AADL: convocation des souscripteurs pour la remise des décisions d'affectation    Manchester City vise un latéral argentin    Constitution: le Comité d'experts achèvera sa mission vers le 15 mars prochain    Noureddine Khaldi, nouveau directeur général des Douanes    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : L'université algérienne dotée d'un statut particulier    L'émir de l'Etat du Qatar valorise le rôle de l'Algérie dans le règlement des conflits aux niveaux régional et arabe    ATTEINTE AUX SYMBOLES DE LA REVOLUTION : Appel à l'application des lois de la République    FAUTE DE TRANSPORT DES ELEVES SCOLARISES : Le programme de vaccination risque l'échec à Mostaganem    SIDI BEL ABBES : 29.000 demandes de logements à la daïra    LES HABITANTS RENCONTRENT LES REPRESENTANTS DU WALI D'ORAN : Tafraoui classée commune à risque    Liverpool à quatre matchs d'un sacre en Angleterre    Le Coronavirus poursuit sa propagation faisant des victimes et des dégâts collatéraux    Accidents de la route: 30 morts et 1.270 blessés en une semaine    "Halte aux pratiques liberticides !"    La mobilisation se poursuit à Montréal    Le Chabab alterne le bon et le moins bon    Attention, le Mouloudia arrive !    «Seul le dialogue peut résoudre les problèmes»    L'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis à l'étude    Israël vise le Jihad islamique palestinien à Gaza et en Syrie    Le vote de confiance reporté à jeudi    Etat d'alerte sanitaire en Tunisie    Ouadjaout passera-t-il aux sanctions ?    Sit-in des corps communs de l'éducation nationale devant la wilaya    ACTUCULT    L'infrangible lien…    Parution en France d'"Algérie décennie 2010-2020 : aux origines du mouvement populaire du 22 février"    Amnesty International projette un film sur le hirak    Le café littéraire évoque l'épopée historique de l'Emir Abdelkader    Carnaval : «Laissez Alost être Alost», répond le maire aux accusations d'antisémitisme    Il aura lieu au tribunal de Sidi M'hamed : Le procès de Karim Tabbou programmé pour le 4 mars    Procès des détenus du mouvement populaire : L'autre tribune des «hirakistes»    Le FMI prêt à apporter «l'assistance technique et des conseils de politiques économiques»    La femme dans le mouvement populaire : Le nouveau souffle du féminisme en Algérie    Transition énergétique: objectif 16 000 mégawatts d'énergies renouvelables à l'horizon 2035    Encore une transgression de la loi    Championnats les plus fair-play : L'Algérie 54e mondial    Coupe arabe (U20) : L'Algérie qualifiée aux quarts de finale    «Camus a vécu à Alger la moitié de sa courte vie»    Dérives islamistes en France : «Séparatisme», le nouveau nom du communautarisme    Objectif : La relance du cinéma algérien    Plan d'action du gouvernement: Impérative amélioration du pouvoir d'achat    Pour dénoncer la mainmise des organisations «estudiantines»: Sit-in aujourd'hui des enseignants de l'institut de maintenance de l'université Oran 2    Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples    Respectivement ex-directeur du protocole de Bouteflika et patron de Safina: Reguieg et Metidji incarcérés    Conseil des ministres: Un observatoire de prévention contre la discrimination et le discours de haine    Baisse significative de la participation aux législatives    Mercedes-Benz dévoile son programme pour Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ce qu'il faut retenir du dernier Conseil des ministres
Hôpitaux, importations, logement..
Publié dans Le Midi Libre le 20 - 01 - 2020

Le Conseil des ministres s'est réuni avant-hier sous la présidence d'Abdelmadjid Tebboune. Les différents secteurs ont été scannés et passés au peigne fin.
Le Conseil des ministres s'est réuni avant-hier sous la présidence d'Abdelmadjid Tebboune. Les différents secteurs ont été scannés et passés au peigne fin.
Voici ce qu'il faut retenir de ce conseil dominé par les communications présentées par les ministres et les instructions données par Tebboune.
