Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie-Kenya, aujourd'hui à 21h
Coupe d'Afrique des nations/ can 2019
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 06 - 2019

La sélection algérienne de football affronte aujourd'huison homologue du Kenya, avec la ferme intention de réussir sa première sortie enCoupe d'Afrique des nations(Can 2019), qu'abrite l'Egyptedu 21 juin au 19 juillet prochain.
La sélection algérienne de football affronte aujourd'huison homologue du Kenya, avec la ferme intention de réussir sa première sortie enCoupe d'Afrique des nations(Can 2019), qu'abrite l'Egyptedu 21 juin au 19 juillet prochain.
devra faire bonne figure et empocher surtout les trois points de la victoire.Les Verts doivent l'emporter par unscore plus ou moins important, ce quileur donnera confiance en prévisionde la suite du parcours qui s'annonced'ores et déjà difficile.La sélection algérienne, qui a participéà 17 phases finales de Couped'Afrique des nations a été éliminée 7fois au premier tour. Les Verts ontremporté une seule fois le trophée.C'était en 1990, lors de l'édition organiséepar l'Algérie. L'équipe nationalea atteint à 4 reprises les quarts definale.Lors de la dernière édition organiséepar le Gabon en 2017, les Verts, dirigés à cette époque par le technicienbelge George Leekens, ont été éliminés au premier tour. La sélection algérienneversion Belmadi est déterminée à passer le cap de ce premier tour etmiser carrément sur le titre.
"Quand on démarre une compétition,c'est pour la gagner. Tous les sélectionneurspensent la même chose. Ilsne viennent pas ici pour faire de lafiguration", a-t-il avoué. Et d'ajouter : "Je sais que l'équipe algérienne al'habitude de sortir au premier tour. Désormais, nous sommes tenus de regarder vers l'avant. La déception fait partie du passé. A présent, toutenotre concentration sera fixée sur cette nouvelle aventure avec un nouvelétat d'esprit.Il est, donc, important pour nous de faire un bon résultat face au Kenyaafin de bien débuter la compétition,déjà par rapport à l'aspect mathématique et aussi pour la confiance. On doit se mettre rapidement dans le bainde la compétition et lancer la machinedans le bon sens", a rappelé, hier,Djamel Belmadi, lors de son point de presse au Caire, à la veille de ce rendez-vous. Parlant des conditions climatiques auCaire, l'entraîneur refuse de se cacherderrière ce paramètre.
"Au Caire, latempérature est moins élevée qu'à Doha. Les joueurs se sentent mieux.Et puis, je dirai encore une fois que leclimat ne concerne pas uniquementnotre équipe", a-t-il dit. Belmadi refuse également le statut de favori et explique son idée par la présence de plusieurs équipes plus armées que la sélection algérienne,notamment celles qui ont pris part à la dernière Coupe du monde, à savoir le Sénégal, la Tunisie, le Maroc, l'Egypte et le Nigeria. Côté effectif, le sélectionneur national s'est réjoui de récupérer Ismaël Bennacer qui s'est entièrement remis de la blessure contractée dimanche dernier. Le joueur a repris les entraînements avec le reste du groupe vendrediau Caire. Le milieu de terraind'Empoli pourra faire son entrée lorsdu match d'aujourd'hui face auKenya.Toujours dans le même registre,Djamel Belmadi a déjà son onze rentrantdans sa tête. Il s'agit de M'bolhidans les bois, Atal, Mandi, Benlamri et Farès dans la défense,
Abeid, Bennacer, Feghouli au milieu, alors que l'attaque sera composée de Bounedjah, Belaïli et Mahrez. Certes, le Kenya est loin de constituer un foudre de guerre pour les coéquipiers d'Andy Delort, mais une certaineméfiance doit être de mise. LesHarambee stars kényans vont devoirse battre pour déjouer les pronostics,ou du moins essayer de décrocher latroisième place qui pourrait leur permettre de passer le premier tour.Le Kenya, qui retrouve le tournoicontinental 15 ans après sa dernièreparticipation en Tunisie (Can 2004), ne veut pas se présenter dans la peaude la victime expiatoire.Les joueurs du sélectionneur françaisSébastien Migné espèrent réussir leurcome-back sur le plan africain et cela passera inévitablement par un exploit ce soir face à l'Algérie. Cette équipe, qui sera privée du défenseur deMartizburg United, Brian Mandela,forfait pour blessure, est composée de15 joueurs évoluant à l'étranger,menés par le milieu défensif deTottenham, Victor Wanyama
devra faire bonne figure et empocher surtout les trois points de la victoire.Les Verts doivent l'emporter par unscore plus ou moins important, ce quileur donnera confiance en prévisionde la suite du parcours qui s'annonced'ores et déjà difficile.La sélection algérienne, qui a participéà 17 phases finales de Couped'Afrique des nations a été éliminée 7fois au premier tour. Les Verts ontremporté une seule fois le trophée.C'était en 1990, lors de l'édition organiséepar l'Algérie. L'équipe nationalea atteint à 4 reprises les quarts definale.Lors de la dernière édition organiséepar le Gabon en 2017, les Verts, dirigés à cette époque par le technicienbelge George Leekens, ont été éliminés au premier tour. La sélection algérienneversion Belmadi est déterminée à passer le cap de ce premier tour etmiser carrément sur le titre.
