LOURDE CHARGE    Lentement ou sans précipitation ?    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    O. Médéa: L'Olympique force le respect    USM Bel-Abbès: L'équipe montre le chemin à la direction    Secousse tellurique de 3,5 degrés à Oran: Peur panique et quelques dégâts matériels    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Grands corps «malades»    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    Réveil de la classe politique    Mellal lâché par ses proches collaborateurs    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Arrestation de la directrice d'une résidence universitaire    En attente du feu vert des autorités pour la reprise    Guardiola : «Mahrez mérite d'avoir plus de temps de jeu, mais...»    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Système ou pratiques ?    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Le Care pointe l'absence de données économiques    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les vols à destination de la Chine suspendus
Cononavirus
Publié dans Le Midi Libre le 28 - 01 - 2020

Air Algérie a annoncé hier la suspension de tous les vols à destination de la Chine jusqu'au 1er février, par principe de précaution, pour éviter tout risque de propagation du coronavirus.
Air Algérie a annoncé hier la suspension de tous les vols à destination de la Chine jusqu'au 1er février, par principe de précaution, pour éviter tout risque de propagation du coronavirus.
Cette mesure est en adéquation avec la disposition préventive prises par les autorités chinoises, explique le communique d'Air Algérie.
"Nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère de la Santé, et nous avons pris des mesures préventives pour les vols Alger-Pékin", a déclaré hier Amine Andaloussi, le responsable de la communication d'Air Algérie. De son coté, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme rassure la population que des moyens de surveillance visant à prévenir contre le Coronavirus, ont été mis en place. Concrètement, il s'agit d'un "dispositif
d'alerte" qui a été mis en place. La première mesure de prévention est la mise en place d'un dispositif spécial de prévention dans plusieurs aéroports internationaux du pays contre ce virus mortel.
Il est question d'installer des "caméras thermiques dans aéroports nationaux", et ce conformément aux instructions de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en cas de propagation de l'épidémie. Les contrôles sont élargis aussi aux vols en provenance des autres pays, notamment les pays du Golfe et de l'aéroport d'Istanbul.Ces précisons ont été données par le directeur de la prévention au ministère de la Santé. Interrogé sur la situation des étudiants qui se trouvent à Wuhan, une des trois villes chinoises mises en quarantaine, M. Fourar a expliqué que "les deux ministères suivent de très près la situation de ces étudiants". Depuis sa propagation, en décembre dernier, la Chine a enregistré près de 2.000 cas dont 56 décès.
Liste des pays et territoires affectés
Treize pays et territoires ont jusque-là annoncé la découverte de personnes affectées par la maladie due au coronavirus, depuis sa propagation en décembre, à partir de la ville chinoise de Wuhan, où il est apparu en décembre. Il s'agit de la Chine où 2.744 personnes ont été contaminées et où 80 malades sont morts, selon le dernier bilan officiel de lundi. Vingt-quatre morts supplémentaires ont été enregistrés dans la province de Hubei, épicentre de la contagion, mais aucun nouveau décès n'a été confirmé en dehors de cette région, a annoncé lundi le gouvernement central. Un premier décès avait été annoncé, dimanche, dans la métropole de Shanghai, celui d'un homme de 88 ans. Six cas ont, en outre, été diagnostiqués dans la région autonome de Hong Kong, et cinq autres ont été signalés dans la région autonome de Macao. Le premier a été annoncé le 22 janvier. Il s'agit d'une femme d'affaires de 52 ans, arrivée trois jours plus tôt en train de la ville voisine de Zhuhai. En Thaïlande, cinq cas ont été constatés.