Industrie
Après avoir écouté la communication du ministre de l'Industrie, Abdelmadjid Tebboune a instruit trois mesures consistant sur le court terme à "apporter des réponses concrètes aux dossiers sensibles, particulièrement l'importation de véhicules en kits SKD-CKD, insistant sur l'assainissement de cette situation et la mise en place de nouvelles règles, outre la question du complexe sidérurgique d'El-Hadjar", et sur le moyen et long termes à orienter l'effort vers la création d'une "véritable industrie", constituée essentiellement des industries légère, petite et moyenne, génératrices de richesses et faisant la rupture avec les industries consacrant la dépendance.
Lutte contre les lobbys
"Le recours excessif à l'importation a figé les esprits et tué l'esprit d'initiative et la capacité de création et d'innovation des Algériens", a déploré Tebboune, cité par le communiqué, insistant en outre sur l'impératif de mettre un terme à l'influence accrue des lobbies et des groupes d'intérêts dans les politiques publiques.
Appareils de chauffage
"Concernant les importations d'équipements et de services, le Président Tebboune a mis en avant la nécessité d'instaurer un contrôle strict afin d'éviter les situations dramatiques engendrées, par exemple, par les appareils de chauffage, ordonnant une enquête approfondie à cet égard", indique le communiqué du conseil des ministres, évoquant par ailleurs "l'importance du développement des industries manufacturières, telle la transformation de l'alfa et les industries agro-alimentaires".
Appui à l'investissement privé
"Soulignant l'intérêt d'encourager l'investissement privé et de consacrer des fonds étatiques à l'investissement dans les secteurs stratégiques, Tebboune a recommandé un appui immédiat à l'investissement privé avec la possibilité d'accorder des incitations importantes aux opérateurs utilisant les matières premières locales", affirme le communiqué.
Foncier industriel
Tebboune a également ordonné à son gouvernement un état des lieux dans le secteur du foncier industriel et d'effectuer des propositions "notamment à la lumière de l'exploitation anarchique du foncier en vue de l'utilisation rationnelle de ces zones industrielles, avec possibilité de récupérer celui non exploité".
Assises nationales sur la nouvelle politique industrielle
"Le président de la République a instruit le ministre de l'Industrie et des Mines d'organiser des Assises nationales sur la nouvelle politique industrielle auxquelles prendront part les compétences de la diaspora et les différents acteurs économiques, avec le concours d'institutions internationales, pour l'élaboration d'une politique industrielle nationale répondant aux aspirations de la nouvelle Algérie", indique le communiqué.
Lutte contre la surfacturation
"Le Président Tebboune a prôné la lutte contre les importateurs qui pratiquent la surfacturation, à l'origine d'une véritable saignée des ressources en devises, à travers la criminalisation de ces pratiques", indique le communiqué du conseil des ministres.
Agriculture
"L'agriculture et l'industrie sont des piliers essentiels pour l'économie nationale", a indiqué Tebboune, soulignant "l'impérative rupture avec les pratiques du passé en s'orientant vers de nouveaux modes de gestion du secteur adaptés aux besoins et spécificités de notre pays", affirme le communiqué."Evoquant l'agriculture saharienne et des montagnes, le Président de la République a appelé à l'encouragement des créneaux créateurs de richesses, tels l'arboriculture fruitière et l'apiculture, avec une réduction des prix pour que ces produits soient à la portée du citoyen", ajoute le communiqué.
Création d'un institut de l'agriculture saharienne
Abdelmadjid Tebboune a également instruit la création d'un "Institut de l'agriculture saharienne au Sud qui aura pour mission la formation et l'encadrement dans ce type d'agriculture, mettant l'accent surl'impératif de libérer le secteur de l'agriculture des
entraves bureaucratiques".
Importation de viande
"Par ailleurs, le Président a abordé la question de l'importation des viandes, plaidant pour l'encouragement de la production locale afin de réduire la facture d'importation. Il a ordonné également un état des lieux du foncier agricole dans toutes les wilayas et l'accélération de la régularisation de la situation juridique des terrains", indique le communiqué.
Lait et stockage de produits alimentaires
"Le Président a identifié deux priorités pour le secteur de l'agriculture: le traitement définitif, dans un délai n'excédant pas six mois, de la question du manque de lait, à travers la mise en oeuvre d'une politique de modernisation et de partenariat. Il a relevé, en outre, l'impératif de mettre en place une politique nationale de stockage de produits alimentaires afin de pallier les problèmes de commercialisation", rapporte le communiqué du conseil des ministres.
