperse les manifestants à Hong Kong    L'autre révolution des Tunisiens    Les Libanais crient liberté, révolution    Daesh derrière le bouclier d'Erdogan    Une coordination internationale de la diaspora installée le 1er novembre    Le football local victime de bricolage    L'Algérie dans le groupe D en compagnie du Maroc    Taoufik Makhloufi et Walid Bidani honorés à Alger    Championnats du monde de Karaté Do (Cadets-juniors et espoirs)    D'autres actions des supporters en vue    Appel à l'arrêt de «l'instrumentalisation de la justice»    Des «GAG» à plus de 10 milliards de DA par le Conseil des ministres…    Djaballah poursuit en justice Tahar Missoum    Pedro Sanchez sous pression de la droite en Espagne    "Synapse" de Noureddine Zerrouki en compétition officielle    L'Afrique dans toute sa splendeur    Un espace de tous les arts    Esquisse d'une subversion plombée par la justification    Le mouvement littéraire en Algérie affecté par l'absence de critique    Participation du Crasc d'Oran avec la présentation de 4 nouvelles publications    Monaco : Des stats impressionnantes pour le duo Ben Yedder-Slimani    Saisie de plus de 47 kg de kif traité    Près de 240 nouveaux cas depuis le début de l'année: Campagne de sensibilisation sur le dépistage du cancer du sein    LA SANTE ENTRE L'EPICERIE ET LE MOUROIR    Le PDG d'Air Algérie à l'APS: La sécurité des avions, les prix des billets et la réduction des effectifs    Visioconférence à l'Ecole supérieure de police «Ali Tounsi»: Unification de la terminologie sécuritaire utilisée dans les médias    «Papicha» ou le drame de la censure?    M'SILA : Pose de 514 km de câbles de fibres optiques en 2019    Guerre drogue au Mexique: Un fils du Mexicain "El Chapo" arrêté, puis libéré par des narcos surarmés    L'euro et le yuan remplaceront-ils le dollar pour les prêts extérieurs de la Russie en 2020?    Salah-eddine Dahmoune met en garde la "fitna"    Grand prix Chantal Biya de cyclisme au Cameroun : L'Algérien Azzedine Lagab toujours en tête    Finances: M. Loukal aux plénières des Assemblées annuelles de la BM et du FMI à Washington    Bordj-Bou-Arreridj : Réunion du Conseil exécutif de la wilaya    Recul de la facture d'importation    Sonatrach explique son projet    Six candidats prennent rendez-vous    Priorité aux jeunes auteurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle usine d'assemblage automobile inaugurée
Batna
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 12 - 2018

BAIC Industrie Internationale Algérie, partenaire dugroupe public chinois BAIC,a inauguré, hier, une usined'assemblage automobile àBatna, en présence duministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.
BAIC Industrie Internationale Algérie, partenaire dugroupe public chinois BAIC,a inauguré, hier, une usined'assemblage automobile àBatna, en présence duministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.
L'usine s'étale, selon un communiqué de l'entreprise, sur une superficiede 3 hectares, dont un bâti de8.000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montageéquipée d'une chaîne robotisée et deséquipements semi-automatiques.L'usine comprend aussi une ligne desvérifications, pour effectuer des tests decontrôle de conformité du véhicule (suspension,système de freinage, systèmede correction de trajectoire automatique,étanchéité, etc)..
.BAIC Batna est considérée comme lapremière usine d'assemblage CKD devéhicules particuliers portant un labelchinois, en Algérie. Elle assemblera 5modèles de voitures. La production globaleatteindra les 30.000 unités fin2019, pour arriver à 180.000 unités en 2021.
Des véhicules commercialisés à partir de janvier 2019
"Pour cette première phase, 5 modèles BAIC, assemblés dans cette usine, seront commercialisés à partir de janvier2019, à savoir, la BAIC X25 dans uneversion équipée d'une boîte à vitessemanuelle et une autre en automatique, aux côtés de la BAIC X35, le BJ40, la BAIC D20 et un Pick-UP", est-il précisédans le communiqué. L'usine de BAIC Batna a été conçue pour la réalisation de procès d'assemblage en CKD, avec un taux d'intégration de 26 %, en partenariat avec quatre sous-traitantslocaux, dont IRIS Pneus et une société spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. "Ce taux d'intégration a été obtenu aussi grâce au code d'identification du constructeur attribué par SAE International, un organisme international basé aux Etats-Unis.
Ce code permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Dans l'objectif de se mettre en conformité avec la réglementation, et dépasser au plus vite le seuil des 40% de taux d'intégration, il est prévu par BAIC Industrie Internationale Algérie, avec son partenaire chinois, le développement d'une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l'usine, dans ledomaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs", estil indiqué dans le communiqué. L'usine, qui débute avec 180 salariés, aura 1.000 employés en mars 2018. Onze ingénieurs, chinois et coréens, dépêchés par le constructeur, assureront sur place des programmes de formation et d'encadrement.
