LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Elaboration d'un projet de loi sur la publicité    STRESS HYDRIQUE : Des mesures urgentes pour assurer l'approvisionnement en eau    Médéa: neuf nouvelles communes "bientôt" alimentées à partir du barrage de "Koudiate Acerdoune"    Karim Tabbou répond à Emmanuel Macron    DEPUIS L'APPARITION DU CORONAVIRUS : Décès de 120 employés de la Santé    MOSTAGANEM : La Conservation des forêts retient un objectif de plus 300.000 plants    Foot / Ligue 1 (2020-2021) : Medouar prône l'union pour réussir une saison "exceptionnelle"    Slimani a joué avec les U23 de Leicester City    Fin de l'AP-OTAN avec la participation d'une délégation de l'APN et du Sénat    Real : Benzema trop court pour le match face à l'Inter Milan    Décès de l'ancien Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi    Tergiversations au Conseil de la Nation    La situation s'améliore nettement à Alger    L'Algérie perd 2 milliards de m3 de gaz à l'exportation    Le premier couac du projet de Anthar Yahia    Le président de la CAF Ahmad Ahmad suspendu cinq ans    Le choc USMA-ESS fixé à samedi prochain    LDC : Le programme de ce mardi    Le juge demande un complément d'enquête    «Le Maroc doit tirer les leçons de son arrogance»    Saisie de plus de 7 kilos de drogue    Les premiers pas de «Enamla», le premier théâtre privé à Oran    Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    L'association El Mostakbal entame la formation des encadreurs des bibliothèques communales    Aigle Azur va rembourser ses clients    Le procès Benfisseh reporté au 7 décembre    Le procès de l'ex-wali Bouderbali Mohamed reporté au 7 décembre    Semaine mouvementée pour les hirakistes d'Oran    L'héritage    Un taux de participation provisoire entre 38 et 40%    Le gouvernement guinéen interdit les manifestations    Le Soudan veut modifier la méthode des négociations    Plus de 10 700 dossiers pour 848 logements    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    L'Opep et ses alliés pourraient réajuster leurs accords    Les habitants pris au dépourvu    "Entendez-vous dans les montagnes..." de Maïssa Bey traduit en italien    "Mes peintures sont une invitation au voyage"    Sessions de formation théâtrale au profit des jeunes Casbadjis    Chetaïbia (Ouled Chebel) : Absence de structures sportives    L'INVICIBILITE DU TEMPS    Gestion des risques majeurs: Une nouvelle loi en préparation    EHU 1er Novembre: 60 malades du Covid-19 en soins intensifs ou en réanimation    Rahabi s'attend à une relance du processus politique    Le "ministère de la Santé n'a pas le pouvoir de prendre cette décision"    1.005 nouveaux cas et 19 décès    L'Organisation des Moudjahidine qualifie Macron de ‘'menteur''    Décès de l'ancien ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Savoir les consommer
édulcorants
Publié dans Le Midi Libre le 31 - 07 - 2008

Vous utilisez les édulcorants pour perdre du poids ou par peur d'en prendre ? Et s'ils produisaient un résultat inverse sur la santé ? En effet, selon une étude américaine les boissons light (sans sucre) favorisent la prise de poids ! Mais que l'on se rassure, cet effet n'est observé que sur le long terme, après des années d'utilisation quotidienne des édulcorants.
Vous utilisez les édulcorants pour perdre du poids ou par peur d'en prendre ? Et s'ils produisaient un résultat inverse sur la santé ? En effet, selon une étude américaine les boissons light (sans sucre) favorisent la prise de poids ! Mais que l'on se rassure, cet effet n'est observé que sur le long terme, après des années d'utilisation quotidienne des édulcorants.
Les édulcorants sont très largement utilisés par les industriels de l'agroalimentaire pour proposer des produits allégés en sucre : boissons, desserts, biscuits, bonbons, etc.
Sous forme de sucrettes ou en poudre, ils sont également très intéressants pour sucrer le thé, le café, les yaourts, voire les crèmes et les gâteaux maison.
L'objectif, remplacer le vrai sucre par du faux sucre dans le cadre d'un régime amaigrissant ou tout simplement pour aider à ne pas grossir. En effet, les édulcorants possèdent un pouvoir sucrant très élevé, mais n'apportent aucune calorie. Si a priori l'idée est excellente, est-ce vraiment bénéfique à long terme ? Si la suspicion n'est pas nouvelle, les résultats d'une étude américaine apportent de nouveaux arguments en montrant que les édulcorants favorisent à long terme la prise de poids.