Problème d'irrigation
"M. Tebboune a jugé primordial de résoudre le problème d'irrigation, notamment dans les Hauts-Plateaux et le Sud en vue de l'augmentation des superficies irriguées à travers l'utilisation de moyens modernes",indique le communiqué.
Nouveau programme AADL
Le ministre de l'Habitat a présenté une communication dans laquelle il a présenté le plan d'action du gouvernement, consistant en "l'intensification de la production de logements par une mobilisation et une orientation efficace des ressources financières, la finalisation du programme en cours, l'engagement d'un nouveau programme de 1 million de logements pour la période 2020-2024, tous segments confondus, la livraison à l'horizon 2024 de 1,5 million de logement, l'éradication des bidonvilles sur le territoire national, la résorption du déficit du programme AADL 2, le traitement de la problématique du vieux bâti, la poursuite de création de 120.000 lots sociaux pour prendre en charge les demandes de logement dans les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux".
Révision de la loi sur l'aménagement et l'urbanisme et la politique de la ville
"Dans le cadre de l'aménagement d'u environnement urbain et rural préservé, il est notamment prévu la révision de la loi sur l'aménagement et l'urbanisme et la politique de la ville, la dynamisation de la fonction de contrôle en matière d'urbanisme, la poursuite de la réalisation des villes nouvelles et la valorisation de la production architecturale", indique le communiqué.
Commerce : mise en place d'un guide statistique
"Le Président a recommandé la mise en place d'un guide statistique pour promouvoir la production nationale avec l'interdiction d'importerles produits fabriqués localement, dans l'objectif de protéger le produit national et réduire la facture d'importation", indique le communiqué du conseil des ministres.
Création de laboratoires au niveau de tous les accès frontaliers
"M. Tebboune a instruit la création de laboratoires au niveau de tous les accès frontaliers, ports et aéroports en collaboration avec le ministère de la Santé, en associant l'université, en vue du renforcement desmécanismes de contrôle des importations alimentaires selon les normes internationales, pour la protection des citoyens contre les produits contrefaits avec la consolidation des procédures judiciaires contre la fraude", rapporte le communiqué.
Zones franches avec les pays limitrophes
"Le président de la République a donné des instructions pour la création de zones franches avec les pays africains limitrophesafin d'en finir avec le fléau de la contrebande", indique le communiqué.
Importation de médicaments
Abdelmadjid Tebboune a souligné "l'impératif de réduire la facture d'importation des médicaments en encourageant la production locale et en soumettant les produits pharmaceutiques importés à la certification pour la protection de la santé des citoyens", indique le communiqué.
Evaluation des accords commerciaux de l'Algérie
"S'agissant des accords commerciaux déjà conclus ou ceux encore en discussion, le président de la République a chargé l'Exécutif de faire une évaluation rigoureuse et objective de leurs effets sur l'économie nationale, tout en soulignant que la politique du commerce extérieur doit faire l'objet de mécanismes de concertation sectorielle plus renforcés", indique le communiqué.
Réorganisation des urgences et services obstétriques
"Le président de la République a ordonné une rupture avec les pratiques dupassé dans le domaine de la Santé et l'adoption d'un plan d'urgence axé sur deux priorités, à savoir la prise en charge dans les services d'urgence et la prise en charge des femmes enceintes", affirme le communiqué. Estimant que les urgences et les services obstétriques sont le maillon faible du système sanitaire, M. Tebboune a appelé à une "réorganisation du secteur et à des mesures pratiques en matière de formation de médecins urgentistes et de paramédicaux, en plus de l'encouragement deces médecins à travers des incitations appropriées", ajoute le communiqué qui indique que Tebboune a mis en garde "contre le refus d'admission des femmes enceintes juste avant l'accouchement parn'importe quel service médical".
Accélération de la réalisation d'un hôpital à Alger
"Le président de la République a ordonné l'accélération de la réalisation d'un hôpital d'une capacité de 700 lits àAlgerdevant alléger la pression sur les établissements hospitaliers en place, insistant sur l'impératif de hâter la numérisation du secteur afin d'améliorer les prestations", indique le communiqué .
