La guerre internationale des gazoducs : entre géopolitique et fondamentaux    UEFA-FIFA : L'Europe dit non à une Coupe du monde tous les 2 ans    La scène médiatique en deuil    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    La pointure du monde    À quand le vrai bonheur?    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les raisons du processus inflationniste    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Le FFS contre-attaque    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Vers une hausse des salaires    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des bourses attribuées à des chercheurs algériens
Ambassade de France en Algérie
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 07 - 2021

Dans le cadre du nouveau programme André-Mandouze, l'ambassade de France en Algérie attribue pour l'année 2021 des bourses à des chercheurs algériens invités à travailler dans une équipe de recherche française, rattachée à un établissement d'enseignement supérieur ou un organisme de recherche pour une durée de 1 à 2 mois.
Dans le cadre du nouveau programme André-Mandouze, l'ambassade de France en Algérie attribue pour l'année 2021 des bourses à des chercheurs algériens invités à travailler dans une équipe de recherche française, rattachée à un établissement d'enseignement supérieur ou un organisme de recherche pour une durée de 1 à 2 mois.
Dans un communiqué, l'ambassade de France en Algérie précise que deux catégories de bourses sont proposées : Bourses de niveau 1 pour les doctorants ou titulaires d'une thèse de moins de 5 ans ; Bourses de niveau 2 pour les chercheurs ayant obtenu une thèse depuis plus de 5 ans. "Seules les disciplines en sciences humaines et sociales, avec une priorité sur le travail de recherche sur des fonds d'archives en France, ou sur des questions mémorielles sont concernées pour l'appel à candidatures 2021", précise-ton. L'appel à candidatures est ouvert jusqu'au 15 août 2021 à 19h, heure d'Alger. En plus de l'allocation étalée sur une durée de 1 à 2 mois, l'ambassade de France en Algérie assure également le coût du visa et la prise en charge de l'aller-retour entre les deux pays. André Mandouze : (1916-2006) est un universitaire français, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, dont la vie a été façonnée par la résistance, d'abord en France contre le régime de Vichy et ensuite en Algérie par son soutien à l'Indépendance algérienne et notamment au comité Audin. Il fut le premier recteur de l'université d'Alger juste après l'Indépendance. Homme engagé et fin connaisseur de Saint Augustin qui a toujours cherché à établir des passerelles entre l'Algérie et la France.
Dans un communiqué, l'ambassade de France en Algérie précise que deux catégories de bourses sont proposées : Bourses de niveau 1 pour les doctorants ou titulaires d'une thèse de moins de 5 ans ; Bourses de niveau 2 pour les chercheurs ayant obtenu une thèse depuis plus de 5 ans. "Seules les disciplines en sciences humaines et sociales, avec une priorité sur le travail de recherche sur des fonds d'archives en France, ou sur des questions mémorielles sont concernées pour l'appel à candidatures 2021", précise-ton. L'appel à candidatures est ouvert jusqu'au 15 août 2021 à 19h, heure d'Alger. En plus de l'allocation étalée sur une durée de 1 à 2 mois, l'ambassade de France en Algérie assure également le coût du visa et la prise en charge de l'aller-retour entre les deux pays. André Mandouze : (1916-2006) est un universitaire français, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, dont la vie a été façonnée par la résistance, d'abord en France contre le régime de Vichy et ensuite en Algérie par son soutien à l'Indépendance algérienne et notamment au comité Audin. Il fut le premier recteur de l'université d'Alger juste après l'Indépendance. Homme engagé et fin connaisseur de Saint Augustin qui a toujours cherché à établir des passerelles entre l'Algérie et la France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.