Justice : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Argent détourné en Algérie : M. Djillali Hadjadj chiffre à près de 60 milliards de dollars les sommes détournées    Le baril "accompagne" le Hirak    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Des débuts prometteurs    Istimara et recours, quelle issue?    Plus de peur que de mal    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Bensalah maintient le cap    L'horreur à Alger !    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    La semaine de la langue espagnole    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle usine d'assemblage automobile inaugurée
Batna
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 12 - 2018

BAIC Industrie Internationale Algérie, partenaire dugroupe public chinois BAIC,a inauguré, hier, une usined'assemblage automobile àBatna, en présence duministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.
BAIC Industrie Internationale Algérie, partenaire dugroupe public chinois BAIC,a inauguré, hier, une usined'assemblage automobile àBatna, en présence duministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.
L'usine s'étale, selon un communiqué de l'entreprise, sur une superficiede 3 hectares, dont un bâti de8.000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montageéquipée d'une chaîne robotisée et deséquipements semi-automatiques.L'usine comprend aussi une ligne desvérifications, pour effectuer des tests decontrôle de conformité du véhicule (suspension,système de freinage, systèmede correction de trajectoire automatique,étanchéité, etc)..
.BAIC Batna est considérée comme lapremière usine d'assemblage CKD devéhicules particuliers portant un labelchinois, en Algérie. Elle assemblera 5modèles de voitures. La production globaleatteindra les 30.000 unités fin2019, pour arriver à 180.000 unités en 2021.
Des véhicules commercialisés à partir de janvier 2019
"Pour cette première phase, 5 modèles BAIC, assemblés dans cette usine, seront commercialisés à partir de janvier2019, à savoir, la BAIC X25 dans uneversion équipée d'une boîte à vitessemanuelle et une autre en automatique, aux côtés de la BAIC X35, le BJ40, la BAIC D20 et un Pick-UP", est-il précisédans le communiqué. L'usine de BAIC Batna a été conçue pour la réalisation de procès d'assemblage en CKD, avec un taux d'intégration de 26 %, en partenariat avec quatre sous-traitantslocaux, dont IRIS Pneus et une société spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. "Ce taux d'intégration a été obtenu aussi grâce au code d'identification du constructeur attribué par SAE International, un organisme international basé aux Etats-Unis.
Ce code permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Dans l'objectif de se mettre en conformité avec la réglementation, et dépasser au plus vite le seuil des 40% de taux d'intégration, il est prévu par BAIC Industrie Internationale Algérie, avec son partenaire chinois, le développement d'une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l'usine, dans ledomaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs", estil indiqué dans le communiqué. L'usine, qui débute avec 180 salariés, aura 1.000 employés en mars 2018. Onze ingénieurs, chinois et coréens, dépêchés par le constructeur, assureront sur place des programmes de formation et d'encadrement.
"Le véhicule le moins cher du marché"
En marge de l'inauguration, Noureddine Sariak, directeur général de BAIC Industrie InternationaleAlgérie, a déclaré que les véhicules seront vendus en TTC, "en attendant l'accord du CNI (Centre national de l'investissement)". Selon lui, la marque proposera "le véhicule le moins cher du marché, dont l'entrée de gamme, à savoir BAIC D-20 au prix de 1.250.000 dinars". La BAIC X25 sera proposée en deux niveaux definition, X25 Confort en BVM à 1.750.000 DA, et en BVA à 1.900.000 DA, et la X25 Elite à 1.999.900 DA. La X35, en finition confort, sera proposée à2.390.000 DA,
la BJ40 en BVM et BVA, sera cédée, respectivement, au prix de 4.800.000 DA et de 5.400.000 DA TTC. "La BJ40 se décline également dans la finition Elite avec boite automatique, sera proposée à 5.800.000 DA. Le Pick-Up BAIC, sera proposé en version 4×2 à 3.400.000 DA, et en version 4×4, à de 3.600.000 DA, avec uneremise 300.000 DA de remise au lancement", a encore indiqué l'entreprise. Tous les véhicules BAIC assemblés au niveau de l'usine de Batna, seront garantis5 ans.