Lutte contre la violence dans les hôpitaux
"Evoquant le phénomène de la violence à l'égard du personnel médical au sein des établissements hospitaliers, [Abdelmadjid Tebboune] a demandé la prise de mesures, notamment la contractualisation avec des sociétés privées afin de garantir la sécurité des personnels et des infrastructures de santé", indique le communiqué.
Nominations de hauts cadres : transfert de prérogatives vers le Premier ministre
"Le président de laRépublique aannoncé qu'à l'effet d'assouplir les procédures de nomination aux fonctions supérieures de l'Etat et d'introduire plus de célérité dans les mouvements qui affectent les personnels de la haute fonction publique, il a décidé de transférer le pouvoir de nomination d'un certain nombre de cadres de l'Etat au Premier ministre et ce, dans le respect des dispositions constitutionnelles en la matière", indique le communiqué.
Hiérarchiser les priorités
"Le président de la République a insisté sur l'impératif de hiérarchiser les priorités en fonction de nos capacités financières et matérielles en établissant un calendrier précis de mise en oeuvre. Il a également mis l'accent sur l'impératif deveiller à la concrétisation de l'ensemble des engagements pris afin de rétablir la confiance de notre peuple envers ses dirigeants, en privilégiant, pour cela, une démarche pragmatique fondée sur la concertation,la franchise, la transparence et la rigueur et orientée exclusivement vers la réalisation de l'intérêt général", indique le communiqué.
Régler la congestion routière à Alger
Abdelmadjid Tebboune a donné comme instruction de "prendre toutes les mesures possibles pour solutionner la problématique de la congestion routière au niveau de la capitale, en recourant notamment aux expertises internationales, préconisant la réalisation de ponts et de trémies", indique le communiqué.
Lutte contre le gaspillage du pain
Abdelmadjid Tebboune a donné comme instruction à son gouvernement de "lutter contre le gaspillage de façon générale et le gaspillage du pain en particulier, estimé à près de 350 millions USD/An, un montant colossal qui pourrait être affecté à la réalisation de projets utiles aux citoyens", indique
le communiqué
Voici ce qu'il faut retenir de ce conseil dominé par les communications présentées par les ministres et les instructions données par Tebboune.
Industrie
Après avoir écouté la communication du ministre de l'Industrie, Abdelmadjid Tebboune a instruit trois mesures consistant sur le court terme à "apporter des réponses concrètes aux dossiers sensibles, particulièrement l'importation de véhicules en kits SKD-CKD, insistant sur l'assainissement de cette situation et la mise en place de nouvelles règles, outre la question du complexe sidérurgique d'El-Hadjar", et sur le moyen et long termes à orienter l'effort vers la création d'une "véritable industrie", constituée essentiellement des industries légère, petite et moyenne, génératrices de richesses et faisant la rupture avec les industries consacrant la dépendance.
Lutte contre les lobbys
"Le recours excessif à l'importation a figé les esprits et tué l'esprit d'initiative et la capacité de création et d'innovation des Algériens", a déploré Tebboune, cité par le communiqué, insistant en outre sur l'impératif de mettre un terme à l'influence accrue des lobbies et des groupes d'intérêts dans les politiques publiques.
Appareils de chauffage
"Concernant les importations d'équipements et de services, le Président Tebboune a mis en avant la nécessité d'instaurer un contrôle strict afin d'éviter les situations dramatiques engendrées, par exemple, par les appareils de chauffage, ordonnant une enquête approfondie à cet égard", indique le communiqué du conseil des ministres, évoquant par ailleurs "l'importance du développement des industries manufacturières, telle la transformation de l'alfa et les industries agro-alimentaires".
Appui à l'investissement privé
"Soulignant l'intérêt d'encourager l'investissement privé et de consacrer des fonds étatiques à l'investissement dans les secteurs stratégiques, Tebboune a recommandé un appui immédiat à l'investissement privé avec la possibilité d'accorder des incitations importantes aux opérateurs utilisant les matières premières locales", affirme le communiqué.
Foncier industriel
Tebboune a également ordonné à son gouvernement un état des lieux dans le secteur du foncier industriel et d'effectuer des propositions "notamment à la lumière de l'exploitation anarchique du foncier en vue de l'utilisation rationnelle de ces zones industrielles, avec possibilité de récupérer celui non exploité".