Il s'agit de quatre Chinois de Wuhan et d'une Thaïlandaise qui avait séjourné dans cette ville. Cinq cas ont également été constatés aux Etats-Unis, en Californie, en Arizona, dans l'Illinois, et dans l'Etat de Washington. Toutes ont séjourné à Wuhan, selon les autorités. En Australie, quatre cas ont été confirmés, le 25 janvier en Australie. Le premier malade est un homme arrivé de Wuhan à Melbourne, une semaine auparavant et les trois autres ont également récemment séjourné en Chine. En Malaisie, quatre personnes affectées par le coronavirus sont des Chinois de Wuhan, venus passer des vacances dans ce pays. Parmi eux figurent une femme de 66 ans et deux jeunes garçons arrivés deux jours plus tôt via Singapour, ainsi qu'un homme de 40 ans entré dans le pays à bord d'un autocar avec un groupe de touristes Chinois.
Quatre malades ont été, d'autre part, détectés à Singapour. Le premier, un homme de 66 arrivé de Wuhan, a été annoncé le 23 janvier. Son fils de 37 ans, qui l'accompagnait a aussi été test positif, tout comme l'ont été une habitante de Wuhan, âgée de 52 ans, et d'un homme de 36 ans arrivé mercredi. En France, trois personnes contaminées par la maladie, les premiers cas en Europe, ont été confirmés le 24 janvier, l'un à Bordeaux (sud-ouest) et les deux autres à Paris.
Les trois malades avaient récemment voyagé en Chine. Au Japon, trois malades ont été déclarés affectés par le coronavirus. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, hospitalisé le 10 janvier après être rentré quelques jours plus tôt d'un séjour à Wuhan. Deux habitants de cette ville chinoise ont également été testés positifs. A Taïwan, ont également été dépistés plusieurs personnes, dont une femme d'une cinquantaine d'années, arrivée le 20 janvier de Wuhan où elle réside La Corée du Sud a annoncé, de son coté, la découverte de 3 cas. Le premier est celui d'une Chinoise de 35 ans arrivée en avion à Séoul en provenance de Wuhan et de deux cinquantenaires qui travaillaient dans cette ville du centre de la Chine.
Au Vietnam, deux cas ont été observés. Il s'agit de deux Chinois, un homme arrivé au Vietnam le 13 janvier en provenance de Wuhan et de son fils habitant à Ho Chi Minh-Ville, qu'il a ensuite contaminé, ont annoncé les autorités. Au Népal, un seul un cas a été dépisté le 24 janvier. Il s'agit d'un homme de 32 ans de retour le 9 janvier de Wuhan Au Canada, un cas présumé porteur de la maladie a été détecté à Toronto, chez un homme d'une cinquantaine d'années qui avait séjourné à Wuhan et qui était arrivé dans ce pays, le 22 janvier
Cette mesure est en adéquation avec la disposition préventive prises par les autorités chinoises, explique le communique d'Air Algérie.
"Nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère de la Santé, et nous avons pris des mesures préventives pour les vols Alger-Pékin", a déclaré hier Amine Andaloussi, le responsable de la communication d'Air Algérie. De son coté, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme rassure la population que des moyens de surveillance visant à prévenir contre le Coronavirus, ont été mis en place. Concrètement, il s'agit d'un "dispositif
d'alerte" qui a été mis en place. La première mesure de prévention est la mise en place d'un dispositif spécial de prévention dans plusieurs aéroports internationaux du pays contre ce virus mortel.
Il est question d'installer des "caméras thermiques dans aéroports nationaux", et ce conformément aux instructions de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en cas de propagation de l'épidémie. Les contrôles sont élargis aussi aux vols en provenance des autres pays, notamment les pays du Golfe et de l'aéroport d'Istanbul.Ces précisons ont été données par le directeur de la prévention au ministère de la Santé. Interrogé sur la situation des étudiants qui se trouvent à Wuhan, une des trois villes chinoises mises en quarantaine, M. Fourar a expliqué que "les deux ministères suivent de très près la situation de ces étudiants". Depuis sa propagation, en décembre dernier, la Chine a enregistré près de 2.000 cas dont 56 décès.
