Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Pétrole : le prix du panier des bruts de l'OPEP à 21,19 dollars    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    Lourd impact financier pour Air Algérie    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    Situation des prisonniers sahraouis dans les geôles marocaines : Le Front Polisario alerte Human Rights Watch    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle usine d'assemblage automobile inaugurée
Batna
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 12 - 2018

BAIC Industrie Internationale Algérie, partenaire dugroupe public chinois BAIC,a inauguré, hier, une usined'assemblage automobile àBatna, en présence duministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.
BAIC Industrie Internationale Algérie, partenaire dugroupe public chinois BAIC,a inauguré, hier, une usined'assemblage automobile àBatna, en présence duministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.
L'usine s'étale, selon un communiqué de l'entreprise, sur une superficiede 3 hectares, dont un bâti de8.000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montageéquipée d'une chaîne robotisée et deséquipements semi-automatiques.L'usine comprend aussi une ligne desvérifications, pour effectuer des tests decontrôle de conformité du véhicule (suspension,système de freinage, systèmede correction de trajectoire automatique,étanchéité, etc)..
.BAIC Batna est considérée comme lapremière usine d'assemblage CKD devéhicules particuliers portant un labelchinois, en Algérie. Elle assemblera 5modèles de voitures. La production globaleatteindra les 30.000 unités fin2019, pour arriver à 180.000 unités en 2021.
Des véhicules commercialisés à partir de janvier 2019
"Pour cette première phase, 5 modèles BAIC, assemblés dans cette usine, seront commercialisés à partir de janvier2019, à savoir, la BAIC X25 dans uneversion équipée d'une boîte à vitessemanuelle et une autre en automatique, aux côtés de la BAIC X35, le BJ40, la BAIC D20 et un Pick-UP", est-il précisédans le communiqué. L'usine de BAIC Batna a été conçue pour la réalisation de procès d'assemblage en CKD, avec un taux d'intégration de 26 %, en partenariat avec quatre sous-traitantslocaux, dont IRIS Pneus et une société spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. "Ce taux d'intégration a été obtenu aussi grâce au code d'identification du constructeur attribué par SAE International, un organisme international basé aux Etats-Unis.
Ce code permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Dans l'objectif de se mettre en conformité avec la réglementation, et dépasser au plus vite le seuil des 40% de taux d'intégration, il est prévu par BAIC Industrie Internationale Algérie, avec son partenaire chinois, le développement d'une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l'usine, dans ledomaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs", estil indiqué dans le communiqué. L'usine, qui débute avec 180 salariés, aura 1.000 employés en mars 2018. Onze ingénieurs, chinois et coréens, dépêchés par le constructeur, assureront sur place des programmes de formation et d'encadrement.
"Le véhicule le moins cher du marché"
En marge de l'inauguration, Noureddine Sariak, directeur général de BAIC Industrie InternationaleAlgérie, a déclaré que les véhicules seront vendus en TTC, "en attendant l'accord du CNI (Centre national de l'investissement)". Selon lui, la marque proposera "le véhicule le moins cher du marché, dont l'entrée de gamme, à savoir BAIC D-20 au prix de 1.250.000 dinars". La BAIC X25 sera proposée en deux niveaux definition, X25 Confort en BVM à 1.750.000 DA, et en BVA à 1.900.000 DA, et la X25 Elite à 1.999.900 DA. La X35, en finition confort, sera proposée à2.390.000 DA,
la BJ40 en BVM et BVA, sera cédée, respectivement, au prix de 4.800.000 DA et de 5.400.000 DA TTC. "La BJ40 se décline également dans la finition Elite avec boite automatique, sera proposée à 5.800.000 DA. Le Pick-Up BAIC, sera proposé en version 4×2 à 3.400.000 DA, et en version 4×4, à de 3.600.000 DA, avec uneremise 300.000 DA de remise au lancement", a encore indiqué l'entreprise. Tous les véhicules BAIC assemblés au niveau de l'usine de Batna, seront garantis5 ans.