"Quand on démarre une compétition,c'est pour la gagner. Tous les sélectionneurspensent la même chose. Ilsne viennent pas ici pour faire de lafiguration", a-t-il avoué. Et d'ajouter : "Je sais que l'équipe algérienne al'habitude de sortir au premier tour. Désormais, nous sommes tenus de regarder vers l'avant. La déception fait partie du passé. A présent, toutenotre concentration sera fixée sur cette nouvelle aventure avec un nouvelétat d'esprit.Il est, donc, important pour nous de faire un bon résultat face au Kenyaafin de bien débuter la compétition,déjà par rapport à l'aspect mathématique et aussi pour la confiance. On doit se mettre rapidement dans le bainde la compétition et lancer la machinedans le bon sens", a rappelé, hier,Djamel Belmadi, lors de son point de presse au Caire, à la veille de ce rendez-vous. Parlant des conditions climatiques auCaire, l'entraîneur refuse de se cacherderrière ce paramètre.
"Au Caire, latempérature est moins élevée qu'à Doha. Les joueurs se sentent mieux.Et puis, je dirai encore une fois que leclimat ne concerne pas uniquementnotre équipe", a-t-il dit. Belmadi refuse également le statut de favori et explique son idée par la présence de plusieurs équipes plus armées que la sélection algérienne,notamment celles qui ont pris part à la dernière Coupe du monde, à savoir le Sénégal, la Tunisie, le Maroc, l'Egypte et le Nigeria. Côté effectif, le sélectionneur national s'est réjoui de récupérer Ismaël Bennacer qui s'est entièrement remis de la blessure contractée dimanche dernier. Le joueur a repris les entraînements avec le reste du groupe vendrediau Caire. Le milieu de terraind'Empoli pourra faire son entrée lorsdu match d'aujourd'hui face auKenya.Toujours dans le même registre,Djamel Belmadi a déjà son onze rentrantdans sa tête. Il s'agit de M'bolhidans les bois, Atal, Mandi, Benlamri et Farès dans la défense,
Abeid, Bennacer, Feghouli au milieu, alors que l'attaque sera composée de Bounedjah, Belaïli et Mahrez. Certes, le Kenya est loin de constituer un foudre de guerre pour les coéquipiers d'Andy Delort, mais une certaineméfiance doit être de mise. LesHarambee stars kényans vont devoirse battre pour déjouer les pronostics,ou du moins essayer de décrocher latroisième place qui pourrait leur permettre de passer le premier tour.Le Kenya, qui retrouve le tournoicontinental 15 ans après sa dernièreparticipation en Tunisie (Can 2004), ne veut pas se présenter dans la peaude la victime expiatoire.Les joueurs du sélectionneur françaisSébastien Migné espèrent réussir leurcome-back sur le plan africain et cela passera inévitablement par un exploit ce soir face à l'Algérie. Cette équipe, qui sera privée du défenseur deMartizburg United, Brian Mandela,forfait pour blessure, est composée de15 joueurs évoluant à l'étranger,menés par le milieu défensif deTottenham, Victor Wanyama


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.