Gouvernement-walis: un cadre de concertation pour améliorer la gestion des collectivités locales    Ces trois cadors anglais qui s'intéressent, déjà, à Mahrez    Appel à consacrer davantage d'études historiques au parcours du cheikh Larbi Tébessi    Un fichier du produit national fin prêt dans six mois    Les anciens walis de Skikda, Mohamed Bouderbali et Faouzi Benhassine, placés en détention provisoire    Gouvernement-Walis: concrétiser la nouvelle feuille de route pour la relance de l'investissement et le développement local    Slimani dans l'équipe type de France Football    Appel à l'ouverture d'un dialogue entre syndicats et ministère de l'Education nationale    L'Algérie s'emploie "activement" à trouver une solution à la crise libyenne    LOGEMENT : Vers l'unification du Fichier national    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Vers la création prochaine de 7 pôles d'excellence    AIR ALGERIE : Grève sans préavis du personnel naviguant    CORONAVIRUS : Les Algériens rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    BECHAR : Saisie de plus de 2708 comprimés de psychotropes    BATNA : Deux éléments de soutien aux terroristes appréhendés    Karim Younes: un Médiateur de la République pour veiller au respect des droits des citoyens    Enquête : après Anis, son épouse    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 18ème journée    Nouveaux tirs de roquettes près de l'ambassade américaine à Bagdad    Les discussions entre Doha et Riyadh «suspendues»    Le club des magistrats algériens rend hommage au peuple    D'importantes décisions attendues    Marche et rassemblement hier à Tizi Ouzou    Les Canaris décidés à reprendre la seconde place !    Le Targui    À tout jamais…    Mahour Bacha précise    Le derby de toutes les souffrances !    Foncier économique : nécessité d'un cadre juridique global pour l'octroi des assiettes    L'Algérie après Bouteflika vue par Benjamin Stora    Grandes déceptions après l'annonce du nouveau gouvernement    Le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    Les éleveurs qui ratent cette vaccination se mettront face au risque    Les 2 300 recalés obtiennent gain de cause    Alors que les affaires de contrebande connaissent une légère baisse, les crimes et délits en hausse    Les résidents dénoncent un promoteur immobilier    L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    31 civils tués par la coalition saoudienne au Yémen    ACTUCULT    Vent divin de Merzak Allouache : un discours sur la vie, l'amour, la mort et le djihad armé    "Tighremt", premier quotidien national en langue amazighe    La crème des humoristes africains sur la scène de Cotonou    Maâzouz Bouadjadj et Abderrahmane El-Koubi honorés au TNA    Vive les vieux ! Tahya la gérontocratie !    Brèves    Tebboune ne veut plus de cortèges officiels de 30 voitures    La ville de Kherrata célèbre le 1er anniversaire    Le Président s'attaque aux lobbies de l'importation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les vols à destination de la Chine suspendus
Cononavirus
Publié dans Le Midi Libre le 28 - 01 - 2020

Air Algérie a annoncé hier la suspension de tous les vols à destination de la Chine jusqu'au 1er février, par principe de précaution, pour éviter tout risque de propagation du coronavirus.
Air Algérie a annoncé hier la suspension de tous les vols à destination de la Chine jusqu'au 1er février, par principe de précaution, pour éviter tout risque de propagation du coronavirus.
Cette mesure est en adéquation avec la disposition préventive prises par les autorités chinoises, explique le communique d'Air Algérie.
"Nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère de la Santé, et nous avons pris des mesures préventives pour les vols Alger-Pékin", a déclaré hier Amine Andaloussi, le responsable de la communication d'Air Algérie. De son coté, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme rassure la population que des moyens de surveillance visant à prévenir contre le Coronavirus, ont été mis en place. Concrètement, il s'agit d'un "dispositif
d'alerte" qui a été mis en place. La première mesure de prévention est la mise en place d'un dispositif spécial de prévention dans plusieurs aéroports internationaux du pays contre ce virus mortel.
Il est question d'installer des "caméras thermiques dans aéroports nationaux", et ce conformément aux instructions de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en cas de propagation de l'épidémie. Les contrôles sont élargis aussi aux vols en provenance des autres pays, notamment les pays du Golfe et de l'aéroport d'Istanbul.Ces précisons ont été données par le directeur de la prévention au ministère de la Santé. Interrogé sur la situation des étudiants qui se trouvent à Wuhan, une des trois villes chinoises mises en quarantaine, M. Fourar a expliqué que "les deux ministères suivent de très près la situation de ces étudiants". Depuis sa propagation, en décembre dernier, la Chine a enregistré près de 2.000 cas dont 56 décès.
