Ali Yahia et les Médias de la Haine    Tunisie: une "infection bactérienne" a tué 14 nourrissons    L'Argentine porte à 71% son taux directeur    Un Brexit sans accord doit être évité "coûte que coûte"    Yémen: six experts en déminage tués dans l'explosion d'un dépôt    Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de "mauvaise foi"    Le pétrole recule en Asie    L'Algérie avec 19 athlètes au Mondial de kempo en Espagne    Judo : 4 médailles pour les Algériens en Afrique du Sud    Lutte : la coupe nationale cadets et juniors de lutte aujourd'hui et demain    Désignation de représentants du mouvement populaire pour mener une transition : urgence du moment ou stratégie d'enfermement ?    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Administration prépare ses troupes
Préparation et organisation des élections
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 02 - 2019

L'Administration se prépare d'ores et déjà au scrutin du 18 avril. Le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales va inscrire dans son agenda tous les aspects d'ordre organisationnel et logistique, pour le bon déroulement du processusélectoral.
L'Administration se prépare d'ores et déjà au scrutin du 18 avril. Le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales va inscrire dans son agenda tous les aspects d'ordre organisationnel et logistique, pour le bon déroulement du processusélectoral.
C'est ce qu'indique une source bien informée du ministère del'Intérieur laquelle souligne quec'est "le ministre qui assure actuellement la gestion du comité de coordination sectoriellepour la préparation des élections". Il est question ainsi de "de centrer en priorité la formation rapide des cadres au niveau local pour les opérations de gestiondu scrutin" selon la même source.Une première réunion a eu lieu samedi dernier pour "coordonner avec les responsables
locaux les aspects d'ordre logistiquedu prochain scrutin" tout en insistant surla passerelle entre le Conseil constitutionnelet la HIISE pour la garantie d'un processuscorrect et sans faille. Le ministre Nourredine Bedoui a beaucoup insisté sur "les techniques modernes de communicationsentre différentes administrations et lagestion par un suivi continuel de tout cequi concerne les étapes de préparation duvote". Une telle élection doit en effet obtenirtous les gages pour éviter les erreurs etdérives qui ont entaché les élections auparavant.Le ministère de l'Intérieur est actuellementsur le front de la "bataille technologique"pour garantir la transparence du scrutinavec la mise en place de logiciels des plusperformants pour les statistiques issus de
l'opération de vote.C'est le pari sur lequel mise le ministreavant d'appeler les responsables de différentssecteurs à "rapprocher les citoyens deleurs bureaux de vote dans les nouvelles cités qui ont été érigées dernièrement". Dans le même sillage, le premier responsable du département de l'Intérieur n'a pas manqué de souligner "l'importance de la proximité avec la communauté algérienne installée à l'étranger en leur garantissant toutes les conditions matérielles et humaines pour la prochaine élection". Outre ces questions, il est également prévu de ne pas négliger les aspects juridiques autour du processus électoral.
Les dernières instructions dans ce cadre qui émanent du gouvernement tiennent compte des précisions des décrets et ordonnances sur la date du scrutin, l'encadrement des institutions juridiques et leurs prérogatives de gestion de l'opération électorale. Il est indiqué que de courts séminairesentre les élus locaux, les Walis et les responsables du ministère de l'Intérieur auront lieu prochainement pour actualiser les données juridiques et lever les équivoques sur leurs imbroglios.
C'est ce qu'indique une source bien informée du ministère del'Intérieur laquelle souligne quec'est "le ministre qui assure actuellement la gestion du comité de coordination sectoriellepour la préparation des élections". Il est question ainsi de "de centrer en priorité la formation rapide des cadres au niveau local pour les opérations de gestiondu scrutin" selon la même source.Une première réunion a eu lieu samedi dernier pour "coordonner avec les responsables
locaux les aspects d'ordre logistiquedu prochain scrutin" tout en insistant surla passerelle entre le Conseil constitutionnelet la HIISE pour la garantie d'un processuscorrect et sans faille. Le ministre Nourredine Bedoui a beaucoup insisté sur "les techniques modernes de communicationsentre différentes administrations et lagestion par un suivi continuel de tout cequi concerne les étapes de préparation duvote". Une telle élection doit en effet obtenirtous les gages pour éviter les erreurs etdérives qui ont entaché les élections auparavant.Le ministère de l'Intérieur est actuellementsur le front de la "bataille technologique"pour garantir la transparence du scrutinavec la mise en place de logiciels des plusperformants pour les statistiques issus de
l'opération de vote.C'est le pari sur lequel mise le ministreavant d'appeler les responsables de différentssecteurs à "rapprocher les citoyens deleurs bureaux de vote dans les nouvelles cités qui ont été érigées dernièrement". Dans le même sillage, le premier responsable du département de l'Intérieur n'a pas manqué de souligner "l'importance de la proximité avec la communauté algérienne installée à l'étranger en leur garantissant toutes les conditions matérielles et humaines pour la prochaine élection". Outre ces questions, il est également prévu de ne pas négliger les aspects juridiques autour du processus électoral.
Les dernières instructions dans ce cadre qui émanent du gouvernement tiennent compte des précisions des décrets et ordonnances sur la date du scrutin, l'encadrement des institutions juridiques et leurs prérogatives de gestion de l'opération électorale. Il est indiqué que de courts séminairesentre les élus locaux, les Walis et les responsables du ministère de l'Intérieur auront lieu prochainement pour actualiser les données juridiques et lever les équivoques sur leurs imbroglios.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.