Exportation vers la Tunisie en début d'année
BAIC Algérie a été autorisée à exporter jusqu'à 50% de sa production vers le Moyen-Orient et Afrique du Nord. Descontrats ont été signés avec des partenaires en Egypte, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie.Selon M. Sariak, la première expédition se fera vers la Tunisie en janvier 2019.L'Eurl Sariak Auto Handler est l'actionnaire principal dans la joint-venture BAIC Industrie Internationale Algérie. Le BAIC Group (Beijing Automotive Industry Holding) détient une participationminoritaire à hauteur de 10%.
L'usine s'étale, selon un communiqué de l'entreprise, sur une superficiede 3 hectares, dont un bâti de8.000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montageéquipée d'une chaîne robotisée et deséquipements semi-automatiques.L'usine comprend aussi une ligne desvérifications, pour effectuer des tests decontrôle de conformité du véhicule (suspension,système de freinage, systèmede correction de trajectoire automatique,étanchéité, etc)..
.BAIC Batna est considérée comme lapremière usine d'assemblage CKD devéhicules particuliers portant un labelchinois, en Algérie. Elle assemblera 5modèles de voitures. La production globaleatteindra les 30.000 unités fin2019, pour arriver à 180.000 unités en 2021.
Des véhicules commercialisés à partir de janvier 2019
"Pour cette première phase, 5 modèles BAIC, assemblés dans cette usine, seront commercialisés à partir de janvier2019, à savoir, la BAIC X25 dans uneversion équipée d'une boîte à vitessemanuelle et une autre en automatique, aux côtés de la BAIC X35, le BJ40, la BAIC D20 et un Pick-UP", est-il précisédans le communiqué. L'usine de BAIC Batna a été conçue pour la réalisation de procès d'assemblage en CKD, avec un taux d'intégration de 26 %, en partenariat avec quatre sous-traitantslocaux, dont IRIS Pneus et une société spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. "Ce taux d'intégration a été obtenu aussi grâce au code d'identification du constructeur attribué par SAE International, un organisme international basé aux Etats-Unis.
Ce code permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Dans l'objectif de se mettre en conformité avec la réglementation, et dépasser au plus vite le seuil des 40% de taux d'intégration, il est prévu par BAIC Industrie Internationale Algérie, avec son partenaire chinois, le développement d'une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l'usine, dans ledomaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs", estil indiqué dans le communiqué. L'usine, qui débute avec 180 salariés, aura 1.000 employés en mars 2018. Onze ingénieurs, chinois et coréens, dépêchés par le constructeur, assureront sur place des programmes de formation et d'encadrement.
"Le véhicule le moins cher du marché"
En marge de l'inauguration, Noureddine Sariak, directeur général de BAIC Industrie InternationaleAlgérie, a déclaré que les véhicules seront vendus en TTC, "en attendant l'accord du CNI (Centre national de l'investissement)". Selon lui, la marque proposera "le véhicule le moins cher du marché, dont l'entrée de gamme, à savoir BAIC D-20 au prix de 1.250.000 dinars". La BAIC X25 sera proposée en deux niveaux definition, X25 Confort en BVM à 1.750.000 DA, et en BVA à 1.900.000 DA, et la X25 Elite à 1.999.900 DA. La X35, en finition confort, sera proposée à2.390.000 DA,
la BJ40 en BVM et BVA, sera cédée, respectivement, au prix de 4.800.000 DA et de 5.400.000 DA TTC. "La BJ40 se décline également dans la finition Elite avec boite automatique, sera proposée à 5.800.000 DA. Le Pick-Up BAIC, sera proposé en version 4×2 à 3.400.000 DA, et en version 4×4, à de 3.600.000 DA, avec uneremise 300.000 DA de remise au lancement", a encore indiqué l'entreprise. Tous les véhicules BAIC assemblés au niveau de l'usine de Batna, seront garantis5 ans.
Exportation vers la Tunisie en début d'année
BAIC Algérie a été autorisée à exporter jusqu'à 50% de sa production vers le Moyen-Orient et Afrique du Nord. Descontrats ont été signés avec des partenaires en Egypte, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie.Selon M. Sariak, la première expédition se fera vers la Tunisie en janvier 2019.L'Eurl Sariak Auto Handler est l'actionnaire principal dans la joint-venture BAIC Industrie Internationale Algérie. Le BAIC Group (Beijing Automotive Industry Holding) détient une participationminoritaire à hauteur de 10%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.