Liste des pays et territoires affectés
Treize pays et territoires ont jusque-là annoncé la découverte de personnes affectées par la maladie due au coronavirus, depuis sa propagation en décembre, à partir de la ville chinoise de Wuhan, où il est apparu en décembre. Il s'agit de la Chine où 2.744 personnes ont été contaminées et où 80 malades sont morts, selon le dernier bilan officiel de lundi. Vingt-quatre morts supplémentaires ont été enregistrés dans la province de Hubei, épicentre de la contagion, mais aucun nouveau décès n'a été confirmé en dehors de cette région, a annoncé lundi le gouvernement central. Un premier décès avait été annoncé, dimanche, dans la métropole de Shanghai, celui d'un homme de 88 ans. Six cas ont, en outre, été diagnostiqués dans la région autonome de Hong Kong, et cinq autres ont été signalés dans la région autonome de Macao. Le premier a été annoncé le 22 janvier. Il s'agit d'une femme d'affaires de 52 ans, arrivée trois jours plus tôt en train de la ville voisine de Zhuhai. En Thaïlande, cinq cas ont été constatés.
Il s'agit de quatre Chinois de Wuhan et d'une Thaïlandaise qui avait séjourné dans cette ville. Cinq cas ont également été constatés aux Etats-Unis, en Californie, en Arizona, dans l'Illinois, et dans l'Etat de Washington. Toutes ont séjourné à Wuhan, selon les autorités. En Australie, quatre cas ont été confirmés, le 25 janvier en Australie. Le premier malade est un homme arrivé de Wuhan à Melbourne, une semaine auparavant et les trois autres ont également récemment séjourné en Chine. En Malaisie, quatre personnes affectées par le coronavirus sont des Chinois de Wuhan, venus passer des vacances dans ce pays. Parmi eux figurent une femme de 66 ans et deux jeunes garçons arrivés deux jours plus tôt via Singapour, ainsi qu'un homme de 40 ans entré dans le pays à bord d'un autocar avec un groupe de touristes Chinois.
Quatre malades ont été, d'autre part, détectés à Singapour. Le premier, un homme de 66 arrivé de Wuhan, a été annoncé le 23 janvier. Son fils de 37 ans, qui l'accompagnait a aussi été test positif, tout comme l'ont été une habitante de Wuhan, âgée de 52 ans, et d'un homme de 36 ans arrivé mercredi. En France, trois personnes contaminées par la maladie, les premiers cas en Europe, ont été confirmés le 24 janvier, l'un à Bordeaux (sud-ouest) et les deux autres à Paris.
Les trois malades avaient récemment voyagé en Chine. Au Japon, trois malades ont été déclarés affectés par le coronavirus. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, hospitalisé le 10 janvier après être rentré quelques jours plus tôt d'un séjour à Wuhan. Deux habitants de cette ville chinoise ont également été testés positifs. A Taïwan, ont également été dépistés plusieurs personnes, dont une femme d'une cinquantaine d'années, arrivée le 20 janvier de Wuhan où elle réside La Corée du Sud a annoncé, de son coté, la découverte de 3 cas. Le premier est celui d'une Chinoise de 35 ans arrivée en avion à Séoul en provenance de Wuhan et de deux cinquantenaires qui travaillaient dans cette ville du centre de la Chine.
Au Vietnam, deux cas ont été observés. Il s'agit de deux Chinois, un homme arrivé au Vietnam le 13 janvier en provenance de Wuhan et de son fils habitant à Ho Chi Minh-Ville, qu'il a ensuite contaminé, ont annoncé les autorités. Au Népal, un seul un cas a été dépisté le 24 janvier. Il s'agit d'un homme de 32 ans de retour le 9 janvier de Wuhan Au Canada, un cas présumé porteur de la maladie a été détecté à Toronto, chez un homme d'une cinquantaine d'années qui avait séjourné à Wuhan et qui était arrivé dans ce pays, le 22 janvier
Cette mesure est en adéquation avec la disposition préventive prises par les autorités chinoises, explique le communique d'Air Algérie.
"Nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère de la Santé, et nous avons pris des mesures préventives pour les vols Alger-Pékin", a déclaré hier Amine Andaloussi, le responsable de la communication d'Air Algérie. De son coté, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme rassure la population que des moyens de surveillance visant à prévenir contre le Coronavirus, ont été mis en place. Concrètement, il s'agit d'un "dispositif
d'alerte" qui a été mis en place. La première mesure de prévention est la mise en place d'un dispositif spécial de prévention dans plusieurs aéroports internationaux du pays contre ce virus mortel.