Assises nationales sur la nouvelle politique industrielle
"Le président de la République a instruit le ministre de l'Industrie et des Mines d'organiser des Assises nationales sur la nouvelle politique industrielle auxquelles prendront part les compétences de la diaspora et les différents acteurs économiques, avec le concours d'institutions internationales, pour l'élaboration d'une politique industrielle nationale répondant aux aspirations de la nouvelle Algérie", indique le communiqué.
Lutte contre la surfacturation
"Le Président Tebboune a prôné la lutte contre les importateurs qui pratiquent la surfacturation, à l'origine d'une véritable saignée des ressources en devises, à travers la criminalisation de ces pratiques", indique le communiqué du conseil des ministres.
Agriculture
"L'agriculture et l'industrie sont des piliers essentiels pour l'économie nationale", a indiqué Tebboune, soulignant "l'impérative rupture avec les pratiques du passé en s'orientant vers de nouveaux modes de gestion du secteur adaptés aux besoins et spécificités de notre pays", affirme le communiqué."Evoquant l'agriculture saharienne et des montagnes, le Président de la République a appelé à l'encouragement des créneaux créateurs de richesses, tels l'arboriculture fruitière et l'apiculture, avec une réduction des prix pour que ces produits soient à la portée du citoyen", ajoute le communiqué.
Création d'un institut de l'agriculture saharienne
Abdelmadjid Tebboune a également instruit la création d'un "Institut de l'agriculture saharienne au Sud qui aura pour mission la formation et l'encadrement dans ce type d'agriculture, mettant l'accent surl'impératif de libérer le secteur de l'agriculture des
entraves bureaucratiques".
Importation de viande
"Par ailleurs, le Président a abordé la question de l'importation des viandes, plaidant pour l'encouragement de la production locale afin de réduire la facture d'importation. Il a ordonné également un état des lieux du foncier agricole dans toutes les wilayas et l'accélération de la régularisation de la situation juridique des terrains", indique le communiqué.
Lait et stockage de produits alimentaires
"Le Président a identifié deux priorités pour le secteur de l'agriculture: le traitement définitif, dans un délai n'excédant pas six mois, de la question du manque de lait, à travers la mise en oeuvre d'une politique de modernisation et de partenariat. Il a relevé, en outre, l'impératif de mettre en place une politique nationale de stockage de produits alimentaires afin de pallier les problèmes de commercialisation", rapporte le communiqué du conseil des ministres.
Problème d'irrigation
"M. Tebboune a jugé primordial de résoudre le problème d'irrigation, notamment dans les Hauts-Plateaux et le Sud en vue de l'augmentation des superficies irriguées à travers l'utilisation de moyens modernes",indique le communiqué.
Nouveau programme AADL
Le ministre de l'Habitat a présenté une communication dans laquelle il a présenté le plan d'action du gouvernement, consistant en "l'intensification de la production de logements par une mobilisation et une orientation efficace des ressources financières, la finalisation du programme en cours, l'engagement d'un nouveau programme de 1 million de logements pour la période 2020-2024, tous segments confondus, la livraison à l'horizon 2024 de 1,5 million de logement, l'éradication des bidonvilles sur le territoire national, la résorption du déficit du programme AADL 2, le traitement de la problématique du vieux bâti, la poursuite de création de 120.000 lots sociaux pour prendre en charge les demandes de logement dans les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux".
Révision de la loi sur l'aménagement et l'urbanisme et la politique de la ville
"Dans le cadre de l'aménagement d'u environnement urbain et rural préservé, il est notamment prévu la révision de la loi sur l'aménagement et l'urbanisme et la politique de la ville, la dynamisation de la fonction de contrôle en matière d'urbanisme, la poursuite de la réalisation des villes nouvelles et la valorisation de la production architecturale", indique le communiqué.
Commerce : mise en place d'un guide statistique
"Le Président a recommandé la mise en place d'un guide statistique pour promouvoir la production nationale avec l'interdiction d'importerles produits fabriqués localement, dans l'objectif de protéger le produit national et réduire la facture d'importation", indique le communiqué du conseil des ministres.
Création de laboratoires au niveau de tous les accès frontaliers
"M. Tebboune a instruit la création de laboratoires au niveau de tous les accès frontaliers, ports et aéroports en collaboration avec le ministère de la Santé, en associant l'université, en vue du renforcement desmécanismes de contrôle des importations alimentaires selon les normes internationales, pour la protection des citoyens contre les produits contrefaits avec la consolidation des procédures judiciaires contre la fraude", rapporte le communiqué.