"Le véhicule le moins cher du marché"
En marge de l'inauguration, Noureddine Sariak, directeur général de BAIC Industrie InternationaleAlgérie, a déclaré que les véhicules seront vendus en TTC, "en attendant l'accord du CNI (Centre national de l'investissement)". Selon lui, la marque proposera "le véhicule le moins cher du marché, dont l'entrée de gamme, à savoir BAIC D-20 au prix de 1.250.000 dinars". La BAIC X25 sera proposée en deux niveaux definition, X25 Confort en BVM à 1.750.000 DA, et en BVA à 1.900.000 DA, et la X25 Elite à 1.999.900 DA. La X35, en finition confort, sera proposée à2.390.000 DA,
la BJ40 en BVM et BVA, sera cédée, respectivement, au prix de 4.800.000 DA et de 5.400.000 DA TTC. "La BJ40 se décline également dans la finition Elite avec boite automatique, sera proposée à 5.800.000 DA. Le Pick-Up BAIC, sera proposé en version 4×2 à 3.400.000 DA, et en version 4×4, à de 3.600.000 DA, avec uneremise 300.000 DA de remise au lancement", a encore indiqué l'entreprise. Tous les véhicules BAIC assemblés au niveau de l'usine de Batna, seront garantis5 ans.
Exportation vers la Tunisie en début d'année
BAIC Algérie a été autorisée à exporter jusqu'à 50% de sa production vers le Moyen-Orient et Afrique du Nord. Descontrats ont été signés avec des partenaires en Egypte, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie.Selon M. Sariak, la première expédition se fera vers la Tunisie en janvier 2019.L'Eurl Sariak Auto Handler est l'actionnaire principal dans la joint-venture BAIC Industrie Internationale Algérie. Le BAIC Group (Beijing Automotive Industry Holding) détient une participationminoritaire à hauteur de 10%.
L'usine s'étale, selon un communiqué de l'entreprise, sur une superficiede 3 hectares, dont un bâti de8.000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montageéquipée d'une chaîne robotisée et deséquipements semi-automatiques.L'usine comprend aussi une ligne desvérifications, pour effectuer des tests decontrôle de conformité du véhicule (suspension,système de freinage, systèmede correction de trajectoire automatique,étanchéité, etc)..
.BAIC Batna est considérée comme lapremière usine d'assemblage CKD devéhicules particuliers portant un labelchinois, en Algérie. Elle assemblera 5modèles de voitures. La production globaleatteindra les 30.000 unités fin2019, pour arriver à 180.000 unités en 2021.
Des véhicules commercialisés à partir de janvier 2019
"Pour cette première phase, 5 modèles BAIC, assemblés dans cette usine, seront commercialisés à partir de janvier2019, à savoir, la BAIC X25 dans uneversion équipée d'une boîte à vitessemanuelle et une autre en automatique, aux côtés de la BAIC X35, le BJ40, la BAIC D20 et un Pick-UP", est-il précisédans le communiqué. L'usine de BAIC Batna a été conçue pour la réalisation de procès d'assemblage en CKD, avec un taux d'intégration de 26 %, en partenariat avec quatre sous-traitantslocaux, dont IRIS Pneus et une société spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. "Ce taux d'intégration a été obtenu aussi grâce au code d'identification du constructeur attribué par SAE International, un organisme international basé aux Etats-Unis.
Ce code permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Dans l'objectif de se mettre en conformité avec la réglementation, et dépasser au plus vite le seuil des 40% de taux d'intégration, il est prévu par BAIC Industrie Internationale Algérie, avec son partenaire chinois, le développement d'une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l'usine, dans ledomaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs", estil indiqué dans le communiqué. L'usine, qui débute avec 180 salariés, aura 1.000 employés en mars 2018. Onze ingénieurs, chinois et coréens, dépêchés par le constructeur, assureront sur place des programmes de formation et d'encadrement.
"Le véhicule le moins cher du marché"
En marge de l'inauguration, Noureddine Sariak, directeur général de BAIC Industrie InternationaleAlgérie, a déclaré que les véhicules seront vendus en TTC, "en attendant l'accord du CNI (Centre national de l'investissement)". Selon lui, la marque proposera "le véhicule le moins cher du marché, dont l'entrée de gamme, à savoir BAIC D-20 au prix de 1.250.000 dinars". La BAIC X25 sera proposée en deux niveaux definition, X25 Confort en BVM à 1.750.000 DA, et en BVA à 1.900.000 DA, et la X25 Elite à 1.999.900 DA. La X35, en finition confort, sera proposée à2.390.000 DA,
la BJ40 en BVM et BVA, sera cédée, respectivement, au prix de 4.800.000 DA et de 5.400.000 DA TTC. "La BJ40 se décline également dans la finition Elite avec boite automatique, sera proposée à 5.800.000 DA. Le Pick-Up BAIC, sera proposé en version 4×2 à 3.400.000 DA, et en version 4×4, à de 3.600.000 DA, avec uneremise 300.000 DA de remise au lancement", a encore indiqué l'entreprise. Tous les véhicules BAIC assemblés au niveau de l'usine de Batna, seront garantis5 ans.
Exportation vers la Tunisie en début d'année
BAIC Algérie a été autorisée à exporter jusqu'à 50% de sa production vers le Moyen-Orient et Afrique du Nord. Descontrats ont été signés avec des partenaires en Egypte, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie.Selon M. Sariak, la première expédition se fera vers la Tunisie en janvier 2019.L'Eurl Sariak Auto Handler est l'actionnaire principal dans la joint-venture BAIC Industrie Internationale Algérie. Le BAIC Group (Beijing Automotive Industry Holding) détient une participationminoritaire à hauteur de 10%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.