Liste des pays et territoires affectés
Treize pays et territoires ont jusque-là annoncé la découverte de personnes affectées par la maladie due au coronavirus, depuis sa propagation en décembre, à partir de la ville chinoise de Wuhan, où il est apparu en décembre. Il s'agit de la Chine où 2.744 personnes ont été contaminées et où 80 malades sont morts, selon le dernier bilan officiel de lundi. Vingt-quatre morts supplémentaires ont été enregistrés dans la province de Hubei, épicentre de la contagion, mais aucun nouveau décès n'a été confirmé en dehors de cette région, a annoncé lundi le gouvernement central. Un premier décès avait été annoncé, dimanche, dans la métropole de Shanghai, celui d'un homme de 88 ans. Six cas ont, en outre, été diagnostiqués dans la région autonome de Hong Kong, et cinq autres ont été signalés dans la région autonome de Macao. Le premier a été annoncé le 22 janvier. Il s'agit d'une femme d'affaires de 52 ans, arrivée trois jours plus tôt en train de la ville voisine de Zhuhai. En Thaïlande, cinq cas ont été constatés.
Il s'agit de quatre Chinois de Wuhan et d'une Thaïlandaise qui avait séjourné dans cette ville. Cinq cas ont également été constatés aux Etats-Unis, en Californie, en Arizona, dans l'Illinois, et dans l'Etat de Washington. Toutes ont séjourné à Wuhan, selon les autorités. En Australie, quatre cas ont été confirmés, le 25 janvier en Australie. Le premier malade est un homme arrivé de Wuhan à Melbourne, une semaine auparavant et les trois autres ont également récemment séjourné en Chine. En Malaisie, quatre personnes affectées par le coronavirus sont des Chinois de Wuhan, venus passer des vacances dans ce pays. Parmi eux figurent une femme de 66 ans et deux jeunes garçons arrivés deux jours plus tôt via Singapour, ainsi qu'un homme de 40 ans entré dans le pays à bord d'un autocar avec un groupe de touristes Chinois.
Quatre malades ont été, d'autre part, détectés à Singapour. Le premier, un homme de 66 arrivé de Wuhan, a été annoncé le 23 janvier. Son fils de 37 ans, qui l'accompagnait a aussi été test positif, tout comme l'ont été une habitante de Wuhan, âgée de 52 ans, et d'un homme de 36 ans arrivé mercredi. En France, trois personnes contaminées par la maladie, les premiers cas en Europe, ont été confirmés le 24 janvier, l'un à Bordeaux (sud-ouest) et les deux autres à Paris.
Les trois malades avaient récemment voyagé en Chine. Au Japon, trois malades ont été déclarés affectés par le coronavirus. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, hospitalisé le 10 janvier après être rentré quelques jours plus tôt d'un séjour à Wuhan. Deux habitants de cette ville chinoise ont également été testés positifs. A Taïwan, ont également été dépistés plusieurs personnes, dont une femme d'une cinquantaine d'années, arrivée le 20 janvier de Wuhan où elle réside La Corée du Sud a annoncé, de son coté, la découverte de 3 cas. Le premier est celui d'une Chinoise de 35 ans arrivée en avion à Séoul en provenance de Wuhan et de deux cinquantenaires qui travaillaient dans cette ville du centre de la Chine.
Au Vietnam, deux cas ont été observés. Il s'agit de deux Chinois, un homme arrivé au Vietnam le 13 janvier en provenance de Wuhan et de son fils habitant à Ho Chi Minh-Ville, qu'il a ensuite contaminé, ont annoncé les autorités. Au Népal, un seul un cas a été dépisté le 24 janvier. Il s'agit d'un homme de 32 ans de retour le 9 janvier de Wuhan Au Canada, un cas présumé porteur de la maladie a été détecté à Toronto, chez un homme d'une cinquantaine d'années qui avait séjourné à Wuhan et qui était arrivé dans ce pays, le 22 janvier


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.