Zones franches avec les pays limitrophes
"Le président de la République a donné des instructions pour la création de zones franches avec les pays africains limitrophesafin d'en finir avec le fléau de la contrebande", indique le communiqué.
Importation de médicaments
Abdelmadjid Tebboune a souligné "l'impératif de réduire la facture d'importation des médicaments en encourageant la production locale et en soumettant les produits pharmaceutiques importés à la certification pour la protection de la santé des citoyens", indique le communiqué.
Evaluation des accords commerciaux de l'Algérie
"S'agissant des accords commerciaux déjà conclus ou ceux encore en discussion, le président de la République a chargé l'Exécutif de faire une évaluation rigoureuse et objective de leurs effets sur l'économie nationale, tout en soulignant que la politique du commerce extérieur doit faire l'objet de mécanismes de concertation sectorielle plus renforcés", indique le communiqué.
Réorganisation des urgences et services obstétriques
"Le président de la République a ordonné une rupture avec les pratiques dupassé dans le domaine de la Santé et l'adoption d'un plan d'urgence axé sur deux priorités, à savoir la prise en charge dans les services d'urgence et la prise en charge des femmes enceintes", affirme le communiqué. Estimant que les urgences et les services obstétriques sont le maillon faible du système sanitaire, M. Tebboune a appelé à une "réorganisation du secteur et à des mesures pratiques en matière de formation de médecins urgentistes et de paramédicaux, en plus de l'encouragement deces médecins à travers des incitations appropriées", ajoute le communiqué qui indique que Tebboune a mis en garde "contre le refus d'admission des femmes enceintes juste avant l'accouchement parn'importe quel service médical".
Accélération de la réalisation d'un hôpital à Alger
"Le président de la République a ordonné l'accélération de la réalisation d'un hôpital d'une capacité de 700 lits àAlgerdevant alléger la pression sur les établissements hospitaliers en place, insistant sur l'impératif de hâter la numérisation du secteur afin d'améliorer les prestations", indique le communiqué .
Lutte contre la violence dans les hôpitaux
"Evoquant le phénomène de la violence à l'égard du personnel médical au sein des établissements hospitaliers, [Abdelmadjid Tebboune] a demandé la prise de mesures, notamment la contractualisation avec des sociétés privées afin de garantir la sécurité des personnels et des infrastructures de santé", indique le communiqué.
Nominations de hauts cadres : transfert de prérogatives vers le Premier ministre
"Le président de laRépublique aannoncé qu'à l'effet d'assouplir les procédures de nomination aux fonctions supérieures de l'Etat et d'introduire plus de célérité dans les mouvements qui affectent les personnels de la haute fonction publique, il a décidé de transférer le pouvoir de nomination d'un certain nombre de cadres de l'Etat au Premier ministre et ce, dans le respect des dispositions constitutionnelles en la matière", indique le communiqué.
Hiérarchiser les priorités
"Le président de la République a insisté sur l'impératif de hiérarchiser les priorités en fonction de nos capacités financières et matérielles en établissant un calendrier précis de mise en oeuvre. Il a également mis l'accent sur l'impératif deveiller à la concrétisation de l'ensemble des engagements pris afin de rétablir la confiance de notre peuple envers ses dirigeants, en privilégiant, pour cela, une démarche pragmatique fondée sur la concertation,la franchise, la transparence et la rigueur et orientée exclusivement vers la réalisation de l'intérêt général", indique le communiqué.
Régler la congestion routière à Alger
Abdelmadjid Tebboune a donné comme instruction de "prendre toutes les mesures possibles pour solutionner la problématique de la congestion routière au niveau de la capitale, en recourant notamment aux expertises internationales, préconisant la réalisation de ponts et de trémies", indique le communiqué.
Lutte contre le gaspillage du pain
Abdelmadjid Tebboune a donné comme instruction à son gouvernement de "lutter contre le gaspillage de façon générale et le gaspillage du pain en particulier, estimé à près de 350 millions USD/An, un montant colossal qui pourrait être affecté à la réalisation de projets utiles aux citoyens", indique
le communiqué


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.