Plus de 3.000 personnes ont été suivies durant plusieurs années afin de déterminer la relation entre la consommation d'édulcorants et la variation de l'indice de masse corporelle (IMC).
Les excès sur la durée sont à éviter
Au terme des 7 à 8 années de suivi, les 1.250 personnes qui avaient un poids normal en début d'étude et qui buvaient plus de 21 boissons light édulcorées par semaine avaient deux fois plus de risque d'être en surpoids ou obèses par rapport aux sujets ne consommant aucune boisson sucrée aux édulcorants. Et entre ces deux extrêmes (aucune boisson light ou plus de 3 par jour), plus la quantité de boissons édulcorées augmente, plus l'IMC risque de s'élever.
Cette relation est valable quels que soient le sexe, le type d'alimentation à l'entrée dans l'étude, l'intensité de l'activité physique, la présence d'un diabète.
Les édulcorants, oui, mais pas à long terme
Il existerait donc une association entre les édulcorants et la prise de poids 7 à 8 années plus tard. Ce qui nous amène à trois conclusions :
1) Les personnes qui n'ont pas de problème de poids feraient mieux d'éviter de consommer régulièrement des édulcorants, notamment dans les boissons light.
2) Pour les personnes qui surveillent leur poids ou dans le cadre d'un régime amaigrissant, les édulcorants ne semblent pas dangereux à court terme. Ils représentent une aide précieuse pour limiter les calories ingérées et gérer l'appétence pour le sucré. A condition bien sûr de ne pas en abuser.
3) En revanche, il semble préférable de ne pas faire un usage régulier des édulcorants sur le long terme, durant de nombreuses années. Au risque de voir l'effet inverse se produire : une augmentation du poids.
Les édulcorants sont très largement utilisés par les industriels de l'agroalimentaire pour proposer des produits allégés en sucre : boissons, desserts, biscuits, bonbons, etc.
Sous forme de sucrettes ou en poudre, ils sont également très intéressants pour sucrer le thé, le café, les yaourts, voire les crèmes et les gâteaux maison.
L'objectif, remplacer le vrai sucre par du faux sucre dans le cadre d'un régime amaigrissant ou tout simplement pour aider à ne pas grossir. En effet, les édulcorants possèdent un pouvoir sucrant très élevé, mais n'apportent aucune calorie. Si a priori l'idée est excellente, est-ce vraiment bénéfique à long terme ? Si la suspicion n'est pas nouvelle, les résultats d'une étude américaine apportent de nouveaux arguments en montrant que les édulcorants favorisent à long terme la prise de poids.
Plus de 3.000 personnes ont été suivies durant plusieurs années afin de déterminer la relation entre la consommation d'édulcorants et la variation de l'indice de masse corporelle (IMC).
Les excès sur la durée sont à éviter
Au terme des 7 à 8 années de suivi, les 1.250 personnes qui avaient un poids normal en début d'étude et qui buvaient plus de 21 boissons light édulcorées par semaine avaient deux fois plus de risque d'être en surpoids ou obèses par rapport aux sujets ne consommant aucune boisson sucrée aux édulcorants. Et entre ces deux extrêmes (aucune boisson light ou plus de 3 par jour), plus la quantité de boissons édulcorées augmente, plus l'IMC risque de s'élever.
Cette relation est valable quels que soient le sexe, le type d'alimentation à l'entrée dans l'étude, l'intensité de l'activité physique, la présence d'un diabète.
Les édulcorants, oui, mais pas à long terme
Il existerait donc une association entre les édulcorants et la prise de poids 7 à 8 années plus tard. Ce qui nous amène à trois conclusions :
1) Les personnes qui n'ont pas de problème de poids feraient mieux d'éviter de consommer régulièrement des édulcorants, notamment dans les boissons light.
2) Pour les personnes qui surveillent leur poids ou dans le cadre d'un régime amaigrissant, les édulcorants ne semblent pas dangereux à court terme. Ils représentent une aide précieuse pour limiter les calories ingérées et gérer l'appétence pour le sucré. A condition bien sûr de ne pas en abuser.
3) En revanche, il semble préférable de ne pas faire un usage régulier des édulcorants sur le long terme, durant de nombreuses années. Au risque de voir l'effet inverse se produire : une augmentation du poids.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.