Il est question d'installer des "caméras thermiques dans aéroports nationaux", et ce conformément aux instructions de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en cas de propagation de l'épidémie. Les contrôles sont élargis aussi aux vols en provenance des autres pays, notamment les pays du Golfe et de l'aéroport d'Istanbul.Ces précisons ont été données par le directeur de la prévention au ministère de la Santé. Interrogé sur la situation des étudiants qui se trouvent à Wuhan, une des trois villes chinoises mises en quarantaine, M. Fourar a expliqué que "les deux ministères suivent de très près la situation de ces étudiants". Depuis sa propagation, en décembre dernier, la Chine a enregistré près de 2.000 cas dont 56 décès.
Liste des pays et territoires affectés
Treize pays et territoires ont jusque-là annoncé la découverte de personnes affectées par la maladie due au coronavirus, depuis sa propagation en décembre, à partir de la ville chinoise de Wuhan, où il est apparu en décembre. Il s'agit de la Chine où 2.744 personnes ont été contaminées et où 80 malades sont morts, selon le dernier bilan officiel de lundi. Vingt-quatre morts supplémentaires ont été enregistrés dans la province de Hubei, épicentre de la contagion, mais aucun nouveau décès n'a été confirmé en dehors de cette région, a annoncé lundi le gouvernement central. Un premier décès avait été annoncé, dimanche, dans la métropole de Shanghai, celui d'un homme de 88 ans. Six cas ont, en outre, été diagnostiqués dans la région autonome de Hong Kong, et cinq autres ont été signalés dans la région autonome de Macao. Le premier a été annoncé le 22 janvier. Il s'agit d'une femme d'affaires de 52 ans, arrivée trois jours plus tôt en train de la ville voisine de Zhuhai. En Thaïlande, cinq cas ont été constatés.
Il s'agit de quatre Chinois de Wuhan et d'une Thaïlandaise qui avait séjourné dans cette ville. Cinq cas ont également été constatés aux Etats-Unis, en Californie, en Arizona, dans l'Illinois, et dans l'Etat de Washington. Toutes ont séjourné à Wuhan, selon les autorités. En Australie, quatre cas ont été confirmés, le 25 janvier en Australie. Le premier malade est un homme arrivé de Wuhan à Melbourne, une semaine auparavant et les trois autres ont également récemment séjourné en Chine. En Malaisie, quatre personnes affectées par le coronavirus sont des Chinois de Wuhan, venus passer des vacances dans ce pays. Parmi eux figurent une femme de 66 ans et deux jeunes garçons arrivés deux jours plus tôt via Singapour, ainsi qu'un homme de 40 ans entré dans le pays à bord d'un autocar avec un groupe de touristes Chinois.
Quatre malades ont été, d'autre part, détectés à Singapour. Le premier, un homme de 66 arrivé de Wuhan, a été annoncé le 23 janvier. Son fils de 37 ans, qui l'accompagnait a aussi été test positif, tout comme l'ont été une habitante de Wuhan, âgée de 52 ans, et d'un homme de 36 ans arrivé mercredi. En France, trois personnes contaminées par la maladie, les premiers cas en Europe, ont été confirmés le 24 janvier, l'un à Bordeaux (sud-ouest) et les deux autres à Paris.
Les trois malades avaient récemment voyagé en Chine. Au Japon, trois malades ont été déclarés affectés par le coronavirus. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, hospitalisé le 10 janvier après être rentré quelques jours plus tôt d'un séjour à Wuhan. Deux habitants de cette ville chinoise ont également été testés positifs. A Taïwan, ont également été dépistés plusieurs personnes, dont une femme d'une cinquantaine d'années, arrivée le 20 janvier de Wuhan où elle réside La Corée du Sud a annoncé, de son coté, la découverte de 3 cas. Le premier est celui d'une Chinoise de 35 ans arrivée en avion à Séoul en provenance de Wuhan et de deux cinquantenaires qui travaillaient dans cette ville du centre de la Chine.
Au Vietnam, deux cas ont été observés. Il s'agit de deux Chinois, un homme arrivé au Vietnam le 13 janvier en provenance de Wuhan et de son fils habitant à Ho Chi Minh-Ville, qu'il a ensuite contaminé, ont annoncé les autorités. Au Népal, un seul un cas a été dépisté le 24 janvier. Il s'agit d'un homme de 32 ans de retour le 9 janvier de Wuhan Au Canada, un cas présumé porteur de la maladie a été détecté à Toronto, chez un homme d'une cinquantaine d'années qui avait séjourné à Wuhan et qui était arrivé dans ce pays, le 22 janvier


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.