Exportation vers la Tunisie en début d'année
BAIC Algérie a été autorisée à exporter jusqu'à 50% de sa production vers le Moyen-Orient et Afrique du Nord. Descontrats ont été signés avec des partenaires en Egypte, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie.Selon M. Sariak, la première expédition se fera vers la Tunisie en janvier 2019.L'Eurl Sariak Auto Handler est l'actionnaire principal dans la joint-venture BAIC Industrie Internationale Algérie. Le BAIC Group (Beijing Automotive Industry Holding) détient une participationminoritaire à hauteur de 10%.
L'usine s'étale, selon un communiqué de l'entreprise, sur une superficiede 3 hectares, dont un bâti de8.000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montageéquipée d'une chaîne robotisée et deséquipements semi-automatiques.L'usine comprend aussi une ligne desvérifications, pour effectuer des tests decontrôle de conformité du véhicule (suspension,système de freinage, systèmede correction de trajectoire automatique,étanchéité, etc)..
.BAIC Batna est considérée comme lapremière usine d'assemblage CKD devéhicules particuliers portant un labelchinois, en Algérie. Elle assemblera 5modèles de voitures. La production globaleatteindra les 30.000 unités fin2019, pour arriver à 180.000 unités en 2021.
Des véhicules commercialisés à partir de janvier 2019
"Pour cette première phase, 5 modèles BAIC, assemblés dans cette usine, seront commercialisés à partir de janvier2019, à savoir, la BAIC X25 dans uneversion équipée d'une boîte à vitessemanuelle et une autre en automatique, aux côtés de la BAIC X35, le BJ40, la BAIC D20 et un Pick-UP", est-il précisédans le communiqué. L'usine de BAIC Batna a été conçue pour la réalisation de procès d'assemblage en CKD, avec un taux d'intégration de 26 %, en partenariat avec quatre sous-traitantslocaux, dont IRIS Pneus et une société spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. "Ce taux d'intégration a été obtenu aussi grâce au code d'identification du constructeur attribué par SAE International, un organisme international basé aux Etats-Unis.
Ce code permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Dans l'objectif de se mettre en conformité avec la réglementation, et dépasser au plus vite le seuil des 40% de taux d'intégration, il est prévu par BAIC Industrie Internationale Algérie, avec son partenaire chinois, le développement d'une activité de sous-traitance dans des espaces limitrophes à l'usine, dans ledomaine de la fabrication des blocs moteurs et des pistons de moteurs", estil indiqué dans le communiqué. L'usine, qui débute avec 180 salariés, aura 1.000 employés en mars 2018. Onze ingénieurs, chinois et coréens, dépêchés par le constructeur, assureront sur place des programmes de formation et d'encadrement.
"Le véhicule le moins cher du marché"
En marge de l'inauguration, Noureddine Sariak, directeur général de BAIC Industrie InternationaleAlgérie, a déclaré que les véhicules seront vendus en TTC, "en attendant l'accord du CNI (Centre national de l'investissement)". Selon lui, la marque proposera "le véhicule le moins cher du marché, dont l'entrée de gamme, à savoir BAIC D-20 au prix de 1.250.000 dinars". La BAIC X25 sera proposée en deux niveaux definition, X25 Confort en BVM à 1.750.000 DA, et en BVA à 1.900.000 DA, et la X25 Elite à 1.999.900 DA. La X35, en finition confort, sera proposée à2.390.000 DA,
la BJ40 en BVM et BVA, sera cédée, respectivement, au prix de 4.800.000 DA et de 5.400.000 DA TTC. "La BJ40 se décline également dans la finition Elite avec boite automatique, sera proposée à 5.800.000 DA. Le Pick-Up BAIC, sera proposé en version 4×2 à 3.400.000 DA, et en version 4×4, à de 3.600.000 DA, avec uneremise 300.000 DA de remise au lancement", a encore indiqué l'entreprise. Tous les véhicules BAIC assemblés au niveau de l'usine de Batna, seront garantis5 ans.
Exportation vers la Tunisie en début d'année
BAIC Algérie a été autorisée à exporter jusqu'à 50% de sa production vers le Moyen-Orient et Afrique du Nord. Descontrats ont été signés avec des partenaires en Egypte, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Soudan, en Tunisie, au Maroc et en Mauritanie.Selon M. Sariak, la première expédition se fera vers la Tunisie en janvier 2019.L'Eurl Sariak Auto Handler est l'actionnaire principal dans la joint-venture BAIC Industrie Internationale Algérie. Le BAIC Group (Beijing Automotive Industry Holding) détient une participationminoritaire à hauteur de 10%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.